«

»

Déc 22 2017

Ils ont décidé de sacrifier l’avenir de la jeunesse congolaise [Vidéo]

C’est une honte. Quand on voit comment les enfants congolais se dépatouillent pour leur avenir, on a des larmes aux yeux. Comment un gouvernement qui se dit efficace peut il accepter le martyr que vivent ces enfants.

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. VAL DE NANTES .

    ALORS @CLAUDIA CE SONT DES PRISONNIERS POLITIQUES ,,,,????

  2. ROMAIN

    Je suis d’accord, cette fois ci avec un site Web diasporique, aussi pooliste donc démago soit il. En même temps, l’Etat a construit un véritable complexe scolaire, avec la rénovation du lycée de la Révolution. Il a été détruit par les explosions du 4mars, aujourd’hui il est fonctionnel. Il faut continuer sur cette dynamique.

  3. VAL DE NANTES .

    SASSOU avait le funeste dessein d’exterminer les gens du pool .N’est ce pas au pool qu’il avait parlé du goût du sang ???

  4. TEMPS QUE SASSOU SERA LA NOUS RESTERONS LES DERNIERS

    Pendant que les mochi enseignent aux jeunes mbochis comment tué, violé, volé les bien publique, développé le mensonge, et l’ignorance, Les autres africains avance.
    euronews.com/video/2017/12/21/madagascar-wants-to-become-a-hub

  5. VAL DE NANTES .

    Ce qui fait accrocher SASSOU au pouvoir c’est l’argent du pétrole ;;;;;;

  6. OYESSI

    @ ROMAIN
    Mon cher Romain « l’Etat a construit un véritable complexe scolaire, avec la rénovation du lycée de la Révolution. Il a été détruit par les explosions du 4mars, aujourd’hui il est fonctionnel. Il faut continuer sur cette dynamique »

    Je ne sais pas si vous êtes à Brazzaville, si oui vous aurez pu constater que l’ex Collège Pierre Peyre devenu Gampo Olilou aujourd’hui Lycée de la Révolution puisque tout est révolution au Congo ne concentre pas tous les élèves ou Lycéens du Congo.

    Vous mettez toujours tout sur la démago ou le tribalisme comme si vous êtes aveugle. Parcourez Brazzaville et tout le Congo et vous réalisez qu’en 40 ans du pouvoir actuel, c’est l’échec total. Il ne peut continuer sur cette dynamique car il n’a aucune si ce n’est mettre la poudre à nos yeux et faire du surplace pour « aller loin ensemble »

  7. ntinia

    L’echec scolaire du systeme sassou crève les yeux,meme au nord les enfants vont à l’école à la nage et les pirogues antiques font honte pour un pays pétrolier.

  8. JBoss

    tous mes proches qui ont vécu sous Massamba Débat m’ont tous dit qu’en ce temps là il y avait un élève par chaise,que l’Etat offrait des fournitures scolaires à tous les élèves, qu’il y avait très peu d’élèves par classe, que l’instituteur était respecté et surtout gagnait bien sa vie, que l’hôpital et les médocs étaient gratuits …toujours selon mes proches, sous Yombi, pas une seule feuille de manioc ne trainait dans la rue car il y avait des bacs à ordures de la voirie congo…
    En confrontant les dires de mes anciens au Congo d’aujourd’hui, j’ai l’impression qu’ils m’ont tous menti.Sauf qu’en faisant de la rétrospective, on constate que vers années 80, le Congo fut l’un des pays d’Afrique le plus scolarisé.Cette forte scolarité traduit simplement des politiques éducatives efficaces qui ont été mises en place par des gouvernements antérieurs à sassou qui n’avaient que très peu de moyens.

    Ces conditions de travail dégradantes de nos élèves ne se retrouvent ni au Niger ni au Burkina qui du moins sont les pays les plus pauvres au monde.

  9. revelino

    Les élèves à même le sol est une réalité aussi vieille que le règne de Sassou. Quand je suis entré en sixième au milieu des années 80 au collège Nganga Edouard, nous nous asseyons à même le sol. Ce problème est récurrent avec Sassou. Mais, nous n’étions pas aussi nombreux. Plus de 300 élèves dans une classe. Il est impossible qu’ils apprennent quelque chose. Et pour l’enseignant, c’est un calvaire. Impossible de se faire entendre. Je suis peiné pour tous ces enfants. C’est cruel de la part des dirigeants de ce pays.En regardant ces images, je revois mes propres conditions d’apprentissage. Il a fallu que nos parents nous fassent faire des tables pour apprendre dans de bonnes conditions. Sincèrement, j’ai honte d’être congolais. Je ne comprends pas ce manque d’humanité de la part de Sassou et ces acolytes. De mémoire, jamais un homme n’aura fait autant de mal au pays ce Sassou. Il a détruit le pays.

  10. Passy

    C’est honteux !

    Sassou et clan et valets devront expliquer ce ci. C’est inacceptable au XXIè siècle. Même le Congo est à des années lumières du Rwanda concernant le traitement de sa jeunesse.

    Sassou et les siens sont-ils seulement incompétents ou des malades mentaux? La jeunesse , l’avenir du pays est délaissée.

Laisser un commentaire