«

»

Nov 01 2017

Classement des pays africains selon le rapport Doing Business 2018 : Le Congo toujours au fond de la classe

Le Groupe de la Banque mondiale a rendu public, ce mardi 31 octobre, son rapport Doing business 2018 qui mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 190 économies du globe, et dans certaines villes au niveau infranational et régional. Les indicateurs présentés et analysés dans le rapport Doing Business évaluent la réglementation des affaires et la protection des droits de propriété, ainsi que leurs effets sur les entreprises, plus particulièrement sur les petites et moyennes entreprises nationales.

Premièrement, ces indicateurs permettent de déterminer le degré de réglementation, par exemple le nombre de procédures nécessaires pour créer une entreprise ou pour enregistrer un titre de propriété commerciale.

Deuxièmement, ils évaluent les conséquences de la réglementation, telles que les délais et coûts nécessaires pour exécuter un contrat, l’accomplissement des procédures de faillite, ou importer et exporter des marchandises.

Troisièmement, ces indicateurs mesurent l’étendue de la protection légale de la propriété, par exemple la protection des investisseurs contre les abus des dirigeants de l’entreprise ou encore la gamme d’actifs pouvant servir de garantie, conformément aux lois sur les transactions garanties.

Quatrièmement, un ensemble d’indicateurs permet d’évaluer la charge fiscale qui pèse sur les entreprises. Enfin, un ensemble d’indicateurs mesure différents aspects inhérents à l’embauche des travailleurs. Pour cause, le rapport Doing Business 2018 s’intitule « Réformer pour créer des emplois ».

Le Congo, alors

En ce qui concerne le Congo, les années passent et les bonnes nouvelles tardent à venir. Plus on avance, moins les chances de s’en sortir s’amenuisent.

En 2016 par exemple, le Congo occupait le 176e rang au niveau mondial. Cette année, notre pays occupe le 179e rang.

Au niveau africain, le Congo occupe la 47e place sur 54 pays, ce qui n’est pas glorieux pour un pays qui rêvait de l’émergence pour 2025.

Allons plus loin ensemble, allons seulement !

Meraf Maraka

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lalissa29

    Tu veux trouver une fille sur une nuit? Venez sur http://fas.st/7g3Ef

  2. Limingi - Britos La main de Moungalla

    Alooooo DZON de Magenta!…

    Manques-tu d’arguments pour te réaffirmer ?
    Ceci ne te dit rien?…
    Et les milliards pour les générations futures, des sommes obtenues grâce a l’augmentation de la part des revenus pétroliers du Congo … Que dis-tu?
    Vas tu comme dans le passé fuir le pays?… Édith Bongo alias sassou – libolo – solo n’étant plus présente pour t’affréter un hélicoptère… Que comptes-tu faire pour te prouver responsable?
    Alooooo DZON!!!!
    NTSOUROU est à présent mort… Le pays est en crise financière, les familles n’ont plus d’argent… et tu ne dis rien… Mais Merde, qui es-tu pour ton sassou?

  3. Mokengeli

    Tant que ça puera le Mbochi partout (Administration publique, SNPC, Armée, Police, Gendarmerie…), le Congo occupera toujours les derniers rangs. En 2025, le Congo aura fait quel miracle pour être « pays émergent » avec des BONOBOS à sa tête ?

    Vous voulez dire : Congo pays immergé en 2025 oui !

    1. Apoph

      Chè(e)r(e)s compatriote(s),

      On peut apprendre au putschiste que : « avec un seul doigt, on ne peut se laver la figure ». « Celui qui possède les ignames n’a jamais la marmite, celui qui possède la marmite n’a jamais les ignames ».

      Et lui rappeler en guise d’avertissement que « celui qui a déposé des excréments oublie souvent, mais celui qui a marché dedans n’oublie jamais » …

      Toute parole est un héritage culturel qui nous vient des anciens. La sagesse qui consiste à s’appuyer sur cet héritage est l’antidote aux absurdités du genre du tribalisme qui amènerait à s’abaisser au stade des sauvages qui prétendent gouverner notre pays. Il faut au contraire s’élever et élever ces derniers.

      VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

      La Sentence

  4. ALERTE GENERALE

    POURQUOI LES OPPOSANTS POLITIQUES A SASSOU FONT-ILS LE CON A J3M MOKOKO ET AU PEUPLE CONGOLAIS ? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/11/pourquoi-les-opposants-politiques-a-sassou-font-ils-le-con-a-j3m-mokoko-et-au-peuple-congolais.html

Laisser un commentaire