«

»

Nov 16 2016

A mes frères du département du Pool : C’est la vérité dans la vérité

freres-pool-page-001freres-pool-page-002freres-pool-page-003freres-pool-page-004

(39 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. LE PATRIOT

    TRÈS BIEN PARLER MON FRÈRE JE ne SUIS pas DU POOL MAIS JE SUIS DU SUD CONGO. LES NORDISTEs VEULENT NOUS MÉLANGER EN PRÉSENTANT CHAQUE JOUR N. MABIALA ET KOLELAS COMME ÉTANT LE MAL DU CONGO.
    LE GRAND MAL DU CONGO C’EST LA France, RETENEZ CECI POUR LA France LE SUD DU CONGO N’EST PAS ACQUIS A SA CAUSE, ALORS LE DESTRUCTION DE CETTE PARTIE DU CONGO VA PERMETTRE A LA France DE TOUT VOLER AU CONGO SANS CONTROL DE QUI QUE SE SOIT.
    ÉVIDEMMENT NOUS POUVONS TOUS SORTIR DANS LES RUES SASSOU VA TUER EN CENTAINE OU MILLIER SANS AUCUNE RÉACTION DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE, CECI EST UNE RÉALITÉ. LA France BLOQUE TOUT SUR LE POOL N’OUBLIEZ PAS QUE LA France A LE DROIT DE VETO. QUAND JE PARLE de LA France C’EST 99% DES FRANÇAIS SANS DISTINCTION DE PARTIS POLITIQUES.
    LES NORDISTES a 100% MÊME CELUI QUI MANGE AVEC TOI LE POUVOIR DOIT RESTER AU NORD. ALORS C’EST POUR CELA QUE J’AI PROPOSÉ CECI. LA DÉMISSION DE TOUT RESSORTISSANT DU SUD CONGO DANS LES STRUCTURES TRIBALES EST TERRORISTES DE SASSOU. CECI NOUS FERA PERDRE DU TEMPS MAIS AVEC LE TEMPS NOUS SERONS INDÉPENDANT ENVERS LE NORD QUI N’EST RIEN D’AUTRE QUE LA FRANCE.
    LES DÉPARTEMENTS DE LA BOUENZA-LE NIARI-LE KOUILOU- ET LA LEKOMOU SUBIRONT LE MÊME SORT QUE LE POOL POUR FAIRE ASSOIR SASSOU LE TERRORISTE.
    DONNER AU NORD TOUT, ET CRÉONS NOS STRUCTURES PARELLES DES STRUCTURES NO POLITIQUE DE TOUTE LES FAÇONS NOUS SOMMES 95% DE LA POPULATION MAIS NOUS SOMMES QUE 10% DANS LA FONCTION PUBLIQUE. Nous n’allons rien perdre. JE NE DEMANDE PAS LA DÉMISSION DES FONCTIONNAIRE MAIS DES HOMMES POLITIQUE (MINISTRE DÉPUTE….), PLUS DE PARTI POLITIQUE AU SUD CONGO.
    CRÉONS DES ASSOCIATIONS POUR L’AGRICULTURE
    POUR L’ÉCOLE
    LES FONT COMMUNS DE PLACEMENTS
    DÉVELOPPONS LES ÉCHANGES COMMERCIALES ENTRE NOUS
    COMME DANS LE ROYAUME DU KONGO (LE SALASSANI LE MOUNGONTO…)
    LA France NE NOUS AIME PAS

  2. LA VERITE SUR LA REBELION DE MOTANDO

    MES PAUVRES AMIS,

    Vous ne savez pas comment MOTANDO et NIOMBELA ont cessé toute collaboration avec le pouvoir de LISSOUBA!
    JE VAIS VOUS LE DIRE:
    APRES AVOIR DECOUVERT QUE LISSOUBA et PEUT ETRE PLUS DA COSTA ET LA BANDE DES 4 AVAIENT ORGANISE UN TRAFIC D’ARMES LOURDES DE SAVIMBI (QUI NE VOULAIENT PAS LES REMETTRE A L’ARMEE REGULIERE ANGOLAISE) ET ENTRAINAIENT DES JEUNES A UNE OFFENSIVE MILITAIRE.
    MONTADO S’EST ALORS ECRIE:
     » ILS VONT BRULER CE PAYS…. » » !!! .
    LA SUITE TOUT LE MONDE LA CONNAIT. SES COUSINS DURENT SE PLIER EN QUATRE POUR QU(IL REJOIGNE LA REBELLION EN GESTATION.

  3. spander

    Le pouvoir de Mr Sassou Nguesso a bien reussi à semer la confusion au SUD. là il gagne . la confusion est telle que tiout le sud est paralyse et ne peut mener une action politique efficace. tellement des verites et de contre verités on ne sait plus ou on en est .Franchement reconnaissant le Mr Denis Nguesso est un crack et un vrai politicien. comme on dit à malin malin et demi. il faut apporter le demi qui fera la difference sinon pas d issue positif à la crise. tout le sud doit s unir d un leader unique qui n aura pas le monopole de la decision voila la reponse

  4. bantu

    Cher tata Jean Pierre Malanda, j’adhère complétement à votre analyse et c’est ce que je ne cesse d’expliquer aux aveugles qui ne comprennent rien. J’ai suivi le monsieur dont vous avez parlé à TéléCongo hier soir, j’étais plus que dépité. Comment l’on peut être si idiot à ce point ? Il occulte l’attaque du 04 Avril 2016 et n’a fait que parler de la guerre dans le Pool sans nous dire exactement  » Qui a attaqué qui ? ».

    Qui avait interdit l’accès à la croix rouge dans le Pool ? N’Est-ce pas le pouvoir ? Comment un pouvoir qui ne se reproche rien peut-il refuser l’accès à la croix rouge dans le Pool ? Qui avait refusé le dialogue avant que les choses ne s’enveniment, n’Est-ce pas le même pouvoir ?

    C’est malheureux qu’il y ait encore des aveugles qui croient ce énième mensonge de monsieur Denis Sassou Nguesso.

  5. le vantard

    jp malanda, vous faites une analyse orientée d’une situation déjà pénible et dure à supporter pour tout fils de ce pays. Que veut dire le Nord pour vous? surtout que vous en donnez la limite inférieure à l’avenue de la paix. Dites- nous sincèrement : croyez vous les originaires des départements comme la likouala, la sangha, la cuvette-ouest ou pire les plateaux peuvent logiquement s’entendre sur une théorie qui serait celle de la conservation du pouvoir par un pseudo nord? Que nenni mon gars; cesse de rêver.
    Le pouvoir congolais est entre les mains des camarades du pct et ils sont de toutes les régions (regarde autour de toi et surtout ne fais pas exprès de ne pas voir). Ces camarades ont pour maître Saint Augustin; tu as tout compris. Alors s’il te plait cesse de divertir les pauvres d’esprit.
    Est ce que tu peux faire un article pour nous expliquer pourquoi tous ceux qui  » s’affrontent  » dans le pool adorent porter le violet?

  6. Ovcanga jean jacques

    BRAVO, Jean-Pierre MALANDA pour ta lucidité.

    Guy-Brice Parfait KOLELAS est un sage. S’il ne l’avait pas été, le génocide en cours dans le Pool se serait produit en Mars, après la proclamation des résultats des élections truquées, et lui faire porter le chapeau que c’est lui qui a contesté les résultats. Le Monsieur l’a compris, et a refusé d’envoyer les jeunes dans la rue, ce qui naturellement gêne les génocidaires qui sont au pouvoir !

    VIVE le Président Guy-Brice Parfait KOLELAS, très lucide.

  7. Mabiala Blaise

    OK ,Parfait est parfait,mais que vise t il en créant une alliance avec YOMBI BOKAMBA .ANGUISS FILA MPOUELE c est a dire ceux la mème qui soutiennent sassou? non mais vous prenez les gens pour des cons ou quoi?vous voules donner une certaine virginité politique a parfait afin de redorer son blason et le faire passer pour un vrai opposant?le type s est déjà grille et nous savons tous qu il continu d’ emmarger a mpila chez son père sassou ,arrêtez vos connerie,ta malanda yenda kou kourouwa koma wa fiawoula massoumou mo ma tama sa

  8. Végétarienne

    Pourquoi vous n’écrivez ça que maintenant? Les jeunes du Pool ne veulent plus de preneurs d’otages. Depuis quand Mr Malanda, votre client GBP.K et sa famille ont pris le Pool et les quartiers sud de notre capitale en otage? Regardez la situation d’aujourd’hui, si Sassou est le coeur du mal congolais, à sa gauche, il y a bien un Kolelas, et à sa droite, il y a aussi des Kolelas. Et vous les connaissez tous apparemment. Le Pool qui souffre ne croit plus en des faux Moïses ou leur progéniture. Les congolais du nord sont conscients du fait que Sassou les encule car il est clair aux yeux de tous que lui, c’est sa famille d’abord, ensuite ses amis et les congolais attendront. Personne ne se trompe à propos de Denis. En revanche, même si vous avez écrit tout ce texte, êtes vous sûr que les Kolelas se battent pour le Pool? En tout cas, pour moi, rien n’est moins sûr. Je pleure pour mon Pool et mon pays au regard des « solutions » qu’on nous propose (si c’est pas la négation de Denis clamant haut et fort qu’il n y a pas de crise dans le Pool, c’est les justifications infantilisantes de Guy Brice).

  9. Anicet Jean AHOUE BALOSSA

    Mr Jean Pierre Malanda, ton raisonnement est complètement sensationnel et ne tient vraiment pas compte de la réalité ni de l’histoire du Congo. Sassou Nguesso, donne l’apparence de l’unité du nord qu’il semblerait incarnée lui être le garant. C’est archifaux. Du nord au Sud et surtout à l’extérieure de notre pays, surtout en France, il y a des adeptes et des complices de Sassou Nguesso qui Font péréniser ce système qui les nourrit par les facilités, les privilèges et les grossese sommes d’argent. Le problème du Congo de Sassou Nguesso est là. Je suis donc pas d’accord avec votre analyse bidón et fantaisiste. L’unité du nord n’existe pas. Le statu quo actuel n’est autre que l’expression des plus fort. Vous me donnerez raison lorsque le peuple congolais comme dans les années 60 saura mettre hors d’état de nuire les colons noirs qui le colonise au nom du colon blanc qui les a placé là pour garantir les intérêt de la métrolpole ou encore à la mort de Sassou Nguesso. Pour revenir à votre texte, je dois vous dire que les kouyou ne seront jamais d’accord avec Sassou Nguesso pour avoir fait assassiner le President Ngouabi, humilié Yomby et surtout pour l’affaire Anga. Pourtant les kouyou n’ont jamais fait l’amalgame lorsqu’il s’agit de déterminer les responsabilités de leurs bourreaux. Voilà en 1977 quand Ngouabi est assassiné, Sassou Nguesso lance dans les milieux de la famille du président assassiné une petite phrase » Bakongo babomi Marien ». Qu’est ce qu’il prétendait? Pour désorienter l’attention sur lui, responsable de la sécurité du pays à l’époque, il voulait que les parents de Marien Ngouabi et les kouyous s’acharnent sur les bakongo vivant soit à Brazzaville ou à Owando ou encore ailleurs au Congo. On sait bien que cela n’a pas eu d’effets et les parents de Marien Ngouabi et les kouyous en toute lucidité, n’avaient jamais commis ce genre de crimes sur les bakongo surtout pas à Owando. En ce que je sache aucun bakongo vivant à Owando en 1977/78 n’a été ni molesté, ni assassiné. Si vous en connaissez dites le nous! En 1977, j’avais 23 ans et j’étais à Owando. Personnellement je sais qu’il n’ya pas eu la chasse contre les bacongo à Owando. Quant aux bakongo assassinés à Brazzaville, aujourd’hui les choses sont bien claires, c’est Sassou Nguesso en tant que ministre de la defense et maitre absolu du Congo entre le 18 mars 1977 et le 2 avril suivant qui les a fait tuer pour biffer les traces sur le meurtre crapuleux qu’il venait d’organiser. Dans cette intervalle il y a la mort du cardinal Emile Biayenda dans la nuit du 21 au 22 mars de la meme année, il y a la mort du président Massamba Debat le 25 mars suivant et d’autres compatriotes aucours de ces deux semaines sanglantes.Toutefois, je trouve parfois fantaisiste vos propos lorsqu’il faut parler de ces faits. Yombi Opango et Sassou Nguesso sont souvent mis en exergue. Le colonel Louis Sylvain Goma, un autre criminel est souvent oublié expressement. A l’époque des faits, j’etais à sa place, je protégerai absolument le cardinal Biayenda et le président Massamba et certainement d’autres compatriotes puisque leur responsabilité n’était clairement établi. Pourtant Pierre Anga qui dénonçait ces faits n’avait même pas trouvé le soutien du général Goma Louis Sylvain qui prefera faire le jeune de Sassou Nguesso. Anga Pierre nous édifie davantage sur l’affaire Kikadidi abattu à Makelekele par un certain Garcia qui faisait parti de comando organiser par Sassou Nguesso et conduit par le général Ngouelondelé, père de l’actuel maire de Brazzaville. Le capitaine Kimboula Kaya est assassiné aussi par ces meèmes personnes.Le lieutenant Garcia était il du nord? Ne savait il pas qui est responsable des graves problèmes que Sassou Nguesso, son patron au minsitère de la Défense venait de commettre? s’il vous plait arretez de tronquer l’histoire par des raisonnements creux et tendancieux!!!! Le Congo a besoin de la paix. Encore je dois dire que Sassou Nguesso n’est pas le symbole de l’unité du nord. L’affaire Anga avec toutes les conséquences dans de nombreuses familles n’est pas a enlever des coeurs des Kouyou.De génération en génération, les kouyous doivent la transmettre à leurs enfants et petits enfants pour ne plus coller les mbochis d’oyo dans leur vie.On va jamais l’oublier.Comme j’ai dit, plus haut les kouyous ne Font pas l’amalgame. Ils savent bien que c’est le colonel Konta Prospère, maintenant général de Sassou Nguesso était celui là même qui a été designé par Sassou pour humilier nos parents à Owando et dans nos villages.C’est lui Konta qui a fait organiser les incestes entre pères et filles, soeurs et frères, fils et mères, qui a fait bruler nos villages et faire commettre d’autres autrocités. Mais les kouyou ne le voient pas en premier lieu mais plutôt Sassou Nguesso. À Makoua, Sassou Nguesso est responsable de la mort d’Auxence Ikonga, dans la Likouala, il est responsable de la mort de Xavier Katali. A boundji le parent Likoundzou est beaucoup plus proches de la mort, à Ewo, il a fait assassiner le maire de la ville Ayayos, pensez vous que cest peuples soient d’accord avec lui? Non. Arretons.
    Revenons un peu sur votre article, » les nordistes ont armé Kolelas pour faire la guerre contre Pascal Lissouba » Est ce vrai? Mais attendez en 1992 Bernard Kolelas né le 12 juin 1933 avait quel âge? A 59 ans on est sans doute mineur selon votre législation!!!!! Faut il vous rappeller ici que malgré la consigne donner par Yomby Opango nous avons battu la champagne aux cotés de Madame Ndza Beatrice ( leader locale du MCDDI à l’époque à Owando) pour demander aux jeunes d’Owando de voter pour Kolelas, vu que Pascal Lissouba avait fait l’alliance le criminel PCT de Sassou Nguesso? N’est ce pas Bernard Kolelas qui a trahi notre vote lorqu’il a accepté de faire Alliance avec ce même Sassou Nguesso qu’il promettait d’arreter en 1991 et pendant sa campagne et traduire en justice pour ces crimes de sang et economique? Kolelas n’etait pas mineur, s’il apprit les armes que Sassou Nguesso lui a offertes pour faire la guerre contre Pascal Lissouba,alors que le président élu allait lui accorder une place distinguée comme chef de l’opposition, il est responsable de ses actes. Encore une fois de plus arreter. Faut pas nous dire que c’est encore les gens du nord qui ont demandé à Kolelas de retenir dans ses prisons les congolais originaires du Nibolek qui vivaient paisiblement à Bacongo et Makélekélé ou encore qui ont demandé aux miliciens cobras de kolelas de piler les enfants bembé à peine nés dans les mortiers à mpissa? Dans le texte de la jeunesse, c’est le serpent qui est accusé à tour de bras pour ètre celui qui a donné le fruit à la femme et celle ci à l’homme. Mais pour Dieu, il me semble que le serpent n’a pas obligé mais proposé avec un peu de dose de supercherie. Et si l’homme et la femme se sont laissés avoir par le serpent, ils sont bien responsable de leur chute. De même Bernard Kolelas s’il a accepté les armes que Sassou Nguesso lui a livré pour tenter de renverser le régime Lissouba, il est responsable des actes qu’il a librement posé, d’abord en s’alliant à Sassou Nguesso pourtant connu de tout le monde comme un criminel ensuite en acceptant librement de mettre en difficulté le Président élu d’un pays complètement ruiné. Faut pas oublier que c’est Bernard Kolelas qui a refait le lit de Sassou Nguesso pour ramener cet habituer de 13% sur la scène nationale alors que ce dernier était massivement rejeté par les congolais du nord au sud. Là n’est pas tout. Certains magistrats,officiers superieurs et géneraux, minsitres et autres professeurs d’université originaires du Pool, n’est ce pas eux qui Font que ce système Sassou Nguesso perdureafin de maintenir leur privilège? Peut on accepter un seul instant que tout le temps il y a un homme qui tue nos parents sans motif probant pour assouvir ces ébats illimité de pouvoir en échange de quelques fractions de billet de banque? C’est ce que Nsilou, Isidore Nvouba, Moungani, Prospere konta, Lenga Placide, Landry Kolelas etc ont préféré. Ne connaissent il pas les crimes de Sassou Nguesso au Congo. Landry Kolelas a mème préféré la división de la famille pour un poste ministériel alors que le royaume d’oyo est en décadence. Tout cela faut il mettre ça sur le dos du nord. Lorsque l’on sait que Sassou Nguesso est mauvais, et que l’on doit le suivre même s’il faut commettre les atrocités sur ses propres parents, s’il vous plait assumer librement vos choix et vos responsabilité.(la plupart d’entre nous avons lu quand même Jean Paul Sartre. Sa pensé dans les mains sales est claire comme l’eau de la source). Dites nous quelles initiatives les cadres du Pool ont pris pour dire clairement à Mr Sassou Nguesso, nous comprenons ce jeu, vous avez déjà trop fait sur le dos de nos populations, nous n’accepetons pas ce que vous êtes en train de faire. Qui du cadre du pool ne sait pas que Sassou Nguesso est responsable de la mort de Massamba Debat, Emile Biayenda, Kikadidi, Kombouala Kaya et bien d’autres. Qui des cadres du Pool ne savent pas que Sassou Nguesso a ordonné assassiner nos compatriotes dans ce département de 1998 à 2004 pour réduire l’electorat. Qui du Pool ne sait pas que c’est ce même Sassou Nguesso qui a ordonné l’assassinat systématique de nos compatriotes revenant de la RDC en 2003? Et qui de ces fils du Pool ne sait pas que Ntoumi n’a rien avoir, le vrai problème c’est Sassou Nguesso qui pour divertir les gens contre une élection qu’il n’a pas gagné, à fait ouvrir le feu dans le pool pour orienter les regards et les camera non vers sa forfaiture electorale, mais vers des bandits qui n’existent que dans sa tête. Qui ne sait pas cela. Alors arreter de ne pas tronquer les faits. Sassou Nguesso est bien responsable du drame congolais. Que ceux du nord et du sud qui acceptent d’être ses compagnons de route pour de l’argent et autres privilèges, même s’il doit ordonné le meurtre de nos parents, le viol, de nos soeurs, mères, filles, nièces, tantes etc…assument leur responsabilité sans chercher à culpabiliser les autres à leur place. Personne n’est obligé imperativement de suivre Sassou Nguesso. Beaucoup de congolais, certainement majoritaire se refiusent depuis des années à servir Sassou Nguesso.Ils ont les raisons de leur refus légitimes. Cher Mr Jean Pierre Malanda, il me semble que dans ma réflexion tu pourras trouver des éléments pour clafier davantage les congolais. Comme disait Bossuet nos vrais ennemis sont en nous mèmes, les ennemis du Pool sont dans le Pool, ils s’appellent Lenga Placide, Ndalla Graille, Landry Kolelas, Isidore Ivouba, Yvonne Moungani,Claude Nsilou, Prosper Nkonta etc. Ce sont eux qui ont montré à la souris Sassou Nguesso, le chemin pour aller voler le fromage dans l’armoire. Autrement dit ce sont eux qui facilites Sassou Nguesso de commettre les crimes contre les populations du Pool.

  10. LE POOL SOUFFRE! Mais CE N'EST PAS LA GUERRE DU POOL. C'EST UN CRIME CONTRE L'HUMAINITE

    LE POOL SOUFFRE! MAIS POUR TOUT ETRE HUMAIN CE N’EST PAS LA GUERRE DU POOL. C’EST UN CRIME CONTRE L’HUMAINITE!

  11. Rosaire Jules Sathoud Yambo

    Anicet Jean AHOUE BALOSSA, merci pour ton analyse,Notre frère Malanda est tendancieux.et sans doute il ne connait pas le Congo, ses gens et ses problèmes. Sassou Nguesso a fait le mal à tout le monde. Point n’est besoin de le rappeler ici. Les détails que vous donnez en toute objectivité sans incotestables. C’est ça l’histoire du Congo. Les lamentations de Mr Malanda peuvent ètre appliquées `l’échelle nationale où nombre des congolais attendent que le pays oppresseur vienne leur retirer de la violence de sassou que ce mème pays a installé au pouvoir il y a 20ns ou presque pour preserver ses intérets. Le nord cest pa sassou nguesso. De mème que les congolais doivent ètre cohérents pour le faire partir de là, les personnalités du pool servant ce regime de la mort doivent faire au tant. Je crois que Mr Ahoue Balossa est claire sur sa conclusión que nous citons. « Cher Mr Jean Pierre Malanda, il me semble que dans ma réflexion tu pourras trouver des éléments pour clafier davantage les congolais. Comme disait Bossuet nos vrais ennemis sont en nous mèmes, les ennemis du Pool sont dans le Pool, ils s’appellent Lenga Placide, Ndalla Graille, Landry Kolelas, Isidore Ivouba, Yvonne Moungani,Claude Nsilou, Prosper Nkonta etc. Ce sont eux qui ont montré à la souris Sassou Nguesso, le chemin pour aller voler le fromage dans l’armoire. Autrement dit ce sont eux qui facilites Sassou Nguesso de commettre les crimes contre les populations du Pool. »

  12. GUY PARFAIT KOLELAS EST-IL UN DES TRAÎTRES DU POOL ET UN REVANCHARD SUDISTE EN SOMMEIL?

    Le général Jean Marie Michel Mokoko Président aurait -il massacré les populations dans le Pool comme le fait celui que « Parfait » Kolelas a préféré voir se maintenir au pouvoir à vie et qui a toujours massacré les populations du Pool depuis les années 1970? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/guy-parfait-kolelas-est-il-un-des-traitres-du-pool-et-un-revanchard-sudiste-en-sommeil.html

  13. itoua koulifi

    Que d’inepties et d’élucubrations. PAUVRE MALANDA
    Quand tu parles de la partie nord du pays , tu parles de quel nord.
    – QUELS SONT les assassins de NGOUABI n’est pas les hommes du nord qui après manipulèrent les sudistes comme boucs emissaires.
    – QUI JETA YHOMBI en prison après l’avoir évincé du comité central du pct avec le soutien du très peureux thystère, et filou ngoma foutou?
    -Qui posa les bombes au cinéma lux pour faire passer aux aveux dala graille , et autres?
    – Qui assassina ANGA dans la foret d’ikongono?
    – Qui a tenté à la vie de ntsourou? liquidé motando, noumazalaye et autres?
    -Qui a jeté en prison jean ngouabi, bananganzala et MOKOKO
    -Qui a jeté le venin sur marion ewango et CHERCHE à tuer OKOMBI
    c’est dire que la violence de ce système, est vécue avec effroi par les fils du nord, qui sont tétanisés par ses escadrons de la mort.
    Le POOL a un problème , il faut vous en prendre à vous meme .par votre légereté vous signez des accords contre nature et trahissez vos propres frères.HIER l’ennemi fut sassou, et après ce fut lissouba aujourd’hui encore sassou avec qui vous etes partis signer des alliances à oyo.
    C’est vous qui etes les grands diviseurs du sud et faites le lit de SASSOU. QUI est fou, est ce sassou ou vous? vouS parlez comme des pies mais etes laches comme des tétards.
    Vos hommes d’église , sont corrompus; vos enfants et vos femmes corrompus. vos femmes préfèrent vivre l »humiliation auprès des hommes du pouvoir que de se marier avec l’homme respectable du pool selon elles n’a pas l’argent..VOUS ETES VOS PROPRES SORCIERS et SASSOU plus malin que vous.taisez vous.et regardez bien le miroir.

  14. Makoutou Kélélé

    Bantu, tu nous as beaucoup manqué pour tes analyses; que ce qui se passe mon frangin, même si on était d’accord sur tout

  15. LE PARADOXE ANTHROPOGENÈSE ET ANTHROPOPHAGIE: GUY PARFAIT KOLELAS EST-IL L'UN DES TRAÎTRES DU POOL ET UN REVANCHARD SUDISTE EN SOMMEIL?

    Le général Jean Marie Michel Mokoko Président aurait -il massacré les populations dans le Pool comme le fait celui que « Parfait » Kolelas a préféré voir se maintenir au pouvoir à vie et qui a toujours massacré les populations du Pool depuis les années 1970?
    LE PARADOXE ANTHROPOGENÈSE ET ANTHROPOPHAGIE: GUY PARFAIT KOLELAS EST-IL L’UN DES TRAÎTRES DU POOL ET UN REVANCHARD SUDISTE EN SOMMEIL? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/guy-parfait-kolelas-est-il-un-des-traitres-du-pool-et-un-revanchard-sudiste-en-sommeil.html

    1. congo !

      arrêtez vos commérages !

  16. Markus jonathan

    FRANCHEMENT MALANDA VOUS AVEZ PERDU LA TETE. TOUS LES LEADERS DU NORD CONDAMNENT VIVEMENT LE MASSACRE DU POOL SUR LES CHAINES INTERNATIONALES. RÉCEMMENT VOUS AVIEZ ECOUTE MATHIAS NZON SUR RFI ?, OU EST KOLELAS LE SOIS-DISANT LE PROPRIETAIRE DU POOL,? PUISQU’IL EST PROTECTEUR? POURQUOI NE PROTEGE PAS LE POOL. SI ON AVAIT AFFRONTE SASSOU A BRAZZAVILLE, IL N’ALLAIT PAS ATTAQUE LE POOL.UN MASSACRE A HUIT CLOS QUE LE MONDE NE PARLE MM PAS. IL N’ALLAIT PAS LE FAIRE A BRAZZA. PUIS QUE C’EST AVEUGLEMENT QUE VOUS SUIVEZ LES GENS, CONTINUEZ A SUIVRE CE TRAITRE. Mr RETENEZ QUE TON KOLELAS ETAIT UN CANDIDAT DE CIRCONSTANCE.

  17. TATA

    y’a combien de cadre du pool en prison depuis l’affaire des elections? botika kosekisa bato

  18. Vicent de Paul Makaya.

    Qu’est ce que les évêques du Congo ont fait pour que le régime de Sassou Nguesso puissent multiplier des campagnes anti clericales au Congo. Voilà, pour avoir appelé les congolais au dialogue dans son interview sur RFI conformement au document publié par la conférence épiscopale du Congo courant octubre 2016, le PCT par le truchement son blog portail 242.com, mène depuis une certain temps une campagne contre l’Abbé Jonas Koudissa. On vit dans quel pays ça? Au lycée un professeur nous avait enseigné ceci, si tout le monde est du même avis, personne n’a reflechi beaucoup. Si le PCT croit que le système qu’ils ont installé au Congo depuis plus de 40 ans est le mieux, s’il vous plait nous sommes nombreux au Congo à dire que NON. Le PCT a détruit des unités de production qui donnaient de l’emploi au congolais. l’unique entreprise crée par ces voyous du PCT n’est autre que l’entreprise de recrutement des milices qui a pour siège Tsambitso, une ancienne mission appartement au diocèse d’Owando que Sassou Nguesso occupe illegalement pour sa milice. Alors laissé nos prêtres et nos prélats tranquiles.
    On sait bien que derrière le PCT se cache bien Sassou Nguesso. Ne pensez pas que tout le monde a perdu les Mweti et Etoumba des deux semaines de violences de mars 1977. Pour faire assassiner le Cardinale Biayenda, Sassou Nguesso avait lancé ce motif suivant:  » Le cardinal Emile Biayenda etant l’une des dernières personnes reçues par le Président Ngouabi peu avant la mort de ce dernier etait de mèche avec les assassins du Président. Son rôle d’après le ministre de la défense Denis Sassou, était d’ôter les pouvoirs secrets du President pour le rendre vulnérable ». Mais on sait que si le cardinal était assassiné parcequ’on le ministre de la Défense craignait que le Président avait dit au Cardinal le nom de l’autorité qui venait de l’appeler au téléphone, donc de ce mème Sassou Nguesso Denis. Arreter avec cette campagne ehontée. Travailler bien on vous appreciera. Si vous faites les conneries comme vous êtes entrain de le faire maintenant tout citoyen èpris de bon sens à droit à vous critiquer sans menagement. Arretez, d’intimidé les gens, bande de criminels et voleurs.

  19. Vicent de Paul Makaya.

    http://www.lasemaineafricaine.net/images/pdf/3642.pdf

  20. Blaise Okouya

    Nous devons juste ne pas oublier notre histoire. N’oublions pas 1972, ou les anciens vous expliqueront que dans le maquis, Diawara, Ikoko, Olouka et bien d’autres attendaient le renfort des Moundele Ngolo et autre Bongou Camille.Qu’on-ils fait, trahir leur camarades. …Pire Moundele Ngolo a pris l’epouse Diawara et Bongou Camille est devenu Secretaire General du PCT.
    N’oublions pas non plus Kikadidi qui était au petit soin de Sassou dans sa cachette. Comment a-t-il fini ?
    Et la mort de ngouabi à qui la mbochisphère à reproché d’avoir voulu remettre le pouvoir aux Bakongos. Vous connaissez la suite de ce que sont devenus de nombreux cadres Bakongos. Au petit matin.
    Le 04 avril 2016, qu’un coup de force militaire ait été monté de commun accord par Mokoko,Kolelas, Okombi, NTumi, Oba Serge et autre BOwao ne pouvaient pas reussir. Forcement Sassou etait au courant. Et bien malin celui qui pourrait donner le nom de celui qui a vendu la mêche. En s’entêtant à vouloir poursuivre ce coup de force, Ntumi a juste été naif en comptant sur ceux qui lui avair promis agiter et mettre dans la rue la partie Nord. …….

    Depuis que le Congo est Congo, aucune aide militaire ou populaire n’est venue de la partie Septentrionale pour finaliser un coup de force.

    Le seul coup de force en mesure de reussir au Congo ne peut être conçu et exécuté que par des cerveaux Nordistes…Au moins, ils auront l’assurance de rester au pouvoir, car le vrai blocage est là….Le mbochi n’est rien sans le pouvoir……Jamais dans leur esprit le pouvoir ne doit aller autre part que chez eux.

  21. Ruffin Didace Ngalibali

    Merci pour votre mise au point Mr Vincent de Paul Makaya. L’exemple du Cardinal Emile Biayenda n’est pas l’unique au Congo sur la violence contre le clergé congolais. Déjà en avril 1981, pour apaiser la colère des bakongo suite à l’assassinat du Cardinal Emile Biayenda, le PCT avec Denis Sassou Nguesso comme Président ont organicé l’assassinat du Mgr Benoit Ngassongo dans sa maison de retraite à côté du Lycée Drapeau Rouge pour accuser les bakongo comme ils savent le faire qui vengeaient le cardinal assassiné par les nordistes. Sassou Nguesso était ministre de Défense en ce temps pourquoi n’a t -il jamais fait publier les resultats de l’enquête autour de la mort de Monseigneur Ngassongo pourtant d’etnie mbochi comme lui? Simplement parceque le coup revenait de la maison. Toujours dans élan de violence sauvage et aveugle, en septembre 1987, un jeune prêtre originaire d’Owando avait été arreté arbitrairement avec comme motif qu’il avait sonné la cloche pour annoncer à Pierre Anga et Yomby Opango leur arrestation par les miliciens de Sassou Nguesso. Tout recemment encore en 2004, Mgr Ernest Kombo, evêque d’Owando pour avoir comme pretre, prophète et roi, prononcé une belle homélie digne de la cérémonie de réquiem pour l’ancien archevêque de Brazzaville, Mgr B. Batantou, les sassouistes ont mené une campagne contre cet Evêque qui a dit simplement la vérité conformement à son ministère épiscopale. Nous sommes en démocratie, et la démocratie c’est le combat d’idées. Arretez avec votre campagne d’intimidation contre nos Evèques. Hier c’est Pascal Lissouba qui avait été accusé par vous comme celui là qui incarnait la démocratie de la tribu clase ou encore de l’intimidation. Mais aujourd’hui vous en faites pire que lui. La preuve le changement de la constitution et le maintien au pouvoir de Sassou avec leurs lots de victimes. Pourquoi vous le PCT faites vous du tribalisme et de l’intimidation le modèle démocratique idoine pour le Congo. Changez vos habitudes s’il vous plait.

  22. Jean Gabino OKIEMY

    Voilà ce que dit la semaine africaine http://www.lasemaineafricaine.net/images/pdf/3642.pdf
    Mr JN merci pour votre note sur le comportement des organisateurs des cabales contre les autres. L’opinion contraire au Congo est un délit stipulé dans une lois non écrite mais promulguée par sassou nguesso à Edou.capitale des Nguesso. Le PCT voit toujours le complot partout depuis sa creation en 1969 surtout que depuis que sassou nguesso est devenu maitre absolu du Congo. Arreter avec ces abus de pouvoir. Ndalla Graille, en sait quelque chose, le defunt Tsystère Tchicaya même dans la tombe sait bien ce que le PCT entend par complot, Pierre Anga a été assassiné pour ce genre de campagne de mensonge. Aujourd’hui tout le monde sait que lorsque le PCT est en difficulté pour donner le salaire mensuellement au congolais, il invente ce genre de situation pour epeurer les compatriotas. Il n’ y a pas complot: Le vrai problème du Congo actuellement est le gangtérisme d’Etat que Sassou Nguesso veut installer dans notre pays et que les congolais refusent. Aux Etats Unis, on a pas changé de constitution pour que Mr Obama s’éternise au pouvoir. 8ans de mandat sont suffisant. La bas on a organisé les élections le pouvoir en place a perdu. Obama n’a pas refusé de ceder la présidence comme chez nous. Et s’il avait fait, guerre civile devait y avoir. Et c’est cela la situation actuelle au Congo. Sassou Nguesso n’a pas gagné les elections organisées par son gouvernement et il a perdu et la suite c’est ce que nous vivons. Vous voulez qu’on vous explique ça comment?

  23. claudine munari

    « Une autre plateforme va voir le jour. L’Initiative pour la Démocratie au Congo (IDC) s’oppose également au changement de la Constitution, mais à la différence du Frocad, elle est animée par les «dissidents» de la majorité au pouvoir: André Okombi Salissa, Guy Brice Parfait Kolelas, Charles Zacharie Bowao, Réné Serge Blanchard Oba etc.

    Ces nouveaux dissidents de Sassou, sortis pour certains fraîchement du gouvernement et détenteurs d’un certain patrimoine politique, financier et matériel, veulent se démarquer de l’opposition « traditionnelle ». Ils ne souhaitent pas être associés avec les leaders du Frocad. Ces derniers ne veulent pas davantage se laisser diriger par des personnes ayant servi le gouvernement. Les leaders de l’IDC et du Frocad se critiquent mutuellement. En plus, susurre-t-on à l’IDC, «si jamais le Président Sassou est amené à quitter les affaires, il n’est pas question de laisser le pouvoir entre les mains de l’opposition traditionnelle. Mieux vaut les absorber au sein d’une « nouvelle majorité » (sous-entendu celle désormais incarnée par les dissidents).

    C’est pour cette raison qu’André Okombi Salissa et Guy Brice Parfait Kolelas, chef du Codeha, ne coupent véritablement pas le cordon ombilical qui les lie à la majorité présidentielle. Ces deux leaders caressent même le rêve d’être soutenus par leur vraie obédience politique: la majorité au pouvoir. »

    SOURCE GUY MILEX MBONZI ASSASSIN DE PATRICK ERIC MAMPOUYA.

    MR MALANDA J’AURAIS ETE D’ACCORD AVEC VOUS SI VOUS AVIEZ CONDAMNE LA DYNASTIE POLITIQUE TRES FORTE AU POOL. COMMENT SONT ILS PASSES COMME LETTRE A LA POSTE DE BERNARD KOLELAS A GUY B P KOLELAS.

    N’Y AVAIT IL PAS D’AUTRES LEADERS A PROMOUVOIR QU’UN DESCENDANT DE LA FAMILLE KOLELAS?

    en 1992 le pool avait applaudit tres fort pour b kolelas. en 2016 le meme pool a applaudit tres fort pour guy b p kolelas.n y avait il pas d’autres personnes a promouvoir dans le pool que gbp kolelas.le congo c’est quand meme 4 800 000 habitants source fnuap.

    mr malanda merci de bien lire le dernier paragraphe de mr guy milex mbonzi.il est tres evocateur.

    mr malanda

    si le pool pour se faire entendre en politique doit recourir aux services d’un dieu repondant au patronyme de kolelas les autres departements du congo n’ont pas besoin d’un dieu pour donner un avis sur les questions politiques.

    mr malanda

    seul le pool parle en terme de pere dieu raison……quel est l’age politique du pool.les autres departements n’ont pas ce pb et ils se portent bien.au sortir de la guerre de 1997 il n y avait pas eu dans la bouenza dans le niari et la lekoumou un pasteur rebelle.meme dans la cuvette.dans le pool par contre si.en 98 c’etait fr bitsangou. aujourdhui ils sont passes a deux.il y a desormais le « pasteur elie ». des pasteurs delinquants en passant.

    le pool est un departement handicape.vs ns l’avez pas mentionne.il est fragile.c’est un bebe qui il faut emmaillote choyer cherir …il pleure trop cet enfant..il marche avec des bequilles portant le nom de kolelas.debarassez vous de vos bequilles.le pool ne peut rien faire sans un kolelas sans un pere.le pool est un tres gros bebe. le pool n’a jamais vote pour quelqu’un d’autre qu’un kolelas.faute de confiance comme un enfant qui ne connait que son pere. en 1992 mr milongo et mr lissouba c’etait avec bcp de peine que le pool avait vote pour eux.ce sont les plateaux qui avaient majoritairement vote pour andre milongo.la sangha aux municipales de 1992 avait en majorite vote pour le mcddi de b kolelas.la cuvette avait vote pour mr lissouba. vs comprenez tt de suite que votre these sur sassou le pouvoir le nord.. EST NULLE DE NULLITE ABSOLUE MENSONGERE ET INEXISTANTE.

    mr malanda

    il n y a pas de cellules du pct dans le pool.je sais que vs souffrez de ce que le frocad a renvoye gbp kolelas de ses rangs reduisant a neant ses chances d’etre elu en 2021.gbp kolelas ne sera pas le president du congo en 2021.

  24. Alors là?

    OEIL DU CONGO

    GUY ROMAIN KINFOUSSIA – UDR MWINDA DEMANDE SANS DÉLAIS À SASSOU DE :

    1. Retirer toutes les Forces en armes présentes dans le Pool ;
    2. Rapatrier et indemniser les populations du Pool déplacées et meurtries ;
    3. Annuler le mandat d’arrêt international contre NTUMI ;
    4. Libérer sans condition tous les prisonniers politiques ;
    5. Convoquer un Dialogue National Inclusif.

    UDR-MWINDA
    Le Pool en questions !
    Pourquoi le Pool est-il pris en otage ?
    Fiche remise aux Chargés de mission du Premier Ministre, venus recueillir la position « claire » de l’UDR-MWINDA sur la question du Pool, pour transmission au Président de la République en réponse à son souhait exprimé lors de sa Conférence de Presse du 9 novembre 2016 à Brazzaville.

    Le Congo est une République laïque, une et indivisible.
    Le Pool est un département majeur du Congo par ce que frontalier de la capitale du Congo. De par sa situation politique et géopolitique, il doit être l’objet d’une préoccupation nationale et non relégué au simple rang de département. Considérer que le Pool est un simple département serait sectaire et irresponsable de la part de tout homme politique. Le Pool est une partie intangible du Congo dont la fièvre cache mal le cancer en phase terminale qui mine en profondeur le CONGO tout entier !

    CONTEXTE.
    Quand le 4 avril 2016, le peuple congolais est réveillé par les détonations des armes lourdes dans Brazzaville, à une période où tous les carrefours, tous les « buissons des forêts » sont sous haute surveillance par une Force publique hétéroclite, agressive et intransigeante, pour cause de protection des résultats électoraux avec en prime un pays coupé du reste du monde, (internet et portables coupés), tout citoyen lucide et sensé connaître la Loi s’est retourné vers le Pouvoir dont la mission cardinale est la protection des biens et des personnes. En réponse à cette attente, le Pouvoir a réagi en envoyant une expédition punitive dans le Pool. Voilà sept (7) mois et neuf (9) jours aujourd’hui que la Force publique n’arrive pas à « mettre hors d’état de nuire » les « bandits » retranchés dans « les buissons des forêts » du Pool.

    Selon le triptyque « un Chef, une mission, des moyens », le Président de la République, Chef de l’Etat et Commandant en Chef, le Général d’Armée Denis SASSOU NGUESSO a dû instruire dès le 4 avril 2016, le Haut Commandement des Forces Armées Congolaises, entendez les «Forces en armées», pour exécuter la mission du genre :« Isoler Ntumi et ses partisans, le rechercher dans les buissons des forêts où il se cache, qu’on le mette hors d’état de nuire pour l’amener à la justice où il répondra de ses actes… »

    Quel Officier Général a été désigné pour exécuter cette mission avec tous les moyens militaires que nous avons observés ? Qui coordonne ces opérations de harcèlement et de bombardement des populations à partir d’hélicoptères bombardiers avec près de cinq mille fantassins hétéroclites déversés dans tous les « buissons des forêts » ?

    Le Commandant en Chef des Forces Armées Congolaises a-t-il manqué à son devoir de commandement en ne désignant pas un Chef de mission au Pool comme il est de coutume en pareille circonstance? Pourquoi , quand on connait la pléthore d’Officiers Généraux de tout acabit qui roule carrosse sur le macadam des villes ?

    Et cette mission de recherche s’avère aujourd’hui infructueuse puisque, publiquement le Président de la République, alors même qu’il a sous sa coupe, dans toutes les instances de la République, des cadres émérites originaires du Pool qu’il expédie régulièrement, avec monnaie sonnante et trébuchante dans leur fief d’origine pour prêcher la bonne parole, le Président de la République vient de lancer le 9 novembre dernier un cri d’alarme et de désespoir en ces termes : « Je dois demander aux populations et aux dirigeants politiques du Pool de se mettre avec le Président, pour isoler Ntumi et ses partisans. Que nous nous mettions tous à le rechercher dans les buissons des forêts où il se cache et qu’on le mette hors d’état de nuire.. »

    Pour le Chef de l’Etat, le Pool ne vit pas actuellement une situation de crise mais plutôt une forme de banditisme, puisqu’il déclare : « Pour moi, il n’y a pas de crise. Le pays va continuer sa marche et va se construire. Le programme que le Président a annoncé pour le peuple va se réaliser ».

    S’adressant toujours aux populations et dirigeants politiques du Pool, il souligne qu’ « au lieu de fuir, d’avoir peur, ils ne peuvent pas jouer double jeu. Ils doivent prendre position clairement. Qu’ils se mettent avec le Président. On isole Ntumi, on le cherche comme tous les bandits. On ne va pas le tuer mais, on l’amènera à la justice et il répondra de ses actes. » Sic.

    La boucle est donc bouclée, c’est le retour vers le citoyen lambda, pourvu qu’il soit du Pool, puisqu’il est question de son département ! Ainsi donc le Président de la République, Père de la Nation vient de nous édifier en révélant ainsi la balkanisation du pays par communauté tribale : à chaque département ses militaires, ses enseignants, ses politiciens, ses médecins, ses bandits, etc.
    Le Président de la République oublie que tout conflit, toute crise dans une société survient à la suite d’une contradiction non réglée. La négation de la crise qui secoue le Pool par quiconque suit les évènements qui s’y déroulent, est un acte de mauvaise foi et suicidaire pour notre unité nationale. Le Pool est victime de son identité et de ses choix, telle est la véritable origine de ses malheurs.

    Dans le cas d’espèce des évènements regrettables qui se déroulent dans le Pool, ils tirent leur justification dans le holdup électoral opéré le 4 avril 2016. Le Pool n’a pas offert ses suffrages aux Candidats de la Majorité qui le lui font payer par le prix du sang. La guérison du Pool, c’est la santé du Congo.

    Pour en sortir, le Président de la République, au lieu de se substituer en Chef d’Equipe de recherche appuyé par les populations et les cadres politiques du Pool dont le seul malheur est d’être né au Pool, doit au contraire puiser dans ses vertus humanistes pour prendre les décisions politiques courageuses qu’impose la situation catastrophique du pays tout entier :
    Il doit, sans délais :
    1. Retirer toutes les Forces en armes présentes dans le Pool ;
    2. Rapatrier et indemniser les populations du Pool déplacées et meurtries ;
    3. Annuler le mandat d’arrêt international contre NTUMI ;
    4. Libérer sans condition tous les prisonniers politiques ;
    5. Convoquer un Dialogue National Inclusif ;
    C’est à ce prix que le Congo peut retrouver l’unité nécessaire à son redressement national.

    Guy Romain KINFOUSSIA
    Président de l’UDR-MWINDA

    OEIL DU CONGO – ANAIS POLO http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/guy-parfait-kolelas-est-il-un-des-traitres-du-pool-et-un-revanchard-sudiste-en-sommeil.html

  25. LE PATRIOT

    LA SEMAINE AFRICAINE EST DEVENUE LE JOURNAL DU PCT TOUT LE MONDE LE SAIT.
    KOLELAS NI N. MABIALA N’ENTRAVENT PAS LA SÉCURITÉ DANS LE POOL NI DANS LE RESTE DU PAYS. LE PROBLÈME ICI QUE FAIT L’ARMÉ DANS LE POOL?
    L’ARMÉ CHERCHE QUI OU QUOI ?
    TOUS LES MERCENAIRES ET LES MILICES DE SASSOU DOIVENT SORTIR DU POOL, ET CONVOQUER UN DIALOGUE INCLUSIF AU NIVEAU NATIONAL
    TOUT CONGOLAIS VA S’EXPRIMER LA SOLUTION SE TROUVE AU MBOGUI ET NON POURCHASSER LES PAUVRES PAYANTS DANS LES FORETS SOUS LE PRETEX D’UNE RECHERCHE DE NTUMI NON ARMÉ QUI SE CACHE, C’EST NORMAL OU EST MOKOKO, NI BOUKADIA OU PAULIN MAKAYA ET LES AUTRES?
    METTONS NOUS AUTOUR D’UNE TABLE POUR TROUVER DES SOLUTIONS. QUE NTUMI SE DÉCLARE RÉSISTANT C’EST AU MBOGUI DE TROUVER LA SOLUTION. L’UNION EUROPÉENNE ET LES USA REPROCHE LA VIOLENCE A LA RUSSIE POUR TROUVER UNE SOLUTION NÉGOCIÉE C’EST LA MÊME CHOSE AU CONGO, POURQUOI TUER LES ENFANTS VIOLER LES FEMMES SUR LE NOM DE NTUMI. SASSOU LE CRIMINEL A-T-IL UN PROBLÈME PARTICULIER AVEC LE POOL?
    SI SASSOU SE DIT PRÉSIDENT MAIS C’EST A LUI DE PROTÉGER TOUTS LES HABITANTS DU CONGO Y COMPRIS LE POOL, MAIS C’EST SASSOU QUI TRAUMATISE LE POOL EST IL PRÉSIDENT DU CONGO OU DE SON VILLAGE?

  26. HANSALEVEY Adams

    oh !! oh! cette bassesse de raisonnement s’appuyant uniquement sur la tragédie du Sud est toujours erronée, car voyez commenT tsourou, J3MM, et d’autres souffrent dans les geôles de SASSOUS, s’opposant à SASSOU le dictateur d’OYO , ne sont-ils pas du Nord; n’oiblie pas que les hommes du Nord dont vous parlez ne sont que les gens d’oyo, dit Mbochis d’oYO QUI SONT DES SBIRES DE sassou? Reagrdez comment résistent les Miérassa, BOWAO à l’assaut de SASSOU; mais n’oubliez pas que toute la souffrance du POOL, vient des fils du Pool trahis par la famille de Kolélas , Guy Parfait Kolélas, ses soeurs, ses frères; Landry Kolélas n’est-il pas au gouvernement de SASSOUt ? Et, MVOUBA ou d’autres encore ? Si nous voulons un jour réussir dans la lutte contre Sassou, il faudrait écrire des disccours éducatifs pour l’unité et non des discours tribalistes ou plus tribalistes que ce que fait SASSOUS sur le dos du peuple congolais tout entier; arrêtons de vilipender les pauvres gens du Nord qui vivent dans la souffrance comme ceux du Sud; merci, ainsi va la vie humaine

  27. Julien LOEMBA MALELA

    Mr Jean Pierre Malanda, le texte fantaisiste et truffé de mensonge et contre vérité que vous avez pondu en perdant votre temps fait montre de votre meconnaissance du Congo. Sur place à Brazzaville, vous pouvez sillonner dans tous les arrondissements pour vous rendre compte que tous congolais soient ils du sud ou du nord, de l’ouest ou de l’est s’il n’ont pas quelqu’un proche du gouvernement ils souffrent des mêmes maux. Le drame du 4mars 2012 a montré que l’hopital de Talangai situé juste à côté de la zone de l’incident n’avait pas d’ambulance pour transporter les blessés encore moins de coton, ni d’alchool, ni de sparadrap, ni une système d’adduction d’eau qui fonctionnait. Ce sont là des réalités qui sautent aux yeu aussi bien à Talangai qu’à Makelekele ou ailleurs dans Brazzaville. Le CHU qui reçoit presque tous les congolais avait été débaptisé par nos compatriotes, indistinctement de leur origine ethnique CHTUE. Aujourd’hui les mêmes compatriotes l’appellent l’antichambre de la morgue. Si cela ne suffit pas, je vous partage un peu mon expérience ou nord du Congo. J’ai beaucoup travailler dans la Cuvette Ouest et Centrale comme enseignant puis inspecteur. Les mèmes difficultés que nous rencontrons au nord, nos frères du sud les rencontraient: Lors de nos séminaires on évoquait les mèmes problèmes. Les conditions de travail des apprenants et des enseignants dans tous les villages sont deplorables du nord au sud, sauf à Edou, village natal de Sassou Nguesso. Pour vous dire que ceux qui sont au pouvoir sont là pour leur intérèts personnels. Je vous dis ceci, en provenance de Kelle, Mbomo, Etoumbi, par faute de moyen de transport entre Etoumbi, Makoua à l¡epoque, j’ai été obligé de prendre une pirogue motorisée pour arriver à Makoua via likouala Mossaka. Au passage, j’ai été obligé de m’arreter au village natal de l’épouse de Mr Firmin Ayessa, directeur de cabinet de Mr Sassou Nguesso pour parler avec les enseignants. C’est là que je m’apperçois que l’école primaire contruite en matière non durable est animée par un couple: Madame enseigne le Cp 1et 2 en plus du CE1 et Mr enseigne les les CE2,CM1 et 2. Leur salaire le fruit des champs, de la peche, de la chasse que les villageois leur apportent parceque le couple originaire de Makoua consacre tout son temps pour éduquer et former leurs enfants,Cette réalité peut se repeter dans tout le pays et là ou je dis c’est bien le nord. Dans les villes de Kelle, Mbomo, Etoumbi, la situation n’est pas meilleure. Donc on peut arreter avec ces préjuges qui nous divisent pour rien. Pourquoi ne critiquez vous pas fermement l’attitude de Landry Kolelas qui visiblement a été utilisé contre son propre frère Parfait? L’ancien ministre Maleka, dans l’une de ses interventions publiés sur le site Congo Liberty.com disait clairement qu’il avait refusé d’entrer dans le gouvernement de Sassou Nguesso au sortir de la guerre de 1997. Kolelas Landry était il obligé de le faire? Il a préféré ses intérêts à lui que ceux de sa famille. Et faut il compter sur des gens comme ça pour parler ensemble le POOL? Il faut bien reflechir: Si Sassou Nguesso fait du desordre dans notre département parceque nos frères et srs sont assoiffés d’argent. Ils sont prets à faire tuer leurs frères pour les cfa. Et c’est ce que nous sommes entrain de vivre aujourd’hui. Les Ntsilou, Mvouba, Konta Kolelas ne savent ils pas que cette affaire Ntoumi n’est qu’un mensonge? Pourquoi ne parlent ils pas pour défendre au moins la vie des populations déjà traumatisées par plusieurs campagnes de milices et de mercenaires dans nos villes et villages. N’est ce pas à eux qui se trouvent au sommet de l’Etat de parler aussi en notre nom? pourquoi tous ne lèvent pas le petit doigt pour dire que Ça suffit. Et le général KOnta et autres officiers kongo lari ne savent ils pas que l’on ne peut utiliser les hélico de combat dans ce genre de mission. Prenez un peu de la hauteur dans vos propos que d’incriminer les gens du nord pour rien. Sassou Nguesso n’est pas le nord. Pour bien comprendre cela, faites une études sérieuses sur les résultats des élections de 1992 et vous vous rendrez bien compte. Toutes les elections organisées par Sassou ne sont pas fiables.

  28. Alors là?

    INSURRECTION POPULAIRE DU 19/12/2016: LE CAUCHEMAR DE KABILA – LE CHAOS OU L’ESPOIR DES CONGOLAIS?
    Opération « mbata ya mokolo ya peuple »: L’article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen datant de 1789 devant ici être rappelé  » Quand le gouvernement viole les du peuple, l’insurrection est, pour le peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ». Par conséquent, le peuple congolais sera t-il en mesure ou capable de signifier aux yeux du monde, l’expression de sa volonté – c’est à dire celle du souverain, c’est à dire celle de la volonté générale? https://www.youtube.com/watch?v=pNnZusVME60&feature=share

  29. isidore AYA TONGA

    Isidore AYA TONGA fait-il partie des gens intelligents ou des imbéciles? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/insurrection-populaire-du-19/12/2016-le-cauchemar-de-kabila-le-chaos-ou-l-espoir-des-congolais.html

  30. isidore AYA TONGA

    LA PORTE D’ENTRÉE DANS L’HISTOIRE HUMAINE S’OUVRE AU 19 DÉCEMBRE 2016 AUX PEUPLES BANTOUS CONGOLAIS…
    Opération « mbata ya mokolo ya peuple »: L’article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen datant de 1789 devant ici être rappelé  » Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

    Par conséquent, le peuple congolais sera t-il en mesure ou capable de signifier aux yeux du monde, l’expression de sa volonté – c’est à dire celle du souverain, c’est à dire celle de la volonté générale? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/insurrection-populaire-du-19/12/2016-le-cauchemar-de-kabila-le-chaos-ou-l-espoir-des-congolais.html

  31. Eric Juste Opendza

    Nous avons la facilité d’étaler les conclusions souvent sommaires lorsqu’on parle des relations entre le nord et sud. C’est le cas Jean Pierre Malanda dans le texte qu’il a publié qui assimile Sassou Nguesso au nord. Sans revenir sur ce que d’autres internautes ont déjà dit ici, je voudrais simplement poser la question à Mr Malanda, quand il y avait des événements à Owando sur l’affaire Pierre Anga qui au Congo avait levé le doigt pour condamner ce gangstérisme d’Etat contre les populations civiles d’Owando et de ses villages? Villages que l’actuel général Prosper Konta originaire du Pool avait ordonné de bruler sans menagement. Ça c’est l’histoire et ça se passe au Nord du Congo. Pensez vous que les kouyou ont oublié cela? Par ailleurs ête vous au courant d’une certaine consultation similaire à un referéndum où Sassou Nguesso a consulté les populations originaires du nord pour sa campagne de violence aveugle dans le Pool et ces dernières ont massivement voté pour cette initiative? Le cas du Pool hier comme aujoiurd’hui n’est pas différent de celui d’Owando il y a presque trois décennies, Cette campagne de milices et mercenaires dans le pool n’est autre que l’abus de pouvoir comme tous les autres dictateurs africains installés au pouvoir pour proteger les intérêts de la puissance coloniale. Moboutou Seseko a fait autant, Jean Bedel Bokassa aussi, comme tant d’autres. Je crois que Mr Malanda vos exigences argumentaires sonttout aussi lamentables que faibles. Le nord ne vit pas de sassou nguesso. Battons nous pour libérer le pays contre la dictature et non de nous entre accuser sur base des opinions erronées. N’oublions pas que le problème de notre pays est la lutte pour l’indépendance totale, de la Franceafrique.

  32. TOULA TIYA

    Bravo à Mr Anicet Jean AHOUE BALOSSA !

    Belle analyse pleine d’instructions et bon recadrage des affabulations de Jean-Pierre MALANDA.

  33. STOP

    GÉNOCIDE AU POOL: FRANÇOIS HOLLANDE ET LES SOCIALISTES FRANÇAIS ONT-ILS LA HAINE DES CONGOLAIS?
    Pourquoi le Président Français François Hollande et les socialistes au pouvoir en France continuent à faire le con devant le massacre des populations congolaises dans le département du Pool?

    Pourquoi le Président Français François Hollande et les socialistes au pouvoir en France emploient le droit de véto afin d’empêcher le conseil de sécurité des nations-unies d’enquêter sur les crimes dans le Pool et ou d’utiliser l’ingérence humaine pour secourir aux populations en danger? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/genocide-au-pool-francois-hollande-et-les-socialistes-francais-ont-ils-la-haine-des-congolais.html

  34. /// NEWS DU SASSOULAND ////

    La sorcellerie telle qu’elle est désormais pratiquée de manière primitive, sauvage, barbare et antisociale et de façon industrielle au Congo Brazzaville – représente pour le dictateur Sassou Nguesso,un moyen d’abrutir d’avantage le peuple congolais et qu’il reste dans l’ignorance et la criminalité et surtout sous l’emprise de sa dictature.

    AFFAIRES CRIMINELLES: LE DICTATEUR SASSOU NGUESSO EST-UN GRAND SORCIER ANTISOCIAL ET CRIMINOGÈNE? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/affaires-criminelles-le-dictateur-sassou-nguesso-est-un-grand-sorcier-antisocial-et-criminogene.html

  35. habibah

    https://www.youtube.com/user/akoualah/videos BALOKI YA KONGO

  36. Papoula

    Congolais! Allez vous continuer à voir massacrer votre propres citoyens et vous laisser manipuler par un dictateur,génocidaire, semi illétré, un usurpateur naît de parents tous deux étrangers qui se livre aux génocides du peuple Congolais, les fait souffrir pendant plus de 40 ans? « La vie humaine est sacrée et inviolable ». La justice humaine tout comme la réligion sont formelles là dessus. Les Congolais qui aident ce tyran génocidaire, psychopathe qui tue les gens, marche sur les cadavres et est dans sa nouvelle phase d’opération d’épuration éthnique sont’ ils conscients du mal, malheur qu’ils portent à leur pays,à leurs citoyens, parents, à l’unité nationale et la paix véritable? Savent’ils que cet effroyable , inhumain ce qu »ils acceptent de faire et ils creusent aussi leur propre tombe et celles de leurs projénitures? Pour ceux qui prennent partie pour l’assasin; le barbare, sauvage;Sassou Nguesso au comportement sorcier, inhumain? Pour ceux qui donnent tant d’honneur à ce manipulateur qui s’est remis à massacrer ouvertement le peuple,les innocents depuis Octobre 2015 et en accélérant la représaille sanglante, meurtrière depuis le 04 Avril comme il l’avait fait dans les les temps en se servant de la petite phrase « Bakongo babomi Marien « ? C’est Sassou Nguesso en tant que un fils d’étrangers qui n’a pas voulu s’intégrer et en mal de reconnaissance, respect au pays d’acceuil de ses parents et ministre de la defense patron du CMP est celui qui avait planifié comme de nos jours les deux semaines sanglantes en 1977. Entre le 18 mars 1977 et le 2 avril 1977 Sassou Nguesso entant patron réel du CMP avait fait crapuleusement tuer cardinal Emile Biayenda dans la nuit du 21 au 22 mars, enterré vivant, à l’instars d’autres victimes, tel que le président Massambat Débat pour éffacer les traces sur le meurtre du Président Marien Ngouabi?C’est lui qui dirigeait personnellent l’ enterrement du Cardinal Biayenda et donnait les ordres sur place, comme il l’a fait il y a peine queques années avec les gens tués par les obus des hélicoptères et les armes lourdes à la maison de Ntourou. Ignorez vous les intrigues,la tactique criminelle, diabolique du chef des tortionnaires et criminels de CMP qui consistent à faire passer ses crimes contre l’humanité sur le dos des autres? Il est temps de grandir, de s’affranchir de la tutelle du fou Sassou Nguesso car il n’ y aura plus dorénavent du pardon pour les complices, les traitres à la solde de Sassou Nguesso et clique. Cela est regretable pour une partie de nos frères du Nord du Congo qui se laissent encore tromper que Sassou Nguesso est leur sauveur. Personne n’est plus dupe et on ne pardonnera plus ces cadres, intellectuels, magistrats,officiers superieurs ,géneraux, ministres, professeurs d’université et autres congolais de toute catégorie sociale corrompus, originaires de toutes les région du Congo qui font maintenir, renforcer le système Sassou Nguesso pour continuer à jouir de leurs privilèges et font tout pour que les génocides, crimes auxquels se livre le système Sassou Nguesso, en l’occurence, les circonstance de la mort Cardinal Emile Biayenda, ne soient pas largement connus à travers le Congo et le monde. Il est judicieux qu’une prise de conscience génerale se développe au sein de la population congolaise dans son ensemble. Sassou Nguesso est le grand mal, le danger pour le Congo. Il est l’hittler de l’Afrique, du monde actuel et sa chutte sera ineluctable, terrible. Ceux qui persistent dans la logique de l’accompagner, de se faire complice dans ces crimes contre l’humanité, finiront aussi par le payer chèr de leur sottise, inconscience. Nous le savons nous tous que Ntoumi n’a rien avoir avec la crise du Pool; comme Ntsourou ne l’était pas pour le cas des explosions des armes de destruction massive il y a à peine quelques années à Brazzaville. Le vrai responsable de cette crise du Pool est Sassou Nguesso qui est le véritable danger permanent du Congo depuis plus de 40 ans, qui ne ne cesse de faire venir des mercenaires du monde entier pour venir l’aider au génocide des Congolais qu’il n’a jamais curieusement aimé. Sassou Nguesso et sa clique sont les seuls responsables de la crise du Congo, du drame du Pool qui, »pour divertir les gens contre une élection qu’il n’a pas gagné, à fait ouvrir le feu dans le pool pour orienter les regards et les cameras non vers sa forfaiture électorale, mais vers des bandits qui n’existent que dans sa tête » Cela révèle de la vraie sorcellerie , de la grande folie « que d’ arriver à ouvrir la bouche et avancer un grossier mensonge que » c’est le Pasteur « Ntumi » qui a attaqué les institutions de la république, sème des troubles à l’ordre public et menace la paix chèrement acquise par les armes. »Le dictateur Sassou Nguesso qui invite le cadres, les gens du Pool du Congo à traquer Ntoumi;en un mot à l’aider aux massacres de leurs propres parents et la destruction des structures économiques et sociales du Pool  » est un pompier pyromane, un individu qui a perdu la raison et le sens des valeurs. » Il est un terroriste, un danger pour le Congo et l’humanité. Sassou Nguesso dit qu’il n’y a pas de crise dans le Pool.Le seul terroriste au Congo c’est sassou et il travaille pour le compte de la France et contre les congolais. Le drame du Pool n’incombe pas du tout à la responsabilité de Ntumi qui est bien un résistant, défenseur de la souveraineté du peuple.En changeant illégelement la constitution, en volant la victoire du peuple et en s’autoproclamant président, Sassou Nguesso a mis encore en peril la paix au Congo et surtout dans le Pool. Sassou Nguesso qualifie de simple banditisme et non de crise político -militaire dont est injustement victime la région du Pool. Quelle idiotie! Quelle manque de culture! Sassou Nguesso ne connait pas la signification du mot crise. Comme l’a déja écrit quelqu’un, »quand on ne sait plus où dormir parce que les mercenaires de la Bête de l’Alima ont brûlé tout votre village, il y a crise du logement qui vous expose aux éléments et aux maladies, plus quoi manger parce qu’on a abandonné ses champs, crise alimentaire qui pourrait vous faire mourir de faim, plus comment faire pour poursuivre des études, crise éducative mettant en péril l’avenir de milliers de petits bakongo, etc. Il y a crise dans les familles Bakongo à Brazzaville car il faut nourrir de nouvelles bouches dans une situation de crise économique avec incertitude des salaires et des pensions de retraite payés désormais de façon aléatoire ». Il n’ y a pas seulement la nouvelle crise du Pool, mais il y a une crise générale au Congo. Le Congo est confronté à des difficultés financières depuis la chute des cours du baril de brut très préduciable pour le Congo qui ne compte que sur le pétrole, le bois pour son économie. Personne ne saurait taire la crise économique qui terrasse le Congo avant et après le processsus électoral. Le criminel président autoproclamé et son clan incarné se sont mis à s’enrichir illicitement tout amazout, tout en appauvrissant le Congo et le peuple Congolais dès la reprise du pouvoir par un coup d’ état très sanglant en 1997. Depuis un bon temps la CNSS n’a par exemple pas du tout l’argent pour payer les retraités.Les salaires passent pas régulièrement et accusent le plus souvent des arriérées de plusieurs mois. Les entreprises ne cessent de ferme, comme cela est le cas de ECAIR, une compagnie aérienne financée en pompe pendant 5 ans par l’argent du trésor national. »les problèmes de chômage chonique, de retraites impayés, le délabrement du système de santé et scolaire,les détournements immences et incessants de l’argent des recettes publiques, sans oublier les problèmes d’ eau et d’ électricité,pour ne citer que ceux là, ne constituent’ ils pas la crise permanente avec lequelle le pouvoir du tyran Sassou Nguesso nous étrangle, nous tue partout où nous sommes? La mauvaise gestion de nos finances publiques par Sassou Nguesso, Monsieur 8 % et ses affidés depuis de nombreuses années commence à se faire sentir négativement au plan national.L’une des conséquences de cette mauvaise gestion est le tarissement des ressources budgétaires, qui oblige le Congo de vivre de pain sec. Aujourd’hui, les faits démontrent que le Congo est mal géré par un clan qui vit de collusion, de corruption, de concussion, d’enrichissement illicite et de gaspillage des ressources.la magouille et de l’escroquerie au sommet de l’Etat dirigé par Sassou Nguesso sont si nombreuses, grandes que 570 milliards de FCFA, le montant consigné dans le compte courant du Congo logé auprès de la BEAC sont épuisés au titre des avancest. »Le tyran dictateur sanguinaire et sa famille ont tout volé, laissant rien au peuple. « La crise est là et prend des dimensions de plus en plus dangeureuses depuis un bout de temps que le dictateur, génocidaire tente de la cacher ou non.La crise du Pool, quant’ elle a repris pratiquement à partir du projet de nouvelle Constitution permettant au tyran Sassou-Nguesso de se représenter pour un 3e mandant après environ 32 ans du pouvoir marqué par la malgouvernance et de non respect des droit de l’homme. Celui ci était vivement contesté par plus de 90% de la population et était adopté, par tricherie, en à l’issue du référendum de dimanche 25 octobre avec des faux résultats. La dérive autoritaire et sanguinaire du régime illégal congolais s’est dès lors accentuée de la manière la plus brutale et visible. Des centaines des manifestants pacifiques étaient vivement reprimés, tués Pointe-Noire, Brazzaville et un peu ailleurs, des opposants étaient incarcerés arbitrairement, le cas le plus connu est celui de Paulin Makaya qui était accusé d’avoir organisé et participé à une marche contre le référendum constitutionnel d’octobre dernier. Après les élections du 20 Mars 2016, »un climat de terreur, de peur se durcie au Congo Brazzaville. Les résultats de l’élection présidentielle tombent le 25 mars à 3 heures du matin. Les Congolais à qui on avait imposé une interruption totale des communications (téléphone et internet) pendant quatre jours, descendent dans les rues de Brazzaville pour dénoncer le vol électoral.Les opposants, principalement le général Mokoko demande au peuple: de se mobiliser pour réclamer les votes confisqués et volés, car qu’il était impossible au candidat Sassou-Nguesso d’être élu au premier tour avec toutes ces irrégularités. Un appel à la désobéissance civile pour est lancée et une date est fixée pour la ville morte. Les miliciens du Front des patriotes d’ Aimé H. Mouagni, député du pouvoir et ancien cobra, qui venait de de créer avec fracas sa milice pour défendre le pouvoir de Sassou Nguesso et les agents de la Garde républicaine (GR), de la Direction générale de la sécurité présidentielle (DGSP) et de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST) se mettent à sèmer la terreur dans les rangs de l’opposition. « Ils surveillent la population, arrêtent, torturaient : sans cadre légal, en toute impunité ». Tôt dans la matinée du 4 avril 2016 des coups de feu sont entendus dans des quartiers situés dans le Sud de Brazzaville.Deux postes de police sont incendiés. Le pouvoir publie une déclaration à la télévision publique et accuse Ntoumi et les ex-miliciens Ninja Nsiloulou. Après avoir fabriqué dans la matinée le prétexte de créer un motif pour détourner l’attention et parer à une insurrection du peuple surtout des sudistes proches de Brazzaville, la cour constitutionnelle valide la réélection de Sassou Nguesso, contestée par l’opposition et le peuple Congolais à plus de 90%. Prétextant ainsi de cette attaque armée montée de toute pièce, l’opération injustifiée de represailles et de recherche de Ntoumi est lancée le meme jour , sous les ordres du tyran Sassou Nguesso qui se fait couronner le soir.L’opération « Mouebara 2 » qui perdure maintenant depuis 8 mois est entammée, après les opérations « Colombe I », « Colombe II », « Hadès », « Hérode », « Mouebara » pour exterminer les Congolais du Pool. Ce véritable programme d’épuration et de purification éthniques avait débuté en 1998 et avait entre autre occassionée l’affaire des disparus de Beach. Dans un article paru le mardi 5 avril 2016 dans le journal opinion-internationale.com, il est à lire: »Alors que Denis Sassou Nguesso a vu sa victoire validée par une Cour constitutionnelle acquise à sa cause, le régime prévient toute désobéissance civile par la militarisation de l’espace publique et le déplacement forcé des populations hostiles » à son vol électoral. » Ainsi, après avoir parlé du terrorisme, Sassou Nguesso le chef des terroristes Sassou Nguesso qui dirige le terrorisme d’état au Congo a parlé le 9 novembre dernier du soit disant bantisme mené par Ntoumi et les ex Ninjas qui sont en réalité des resistants contre l’épuration éthnique de Sassou Nguesso et clan. Entretemps la repression avec sa vague d’arrestations arbraires des opposants, sympatisants des paris d’opposition, enlevements, massacres des civils s’est endurcie. »L’arrestation du Général Jean-Marie-Michel Mokoko (J3M) le 16 juin, s’est décidée selon certains observateurs, après l’échec de la visite de conciliation que l’ambassadeur de France, M. Vidon avait menée auprès du général J3M ». l’opposant Dr. Augustin Kalla Kalla torturé, pris pour mort et est abandonné sous la pluie devant la morgue.Ce très proche collaborateur d’André Okombi Salissa actuellement en fuite, avait été enlevé le 29 septembre 2016 par un groupe de gangs de la Direction Générale de la Sécurité Présidentielle ( DGSP). D’autre part, s’il n’est question que du banditisme tel que le dit le tyran Sassou Nguesso,, pourquoi utiliser les armes lourdes, chars, helicoptères de combat,avions de chasse qui pulversent les bombes et obus et fauchent les populations civiles, les habitations sans ménagement. S’ il n’ y a pas crise pourquoi les populations qui ont vécu pendant plus de quinze ans avec Ntumi fuient-elle ? Ntoumi ne dispose pas de tant d’armes ni d’hommes pour faire fuir tant de gens de la grande région. Les faits sont plausibles que ce sont les bombardements, la guerre, les massacres que mènent les soldats, miliciens, mercenaires de plus de 5000 tueurs de Sassou Nguesso dans le Pool qui sont à l’origine de la crise. Ntumi qui n’est qu’un alibis pour cacher l’épuration éthnique contre les Laris-Bacongo. L’ affaire du 4 avril est encore un montage, une manipulation de la dictature Sassou Nguesso qui sans cesse utilise pendant des années des intrigues pour brouiller la piste de ses crimes contre l’humanité. Le massacre des citoyens Congolais à la maison de Ntsourou, il y a quelques années est un exemple parmi de nombreux d’autres. En réalité Sassou et sa clique ne sont pas préoccupés à la capture de Ntumi. Sassou Nguesso et sa clique du nom Ntoumi que pour divertir les gens contre une élection qu’il n’a pas gagné, à fait ouvrir le feu dans le pool pour orienter les regards et les camera non vers sa forfaiture electorale, mais vers des bandits qui n’existent que dans sa tête. »Quand on traque un suspect, on ne crée pas le chaos autour de lui en bombardant, en rasant districts et villages. On mène discrètement une enquête avant de lancer une seule opération juste à propos. Les bombardements aveugles et l’action des forces terrestres du pouvoir illégitimes qui violent, massacrent les gens au passage, brûlent les villages, les écoles et les hôpitaux, sont la cause principale de la fuite des populations du Pool dans la forêt et la capitale Brazzaville. Le mercredi 9 novembre par exemple; pendant que Sassou Nguesso donnait sa conférence de Presse, « les jeunes du mouvement citoyen Ras-le-Bol s’étaient donné rendez-vous pour dénoncer ce qui se passe dans le Pool, alerter l’opinion nationale et internationale, et exprimer leur solidarité à l’endroit des victimes. « Il s’agit là d’une situation qui nous désole parce qu’on pense qu’à tout problème, on pouvait trouver une solution d’une autre manière. Mais ce n’est pas en bombardant. Il y a d’autres méthodes. Ça vraiment, ça nous a interpellés disaient les jeunes. Raison pour laquelle nous avons convoqué ce sit-in qui devait se tenir au bureau d’information de l’ONU », avait expliqué l’un des responsables du mouvement. Le sit-in n’a pu être organisé. Les autorités préfectorales n’ont pas accordé l’autorisation au mouvement citoyen Ras-le-bol qui déplore cette attitude » Il faut dans quelle soit disant démocatie se trouve le Congo. Il faut savir connaitre les méthodes, la manipulation de Sassou Nguesso. »Déjà en 1977, Sassou Nguesso avaient grossièrement accusé les Laris, les Bakongos d’avoir tué Ngouabi. » Bakongo babomi Marien ».Le tyran Sassou Nguesso; criminel multirécidiviste s’était déjà illustré comme assassin des présidents Marien Ngouabi, Alphonse Massamba Debat, de monseigneur Emile Biayenda ainsi que des nombreuses personnes innocentes incriminées par la cour spéciale revolutionnaire CMP qu’ il dirigeait exécutées au petit matin, à une époque où le nom de Ntoumi n´ était pas du tout connu. Maintenant encore, Sassou Nguesso chef des tortionnaires et criminels de CMP, envoie des helicoptères de combat,avions de chasse, des miliciens, mercenaires torturer, extorquer, voler les biens, violer et massacrer, bruler les habitations, écoles, centres de santé etc des pauvres Congolais dans le Pool. Sassou Nguesso n’a jamais rompu avec la violence aveugle depuis ces années. Aucun esprit saint ne peut justifier les crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture de Sassou Nguesso depuis des décennies à l’endroit des populations du Pool, des citoyens congolais. Rien ne tourne normalement dans la tête du chef des tortionnaires, criminels et génocidaires qui a volé le vote du peuple et qui se maintient comme d’habitude au pouvoir par la force des armes.Attentions à ceux qui continuent à se faire complice de ce président putschiste, autoproclamé qui est un fou psychopathe.Il y aura à la longue des comptes à rendre. Les agissements Sassou Nguesso qui évoque » qu’il y avait toujours la fête dans le Pool à son passage dans les localités de cette région qu’il a soumis à la violences armées car il y a été mal élu,illustrent la haine, le tribalisme insensée, maladive qu’il a pour les Laris, les Bacongo. Sassou Nguesso n’est pas un président, mais grand bandit, criminel, terroriste qui tient à la poursuite du génocide, de « l’opération Mouébara » amorcé en 1998- 2003 qui avait engendré l’affaire des disparus du Beach.Congolais , arrêtons nos discussions stériles et cessons unanimement à vénerer un monstre criminel, génocidaire, un Hitler qui a vendu notre pays et fait de ses richesses sa propriéte privée et celle de sa famille, clique. Sassou Nguesso est un chef de l’Etat illégitime. Il est temps de nous concerter, réunir et agir concrétement compte tenu de la gravité de la situation du Congo qui souffre « de la crise du Pool, d’enlèvements nocturnes, arrestations et détentions arbitraires, torture, traitements cruels, inhumains ou dégradants,commis sur des sympathisants, des partisans de l’opposition au régime illégitime ». Congolais nous devrions reconnaitre qu’il y a eu beaucoups d’erreurs dans notre pays. Nous avons manqué de vigilence et aussi de courage face à nos devoirs et responsabilités entant que citoyens. Nous avons trop laissé la politique aux gens désoeuvrés comme le putschiste président illégal, autoproclamé et génocidaire Sassou Nguesso. Sassou Nguesso est un monstre tueur semi illétré. Il est un est auteur de ce jeu machiavélique et cynique qui condamne la république du Congo à l’auto destruction. Dans d’autres cieux, un bandit de grand chemin et criminel, génocidaire de ce genre ne pouvait pas devenir président et surtout y rester au pouvoir si longtemps. Monsieur Sassou Nguesso est un fou, un grand criminel qui a une haine maladive , éffroyable du mukongo. Il est depuis des années, le diviseur de peuple du Congo. Il ne peut pas moralement, juridiquement diriger le Congo.Nous devrons mener une lutte tenace contre le terrorisme d’état de Sassou Nguesso.Face à l’épuration éthnique du Pool qu’íl continue d’entretenir,il est temps de nous réunir comme humains responsables et stopper la folie meurtrière du régime du Congo.Sassou Nguesso est un fils d’étrangers qui fait souffrir le peuple congolais. Il´est une vraie menace pour les Laris- Bakongo et les Congolais car il n’ y a jamais eu de réelle volonté de vivre ensemble chez ce Tyran sanguinaire et sorcier qui est entrain de bombarder dans le Pool maison par maison, village par village et district par district. Il est temps que tous les Congolais qui sont éguarés s’éveillent. Il faut voir s’il n’est pas temps de soutenir Ntoumi et entammer pour la légitime défense une insurrection armée ferme , résolue dans le Pool qui est la seule de renverser sans retard le régime sanguinaire de Sassou Nguesso et écarter parallèlement Jean Dominique, Jean Dominique Okemba, Jean-François Ndengué qui sont déjà en train de peaufiner leur stratégique de coup d’État intelligent pour prendre le pouvoir » Il est temps de fermer le chapitre du régime sanguinaire de Sassou Nguesso et envoyer le tyran criminel, génocidaire et sa clique dans les prisons de la CPI.

  37. Democaratie Boboto

    JE SUIS DE LA LIKOUALA
    JE SUIS DE LA SANGHA
    JE SUIS DE LA CUVETTE OUEST
    JE SUIS DE LA CUVETTE EST
    JE SUIS DU POOL
    JE SUIS DE LA BOUENZA
    JE SUIS DU NIARI
    JE SUIS DE LA LEKOUMOU
    JE SUIS DU KOUILOU

    NOUS SOMMES TOUS DES CONGOLAIS CAR NOUS APPARTENONS AU MEME TERRITOIRE, A LA MEME NATION.

    TOUTES LES CONSTITUTIONS DE NOTRE REPUBLIQUE, DEPUIS SON INDEPENDANCE, NOUS RAPPELENT LES SUIVANTS:

    Préambule.
    Le Peuple congolais, Conscient de la nécessité de préserver la paix et la stabilité, la forme unitaire et le caractère indivisible de l’État, l’unité nationale et la cohésion sociale ;
    …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
    Article premier.
    La République du Congo est un État de droit, souverain, unitaire et indivisible, décentralisé, laïc et démocratique.
    …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

    A LA SUITE DE CE QUI PRECEDE, NOUS N’ACCEPTONS PAS LES MASSARES DANS LA REGION DU POOL. DANS SA RECENTE INTERVENTION, Mr DENIS SASSOU NGUESSO A FLAGRAMMENT MENTI LE PEUPLE CONGOLAIS EN DISANT QU’IL N’Y A PAS DE PROBLEME AU POOL.

    NOUS DEMANDONS AU PARLEMENT DE CONSTITUER IMMEDIATEMENT UNE COMMISSION AD HOC AFIN DE POUVOIR ECOUTER Mr. DENIS SASSOU NGUESSO ET DE PROCEDER A SA SUSPENSION POUR HAUTE TRAHISON( MENSONGE D’ETAT AU NIVEAU SUPREME) ET OBSTRUCTION A LA CONNAISSANCE DE LA VERITE SUR LES MASSACRES DU POOL.

    LES VRAIS OPPOSANTS DOIVENT L’EXIGER DU PARLEMENT ET DE LA COUR SUPREME.

    NOUS ATTENDONS LES REACTIONS DES PATRIOTES ET DES INSTITUTION HABILETEES ET DE LA DIASPORA.

    VIVE LA JUSTICE! VIVE LA DEMOCRATIE!

  38. /// NEWS DU SASSOULAND ////

    Année 1986: Denis Sassou Nguesso I + 7 ans de pouvoir, le colonel Elenga du CEMG, le colonel JMM Mokoko de la ZAB et Isidore AYA TONGA entre 1986 et 2016: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/le-colonel-akouya-l-un-des-plus-actifs-des-operations-d-epuration-ethnique-dans-le-pool.html

Laisser un commentaire