«

»

Août 31 2017

Affaire Denis Christel Sassou Nguesso : La lettre du continent l’autre jumeau de Jeune Afrique

Personne ne veut la peau de Denis Christel Sassou Nguesso. Denis Christel  Sassou Nguesso ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes mafieuses et criminelles.

Le secteur de la presse  est un grand Monopoly. Tout s’achète, tout se vend, les journaux, les télés, les radios. Quelques milliardaires se partagent le gâteau.

Résultat : 90 % des quotidiens nationaux vendus chaque jour appartiennent à des oligarques ! D’après les calculs de Basta !, les mêmes possèdent des télévisions et radios qui totalisent respectivement 55% et 40% des parts d’audience.

Vous avez donc une grande probabilité de lire, regarder ou écouter chaque jour des médias qui appartiennent à ce petit cercle de milliardaires. Et les Nguesso ont acquis de nombreuses parts dans ce secteur et notamment dans les médias ayant pignon sur rue en Afrique.

Il est scandaleux qu’un média incestueusement « nguessoïdé » ait l’outrecuidance de nier l’évidence. Le sieur Denis Christel Sassou Nguesso a bien fait l’objet d’une mesure de contrainte décidée par un officier de police judiciaire, sous le contrôle de l’autorité judiciaire dans le cadre de l’affaire des biens mal acquis et ce conformément à l’article 62-2 du code de procédure pénale.

A l’issue de sa garde à vue il a été présenté devant le juge de la liberté et de la détention. Ce juge  dispose en effet d’une compétence exclusive pour statuer sur les demandes de placement et de renouvellement de la détention provisoire et sur les demandes de mise en liberté lorsque le juge d’instruction refuse la libération d’un mis en examen.

Dans le cadre de ses pouvoirs en matière de détention, il peut aussi décider d’un placement sous bracelet électronique avec assignation à résidence ou sous contrôle judiciaire. par laquelle une personne à l’encontre de laquelle il existe une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner qu’elle a commis ou tenté de commettre un crime ou un délit puni d’une peine…tel est le cas de Denis Christel Sassou Nguesso.

Des compatriotes ont été entendus et ont déposé dans le cadre de cette affaire. Cette privation de liberté contrôlée fut le prélude de l’absence de ce fils fragile, gâté et irresponsable aux cérémonies du 15 août d’une part et à l’ouverture de la session parlementaire d’autre part.

La protection des sources et donc de mes confrères proche du dossier et les contraintes absolues liées au secret professionnel ne me permettent pas de publier certaines pièces versées dans ce dossier. Que bien vous fasse ce devoir d’information.

Sylvain SENDA

 

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. ABIBO

    Voilà où va l’argent du pays. Dans des projets individuels dont le dessein est clair ; tout faire pour conserver le pouvoir. Tous les moyens sont bons !

    Ces goujats, dont en voici l’exemplaire, savent qu’ils ne peuvent accéder au pouvoir par des élections. Alors, tricher, corrompre sont leurs habituels moyens de survie et de contenance politique.

    Hélas une espèce toxique qui sévit encore en Afrique. Elle se complaît méthodiquement à plonger les populations laborieuses dans toutes sortes de coma.

    La justice congolaise, la vraie, l’attend au tournant !

  2. Meking

    Sassou est un gros idiot bete,imbecile et minable,un gros incompetant;il est temps qu il parte,on ne veut plus de lui

  3. congolais étranglé

    il ne manque pas de moyens pour distraire le peuple avec l’affaire Ntumi. Qu’a fait ce dernier pour que le Congo soit endetté si ce n’est pas Sassou et sa cohorte de sangsues. aujourd’hui c’est son fils demain se sera ondongo, bouya, mvouba, oba, moungalla, ngakosso, ngondo, ayessa, elongo, ngouelondelé, ngakala ignace et autres. La comédie a assez durée que kiki soit condamné comme obiang de la guinée équatoriale.

  4. l'apres sassou

    LE BAL DE LA LIBERATION DU PEUPLE SOUVERAIN…

    RESTER DÉTERMINÉ, LE BAL DE LA LIBÉRATION DU PEUPLE CONGOLAIS DU JOUG DE SASSOU S’APPROCHE !!!

    Le combat contre la dictature de Sassou et des Nguessos et de leurs actionnaires étrangères sur invitation de Sassou confiscatoire du Congo Brazzaville devient de plus en plus dur et passionnant à la fois.

    Au final, le bal de la libération du souverain peuple est annoncé d’ici peu de temps. A titre d’information, le renseignement intérieur Français n’est nullement responsable du flicage des activistes congolais sur son territoire – Ces activistes ne constituent pas une menace intérieure conformément aux règlements et lois de la République Française. Vive la liberté Egalite et Fraternité !!!!

    Publié par Isidore AYA TONGA, non aux intimidations des esprits libres et de la matière grise humaine universelle sur le territoire français… http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/09/rester-determine-le-bal-de-la-liberation-du-peuple-congolais-du-joug-de-sassou-s-approche.html

  5. sitou Mpaka

    Issabel DO SANTOS fille du dictateur Angolais femme d’affaires , ingénieur formée à LONDRES à son actif près d’un millions d’emplois crée dans son pays , elle dirige la SONANGOL avec un capital de quarante milliards de dollars à l’image de la SNPC au congo dirigé par le fils du boucher dans le pool ,Christel sassou, parcours scolaire chaotique sinon son passage à l’école des cadets après plus rien , comme tous les enfants sassou des abroutis , Claudia parle un peu l’anglais par ce que elle vécu à Londres .

  6. A SUIVRE

    KIKI aurait-il payé 10 millions d’euros des deniers publics de caution et rentré au Congo Brazzaville?

  7. Meking

    Tous les enfants sassou sont des tarés comme leur papa et leur defunte prostituée edith

Laisser un commentaire