«

»

Oct 02 2016

En images, la tragédie dans le département du Pool

Les images exclusives des morts suite à l’attaque d’un train marchandise à Loulombo, le vendredi 30 septembre 2016.

pool-img-18 pool-img-17 pool-img-16 pool-img-15 arret-image-poolpool-img-14 pool-img-13 pool-img-12 pool-img-11 pool-img-10 pool-img-09   pool-img-06 pool-img-05 pool-img-04pool-img-07pool-img-02pool-img-03pool-img-08   pool-img-01 pool-img-19

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pékos

    Les NIBOLEKs et TEKEs, parlez encore!

    1. Sassou Nguesso est entrain d'exterminer une partie de la race noire quelque part au Congo Brazzaville

      Prenant prétexte des violences survenues le 4 avril 2016, au Sud de Brazzaville, pourtant commanditées par lui même, au lendemain de sa victoire volée sur les candidats de la nouvelle majorité républicaine aux présidentielles anticipées du 20 mars 2016, Mr Sassou Nguesso met à feu à sang la région du Pool au motif que la force publique recherche le Pasteur Ntoumi, d’autorité rendu responsable de ces violences du 4 avril 2016.

      Ce qui est apparu comme une crise sécuritaire post électorale se transforme, au fil du temps, en conflit armé. Les derniers développements font état de 17 morts, 9 disparus et 12 blessés du côté de la force publique et miliciens suite aux attaques des forces militaires du pouvoir illégitime et illégal de Mr Sassou Nguesso en ce vendredi 30/09/2016.

      Ces violences sont le fait des bombardements par hélicoptères et d’autres moyens de destruction massive qui causent intentionnellement la mort, occasionnant de grandes souffrances et de graves atteintes à l’intégrité physique et mentale des paisibles populations sans défense.

      Les effets collatéraux les plus visibles de ces violences sont la destruction des villages entiers, la dévastation des cultures vivrières et les déplacements des populations contraintes à une vie sommaire en forêt vers des secteurs moins exposés aux assauts militaires.

      Devant la gravité de cette situation qui prévaut dans cette région du Pool, la Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD- IDC- Composante Jean Marie Michel Mokoko sollicite instamment l’implication urgente de la communauté internationale pour un arrêt immédiat des attaques de l’armée et d’autres forces supplétives du pouvoir dans cette région….

      Elle en appelle à l’esprit républicain de la force publique congolaise pour se délier objectivement de toute collusion d’avec un régime qui écrase ses propres populations aux fins de se ranger résolument aux côtés de celles- ci et s’opposer à une barbarie militaire orchestrée par un clan au pouvoir.

      La Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD-IDC-Jean Marie Michel Mokoko dit sa solidarité avec les forces patriotiques et citoyennes qui luttent sur les positions du Pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric dans son combat pour la démocratie et la liberté, ayant donné la preuve de sa résistance à un régime injuste qui brutalise son peuple, divise la nation et ne gouverne que dans un dessein d’enrichissement sans limite de ses membres.

      Fait à Paris le 30 septembre 2016

      1. NE FAITE JAMAIS A AUTRUI CE QUE VOUS NE SOUHAITEZ PAS QU'ON LE FASSE A VOUS

        Dites aux traîtres et aux ennemis du Congo dont l’instigateur est le connard monsieur Sassou Nguesso et ses enfants, familles, clans et dignitaires voici ce qui va vous arriver quand le pays sera dans les mains du peuple et de ses vrais représentants.

        1-La plupart des criminels ministres, députés, sénateurs et hauts fonctionnaires, etc seront incarcérés dans les conditions indignes et sans issu de sortie.

        2-Ceux qui fuiront à l’étranger, nos nouveaux services secrets s’occuperont sans scrupule et sans état d’âme d’eux ; comme l’ont fait les sionistes en traquant les nazis entre 1950 à nos jours. Vous savez que beaucoup d’entre eux ont été assassinés par le mossad, ca devrait se faire pour l’honneur du Congo aussi.

        3- Mettre ensemble avec l’accord des dignes fils d’owando, de Makoua, de la sangha, de la likouala, de la cuvette ouest, des plateaux, du Pool, de la Bouenza, du Niari, de la lekoumou et du Kouilou – des plans de bombardements militaires et massifs des localités d’Edou, Obouya, Oyo, Tsambitso, allembé, tsikapika et tous les villages situés dans la zone d’oyobeek. Cette zone devient un vaste champ d’opération militaire consistant à punir et pour de nombreuses années, les populations de ce territoire de criminel. Il n’y a pas d’exception, et sassou le sait comme il avait fait à ikongono et dans le Pool.

        4-Interdire par la loi tout individu pour le nom sassou ou Nguesso et ou sassou nguesso d’occuper une fonction quel qu’elle soit administrative, politique et économique dans le pays pendant une 50aine d’année (contrôle d’état civil, espionnage famille, condamnation, etc).

        5-Fusillés au petit matin une centaine des membres du clan dès la chute de Sassou et après traquer et répéter les mêmes opérations autant que possible.

        6- Effacer tout symbole de Sassou Nguesso sur l’ensemble du territoire national y compris sa tombe. Sassou n’aura pas de tombe au Congo et si à l’exterieur, les services s’occuperont pour la profaner et pire encore….(?)

        7-Secrets défense…on vous dira pas ici.

        1. Igor AGORA

          Ces massacres volontaires et impitoyables de ce régime inique sont en effet un terrible terreau aux affrontements ultérieurs que je crains , pourraient être sans fin. En effet , les tentatives de vengeance seront irrésistibles . Pouŕrait – il en être autrement ? Ce faisant , on risque de reproduire ce que tous nous dénonçons. Le malheur dans tout cela c’est l’indifférence ,j’allais dire coupable des populations du Nord Congo certes mais aussi d’autres localités du Sud Congo. Comment peut -on expliquer qu’il ne soit possible de trouver des citoyens capables de dire ça suffit même au prix du sang ? Tous les parlementaires sont d’une manière ou d’une autre complice de ces massacres. A ma connaissance aucun élu n’a vigoureusement dénoncé ce qui se passe dans le pool . Même pas les députés de cette région. Et ce n’est pas la convention de la fameuse opposition ce fourre tout qui le fera . J’ai mal pour mon Congo qui pourtant a tout pour permettre à tous ces enfants de vivre mieux et dans la quiétude .

  2. Ngoma

    Les armes de Okombi Salissa tuent les congolais dans le pool par la main de Ntumi. Le problème du Pool réside aussi dans le comportement de certains laris à l’instar de Maître Masséngo Tiassé, Maître Mbémba, Kolélas et autres qui sont tous des Ninjas et oeuvrent pour la déstabilisation de la République depuis 1970 après le coup d’état du premier ninja Kinganga. Pour ces traites à la nation, la sécurité du peuple du pool et du Congo ne doit être stabilisée. L’Etat congolais doit tous les arrêter et les juger. Nous n’acceptons plus que les ressortissants d’une seule région puissent toujours mettre en péril la vie des citoyens de la même région et d’un même pays..

    1. LUFITA

      idiot tam-tam

  3. Tamahouataw shua

    Soumettons ce problème à la CPI, nous sauvons les vrais responsables de ce qui se passe au Pool

  4. GENOCIDE DANS LE POOL : Y AURAIT-IL UNE RAISON CACHEE ?

    LA VRAIE RAISON DE LA GUERRE DANS LE POOL: LE COLTAN SERT DE MATIÈRE PREMIÈRE INDISPENSABLE A LA FABRICATION DE TÉLÉPHONE MOBILE.

    Les accords entre le gouvernement congolais et la société chinoise gérée par FRANCK PING, fils de Jean-PING, se focalisent sur le partage des matières premières qui seront trouvées tout au long de la route Brazzaville – Pointe-Noire, lors de la construction.
    Il s’avère que dans la grande majorité de la partie du POOL, la société chinoise avait découvert le COLTAN.

    Il sied de rappeler que cette matière n’es pas officiellement reconnue dans la liste des matières premières officielles de la République du Congo. C’est ainsi donc, qu’un contrat officieux existe entre Franck PING et les NGUESSO (d’où, la société chinoise verse l’argent directement à KIKI SASSOU pour le compte de son père).

    Informé par cette exploitation, le révérend Pasteur NTUMI et ses pro (ex-NINJAS), empêchaient cette société chinoise d’agir dans le département sans des accords clairs. Le Pasteur NTUMI avait exigé à Sassou sa part afin que l’exploitation se passe à bon escient.

    Les accords étaient bien en cours.

    Surpris par la participation du Pasteur NTUMI aux côtés de l’opposition lors des élections présidentielles, la société chinoise finança l’armée Congolaise pour déloger par tous les moyens le révérend Pasteur NTUMI et ses NINJAS dans cette zone, afin de la permettre de bien faire son exploitation du coltan. C’est ainsi donc qu’une importante somme de millions est mise à la disposition de l’armée congolaise pour assainir toute la zone ou se trouve le révérend Pasteur NTUMI.

    L’homme avait déjà un préavis de libérer la zone ; le pasteur NTUMI a été déplacé par force par Jean-Dominique OKEMBA car NTUMI demandait l’indemnisation de ses éléments avant qu’il ne se déplace, chose que les NGUESSO n’ont pas voulu faire.
    C’est pourquoi, les adeptes de NTUMI sont abandonnés à eux-mêmes sans la présence de leur père spirituel mis en sécurité pour cause de la guerre. Mais Ceci ne justifie pas que l’on tue les Congolais du Pool.

    Laisser piller toutes les ressources du Congo par une seule famille, c’est inacceptable . Sassou et SA famille causent la mort au Pool à cause de ses richesses minières. Voilà une des raisons de la guerre mais là derrière se cache la volonté satanique de Sassou et ses alliés du Pool de coloniser le Pool et ainsi faire taire toute résistance. http://www.demainlenouveaucongobrazzaville.org/

  5. NE FAITE JAMAIS A AUTRUI CE QUE VOUS NE SOUHAITEZ PAS QU'ON LE FASSE A VOUS

    Dites aux traîtres et aux ennemis du Congo dont l’instigateur est le connard monsieur Sassou Nguesso et ses enfants, familles, clans et dignitaires voici ce qui va vous arriver quand le pays sera dans les mains du peuple et de ses vrais représentants.

    1-La plupart des criminels ministres, députés, sénateurs et hauts fonctionnaires, etc seront incarnés dans les conditions indignes et sans issu de sortie.

    2-Ceux qui fuiront à l’étranger, nos nouveaux services secrets s’occuperont sans scrupule et sans état d’âme d’eux ; comme l’ont fait les sionistes en traquant les nazis entre 1950 à nos jours. Vous savez que beaucoup d’entre eux ont été assassinés par le mossad, ca devrait se faire pour l’honneur du Congo aussi.

    3- Mettre ensemble avec l’accord des dignes fils d’owando, de Makoua, de la sangha, de la likouala, de la cuvette ouest, des plateaux, du Pool, de la Bouenza, du Niari, de la lekoumou et du Kouilou – des plans de bombardements militaires et massifs des localités d’Edou, Obouya, Oyo, Tsambitso, allembé, tsikapika et tous les villages situés dans la zone d’oyobeek. Cette zone devient un vaste champ d’opération militaire consistant à punir et pour de nombreuses années, les populations de ce territoire de criminel. Il n’y a pas d’exception, et sassou le sait comme il avait fait à ikongono et dans le Pool.

    4-Interdire par la loi tout individu pour le nom sassou ou Nguesso et ou sassou nguesso d’occuper une fonction quel qu’elle soit administrative, politique et économique dans le pays pendant une 50aine d’année (contrôle d’état civil, espionnage famille, condamnation, etc).

    5-Fusillés au petit matin une centaine des membres du clan dès la chute de Sassou et après traquer et répéter les mêmes opérations autant que possible.

    6- Effacer tout symbole de Sassou Nguesso sur l’ensemble du territoire national y compris sa tombe. Sassou n’aura pas de tombe au Congo et si à l’exterieur, les services s’occuperont pour la profaner et pire encore….(?)

    7-Secrets défense…on vous dira pas ici.

  6. NE FAITE JAMAIS A AUTRUI CE QUE VOUS NE SOUHAITEZ PAS QU'ON LE FASSE A VOUS

    Dites aux traîtres et aux ennemis du Congo dont l’instigateur est le connard monsieur Sassou Nguesso et ses enfants, familles, clans et dignitaires voici ce qui va vous arriver quand le pays sera dans les mains du peuple et de ses vrais représentants.

    1-La plupart des criminels ministres, députés, sénateurs et hauts fonctionnaires, etc seront incarcérés dans les conditions indignes et sans issu de sortie.

    2-Ceux qui fuiront à l’étranger, nos nouveaux services secrets s’occuperont sans scrupule et sans état d’âme d’eux ; comme l’ont fait les sionistes en traquant les nazis entre 1950 à nos jours. Vous savez que beaucoup d’entre eux ont été assassinés par le mossad, ca devrait se faire pour l’honneur du Congo aussi.

    3- Mettre ensemble avec l’accord des dignes fils d’owando, de Makoua, de la sangha, de la likouala, de la cuvette ouest, des plateaux, du Pool, de la Bouenza, du Niari, de la lekoumou et du Kouilou – des plans de bombardements militaires et massifs des localités d’Edou, Obouya, Oyo, Tsambitso, allembé, tsikapika et tous les villages situés dans la zone d’oyobeek. Cette zone devient un vaste champ d’opération militaire consistant à punir et pour de nombreuses années, les populations de ce territoire de criminel. Il n’y a pas d’exception, et sassou le sait comme il avait fait à ikongono et dans le Pool.

    4-Interdire par la loi tout individu pour le nom sassou ou Nguesso et ou sassou nguesso d’occuper une fonction quel qu’elle soit administrative, politique et économique dans le pays pendant une 50aine d’année (contrôle d’état civil, espionnage famille, condamnation, etc).

    5-Fusillés au petit matin une centaine des membres du clan dès la chute de Sassou et après traquer et répéter les mêmes opérations autant que possible.

    6- Effacer tout symbole de Sassou Nguesso sur l’ensemble du territoire national y compris sa tombe. Sassou n’aura pas de tombe au Congo et si à l’exterieur, les services s’occuperont pour la profaner et pire encore….(?)

    7-Secrets défense…on vous dira pas ici.

  7. LE CONGO2016

    A Loulombo, le chef des terroristes français au Congo au nom de sassou depuis 1998 il a place une équipe de l’armé du désordre au camp chemineaux qui se trouve derrière la gare , a une distance 3 a 5 mètres séparé par juste une route qui va a SOFICO le carrefour avec la nationale numéro 1. Alors comment Ntumi va attaquer le train en passant cette équipe du désordre. Sassou le criminel veut embrouiller les cartes. Le génocide du Pool a recommencé quant sassou après avoir triché les élections a décidé de bombarder les Pool sur des civiles non armés.
    DEPUIS LORS NOUS RÉCLAMONS UNE ÉQUIPE HUMANITAIRE ASSOCIÉE AVEC DES ORGANISATIONS DE DROIT DE L’HOMME. LA France BLOQUE TOUT, LES TERRORISTE DISAIENT QUE LA GUERRE DANS LE POOL N’EXISTE QUE DANS LES ESPRITS DES PERSONNES, AUJOURD’HUI AVEC LES IMAGES DES MORTS SASSOU COMME D’HABITUDE IL VEUT DONNER LE RESPONSABILITÉ A NTUMI
    SASSOU LE TERRORISTE DOIT ÊTRE ARRÊTÉ POUR RÉPONDRE SUR SES CRIME PAR MILLIER.

  8. Isidore AYA

    Les vérités de Lanlaire a PING et ses 3 amis : Ali Le Paie Combien ?? Souffrez de l’écouter ! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/10/les-verites-de-lanlaire-a-ping-et-ses-3-amis-ali-le-paie-combien-souffrez-de-l-ecouter.html

  9. Boubacar Keita

    A un certain moment, on pense que congolais ne voit pas les choses en face. Franchement, l’on pourrait se demander qu’est ce qui vous noirci les yeux? Il faut seulement voir du côté des enfants « dits du Pool »…Depuis fort longtemps Mr Sassou a su mettre sa machine de division en marche pour non seulement déstabiliser cette région mais surtout procéder à la division de fils de cette région pour mieux régner…Il a utilisé tous les moyens (SURTOUT LES NGUIRI d’ARGENT) pour semer la division..Tenez:

    1) Le MCDDI seul a donné naissance à plusieurs petits partis politiques créés par les « SOI-DISANT » dissidents de ce partis, or ce ne sont que des NGUIRISES Hello mampouya, les Kolelas, Mvouba etc…, la liste est très longue.

    2) C’est très simple aujourd’hui de distinguer les opposants « Vrais », ils sont soit en prison, soit dans des cachettes, soit en exil (Okombi, Makaya, JMMM etc…), tous ceux-là qui circulent librement, ne sont que des « FAUX », parce que ne présentant aucun danger pour le pouvoir en place…
    La libération de ce pays ne peut venir des ces opposants qui cohabitent avec le pouvoir en place…N’attendons pas de Kolelas parfait un miracle quelconque, il est entrain de jouer le jeux du pouvoir, n’a-t-on pas vu ses frères et soeurs du côté du pouvoir?

    Les Ntoumi, Okombi, Makaya, JMMM et les autres qui sont incarcérés, voilà les gens qui s’opposent à pouvoir criminel, qui refusent de faire le jeu de Sassou…Tant que ces gens n’accepteront pas de faire comme font les autres « corrompus », ils ne seront jamais libres. Ne comptez pas s’il vous plait sur vos « faux » opposants (Ndzon, tsaty, moukoueke, kingnoumbi, parfais Kolelas, les partis de centre, les IDC-Frocard qui circulent librement etc…). Tous font la politique du ventre…Merci

    1. allo

      Ta raison

  10. Sassou Nguesso est entrain d'exterminer une partie de la race noire quelque part au Congo Brazzaville

    Prenant prétexte des violences survenues le 4 avril 2016, au Sud de Brazzaville, pourtant commanditées par lui même, au lendemain de sa victoire volée sur les candidats de la nouvelle majorité républicaine aux présidentielles anticipées du 20 mars 2016, Mr Sassou Nguesso met à feu à sang la région du Pool au motif que la force publique recherche le Pasteur Ntoumi, d’autorité rendu responsable de ces violences du 4 avril 2016.

    Ce qui est apparu comme une crise sécuritaire post électorale se transforme, au fil du temps, en conflit armé. Les derniers développements font état de 17 morts, 9 disparus et 12 blessés du côté de la force publique et miliciens suite aux attaques des forces militaires du pouvoir illégitime et illégal de Mr Sassou Nguesso en ce vendredi 30/09/2016.

    Ces violences sont le fait des bombardements par hélicoptères et d’autres moyens de destruction massive qui causent intentionnellement la mort, occasionnant de grandes souffrances et de graves atteintes à l’intégrité physique et mentale des paisibles populations sans défense.

    Les effets collatéraux les plus visibles de ces violences sont la destruction des villages entiers, la dévastation des cultures vivrières et les déplacements des populations contraintes à une vie sommaire en forêt vers des secteurs moins exposés aux assauts militaires.

    Devant la gravité de cette situation qui prévaut dans cette région du Pool, la Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD- IDC- Composante Jean Marie Michel Mokoko sollicite instamment l’implication urgente de la communauté internationale pour un arrêt immédiat des attaques de l’armée et d’autres forces supplétives du pouvoir dans cette région.

    Elle en appelle à l’esprit républicain de la force publique congolaise pour se délier objectivement de toute collusion d’avec un régime qui écrase ses propres populations aux fins de se ranger résolument aux côtés de celles- ci et s’opposer à une barbarie militaire orchestrée par un clan au pouvoir.

    La Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD-IDC-Jean Marie Michel Mokoko dit sa solidarité avec les forces patriotiques et citoyennes qui luttent sur les positions du Pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric dans son combat pour la démocratie et la liberté, ayant donné la preuve de sa résistance à un régime injuste qui brutalise son peuple, divise la nation et ne gouverne que dans un dessein d’enrichissement sans limite de ses membres.

    Fait à Paris le 30 septembre 2016

  11. Sassou Nguesso est entrain d'exterminer une partie de la race noire quelque part au Congo Brazzaville

    Prenant prétexte des violences survenues le 4 avril 2016, au Sud de Brazzaville, pourtant commanditées par lui même, au lendemain de sa victoire volée sur les candidats de la nouvelle majorité républicaine aux présidentielles anticipées du 20 mars 2016, Mr Sassou Nguesso met à feu à sang la région du Pool au motif que la force publique recherche le Pasteur Ntoumi, d’autorité rendu responsable de ces violences du 4 avril 2016.

    Ce qui est apparu comme une crise sécuritaire post électorale se transforme, au fil du temps, en conflit armé. Les derniers développements font état de 17 morts, 9 disparus et 12 blessés du côté de la force publique et miliciens suite aux attaques des forces militaires du pouvoir illégitime et illégal de Mr Sassou Nguesso en ce vendredi 30/09/2016.

    Ces violences sont le fait des bombardements par hélicoptères et d’autres moyens de destruction massive qui causent intentionnellement la mort, occasionnant de grandes souffrances et de graves atteintes à l’intégrité physique et mentale des paisibles populations sans défense.

    Les effets collatéraux les plus visibles de ces violences sont la destruction des villages entiers, la dévastation des cultures vivrières et les déplacements des populations contraintes à une vie sommaire en forêt vers des secteurs moins exposés aux assauts militaires.

    Devant la gravité de cette situation qui prévaut dans cette région du Pool, la Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD- IDC- Composante Jean Marie Michel Mokoko sollicite instamment l’implication urgente de la communauté internationale pour un arrêt immédiat des attaques de l’armée et d’autres forces supplétives du pouvoir dans cette région.

    Elle en appelle à l’esprit républicain de la force publique congolaise pour se délier objectivement de toute collusion d’avec un régime qui écrase ses propres populations aux fins de se ranger résolument aux côtés de celles- ci et s’opposer à une barbarie militaire orchestrée par un clan au pouvoir.

    La Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD-IDC-Jean Marie Michel Mokoko dit sa solidarité avec les forces patriotiques et citoyennes qui luttent sur les positions du Pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric dans son combat pour la démocratie et la liberté, ayant donné la preuve de sa résistance à un régime injuste qui brutalise son peuple, divise la nation et ne gouverne que dans un dessein d’enrichissement sans limite de ses membres…

    Fait à Paris le 30 septembre 2016

  12. Sassou Nguesso est entrain d'exterminer une partie de la race noire quelque part au Congo Brazzaville

    Prenant prétexte des violences survenues le 4 avril 2016, au Sud de Brazzaville, pourtant commanditées par lui même, au lendemain de sa victoire volée sur les candidats de la nouvelle majorité républicaine aux présidentielles anticipées du 20 mars 2016, Mr Sassou Nguesso met à feu à sang la région du Pool au motif que la force publique recherche le Pasteur Ntoumi, d’autorité rendu responsable de ces violences du 4 avril 2016.

    Ce qui est apparu comme une crise sécuritaire post électorale se transforme, au fil du temps, en conflit armé. Les derniers développements font état de 17 morts, 9 disparus et 12 blessés du côté de la force publique et miliciens suite aux attaques des forces militaires du pouvoir illégitime et illégal de Mr Sassou Nguesso en ce vendredi 30/09/2016.

    Ces violences sont le fait des bombardements par hélicoptères et d’autres moyens de destruction massive qui causent intentionnellement la mort, occasionnant de grandes souffrances et de graves atteintes à l’intégrité physique et mentale des paisibles populations sans défense.

    Les effets collatéraux les plus visibles de ces violences sont la destruction des villages entiers, la dévastation des cultures vivrières et les déplacements des populations contraintes à une vie sommaire en forêt vers des secteurs moins exposés aux assauts militaires.

    Devant la gravité de cette situation qui prévaut dans cette région du Pool, la Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD- IDC- Composante Jean Marie Michel Mokoko sollicite instamment l’implication urgente de la communauté internationale pour un arrêt immédiat des attaques de l’armée et d’autres forces supplétives du pouvoir dans cette région.

    Elle en appelle à l’esprit républicain de la force publique congolaise pour se délier objectivement de toute collusion d’avec un régime qui écrase ses propres populations aux fins de se ranger résolument aux côtés de celles- ci et s’opposer à une barbarie militaire orchestrée par un clan au pouvoir….

    La Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD-IDC-Jean Marie Michel Mokoko dit sa solidarité avec les forces patriotiques et citoyennes qui luttent sur les positions du Pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric dans son combat pour la démocratie et la liberté, ayant donné la preuve de sa résistance à un régime injuste qui brutalise son peuple, divise la nation et ne gouverne que dans un dessein d’enrichissement sans limite de ses membres.

    Fait à Paris le 30 septembre 2016

  13. Sassou Nguesso est entrain d'exterminer une partie de la race noire quelque part au Congo Brazzaville

    Prenant prétexte des violences survenues le 4 avril 2016, au Sud de Brazzaville, pourtant commanditées par lui même, au lendemain de sa victoire volée sur les candidats de la nouvelle majorité républicaine aux présidentielles anticipées du 20 mars 2016, Mr Sassou Nguesso met à feu à sang la région du Pool au motif que la force publique recherche le Pasteur Ntoumi, d’autorité rendu responsable de ces violences du 4 avril 2016.

    Ce qui est apparu comme une crise sécuritaire post électorale se transforme, au fil du temps, en conflit armé. Les derniers développements font état de 17 morts, 9 disparus et 12 blessés du côté de la force publique et miliciens suite aux attaques des forces militaires du pouvoir illégitime et illégal de Mr Sassou Nguesso en ce vendredi 30/09/2016.

    Ces violences sont le fait des bombardements par hélicoptères et d’autres moyens de destruction massive qui causent intentionnellement la mort, occasionnant de grandes souffrances et de graves atteintes à l’intégrité physique et mentale des paisibles populations sans défense.

    Les effets collatéraux les plus visibles de ces violences sont la destruction des villages entiers, la dévastation des cultures vivrières et les déplacements des populations contraintes à une vie sommaire en forêt vers des secteurs moins exposés aux assauts militaires.

    Devant la gravité de cette situation qui prévaut dans cette région du Pool, la Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD- IDC- Composante Jean Marie Michel Mokoko sollicite instamment l’implication urgente de la communauté internationale pour un arrêt immédiat des attaques de l’armée et d’autres forces supplétives du pouvoir dans cette région….

    Elle en appelle à l’esprit républicain de la force publique congolaise pour se délier objectivement de toute collusion d’avec un régime qui écrase ses propres populations aux fins de se ranger résolument aux côtés de celles- ci et s’opposer à une barbarie militaire orchestrée par un clan au pouvoir.

    La Représentation en Europe des Plateformes congolaises FROCAD-IDC-Jean Marie Michel Mokoko dit sa solidarité avec les forces patriotiques et citoyennes qui luttent sur les positions du Pasteur Ntumi Bintsamou Frédéric dans son combat pour la démocratie et la liberté, ayant donné la preuve de sa résistance à un régime injuste qui brutalise son peuple, divise la nation et ne gouverne que dans un dessein d’enrichissement sans limite de ses membres.

    Fait à Paris le 30 septembre 2016

  14. LE CONGO2016

    Le grand terroriste au CONGO C’EST SASSOU IL A SUR SA TÈTE PLUS 100 000 MORTS CONGOLAIS. Le problème du CONGO EST POLITIQUE. NOUS VIVONS CECI PAR CE QUE SASSOU A VOLÉ NOS RÉSULTATS DES ÉLECTIONS. IL FAUT RÉSOUDRE LE PROBLÈME ÉLECTORAL ET LA SOLUTION DE NTUMI SERA TROUVÉE, IL ACCEPTE DE SE PRÉSENTER EN JUSTICE, ET POUR QUOI LE GRAND TERRORISTE CONGOLAIS SASSOU REFUSE DE DIALOGUER AVEC TOUTE LA CLASSE POLITIQUE?
    SASSOU N’EST PAS AU DESSUS DE LA LOI, IL DOIT RÉPONDRE A LA JUSTICE COMME NTUMI L’ACCEPTE.

  15. le fils du pays

    Congolais,reveillez vous, cessez d’être naifs et ouvrez gros vos yeux.
    Ce qui se passe actuellement dans le sud du Congo n’est que l’avant gout du plan macabre concocte dans le dos du peuple Congolais par Mr Sassou et ses maitres(puissances étrangères).
    Il faut absolument déloger Mr Sassou et ses amis par la force brutales Congolais qui ont les moyens doivent armer notre peuple.
    L’inaction,la naiveté et la passivite risqueront de faire tort aux Congolais dans un court terme.
    Mr Sassou et ses amis vendent et démolissent le Congo quarante huit ans, il faut absolument les chasser par la force des canons.

  16. ntinia

    la trés grave erreur c’est de n’avoir pas mis sassou en etat d’arrestation après la conference nationale,maintenons nous payons le lavement des mains,surtout qu’il ya des rumeurs d’assassouner tous les congolais de la diaspora du pool…..

  17. isidore aya

    Philosophie essous – t’as un pouvoir t’auras toujours des gens qui trottinent à vos cotés et puis plus rien http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/10/comment-mesurer-le-quotient-intellectuel-d-une-foule.html

  18. Ovcanga jean jacques

    Colombie : Juan Manuel Santos, Président Colombien, nouveau Prix Nobel de la paix

    L’attitude conciliante du Président Colombien Juan Manuel Santos, le tout nouveau Prix Nobel de la paix, devrait faire réfléchir Monsieur SASSOU et sa bande, qu’on ne gagne pas la paix par les armes.
    Le nouveau prix Nobel, ancien chef de guerre, a fini par imposer la paix dans un pays en guerre depuis plus de 50 ans. Un faucon devenu une colombe.
    Le Nobel de la paix a été décerné à Juan Manuel Santos pour son engagement à clore le conflit armé avec la guérilla des Forces armées révolutionnaires colombiennes (FARC). Il a signé avec le chef des FARC, Timoléon Jiménez, alias Timochenko, un accord, le 26 septembre dernier, pour clore une confrontation de cinquante-deux ans, qui a impliqué d’autres acteurs armés, et a fait plus de 260 000 morts.
    Une cinglante leçon donnée à Monsieur SASSOU et à tous ceux qui pensent que la crise du Pool trouvera la solution par les armes. Ce n’est pas en bombardant par hélicoptères les positions du Pasteur NTUMI que l’on parviendra à pacifier le Pool. Par ces méthodes, l’on peut gagner des batailles, mais pas la guerre, aussi longtemps que les problèmes de fond ne seront pas résolus.
    La solution d’une paix véritable et définitive dans le Pool réside dans la négociation autour d’une table entre les différentes forces en présence.
    Le chemin de la paix ne sera pas un tapis de roses, chacun devra abandonner ses égos, comme l’a si bien compris Juan Manuel Santos, le Président Colombien.

  19. Dinga

    @ ngoma, sous entendu thierry moungalla.
    Tu es d un sinisme hors pair! Est ce du fait que tu ne te reconnais d aucune race humaine, étant albinos? Tu peux essayer de modifier ta syntaxe, mais tous les congolais ne sont pas aussi idiots que vous le pensez. Nous avons des experts dans plusieurs domaines, ainsi nous savons que c est toi qui essaies de te cacher son le pseudo de ngoma. RDV pris dans un proche avenir.

  20. BATSITA

    Ne procédé pas par des injures. Si l’homme du pool pouvait se mirer par le dos ,des tels actes ne pouvait pas se produire

  21. OMAKONGO13

    la guerre genocidaire contre les BAKONGO du pool de Repuplique du Congo est soutenus par toutes les autres ethnies de ce pays et particulierement les tekes,bayakas,mboshis ,vilis et bangalas et vouspayerez tous laches ,traitres et encules de sassou nguesso ce que vous nous avez fait subir,vous payerez pourritures,vous payerez tous.

    FEMME MUKONGO

Laisser un commentaire