«

»

Déc 03 2017

Quand la police politique agresse les avocats de Pointe-Noire

Agresser les avocats et les journalistes devient un sport national pour les miliciens du régime de Brazzaville. Après avoir brutalisé les journalistes et les avocats de Brazzaville, ceux qu’on appelle de façon abusive policiers, ont dispersé à coup de bombe lacrymogène et de matraque, les avocats en pleine réunion organisée par Sylvie Nicole Mouyecket, bâtonnier de Pointe-Noire. Ils ont été sommés de quitter la Cour d’appel.

Afin de protester contre ce nième acte de non respect du droit et de leur profession, les avocats de Pointe-Noire ont décidé de se mettre en grève jusqu’à la libération de leur confrère, Maître Steve Bagne arrêté à Brazzaville.

En se mettant en grève, les avocats de Pointe-Noire emboitent le pas de leur collègue de Brazzaville qui sont en grève depuis samedi 2 décembre pour exprimer leur colère.

(3 commentaires)

  1. Le terroriste le plus redoutable d'Afrique au nom de sassou

    Rien de plus aux hommes a la peau multi-color
    Sassou un imbecile de naissance, qui travaille pour la France, en tuant les congolais, regarder ceux a quoi pense les autres.
    youtube.com/watch?time_continue=95&v=ePhR1KBrmLQ

  2. Mokengeli

    On ne le dira jamais assez : QUAND CA PUE LE MBOCHI, PLUS RIEN NE VA !

    ECAir, la SNPC, Le CHU, La SNDE, la SNE, le CFCO….Plus rien ne va !

    « Congo pays émergent en 2025 », disaient ils. MON CUL OUI !!!!

  3. Marri Anna

    Visitez le meilleur site de rencontres pour adultes http://wanthookup.com

Laisser un commentaire