«

»

Août 26 2017

Drôle d’adieu des Dolisiens à leur ancien maire Yves Diokouandi

 

On a coutume de dire, tout est bien qui finit bien. Dans le cas du maire sortant de la ville de Dolisie Monsieur Yves Diokouandi, la fin de mandat a ressemblé à une messe de requiem. Ayant abandonné son poste depuis un mois, les Dolisiens n’ont pas eu d’autres choix que d’organiser des funérailles en mémoire du maire.

On est loin, très loin de l’époque où le maire de Dolisie sabrait le champagne avec le rejeton de l’homme des masses et des actions secrètes, le futur leader de la Nguestapo.

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. REFORMER LE CONGOLAIS

    Je vous informe que nous avions une dizaine de préjugés qui nuisent gravement à l’évolution du Congo et à l’unité nationale. Il faut donc casser ses codes d’un autre âge.

    Au XVIIIe siècle, Jean-Jacques Rousseau l’avait pourtant dit ceci  » pour construire une société meilleure, il faut reformer l’individu d’abord » et j’ajouterais qu’il faut reformer l’individu congolais au niveau de ses mentalités, habitudes et de ses comportements d’un autre temps. C’est ce que j’essais de le faire dans mes vidéos, parce que je n’attends pas que la mort m’apporte un talent et qu’il ne suffit pas d’avoir des bagages mais il faut savoir où les déposer.

    Je les ai déposé ici sur la problématique  » chie dans l’eau » une insulte connue des congolais… et incompris par le reste du monde…car c’est du n’importe quoi… http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/08/pisser-puis-chier-et-enfin-vivre-les-pieds-dans-l-eau-serait-il-degradant-pour-le-congolais.html

  2. SASSOU DEGAGE OU NON?

    LES PRÉJUGÉS ENTRE CONGOLAIS NUISENT-ILS GRAVEMENT A L’ENJEU DU DICTATEUR SASSOU DÉGAGE? https://www.youtube.com/watch?v=rCoezjhUuMI&feature=youtu.be

  3. ESPECE DE VILLAGEOIS

    EDUCATION ET SOCIÉTÉ: INJURE  » ESPÈCE DE VILLAGEOIS » QUELLE EST SA SIGNIFICATION EN AFRIQUE NOIRE? EXPLICATIONS !!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/08/education-et-societe-injure-espece-de-villageois-quelle-est-sa-signification-en-afrique-noire.html

  4. vraicongolais

    réformer le congolais,
    on est d’accord sur une chose, le probleme de mentalité herite de nos parents dont l’ethnocentrisme et le tribalisme n’a d’egal que leur ambition.
    La destruction de l’école à renforce cette tendance car faute de compétences, les sociétés de recrutent pas, et les gens ne sont même plus capables de se débrouiller par eux même car l’objectif de ceux qui nous gouvernent est d’asservir leurs propres concitoyens pour rester au pouvoir par la peur.
    Faut dire que l’on est pas aidé: les anciens colonisateurs qui distribuent la légion d’honneur à ceux qui asservissent, on est loin de la patrie des lumières.

    La république franc maçonne bannière d’afrique centrale est gouvernée par une oligarchie qui ambitionne de se transformer en monarchie déguisée par des élections dont les résultats soviétiques laissent peu de place à une solution sans contrainte.

    Ils n’ont pas peur des congolais: tout le monde connaît tout le monde, chacun vole à sa manière, et tampis pour ceux qui n’en profite pas: le dza le nwa, le tonga ndako, et le ciel ne tombera pas.
    Quand il vous parlent d’unité nationale, ils placent leur proches aux manettes au lieu de mettre le plus compétent, renforçant le tribalisme qu’ils appliquent au quotidien.
    Pour une fois que la majorité des congolais ont voté un nordiste rassembleur, républicain, ils l’ont mis en prison.
    En france, ils n’ont pas perdu leur temps à réformer une classe politique usée, ils l’on change.
    Et chez nous on continue à croire qu’il est possible de discuter avec un saurien en lui montrant un morceau de viande.
    Même une simple ambassade, nous ne sommes pas carable de la faire fonctionner.C’est un des endroits où vous pouvez avoir un apercu de l’application du tribalisme au quotidien.

    Il faut imaginer une société, une classe politique sans tous ceux qui ont été aux affaires depuis ces 30 dernières années pour espérer changer quelque chose.

    comment peut-on continuer à accepter d’avoir aux commandes de toute une nation à un homme qui n’est même pas capable de contrôler sa propre famille ?
    Les préjugés négatifs ne disparaîtront que lorsque l’éducation sera la priorité des priorité, et que les enfants iront tous dans les mêmes écoles, bien entretenus où l’origine ou la condition sociale ne sera pas un critère de sélection.
    Tant que l’on nous imposera des yaka noki noki venir nous diriger, ou inversement des cadres issus de tribus majoritaires qui méprisent les autres cela ne marchera que mal.
    L’école qui est un lieu de mélange devrait aider, mais ceux qui sont en place préfèrent mettre leurs enfants dans les lycées privés, laissant à l’abandon les 99% du reste de la population.

Laisser un commentaire