«

»

Jan 02 2017

Congo-Usa : la dette morale de Donald Trump envers Denis Sassou Nguesso

Le ridicule ne tuant pas, le site Portail242.info qui était à l’origine de la débandade médiatique du clan Sassou essaie de se rattraper. Mais il le fait d’une façon si maladroite qu’elle ne fait qu’aggraver le cas. Trump aurait donc une dette morale à l’égard de Sassou. Plus grave encore, ils vendent la mèche en écrivant que Sassou allait parler pétrole avec Trump (le pragmatisme de Moungalla). Pathétique !

sassou-trump-ok

Triste manipulation aux Etats-Unis où des proches de Donald Trump ont cru possible d’organiser une réunion diplomatique anticipée sur la Libye, entre le nouvel élu et l’un des doyens des Chefs d’Etat africains. Révélée sur les réseaux sociaux, la rencontre a été annulée in extremis par la Présidence américaine… En matière de politique étrangère plus qu’en toute autre, le Président en exercice est le seul qui doit apparaître.

Denis Sassou N’Guesso avait été étonné de la proposition, qui était venue un peu tôt, d’une rencontre avec le futur Président américain Donald Trump, pour l’informer de la position africaine sur la Libye. Mais l’importance du dossier est telle pour la sécurité en Afrique de l’Ouest et, au-delà même, en Afrique centrale, que celui qui est aujourd’hui l’un des doyens des Présidents africains avait accepté de déroger aux usages pour que cet échange puisse avoir lieu, à Palm Beach, en Floride, pendant le séjour de repos dans la villa où Donald Trump avait choisi d’ensoleiller sa fin d’année. Tout sauf une visite officielle. Un entretien informel, qui permettrait en outre de parler un peu pétrole.

C’était compter sans l’incendie rapidement déchaîné sur les réseaux sociaux par une poignée de professionnels de la désinformation, habiles propagateurs de fausses révélations et de commentaires incertains – mais non innocents. Face à la rumeur qui montait, les responsables de la communication congolaise ne purent que confirmer l’envol de Denis Sassou N’Guesso. C’était juste, aurait-il fallu le nier ? Ou simplement ne pas répondre ? L’incendie aurait-il été éteint ?

Barrage de l’administration Obama

De son côté, le Porte-parole de Donald Trump, Hope Hicks, est immédiatement secoué par l’administration Obama : fin janvier, Donald Trump fera ce qu’il voudra, mais avant l’investiture, les chefs d’Etat étrangers, c’est l’affaire du seul président en exercice. Et il est alors bien forcé de déclarer à Reuters qu’ « Aucune rencontre n’avait été programmée, et il n’y en aura pas avant la prestation de serment du nouveau président américain le 20 janvier ». Contradiction. Entre l’entremise officieuse et la diplomatie officielle, les Etats-Unis ne peuvent parler que d’une seule voix. Patience Mr Trump !

Donald Trump hésite encore quelques heures : il a conscience que l’erreur vient de son camp. Il n’y a pas d’informel avec un Chef d’Etat en exercice. Mais l’oukaze d’Obama est incontournable. Même totalement secret, l’entretien ne peut avoir lieu. Personne, ni à Brazzaville ni à Miami ne prendra le risque de prétendre que les deux hommes se sont parlé. Même par téléphone ? Silence radio.

Désormais l’Afrique compte vraiment 

Que retenir de l’épisode ? Les afro-pessimistes se lamenteront de voir qu’un traitement aussi inconséquent puisse être réservé à un Président africain -sous-entendu : si c’était un européen ou un asiatique, les choses se seraient passées autrement. Mais on peut, plus objectivement, penser rigoureusement l’inverse.

Il n’est plus possible désormais de considérer les rapports diplomatiques avec l’Afrique autrement qu’avec le reste du monde. Une rencontre avec Denis Sassou N’Guesso doit être traitée de la même manière qu’une rencontre avec Vladimir Poutine. Si Mr Trump souhaite infléchir la politique américaine en Afrique, au Maghreb arabe, ou vis-à-vis de la Russie, il va falloir qu’il attende son investiture.

Ainsi ce que révèle l’aventure vécue par le Président du Congo en Floride, c’est que le Congo a sur la carte du monde une place désormais reconnue, ce pour quoi il a toujours lutté avec détermination, combattant avéré des indépendances en Afrique australe, organisateur de la Conférence de Brazzaville, animateur de la diplomatie africaine en direction du reste du monde.

Et la faute de Mr Trump est d’avoir, une fois encore, méconnu cette place et ce rôle, en croyant qu’une « rencontre informelle » était possible avant l’heure. Reste que diplomatiquement le futur président américain aura une dette à l’égard de Denis Sassou N’Guesso… Ce qui n’est pas mauvais pour la suite, non plus.

Source : Portail242.info

 

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. LE PATRIOT

    Je n’ai rien compris de ton message travailles tu pour le TERRORISTE SASSOU?
    Tu racontes du n’importe quoi, C’EST L’ÉQUIPE DU NOUVEAU PRÉSIDENT TRUMP QUI A REJETÉ CETTE RENCONTRE ET NON OBAMA. Qu’est qu’Obama a fait pour le Congo?
    LE TERRORISTE SASSOU A FAIT UN REFERENDUM DONT LE TAUX DE PARTICIPATION FUT DE 2%
    LE TERRORISTE SASSOU A CHANGÉ LA CONSTITUTION SANS LE SOUMETTRE AUX VOTES
    LE TERRORISTE SASSOU A VOLÉ LA VICTOIRE DU PEUPLE CONGOLAIS
    SASSOU EST LE PLUS GRAND CRIMINEL DES PRÉSIDENTS QUE L’AFRIQUE N’A JAMAIS CONNU, JE TE DÉFIS DÉMONTRE MOI LE CONTRAIRE.
    ET FUT LA RÉACTION D’OBAMA DANS TOUT CEUX-CI?
    NOUS RECONNAISSONS QUE OBAMA A BIEN TRAVAILLÉ POUR LES USA MAIS PAS POUR LE CONGO.

  2. Loko Balossa

    Mes frères et soeurs de la diaspora nord Américaines ,vous devez êtres fièrent de vous ! Sassou dévient le dictateur le plus infréquentable au monde . Même chez ses paires africains c’est un désaveu ! Et sa chute n’est plus que question des jours !!!

  3. Loko Balossa

    Mes frères et soeurs de la diaspora nord Américaines , vous devez être fiers de ce que vous aviez réalisé , c’est un fait le dictateur sassou détient le record de l’infréquentabilité au monde ! Même chez ses paires africains c’est un désaveu !

  4. Lapioche

    Je ne percois pas l’interet de cet article.
    A titre d’information, sachez que Donal Trump, en tant que president elu, a deja recu en entretien le 1er ministre japonais Shinzo Abe (18/11/2016 en presence de Ivanka la fille du president elu) et le president egyptien le marechal Al Sissy (le 19/11/2016). Il recoit tous les jours des delegations du monde entier. Sassou n’aurait pas ete le 1er.

    1. DOUNGA - DOUNGA

      Bien parlé mon frère. Encore un idiot d’écrivaillon qui veut venir nous abrutir avec des articles à la C…. au service du diable.

      Et cet idiot n’a même pas le courage de signer son papier.

      Un vrai Yéza qui croit que SASSOUFOU est le nombril du monde et que Donald TRUMP déjà multi milliardaire a besoin du pétrole de SASSOU.

      Le type qui a écrit cet article serait-t-il proche de la débilité mentale ?????

  5. DOUNGA - DOUNGA

    R I D I C U L E et G R O T E S Q U E TISSU DE MENSONGES !!!

    Kié kié kié ! Encore un torchon d’imbécilités et d’insanités pondu par les laboratoires de MPila !

    Sidérant d’idiotie !

    PRIMO : Titré :  » La dette morale de Donald TRUMP envers Denis SASSOU NGUESSO » est nom seulement une imposture mais une hallucination digne d’un consommateur abusif d’ecstasy ou d’un cocaïnomane glouton… et bouffon.

    Comme si un président ELU de la plus grande puissance du monde pouvait avoir une dette, ne fut-elle que morale, envers un président de fait NON ELU de la pire dictature au monde ne pesant en terme de population que 4 millions d’habitants, sans parler de l’insignifiant poids économique de son pays.

    SECUNDO : L’auteur de cet article, qu’on croirait écrit par Thierry MOUNGALA (ce qui est sans aucun doute le cas), inverse MINABLEMENT et SANS VERGOGNE la sollicitation de l’entretien qui serait venu de TRUMP et non pas de Denis ASSASSIN NGUESSO.

    LAMENTABLE et RISIBLE d’oser écrire :  » Denis SASSOU NGUESSO avait été étonné, de la proposition qui était venu un peu tôt…..  »

    De l’assassin usurpateur NGUESSO infréquentable et répudié par ses pairs sur la scène internationale et du brillant élu TRUMP, qui a le plus besoin de l’autre pour essayer d’exister ???

    MOUNGALA, tu ferais mieux d’aller continuer de te masturber devant ta webcam et d’arrêter d’écrire des CONNERIES !

    Tu t’enfonces bien plus profondément dans ta M E D I O C R I T E du plus bas étage MONDIAL !!!

  6. Gis

    le Flatteur ne vit qu’au depend de celui qui l’ecoute, bravo

  7. Mokengeli

    Mais qu’est-ce que « Congo site » entend par « dette morale » ?

    Franchement, on a l’impression que les nordistes qui animent « Congo site » n’ont pas été dans les écoles où l’on enseigne le vrai français. En effet, chaque mot en cette langue officielle chez nous, a une interprétation typique à « Congo site ». Vous vous imaginez une « dette morale » de TRUMP envers SASSOU ? Putain, mais…est-ce qu’ils relisent ce qu’ils écrivent ?

    SASSOU-GUESSO doit descendre de son petit nuage polluant et admettre enfin qu’il est aujourd’hui, le président de la république dont aucun pays au monde ne voudra avoir.

  8. LES ANNÉES DES CYCLES MAJEURS AU CONGO BRAZZAVILLE: 1947/1957/1977/1997/2017/2037...

    LA FRANCAFRIQUE COMMANDE, LE DICTATUEUR SASSOU OBÉIT ET EXTERMINE LES NOIRS AU CONGO. https://www.youtube.com/watch?v=DxaHjSRpqYo

  9. LE CONGO PILLIE PAR SES VAUTOURS DE L'INTERIEUR ET DE L'EXTERIEUR

    Schéma de la Corruption via l’emprunt obligataire au congo Brazzaville !!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/schema-de-la-corruption-via-l-emprunt-obligataire-congo-brazzaville.html

  10. M

    La mutinerie du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville est un coup monté par les extrémistes du pouvoir ultra criminel de Sassou Nguesso.Elle visait à abattre J3M, Ntsourou et Paulin Makaya à la sortie de leurs cellules dans la confusion, et créer ainsi des images fortes aptent à détourner l’attention sur l’humiliation subie par Denis Sassou Nguesso aux USA et ensuite imputer le crime aux autres , particulièrement à Ntoumi .Le tyran est prêt à faire davantage couler le sang des Congolais pour camoufler son incompétence, ses crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique dans le Pool. Sassou-Nguesso est un adepte du terrorisme d’état. Sassou-Nguesso humilié et devenu la risée du monde entier a besoin de faire encore usage à la violence, qui est pour lui le seul moyen qu’il connait pour faire oublier la honte, les crimes contre l’humanité qu’ils imputent toujours aux autres , particulièrement à Ntoumi qui n`était qu’un petit enfant quant’ il a commencé à les commettre. Comme il fallait s’ y attendre, le pouvoir illégitime de Sassou Nguesso n’a pas tardé à accuser de nouveau Ntoumi, son victime de tous ces derniers temps, pour la dite mutinerie à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville, le jeudi 29 décembre 2016 afin de justifier sa poursuite de ses arrestations arbitraries contre les opposants, l’épuration éthnique dans le Pool. Remarqué ce que la presse du pouvoir a divulgué pour ce scénario :“La tentative d’évasion de prisonniers aurait été commanditée par quelques éléments du pasteur du pasteur Frédéric Bintsamou alias Ntoumi qui sont également en détention dans ces geôles. „ Cela est vraiment Cynique et relève d’ailleurs d’un aveu de faiblesse pour Sassou Nguesso et son pouvoir. Comment les élements de Ntoumi ont’ils pu réussir à pénétrer les enceintes de la prison si bien surveillées et dans une de Brazzaville si bien quadrilllées par les forces de l’ordre, quand on sait que Ntoumi et ses éléments sont traqués traqués depuis prèsque une année et chaque mouvement est facilement détecté surtout à Brazzaville comme dans le pool où des milliers de policies, miliciens, mercenaries de la force armée tribale sont déployés. Sassou Nguesso et sa clique qui font de Ntoumi un mythe, derrière lequel il faut se cacher pour tous les coups, ne peuvent désormais en tout cas tromper que les niais et les comrompus.Ntoumi est’ il l’ auteur des disparus de Beach?“ Remontons un peu plus loins. « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement. Et qu’ ils organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants; tel que cela fut le cas de l’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? Le tyran Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi et très dangereux pour la paix, le développement, l’avenir du Congo et en partie de l’Afrique. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 32 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à agir comme il le fait depuis des années.Quant à nous Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps. Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso et sa clique et sauver le Congo !

  11. Le corrupteur mondial sassou aura-t-il aussi Donald Trump dans ses mailles comme il a eu les autres Hollande, Obama ?

    Nous savons que le sanguinaire ne baissera pas jusqu’à avoir TRUMP dans ses mailles de la corruption comme il a eu Obama à travers la françafrique.
    Mr DONALD TRUMP vous êtes avisé.Sassou Nguesso à travers ses lobbys fera tout pour t’atteindre en travers de la corruption multiple que seul lui et ses réseaux ont le secret.Tous les Presidents Français ont succombés.Certains dans ton entourage ont succombés si ce n’est le tappage des reseaux sociaux qui ont mis en alerte la planète entière et que vous vous êtes ressaisis.Un conseil à Mr TRUMP pour son mondat: Ne t’accorde jamais avec la france sur la politique de ses anciennes colonies en afrique.Celà aidera les peuples africains de ces ex-colonies à réellement s’en sortir et se développer.Merci à toi DONALD TRUMP.

  12. ngoulou

    Sassou au congolais de c sacrifie, qu’il commence lui meme a vendre toute les maisons presidentiel dans toute les regions du Congo qui ne sert a rien, il ya que dans un monde des sauvages ou un president possede des villas dans toute les regions. La vente des maisons du clan Sassou au centre ville de B/ville et Pte-Noire, Tchicobo, la Cote Sauvage,Waf, la vente des Aeroports qui n’apporte rien surtout que nous avions plus notre FALCONY. Le clan de SASSOU ET le gros ventre BEBE ROUGE de BOUYA qui a fait de n’importe quoi sur les congolais, Contruction du Port autonome de Pte-Noire qui n’apporte rien au congolais sauf au colonisateur et d’autre armateurs qui viennent faire la fete a Pte- Noire dans un pays des vouyoux du clan SASSOU, JDO, NDENGUET, BOUYA,OKO, ADELAIDE, LES KOLELA, VOUBA, MABIALA, TCHICAYA fils sans oublier les GANGS des GENEREAUX. Un port ne peu pas vivre que de la reception des marchandises, nous avions au qu’un BETEAU avec l’argent que tu es aller faire ton matalana dans les hoteles a CUBA couche les PUTES tu pouvais avancer un paquebot en occase. Les aeroports du Congo son exploiter par les societe etrangere d’ou Le bebe ROUGE Bouya obtient 40% d’exploi. Ici l’etat n’existe plus, La route Pte Noire Brazza un vrai fiasco de Mindouli a Kinkala il faut faire appel a la comunaute europeen mais, pour les obseques de CASTRO le tresor publique donne l’argent. Vous etez des vrai sauvage que le monde n’a jamais vu il faut vous PONDRE en PUBLIQUE pourque ca sert aux autres qui viendront faire cette aventure.

  13. ngoulou

    Vous avez traumatisse nos seours pendant le dernier boom du petrole, nos petites deviennent des PUTES et les Jeunes des PD pour survivre et les expatries ici a Pointe Noire emprofite de cette sauvagerie. Nous devenons les GUEBOS dans notre propre pays, tu fais deserter les VILLIS du grand marche de Pointe Noire d’ou tu as favoriser les WESTAF et Libanais d’acheter tout le quartier un petit terrain de 20m a 50millions, 100millions, 500millions, 1milliard, vous avez foutu la merde partez pour vous le CONGO n’a plus besoin de vous. Une petite bierre dans les boites a 5000cfa, une piazza chez EDO a pte-Noire 10000cfa, bouteille de champagne a 120 a 180mil cfa, le congolais normal avec son salaire ne peut jamais inviter ces parents dans un restaurant vu son salaire, alors dans d’autre pays la ville elle n’est pas reserve pour les riches, elle apartient a tout les congolais et vous vous avez fait du CONGO votre bien du CLAN il est temp de remetre le CONGO aux CONGOLAIS qui ont des salaire de 30mil cfa, 60mil cfa,80milcfa, 100mil, 120milcfa, 180milcfa, 200milcfa le mois qui loue et parent des familles.
    je suis contre ton groupe des deputes qui defendent rien de leur citoyen et gagne 500000milcfa voiture de service, garde de corp, privilege escroquerie contre la population civil protege par humunite parlementaire sans rien faire juste proteger le systheme, CENA, le Gouvernement pour la protection du clan Nguesso avec des salaire de 3000000cfa a 1000000cfa sans rien faire sauf la protection du systheme SASSOU NGUESSO

Laisser un commentaire