«

»

Juil 23 2016

L’écrivain congolais Docteur Michel Innocent PEYA récompensé [Vidéo]

Docteur Honoris Causa et auteur de plusieurs ouvrages, Michel Innocent PEYA vient d’être à nouveau récompensé pour ses nombreuses publications et conférences de sensibilisation à incidence démocratique par la prestigieuse corporacion Mundial de Empresa y Educacion (Académie mondiale de l’Education), organisme des nations unies pour l’éducation,la science et la culture.

 

(238 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Eric OKOKO

    Le Docteur Michel Innocent PEYA mérite bien cette récompense car nul n’est censé ignorer que la Démocratie est de nos jours, la règle à laquelle la vie politique et humaine est tenue de se conformer. Un pays sans démocratie est actuellement un lieu où la barbarie bat son record.

  2. Yvon YOKA

    La démocratie n’est pas seulement l’affaire des pays où ses critères sont bien respectés. Elle est aussi l’affaire des régions où elle n’est pas encore bien basées. Notre devoir est d’aider certaines régions du monde à insérer les règles, les principes, les lois et les critères de la démocratie dans toutes leurs façons de vivre. La démocratie est actuellement la vie en tant que telle.

  3. Alain MAKAYA

    Accepter la démocratie c’est actuellement optimiser un pays sur la gouvernance de ses institutions de telle sorte que ce dernier connaisse non seulement un développement, mais aussi améliore les conditions des concitoyens. un pays où les bases de la démocratie sont respectées devient comme un paradis terrestre.

  4. Brice MAKITA

    Les jeunes de l’Afrique toute entière, en l’occurrence, ceux des pays où la démocratie semble ne pas respirer, doivent soutenir les motivations du Dr Michel Innocent PEYA. De nos jours, les jeunes ont intérêt à accepter la démocratie comme une providence morale et naturelle au sien de leur mental afin que la plupart des pays d’Afrique connaissent de plus en plus des progrès dans leurs développements.

  5. Brel MAYISSA

    Si es règles de la démocratie représentent le socle même de la constitution d’un pays, ce dernier réalise des progrès afin d’assurer des bonnes conditions de vie aux concitoyens. Actuellement, la démocratie est un guide vers la vie la plus ensoleillée que possible.

  6. Docteur Gonococcie Vulgaris

    Eeeehhh, tika bipalé!

    Aaaahhh, Tchoukou Mbouengou.

  7. pillage à huis clos

    Pillage à huis clos: Mingwa BIANGO décrypte l’affaire jose VEIGA et ses ramifications avec SASSOU-NGUESSO et les banques françaises. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/07/mingwa-biango-decrypte-l-affaire-jose-veiga-et-ses-ramifications-avec-sassou-nguesso.html

  8. OSSALA LENDOUMA

    Berceau de l’humanité, l’Afrique est aussi le berceau de la pensée. Les œuvres du docteur Michel Innocent PEYA et la reconnaissance internationale dont elles bénéficient rendent excellemment compte de cette réalité. Nous félicitons ce compatriote dont l’engagement indéfectible en faveur de l’identité africaine mérite de l’admiration.

  9. Bertin OKOUNA

    Évidemment mon cher OSSALA, le message du Docteur Michel Innocent PEYA sonne le glas du phénomène d’acculturation idéologique qui gangrène les sociétés africaines depuis les incursions des explorateurs et les missions pseudo-moralisatrices des prêtes occidentaux. Chaque Africain où qu’il se trouve, devrait relayer le plus largement possible la pensée de Michel Innocent PEYA pour permettre à nos sociétés de retrouver leur identité.
    Les Congolais et tous les Africains se réjouissent de cette distinction de l’Auteur, qu’il trouve ici, l’expression concentrée de notre fierté.

  10. Brice KAYA

    Félicitations à notre cher compatriote Michel Innocent PEYA qui assure la diplomatique culturelle de notre beau pays le Congo. C’est aussi par la culture et l’éducation que notre pays doit mériter sa place dans le concert des nations. Votre message est entendu et pénètre les esprits, ces distinctions successives en sont d’irréfutables preuves. J’espère aussi que les autorités de notre pays vous entendront.
    Pour reprendre la formule d’un autre homme sous d’autres cieux, Nous vous disons, « En Marche! »

  11. Germain OMBOLA

    La démocratie n’est pas une exigence, c’est un choix; un mode de gestion de la cité. Et il n’y a pas de démocratie type. Il est temps que les Africains mettent fin aux importations idéologiques. Nous devons refuser des modèles calqués sur fond d’arrogance occidentale, ces Occidentaux qui croient que ce qui vaut pour eux vaut aussi pour le reste du monde. Michel Innocent PEYA s’affirme, du moins parmi ses contemporains, comme le pionnier de cette nouvelle école de pensée pour une Afrique décomplexée et profondément indépendante.
    Félicitations !!!!!!!!

  12. NKAYA-NKAYA

    L’importance de la démocratie est reconnue de partout, même chez ceux-là qui pensent vivre hors des règles de la démocratie. Cette sensibilisation des règles de la démocratie est une attitude sur laquelle la plupart des jeunes doivent se mettre car leur avenir en dépend. La mise en pratique des règles de la démocratie dans un pays ou dans un continent fera que la vie soit perçue de la même manière, de partout.

  13. Gaspard MOUTENDI

    A la jeunesse congolaise,
    Michel Innocent PEYA a pu constituer un capital idéologique suffisant, Nous n’avons plus qu’à l’exploiter. Ne soyons plus aveuglés par les lumières artificielles de l’idéologie venue d’ailleurs, elle nous conduit vers l’inconnu et notre destin nous échappe. Telle est la malheureuse et douloureuse expérience qu’ont vécue nos sociétés après que nos aînés se fussent détournés des valeurs et des principes qui déterminaient nos modèles sociaux.
    L’Académie mondiale de l’Éducation a reconnu les mérites substantiels des œuvres de notre compatriote et nous devons en assurer la traduction effective dans notre quotidien.

  14. Parfait MASSAMBA

    A l’heure actuelle, une vie sans démocratie n’est qu’une ruine. J’encourage le Dr PEYA, de par sa sensibilisation qui fini par être prise pour une conviction, car, la démocratie constitue à l’heure actuelle l’unique élément pouvant optimiser le fonctionnement normal des institutions d’un pays.

  15. Paul KOBALA

    Le grand mystère de la démocratie étant de décompresser un peuple, l’emmener à la liberté d’expression, la liberté d’aller et venir, la liberté de penser, la liberté de vivre; telles sont les principes sur lesquelles la vie d’un peuple est censé fonctionner. La démocratie, étant aussi une science ne permet pas à n’importe qui de faire n’importe quoi.

  16. Anicet TCHICAYA

    Très bien dit mon cher KOBALA. La liberté d’expression, la liberté d’aller et venir, la liberté de penser, la liberté de vivre constituent des supports de la vie moderne. Si à partir du moment où la réflexion de tout un chacun ait accédé à une liberté, et qu’elle soit la toute première des choses de quoi tout ce que nous faisons dépend, nous finissons par convenir qu’avec la démocratie, la vie avance.

  17. Yvon BOUKA

    De nos jours, la démocratie constitue la destinée même sur laquelle notre citoyenneté et nos droits humains sont censés être respectés. La sensibilisation de Dr Michel Innocent PEYA n’est qu’une interpellation à la conscience de tout un chacun afin d’accéder à la vie meilleure. La gouvernance des institutions d’un pays doit à l’heure actuelle avoir comme socle, les règles de la démocratie.

  18. Beranger ONDONGO

    Le problème ce n’est pas tant la démocratie, celle-ci s’entendant comme le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple. La question principale est celle des valeurs et des principes sur lesquels se fonde cette démocratie. Chaque peuple est singulier et unique de par son histoire et sa culture. Les modèles importés ont fait tant de mal aux peuples importateurs. C’est pourquoi nous partageons la réflexion du Michel Innocent PEYA pour une démocratie s’enracinant dans les valeurs et les principes de la culture africaine.

  19. Guy ONDZE

    Mes félicitations à mon cher compatriote, le Dr Michel Innocent PEYA, qui sur le plan international, vient d’être récompensé pour une fois de plus. En effet, la culture dont il a toujours fait usage est au centre de tout ce que nous sommes souvent censés échanger avec les autres. Le thème de la démocratie qu’il a abordé n’est évidemment qu’un thème culturel. Cette récompense se doit etre reconnue meme par les antagonistes car il s’agit d’abord de la culture qui du jour le jour éclaircit nos pensées en vue de la réalisation des progrès dans tout ce que nous avons souvent voulu entreprendre.

  20. Eloge Gildas SOMBOKO

    Evidemment! La démocratie comme mode de gestion d’une cité, est indissociable de l’identité culturelle de cette cité. C’est ce qui fait l’originalité de la réflexion de Michel Innocent PEYA.
    Félicitations pour cette nouvelle récompense qui valorise, à l’échelle planétaire, l’identité africaine.

  21. Patrick OYABA

    Mon cher ONDONGO, vous devez aussi savoir que seules las valeurs et les principes de la culture africaine, l’Afrique ne peut pas être censé fonctionner sinon marcher sur les règles de la démocratie. Le démocratie, étant une doctrine universelle, les Africains, tenant aussi compte leurs propres valeurs à eux, ont intérêt de se joindre aux autres afin de donner une certaine harmonie à l’universalité des règles et principes de la démocratie.

  22. ISIDORE AYA

    Comment devient-on dictateur et pourquoi l’Afrique regroupe t-elle le plus grand nombre de dictateur au monde? https://www.youtube.com/watch?v=tPrn2NpUe6k

  23. Armel OBA

    N’oublions pas que la démocratie puise ses sources d’une tradition que les intellectuels n’ont fait que moderniser afin de donner un sens intègre à la vie humaine. La démocratie qui se veut, régime politique fondé sur la souveraineté des citoyens, n’est qu’un dispositif faisant preuve de l’apport des idées discutées et validées de chacun des citoyens. Je conviens avec mon cher OYABA à inciter les Africains de se joindre autres afin d’éviter d’ériger une démocratie singulière.

  24. Guylain AMBOULOU

    Nos terroirs africains ont à la base été des sites de la démocratie à partir du moment où nos ancêtres se permettaient de vivre ensemble et en harmonie. Ce qui reste au Africains aujourd’hui est d’agrémenter cette philosophie afin que les communautés africaines prennent en effet de l’envol dans l’organisation de la gestion des institutions et le bien être des citoyens tout en ayant comme socle, l’harmonie.

  25. ISIDORE AYA

    Pourquoi l’Afrique noire a le plus grand nombre de dictateurs au monde? https://www.youtube.com/watch?v=84lAY7IsIX4

  26. Dimitri ATIPO

    Le Dr PEYA a aussi eu raison de parler de la singularité de certaines communautés en matière de valeurs, cultures, et principes, car en fait, nous le savons bien tous ne sommes pas uniques du point de vue originaire. Mais l’harmonie dans ce qu’il y a à faire de la démocratie quelque chose d’universel devra aller de paire avec la confrontation de ces diversités des cultures.

  27. Davy NDINGA

    La démocratie n’étant qu’une préoccupation des hommes, seuls sont les hommes qui ont intérêt à véhiculer de partout l’information au sujet de la démocratie afin que les valeurs de la démocratie soient prises en compte dans la vie de tout un chacun. De nos jours, la démocratie doit faire partie de tout ce qui permet à l’homme de bien respirer.

  28. Gervais ABALA

    Je vais répondre à la question de mon très cher Isidore AYA. L’Afrique a le plus grand nombre des dictateurs au monde parce que c’est en Afrique précisément que l’organisation dans le sens de l’intégration des règles et principes de la démocratie dans nos habitudes de tous les jours n’est pas décente. Le bons sens voudrait que l’intégration de ces valeurs, règles et principes soit à l’origine d’une intégrité morale et commune.

  29. Jean-Claude KOMA

    Le vrai problème se pose au niveau de la gestion de la cité et des institutions de l’Etat. La démocratie constitue en effet un pilier dans l’orientation que la cité est censé prendre afin la gestion des institutions connaisse une décompression en vue du soulagement de la cité elle même. La démocratie constitue aujourd’hui le socle sur lequel la vie humaine est censé s’appuyer afin d’en donner une orientation décente.

  30. Le Sassouland en faillite

    //// INFO //// : Le Sassouland en faillite très très avancée. Le Falcon du tyran bloqué au Bourget faute de paiement des travaux de révision.
    Nous venons d’apprendre avec stupéfaction que le Falcon du tyran Mr 8% himself, Sassou Nguesso est resté bloqué à l’aéroport français du Bourget faute de règlement.
    En effet, le falcon du tyran payé à coup de centaine millions était en révision depuis le 3/07/2016. 10 jours de révision plus tard, le régime du Sassouland est dans l’incapacité de régler les frais de révision. Lassé de l’attente, l »équipage de ce falcon aurait repris un vol régulier de la compagnie Air France hier soir pour Brazzaville.

    Certainement, Ils (l’épicerie familiale) espéraient avoir l’argent en Chine lorsque l’avion est parti en révision, donc un paiement était prévu à leur retour.
    Fonctionnaires,
    Etudiants et Elèves
    Chômeurs,
    Policiers et militaires
    Travailleurs pauvres
    Restons unis et mobilisés. Partagez l’information par tous les moyens.

    ‪#‎CONGO‬ ‪#‎SASSOUFIT‬ ‪#‎DESOBEISSANCECIVILE‬
    #12 aout 2016 fin de mandat de mr 8% SASSOU NGUESSO. Le pouvoir est vacant. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/07/info-le-sassouland-en-faillite-tres-tres-avancee-le-falcon-du-tyran-bloque-au-bourget-faute-de-paiement-des-travaux-de-revision.html

  31. Bruno ALABA

    La plupart des dictateurs Africains ont interet à lire et comprendre les textes de la démocratie afin de permettre un soulagement aux peuples. La gouvernance et la gestion des institutions ne concernent pas seulement que le Président e le Ministre. C’est plutot le peupple qui a le plus, un mot à dire car au sujet de la destinée qui est la sienne, il se doit le concerné principal. La démocratie ne prend son sens qu’à partir du moment où le peuple est libre de s’exprimer.

  32. Landry OPIMBA

    La démocratie, la culture, l’harmonie et le bon sens sont des héritages que nous devons laisser à nos descendants car leurs vies en dépendront toujours. La démocratie n’est pas que quelque chose de présent, mais de l’avenir et de l’après-soit aussi. Laisser des textes au sujet de la démocratie à nos descendants serait aussi un soulagement que nous leur auront apporté. Je suis convaincu que la démocratie demeurera le long des siècles car dans la vie des règles et principes de la démocratie, l’homme y trouve un immense soulagement.

  33. Le petit pro-cul OKO NGAKALA

    La terre de France devient-elle préjudiciable à la résistance extérieure congolaise à la tyrannie de Sassou?
    Les pouvoirs politiques français, le système judiciaire français et les associations des droits de l’homme et du citoyen en France ont-ils choisi leur camp?
    Comment accepter qu’un individu qui nuit gravement à la justice, aux libertés fondamentales et aux droits de l’homme et du citoyen au Congo Brazzaville puisse circuler librement dans Paris et jouir pleinement de sa liberté contraire à ce qu’il applique à autrui au pays?

    Le petit pro-cul OKO NGAKALA en plein Paris -gare saint Lazare accompagné d’un homme avec un gros ventre qui le protège .
    Ref-Image : OKO NGAKALA à Paris -Gare Saint Lazare. Samedi 23 Juillet 2016 à 13 H
    Image :BrazzaNews: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/07/la-terre-de-france-devient-elle-prejudiciable-a-la-resistance-exterieure-congolaise-a-la-tyrannie-de-sassou.html

  34. Mbata ya Eboueur

    Si son ‘protecteur’ a un GROS ventre, alors, il n’est pas bien protégé. Il faut donc trouver et tabasser copieusement ce nain de jardins, pour bien le corriger là-bas au bord de la Seine comme il se doit. Ensemble avec son compagnon à la grosse bedaine, bien entendu. Il n’y deviendra plus. Voilà la justice primaire qu’il mérite, avant d’être lynché sans merci plus tard au Congo.

  35. Mbata ya Eboueur

     »Il n’y *reviendra plus… »

  36. Fabien OSSEBI

    Moi, personnellement, j’encourage et félicite le Dr Michel Innocent PEYA de cet immense qu’il met à l’endroit de jeunesse de la planète tout entière Car n’oublions pas aussi que la démocratie n’est qu’une structuration des valeurs qu’on a en soit. Le principe n’est que de mettre ces valeurs en harmonie avec celles des autres afin d’accéder à la meilleure gestion de la cité.

  37. Achille ONGALA

    Nous sommes tous d’accord avec le Dr PEYA ans tout ce qu’il dit de la démocratie. Mais je pense que le principe est non seulement de mettre fin à la dictature en Afrique mais aussi de faire en sorte que cette Afrique même accède à la démocratie proprement dite; en vue donc d’accès à la liberté d’expression par exemple qui ne voie pas le le jour dans la plupart des pays d’Afrique.

  38. Blanchard POUMBOU-BEKA

    Mon cher ONGALA, c’est évidemment celui-là, le combat du Dr PEYA. Je t’informe que ce combat n’aura d’impact, pas seulement qu’en Afrique, mais dans l’ensemble des pays de notre planète où la démocratie est prise pour une utopie. C’est ainsi que la sensibilisation doit en effet avoir lieu dans tous les coins de la planète afin que l’on puisse ne plus avoir des retardataires dans le discours de la démocratie en vue d’optimiser l’harmonie dans le cours de la politique.

  39. Eysée IBARA

    La liberté et l’harmonie, tels sont l’un des tenants de l’un des aboutissants dans la recherche de l’intégration de la démocratie dans nos vies de tous les jours. Le démocratie vient apporter en effet une édification dans la vieille façon de faire des dictateurs, pas seulement en Afrique, mais aussi un peu partout dans le monde.

  40. Junior IBATA

    Je pense que l’Afrique doit se sentir le continent le plus concerné en ce sens que c’est quand même en Afrique que nous avons encore la présence des dictateurs farouches. Le manque de respect que ces dictateurs mêmes ont pour leurs peuples vaut une sensibilisation à outrance des règles et principes de la démocratie, de telle sorte que ne fut-ce-que la liberté d’expression connaisse une sorte d’éclosion dans la plupart des pays d’Afrique.

  41. Didace MABOUNDOU

    L’œuvre de Michel Innocent PEYA ne cesse de séduire et de conquérir. L’Académie mondiale de l’Education récompense l’Auteur en reconnaissant la portée universelle de sa réflexion. Le Congo et avec lui l’Afrique toute entière ne peuvent que s’en réjouir.
    Nous féliciterons et encourageons ce compatriote qui porte haut l’étendard du savoir de notre pays.

  42. Michel IKOTO

    Le docteur Innocent PEYA ne prône pas la fermeture et le repli identitaire. Bien au contraire, l’auteur plaide pour un brassage culturel en vue d’un développement harmonieux. Mais, nous devons d’abord savoir ce que nous sommes pour ne pas se fondre au risque de disparaître dans le multiculturalisme. C’est pourquoi son œuvre transcende les frontières nationales et régionales, car la problématique de l’identité est commune à tous les peuples du monde.

  43. Justine MBOLLA

    Démocratie ou pas démocratie, le plus important c’est l’intérêt général. Très souvent, ceux qui parlent de démocratie ne se réfèrent qu’à l’Occident, et plus particulièrement à la France pour les Congolais. Michel Innocent PEYA brise ce dogme et promeut les valeurs et les principes de la culture africaine comme socle d’une démocratie ayant fait ses preuves depuis que les hommes ont appris à vivre en société. C’est une contribution remarquable qui doit être vulgarisée. N’attendons pas que les Mexicains nous volent la vedette.

  44. Marceline EBOUSSOU

    Il est assez étonnant de constater que les autorités congolaises en charge des questions d’éducation et de culture restent particulièrement indifférentes aux multiples distinctions décernées à notre compatriote Michel Innocent PEYA depuis près de 3 ans.
    Mais le peuple est attentif et ne cache pas sa fierté.
    Nous vous encourageons et vous félicitons, monsieur PEYA, pour votre marathon scientifique.

  45. Bernadin IBONGA

    Ma chère Catherine, le silence assourdissant de nos autorités est incompréhensible. Plutôt que d’instruire nos enfants aux cultures étrangères, les responsables de l’éducation nationale devraient promouvoir l’œuvre de Michel Innocent PEYA en l’inscrivant aux programmes d’enseignements dès l’école primaire. Dans tous les cas, le docteur Michel Innocent mérite bien un poste d’intervenant notamment à l’université pour partager sa réflexion avec l’élite en devenir de notre pays.
    C’est un appel qui mérite d’être entendu.

    1. Quentin IBEYA

      J’espère que votre appel sera suivi mon cher Bernadin. Qu’à cela ne tienne, les esprits avertis suivent avec intérêt les activités scientifiques de Michel Innocent PEYA, ce compatriote qui ravive la flamme de l’identité africaine. Nous le félicitons pour sa récompense au niveau de la chambre internationale des conférences au Mexique. Nous l’encourageons pour ne pas approuver la croyance populaire selon laquelle « un prophète n’est jamais accueilli chez soi ».

  46. Alain AKOKO

    Au lieu de passer leur temps à recevoir des ambassadeurs qui ne nous apportent absolument rien, si ce n’est des discours et des promesses bien enjolivés, nos ministres de l’éducation et des enseignements devraient plutôt s’intéresser à l’œuvre de Michel Innocent PEYA , et l’inviter à contribuer à nos programmes d’éducation, dans un contexte marqué entre autre par la problématique de la démocratie qui a cristallisé le débat autour de la culture, des valeurs, bref, de l’identité.
    Michel Innocent PEYA a déjà franchi une étape importante, car sa réflexion s’articule autour des questions qui n’étaient plus jamais évoquées, tous les intellectuels ayant été happés par la lame tranchante de l’acculturation.

  47. Boniface MATONDO

    Certains congolais pensent que seules les œuvres réalisées par les intellectuels étrangers sont édifiantes. C’est ce que nous observons avec l’attitude coupable des autorités de notre pays face à l’ascension fulgurante et admirable de Michel Innocent PEYA dont les publications scientifiques défient les frontières. Mais, nous l’encourageons à poursuivre et à ne pas se lasser, car plus que jamais, notre jeunesse a besoin d’un repère et d’une référence.
    Félicitations cher compatriote pour ces nombreuses distinctions honorifiques

  48. Ludovic MATETA

    C’est avec un sentiment de fierté nationale que j’ai appris la distinction de Michel Innocent PEYA en qualité d’Ambassadeur de la Chambre internationale des conférences au Mexique. Visiblement, le Congo n’a rien perdu de son prestige, contrairement à ce que prétendent certains prédicateurs de la haine, complètement déconnectés de la réalité de notre pays.

    1. Jolins NKOUA

      Je félicite l’écrivain Michel Innocent PEYA pour cette nouvelle récompense. Votre message est un véritable motif d’espoir pour une jeunesse africaine livrée à des doctrines profondément incompatibles aux réalités d’une Afrique plus que jamais résolue à décoller.
      C’est donc à juste titre que l’Académie mondiale de l’éducation vous fait « Ambassadeur de la Chambre internationale des conférences ». Nous formulons le vœux que votre œuvre soit de même valorisée et suffisamment vulgarisée au niveau de notre pays.

  49. Aubin MATOKO

    Nous n’avons que faire des discours de démocratie ou de titres d’Ambassadeurs, n’importe quoi…
    Innocent PEYA ne mérite qu’un seul titre, celui d’ambassadeur mondial pour la promotion de la corruption et des détournements de fonds publics. Comment un homme à la moralité aussi douteuse que ce pseudo docteur peut-il prétendre porter un message d’éducation???
    Franchement, le jour est loin de se lever sur le Congo.

  50. Bernard INDOUNGOU

    Vraiment!! J’avoue mon indignation devant l’agitation des partisans de cet homme indélicat qui se passe pour un innocent. Une agitation autour du néant, car cette fameuse chambre internationale des conférences et cette prétendue académie mondiale de l’éducation ne sont connues que de ce coupable PEYA et de ses partisans aux cerveaux de moineau.
    Comment voulez-vous que les autorités de notre pays s’y intéressent? Ce docteur en indélicatesse, spécialisé dans l’art des détournements de fonds publics est un véritable imposteur qui devrait être poursuivi pour apologie de la médiocrité et atteinte à la crédibilité pédagogique de l’État.
    J’ai dit!

    1. Laurent OSSOUSSA

      Honte à Vous qui excellez dans l’art de la médisance et de la négation. Le docteur Michel Innocent PEYA nous invite tous à une réflexion pour une société équilibrée. Je constate malheureusement que vous êtes en panne d’inspiration, je dirais, en cessation de réflexion, car vos propos complètement ignobles sont à la mesure de votre personnalité et traduisent votre déficit de pensée.
      Michel Innocent PEYA n’a que faire des gens comme Vous, car vous ou personne, cela lui est égal. Et il avancera, et la communauté des intellectuels le reconnaitra encore et encore!!!!!!

  51. Mesmin MOYINDO

    Ceux qui le récompensent n’ont eux-mêmes pas la moindre référence scientifique. C’est un club d’imposteurs qui ne représentent que l’ombre d’eux-mêmes. Les autorités de notre pays ne s’intéressent pas à ce marathon de médiocrité, car cet Innocent PEYA est une honte pour la république. Comment voulez-vous que les autres nous respectent si nous n’avons que des goujats de cette envergure comme intellectuels? Certainement entrera-t-il dans l’encyclopédie comme celui qui aura collectionné le plus de titres inutiles.

  52. Armel Edmond MATONDO

    Pourquoi tant de haine et de mépris? La honte est plutôt du côté de ceux qui se résolvent à débiter des grossièretés. Michel Innocent PEYA est un compatriote qui suscite l’admiration au-delà de notre pays et de notre continent. Ses réflexions sont de portée universelle et les congolais eux-mêmes devraient tirer le maximum de profit. C’est pourquoi je récuse ces discours rétrogrades teintés de lâcheté, qui n’honorent pas notre pays, alors que d’autres à travers le monde nourrissent de l’estime pour ce Congo à travers les brillantes publications de son fils Michel Innocent PEYA.

  53. KOO' NGOH

    @ Bernard INDOUNGOU et Mesmin MOYINDO

    Tous ces agitateurs que vous avez remarqué en fait ne sont que 2 ou 3 personnes copieusement payées par Coupable PEYA, docteur ou infirmier de caniveaux de je ne sais où, dont les ouvrages et les fameuses institutions qui soient disant le « priment », ne sont connus que par ces 2 ou 3 individus intervenant ici sous plusieurs pseudonymes et avec un même IP adresse d’ordinateur… Coupable PEYA a monstrueusement monté toutes ces interventions ici afin que l’on dise qu’il est soutenu et est populaire… De la pure foutaise votre PEYA…
    La corporacion Mundial de Empresa y Educacion (Académie mondiale de l’Education) n’est connue que par eux-mêmes les PEYA et consorts. Quant aux publications de ce Coupable PEYA, croyez-moi, j’en cherche vivement pour me torcher le derrière… Quand ça vous pu du PEYA, c’est tellement Coupable que ça saute aux yeux de façon claire avec tous ces intervenants ici qui ont tous un seul point commun: les 2 mêmes IP adresses d’ordinateurs… Allez comprendre…

    KOO’ NGOH

  54. les dictatorland

    POURQUOI L’AFRIQUE NOIRE REGROUPE T-ELLE LE PLUS GRAND NOMBRE DE DICTATEURS ET DE RÉGIMES POLITIQUES A CARACTÈRE ANTICONSTITUTIONNEL, ANTISOCIAL ET CRIMINOGÈNE AU MONDE? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/07/pourquoi-l-afrique-noire-regroupe-le-plus-grand-nombre-de-dictateurs-au-monde.html

  55. KOO' NGOH

    Coupable PEYA et ses nominations honteuses vous dites? C’est un non événement…
    Les mérites d’un ignare qui n’est reconnu qu’au travers d’une corruption bien huilée a grande échelle et par des organismes fantômes et incultes, dont la notoriété n’est visible que sur Télé Foufou et surtout dans les latrines creusées de Talangai…
    S’il vous plait, circulez avec vos organismes bidons de reconnaissance des PEYA Coupables…

    KOO’ NGOH

  56. LE CONGO2016

    LE DIALOGUE INTER- CONGOLAIS NE SE PASSERA PAS DANS UN PAYS OUEST-AFRICAIN ET SUR TOUT PAS FRANCOPHONE.
    NOTRE PAYS EST DEVENU, LA SOURCE ÉCONOMIQUE DES PAYS COMME LE BENIN, LE SÉNÉGAL ET LE TOGO, PAS QUESTION D’ACCEPTER LA NÉGOCIATION DANS L’UN DE CES PAYS ILS VEULENT SE RÉCONCILIÉS AVEC SASSOU. NOUS VOULONS QUE CES NÉGOCIATIONS SE PASSENT HORS D’AFRIQUE, LE MIEUX DANS PAYS NON FRANCOPHONE, A L’EXCEPTION DU CANADA QUI EST BIEN SURE FRANCOPHONE MAIS DONT LA GRANDE POPULATION EST ANGLOPHONE.
    PAS DES NÉGOCIATIONS AU SÉNÉGAL, LES SÉNÉGALAIS NOUS APPELLENT DE NIAQUE (BROUSSARDS) EN PLUS LE PRÉSIDENT SÉNÉGAL ÉTAIT ARRIVE LE PREMIER A BRAZZAVILLE POUR LE SERMENT DU CRIMINEL SASSOU.
    PAS DES NÉGOCIATIONS AU TOGO NI AU BENIN L’ORIGINE DE SASSOU LE TERRORISTE
    PAS DES NEGOCITIONS AFRIQUE DU SUD, CE PAYS EST TROP PROCHE DE SASSOU, RIEN QU’AVOIR L’ORIGINE DES ARMES DE SASSOU.
    C’EST SASSOU QUI RAVITAILLE CES PAYS D’AFRIQUE DE L’OUEST COMME LE SÉNÉGAL LE BENIN LE TOGO EN PÉTROLE MOINS CHER AU DÉTRIMENT DE L’ÉCONOMIE CONGOLAISE.
    CONGOLAIS LEVONS NOUS POUR ÉVITER LA LÉGALISATIONS DE SASSOU DANS L’UN DE CES PAYS.
    LE LIEU IDÉAL SERA L’EUROPE

  57. Blaise OKOKA

    Mes chers amis, le problème n’est pas faire valoir votre haine sur ce site alors que nous sommes tous conscients des maux dont souffre notre très cher pays, le Congo-Brazzaville. Le Dr PEYA ne fait que nous inviter à une réflexion dont le thème est la démocratie qui est le seul remède pour ces maux.

  58. Djince Randal

    C’est à se demander que cherche à obtenir Monsieur Peya! Se pavaner dans des pays qui connaissent moyennement le Congolais est juste un moyen de dilapider les fonds du contribuable Congolais.
    Il est nécessaire qu’il nous explique un jour avec quel dénier il se déplace et effectue tous ces voyages.

  59. Jean-Paul OKOUERE

    Nous devons tous être solidaires afin de sortir notre très cher beau pays du chaos dans lequel il est vraiment plongé. La voie de la démocratie dont prône le Dr PEYA est la meilleure. En dehors différends particuliers que chacun peut avoir avec Mr PEYA, le problème n’est pas là, il est plutôt sur le plan intellectuel dont le thème n’est que celui de la démocratie.

  60. Olivier OKOMBI

    Personnellement , je pense que le chemin de la démocratie est l’ultime qui puisse nous aider à les générations futures. Nous devons tous nous y intéresser car l’avenir de nos enfants en dépend. Ne soyons pas bornés à ce sujet.

  61. Djince Randal

    Toutes ses conférences sont faites à l’extérieur du Congolais comme s’il recherchait une certaine reconnaissance. J’aurais préféré qu’il commença par son propre pays en faisant le tour de toutes les régions, de tous les collèges et lycées du Congo. J’ai compris que cette sensibilisation se veut africaine en générale mais congolaise en arrière plan et avant tout. Commencez par votre pays Monsieur.

  62. Jean-Claude MOUANDZA

    J’ai assisté à Paris à deux de ses conférences, ce qu’il dit au tour des valeurs démocratiques ne peut être rejeté d’un bloc sous prétexte qu’il serait du bord politique ou de la même région natale que le président en place. Prôner une démocratique qui tienne compte des us et coutumes des peuples d’Afrique ne peut trouver qu’un échos favorable.

  63. Jean-Claude MOUANDZA

    Cependant reposer l’avenir d’un pays sur un individu soit-il le messie ne me convainc guère. J’ai été choqué par exemple de l’entendre dire que le président Sassou était presque un choix divin et que les congolais devait tirer les leçons de ce qui s’est passé dans d’autres pays du continent tels la RDC avec la perte de Mobutu; la Libye avec la perte de son guide ou encore Sadam Hussein

  64. Dominique De Chaillu

    Mais oui Monsieur Mouandza! comment ne pas tirer les leçons de ce qui s’est passé dans d’autres pays! Je pense que le docteur Peya est le plus lucide des dirigeants congolais. En effet, tous les pouvoirs qui ont été déstabilisés par les forces du mal ont apporté désolation, viol, pillage, accentuation du sous développement. La RDC n’a jamais aussi été morcelée que maintenant. L’irak connaît des troubles qu’il n’avait jmais connus sous Sadam.
    Le dr Peya a raison de tirer sur la sonnette d’alarme pour éviter que les africains tombent dans les travers et connaissent les crises qu’ils ne sauraient maîtrisés.

  65. Dominique De Chaillu

    Le dr Peya est en réalité le vrai chantre de la paix même si cela lui attire moult jalousie. Je pense que ce Monsieur serait le plus légitime à occuper des hautes fonctions dans notre pays. Car sa formation de manager associée à ses travaux presque sociologiques ferait de lui l’avenir de ce pays.

  66. Jean-Claude MOUANDZA

    Mais arrêtez avec votre fanatisme aveugle. Abdou Diouf et Maître Wad ont bien quitté le Sénégal, ce pays a cessé de fonctionner?
    Mandela avait bien déposé le tablier, son pays va-t-il est-il aussi plus mal que mainteant!

  67. Berlin SAMBA

    Unissons nous tous pour faire valoir les règles et les principes de la démocratie dans notre pays. La sensibilisation du Dr PEYA devrait en principe être perçue comme quelque chose d’extraordinaire en ce sens que c’est de là que notre pays connaîtra un soulagement dans l’accès à la liberté d’expression et du bien être des citoyens.

  68. Mignon NGAKALA

    Le problème ne se pose pas au niveau des deniers publics, ni des moyens qui lui permettent d’effectuer Ses voyages. Le préoccupation actuelle se centre autour de la vie des règles et des principes de la démocratie dans des pays où elle semble être une illusion.

  69. Ludovic ONDZOKA

    La renommée internationale de Michel Innocent PEYA ne laisse plus place au moindre doute de quelque nature qu’il soit. Ceux qui le dénigrent me rappellent une époque de la vie publique de notre pays où un homme politique, qui plus est un Député affirmait qu’il ne voyait pas les réalisations du pouvoir en place. Son interlocuteur avait compris qu’il était inutile de les lui « montrer » ainsi qu’il le demandait, parce qu’après tout, il ne pouvait pas voir.
    Tout ceci pour dire que celui qui se cache derrière le pseudonyme de KOO’NGOH, est bien comme ce Député qui ne verra jamais.
    A lui la lâcheté et les grossièretés, à Nous le courage et les choses sérieuses!

  70. Igor IBOURA

    Les réactions de KOO’NGOH montrent à quel point notre société est idéologiquement malade. Les publications de Michel Innocent PEYA sont une véritable thérapie de choc pour ce phénomène qui constitue un obstacle au développement de notre pays, car le développement est d’abord et avant tout un état d’esprit.

  71. Sylvère BOUKOUNGOU

    Je souscris à l’analyse de monsieur IBOURA. Notre société est , en effet, en proie à une sorte de dérive idéologique; et les œuvres comme celles de Michel Innocent PEYA sont d’autant plus intéressantes qu’elles nous permettent de redécouvrir notre identité à travers les principes qui ont toujours gouverné nos sociétés.

  72. Florence NGAPIKA

    La contribution de Michel Innocent PEYA est plus qu’intéressante pour la réorganisation de notre société sur le fondement des valeurs et des principes qui nous sont propres et non ceux imposés par les dominateurs d’antan. Les titres honorifiques qu’il reçoit à travers le monde sont autant de marques de reconnaissance de l’originalité et de l’authenticité de son œuvre scientifique.
    Nous avons intérêt à nous les approprier pour ne pas disparaître dans la concurrence identitaire mondiale qui conduit parfois aux extrémismes avec des résultats que personne n’ignore à ce jour!

  73. Jean-Claude MOUANDZA

    Nous devons, oui, prôner la démocratie car le périmètre mondial est de plus en plus réduit; les grandes distances d’hier ont été réduites des 3/4 aujourd’hui grâce aux réseaux sociaux et la mondialisation des moyens de communication. C’est-à-dire que plus aucun peuple n’acceptera l’hégémonie éternellement.
    Même en Russie Poutine est obligée de faire une farce de démocratie en « cédant » de temps en temps son fauteuil de président.
    Mais cette démocratie ne doit pas être intéressante que quand votre parent, ami ou votre choix est président; elle doit l’être en tout instant et sans concession.

  74. Rufin OLOMBI

    Plutôt que de réciter des pages entières des ouvrages de Voltaire et autres qui eurent élaboré des théories pour justifier la colonisation sous le prétexte fallacieux de la civilisation, Nous devrions nous intéresser davantage aux réflexions de notre compatriote Michel Innocent PEYA dont le talent est reconnu à l’échelle planétaire.
    C’est donc une honte de constater que certains compatriotes se lancent dans des attaques contre la personne même de l’Auteur au lieu d’apporter leur contribution à la réflexion qu’il nous a soumise.

  75. Adrien Lapopo

    On apprend à bien se tenir à table enfant. la démocratie étant une culture doit être dispensée à nos enfants dès leur bas âge. Je trouve que l’idée de Michel Innocent Peya de publier un manuel destiné au primaire est une idée fantastique. Encore une fois, cet homme apporte sa grosse pierre à l’édifice là où les autres passent leur temps à faire des coups bas. Parler de démocratie est vital pour notre pays.

  76. Clotaire BOYEMBE

    La démocratie n’est pas du tout une découverte pour les Africains; les sociétés africaines ont toujours fonctionné selon ce mode de gestion qui place l’intérêt général et la liberté des peuples au centre de toute action publique.
    Le problème, et c’est là l’originalité de la réflexion de Michel Innocent PEYA, est celui des fondements de ce mode de gestion de la cité. Peut-on gérer une société musulmane en appliquant les principes des communautés judaïques? Bien sûr que non! Certes, il y a un socle commun, mais chaque société a ses spécificités qui doivent être prises en compte.

  77. Adrien Lapopo

    Je suis de ton avis Rufin. Si critique il y à affaire, faites-le sur les textes publiés en apportant votre vision de la démocratie, en proposant quelque chose au lieu de critiquer l’homme.
    Les congolais doivent comprendre que le déficit de démocratie chez nous est énorme. Nos politiques détestent en réalité cette culture parce qu’ils la comprennent mal et parce qu’ils l’ont placardé à l’identique de ce qui se fait en occident. C’est en cela que la contribution du dr Peya est très intéressante.

  78. Boris MAPAPA

    Evidemment mon cher Adrien; la démocratie est d’abord et avant tout une tradition qui s’enracine dans les valeurs profondes de toutes les sociétés. Michel Innocent PEYA a eu l’initiative savante et profondément révolutionnaire de concevoir un ouvrage destiné aux enfants sur ce thème d’une importance capitale pour leur compréhension de la société. Ceux qui excellent dans l’entreprise des « coups » n’ont visiblement rien à proposer.

  79. Emmanuel Loukili

    Honte à vous! Honte à vous car vous soutenez quelqu’un qui soutient mordicus Sassou Nguesso. Vous soutenez quelqu’un qui publie des ouvrages dans lesquels il fait l’éloge de Sassou Nguesso et de son Oyo natal. Vous soutenez quelqu’un qui veut de la démocratie dans ses bouquins mais se rejouis des arrestations des opposants. Même si je considère que ce qu’il écrit a un sens, il devra le prouver en prenant les distances avec les autocrates de Brazzaville.

  80. Guillaume NDZITOUKOULOU

    J’ai parfois l’impression que notre société ne connait plus qu’un seul discours, celui des « coups », de la haine et de la calomnie. Heureusement qu’il y a encore des hommes comme Michel Innocent PEYA dont la pertinence des analyses laisse subsister un grain d’espoir. Ceux qui le dénigrent sont en désespoir de cause, car cette flamme ne s’éteindra pas.
    Félicitations à notre cher compatriote, Ambassadeur mondial pour l’Education et la paix.

  81. Makaya Mboumba

    Je crois que certains s’égarent trop facilement ici. De quoi s’agit-il en réalité? notre compatriote se bat tous les jours à attirer l’attention des africains en général et des congolais en particuliers pour que ceux-ci s’emparent de cette culture démocratique qui est garant de paix, de la statbilité et donc du développement et du vivre ensemble.
    Nombreuses sont des universités et des institutions internationales qui reconnaissent aujourd’hui le travail scientifique mener par Monsieur Peya. D’où ces distinctions qui pleuvent de partout. Nous devons en être fiers et surtout le soutenir dans sa démarche.

  82. Ludivine Baoua

    Où peut-on acheter ses ouvrages quand on est au Congo? Je lis ici et là beaucoup de choses de cet Homme mais j’aimerais me faire ma propre opinion.

  83. Claire Ikoko

    Ce qui me gêne c’est ses triples casquettes: 1. je crois savoir qu’il occupe des hautes fonctions au sein de l’administration de Monsieur Sassou. 2. il est aussi haut officier de nos forces de l’ordre. 3. il est écrivain, conférencier et grand voyayeur. A quel moment travaille-t-il vraiment?

  84. Macaire MAYANDA

    Mon cher Emmanuel, Michel Innocent PEYA est un écrivain qui récuse le sectarisme, le tribalisme et le régionalisme. Qu’y a-t-il de mal s’il rend hommage à son « oyo natal »? TATI LOUTARD, Amadou Hampaté BÂ, François De La Rochefoucauld n’ont-ils pas, en leur temps, rendu hommage à leurs villes natales respectives? Furent-ce de mauvais intellectuels?
    Pourquoi ne pas porter un jugement objectif sur le fond du message de Michel Innocent PEYA?
    Michel Innocent PEYA est un serviteur de l’Etat, à travers ses réflexions, il nous invite tous au bon sens. Et nous devons nous en réjouir, car depuis un moment, les acteurs politiques de notre pays ont retrouvé le chemin du dialogue, mode par excellence de règlement de conflits dans les sociétés africaines.

  85. Tsoula Nianga

    J’imagine les jalousies que suscitent toutes distinctions. Quand un travail est fait en toute humilité, il finit par être apprécié par des milliers de personnes. C’est ce qui se passe avec le docteur MIP

  86. Véronique Moukengue

    Un ami me disait que MIP n’est qu’un édieur et n’écrirait pas ses livres justement par manque de temps à cause de ses fonctions au sein de l’administration à Brazzaville. Je lui ai répondu qu’il fallait moins prêter attention aux commérages. J’ai moi-même assisté à plusieurs de ses conférences en europe. J’ai vu un homme qui connaissait parfaitement son sujet. Il n’est l’ombre d’un doute que ces publications son de sa plume (sa main).

  87. Juliette MIAZEBI

    Ma chère Claire, Manuel VALLS, Premier ministre de la république française a publié un ouvrage après les attentats contre l’hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo », intitulé « L’exigence ». L’écriture est une vocation qui résiste aux contraintes du temps.
    Michel Innocent PEYA ne ménage aucun effort pour mettre à la disposition du public des réflexion combien réformatrices sur l’idée que les uns et les autres se font de la gouvernance de nos sociétés.

  88. Destin NGUIET

    , Vous avez parfaitement raison Juliette. Benoît MOUNDELENGOLLO aussi a écrit près d’une dizaine d’ouvrages alors qu’il assumait des responsabilités au haut niveau de l’Administration de notre pays: plusieurs fois ministre, Maire puis Préfet de Brazzaville; sans parler de ses fonctions au sein de l’armée entre 1992 et 1997. Le cas de Michel Innocent PEYA n’est pas du tout unique. Il faut au contraire féliciter ce compatriote qui sacrifie son repos pour réfléchir et produire des remèdes pour notre conscience collective.

  89. Docteur Gonococcie Vulgaris

    Va faire ta propagande ridicule d’un MORON en mal de popularité ailleurs.
    Combien es-tu payé par post, camarade IMPOSTEUR?
    T’es trop pitoyable! S’il te plait, trouve une autre préoccupation plutôt noble.
    Ce n’est pas bon d’être un CHOMEUR pendant l’été. Considère même ‘la plonge’ dans un hotel du coin, par exemple!
    Le trésor, c’est pour ‘l’Etat congolais’.

    Pauvre de toi.

  90. Alain Mikolo-Inga

    Emmanuel LUKILI, nous devons apprendre à consommer africain, à faire preuve d’une certaine capacité minimale d’imagination. C’est ce chantier jonché de critiques, parfois acerbes, que notre compatriote Michel PEYA fait usage, question de faire monter si haut les couleurs du Congo- Brazza. Quoi de plus glorieux pour un pays que de trouver un fils fait sa fierté au NK niveau international. Que de distinctions, diplômes, stylos d’or,…, j’en oublie d’ailleurs. Face à l’indifférence des humains, le nom de notre Michel demeurera gravé dans les anales de grandes institutions internationales qui, bien au contraire, apprécient avec honnêteté les œuvres et leurs incidences sur le milieu social.

  91. Richard ONDZILANDO

    Le Dr PEYA fait bien de continuer à sensibiliser la planète toute entière du vent de la démocratie qui doit coute que coute battre son record afin de sauver les générations futures et faire de sorte que la liberté, l’égalité et la justice soient des bases fondamentales de la vie moderne.

  92. Martin OBILI

    Mais, noooon!!!! Avant de faire des éloges à Mr PEYA, est-ce qu’il nous a déjà répondu sur la question du détournement des fonds au Trésor Public?Pensez-vous qu’il fait usage de son salaire de colonel pour assurer tous ces voyages qu’il effectue du jour le jour et de gauche à droite? Qu’il arrête de se voiler le visage au nom de la démocratie!

  93. Jean-Aimé NDZE

    Notre implication dans le thème de la démocratie est déjà une responsabilité à long terme que nous sommes en train d’assurer pour nos descendants. Nous devons nous y imprégner car ce serait très immoral de notre part de faire comme si de rien n’était. L’avenir de nos descendants est à préserver. Mes félicitations au Dr Michel Innocent PEYA.

  94. Alain Mikolo-Inga

    Félicitations, Cher Docteur, tu es devenu une fierté internationale. Un bien précieux pour l’UNESCO, ne te fie pas de l’indifférence de tes détracteurs, parfois aux cerveaux de glace qui finiront par se fondre au fil des temps. Et ton avenir, ton CV,…….. INCOMPARABLE !

    Par ailleurs, il nous appartient de saluer ta constance au Président Denis SASSOU NGUESSO, TOUTE TA RECONNAISSANCE EN CE GÉANT DE LA POLITIQUE AFRICAINE.

  95. Alain Mikolo-Inga

    INEDIT ! INÉDIT ! RECONNAISSANCE INÉDITE ! ! ! ! !
    Contre vents et marrées, les Œuvres de notre Dr Michel PEYA font l’unanimité de la communauté intellectuelle internationale. 1- Dr Honoris Causa en prévention des conflits de l’Université Obiang Nguema Mbasogo du Bénin ; 2- Prix d’honneur MWANA MBOKA en RDC
    3- Dr Honoris Causa au Pérou
    4- Ambassadeur mondial de l’Education et de la Paix dans le monde
    5- Ambassadeur de la Chambre internationale des conférenciers…

    Voilà, cette panoplie de distinctions qui font de l’Homme de sciences congolais, une référence internationale.

  96. Alain Mikolo-Inga

    BIENTÔT DES MANUELS D’APPRENTISSAGE DE LA DÉMOCRATIE ECRITS PAR UN CONGOLAIS DANS LES ÉCOLES DU MONDE, voilà a complété les précédentes écritures du Dr PEYA, et lui a valu une double élévation au rang de :
    * Ambassadeur mondial de l’Education et de la Paix dans le monde
    * Ambassadeur de la Chambre internationale des conférenciers.

    Mais toi qui devient ivre de haine, du fait de ton improductivité intellectuelle OMONI BOULOT ! ! ! ! ! YO TATA’OYO TIKA MWANA, MIKOLO NA YOH EZA YA KO TANGA EEEEEEEEEEEE!!!!!!!

    1. KOO' NGOH

      … » une double élévation au rang de :
      * Ambassadeur mondial de l’Education et de la Paix dans le monde
      * Ambassadeur de la Chambre internationale des conférencier »…

      Par qui?…
      Vraiment plus malade que vous autres, on meurt….
      🙂

      KOO’ NGOH

  97. Alain Mikolo-Inga

    C’est en gardant à l’esprit la nécessité d’impliquer la jeunesse dans le noyau politique des États et de la sensibiliser à l’exercice de la démocratie et de la citoyenneté, que le Dr PEYA a lancé un vibrant appel aux jeunes du monde à travers des kits de formation. De l’école maternelle à l’Université, en passant bien sûr par le primaire, le collège et le lycée.

    Mais, je voulais- quand-même savoir- où le mal quand un compatriote s’illustre au plan international par ses pensées novatrices.
    L’éveil citoyen est la condition sine qua non à la mise en place des bases solides et pérennes d’une société qui prône les idéaux démocratiques de justice, de liberté, d’égalité et de solidarité. Ayant suivi le film de l’Académie Mondiale de l’Education, je réalise que Michel PEYA considère ces principes comme les fondements de la paix dans le monde….

    COUP DE CHAPEAU À NOTRE FRÈRE ! !
    Il y a une heure · Envoyé depuis Messenger

  98. KOO' NGOH

    Tenez-vous bien… Encore des reconnaissances qui ne cessent pas et que vient de rafler le Grand Docteur Colonel PEYA…

    1- L’Université Internationale du Gondwana en partenariat avec The Nubia State University vient de nommer le grand Docteur Colonel PEYA, Professeur honoraire et Docteur Colonel honoris Causa…
    2- Le Président de la République de Nubie vient de nommer le grand Docteur Colonel PEYA au poste de conseiller spécial. Tous les enfants de la République de Nubie depuis la maternelle jusqu’à l’Université vont étudier les interminables, internationaux et mondiaux ouvrages bien connus du Docteur Colonel PEYA, comme le font déjà d’autres grands pays de ce monde: Le Paraguay, l’Albanie, le Congo-Brazza, l’Afghanistan, et le Turkménistan….
    Que dire d’autre si ce n’est qu’un grand bravo pour toute cette expansion nationale, mondiale et internationale ?…
    COUP DE CHAPEAU À NOTRE FRÈRE ! !

    KOO’ NGOH

  99. Alain Mikolo-Inga

    Enfin M. Mouandza, tu es très limité, j’ai vraiment pitié de toi. Non seulement parce que tu discute sans un minimum d’aptitude intellectuelle. Retiens quand-même ceci pour ta gouverne :

    PRIMO : Le Dr PEYA dont j’ai eu la chance d’écouter à Montréal au Canada, est un congolais très reconnaissant à son pays, à l’Homme qui l’a façonné : Denis SASSOU NGUESSO, à ses parents, à ses enfants, à sa femme,…, aussi à tous ceux qui de prêt ou de loin accorde une attention pointilleuse au fruit de ses recherches. L’homme de sciences Michel PEYA déclarait, à Montréal, je cite : « les querelles politiques, en Afrique, se transforment souvent en guerre civile.

    SECUNDO : Le Président Denis SASSOU NGUESSO ne peut pas être confondu à ceux que vous pensez. Il a des mérites, la libération de Nelson Mandela, l’indépendance de la Namibie, le combat pour la libération du Congo du joug de la division et surtout de la tribu-classe…. Le Dr PEYA rend bien l’ascenseur à un Président qui a tant donné à son pays.

    Comme tu veux un Chef de l’État de chez toi, tous les ministres de chez toi, les DG, Directeurs centraux, administrateurs-maires, Préfets,…, même le SG de l’ONU de ton village. Je te fais une proposition idéale, celle de créer ton propre corps céleste naturel lumineux, où tu seras libre de nommer les descendants de ta propre lignée familiale.
    TERTIO : Le Dr PEYA était partagé sa douleur avec les autorités de la Mairie de Makélékélé, en apportant le minimum de ce qu’il pouvait avoir. Quelle était la réaction de tes parents ?

    1. KOO' NGOH

       » … L’homme de sciences Michel PEYA déclarait, à Montréal, je cite : « les querelles politiques, en Afrique, se transforment souvent en guerre civile…. »

      Ça c’est une très grande découverte… Personne ne l’a jamais su, connu ni découvert jusqu’à ce que ce grand savant et Docteur Colonel PEYA ouvre la-dessus les yeux du monde entier… Grace a cette découverte pointue de cet homme des sciences, bientôt on sera sur Jupiter, Mars et autres; les maladies s’effaceront de la face du monde et… vraiment les mots nous manquent.
      Et vous allez oser nous parler d’Albert Einstein devant le grand savant Professeur Docteur Colonel PEYA… Attention a vous!

      KOO’ NGOH

  100. Audrey Elvy NGANGA

    La plupart des compatriotes congolais ont intérêt de s’informer et s’imprégner de la personne du Dr PEYA et des services de grande envergure dont je ne suis pas obligé de citer qu’il a rendus aux Congolais. La voie de la démocratie qu’il nous propose n’est qu’une détermination qui par voie de conséquence aboutira par une réussite. Il n’y a que celui qui s’est imprégner des grands bouquins de la démocratie qui peut finir par s’apercevoir que le Dr PEYA n’est qu’une légende.

  101. Alain Mikolo-Inga

    AH !!!! CETTE TRISTE HISTOIRE DE DÉTOURNEMENT DES FONDS DONT SERAIT AUTEUR LE DR PEYA

    1- APERÇU GÉNÉRAL : Chers Martin OBILI et compagnies, arrêtons d’amuser les autres. Allez quand-même à l’école pour apprendre un tant soit peu. LA FINANCE PUBLIQUE ! Voilà ce que c’est… C’est à François 1er que l’on doit la formation d’un embryon d’administration centralisée consacrée aux questions financières. La mission initiale de ce qui deviendra le ministère des finances, structure clé du gouvernement, partout au monde. Sous sa tutelle, on peut trouver- selon les cas- une direction du personnel et du matériel ; une direction du budget; une direction du contrôle financier ; une direction du trésor, une inspection générale des finances; le service du contrôle d’État, la direction de la répression des fraudes,… Voilà substantiellement qui constitue le circuit financier d’un État. N’oublions pas qu’il y a au sein de chaque structure d’État un ORDONNATEUR et un MANDATAIRE.

    2- Sur toute cette chaîne qui la dépense publique, notre compatriote Dr PEYA ne figure nulle part. Un détournement de fonds passe impérativement par ce circuit… Michel n’est ni Président de la République pour bénéficier de certaines facilités, ni Vice-Président de la République, ni ministre, ni Directeur Général,…, vous qui le faites passer de fils aîné du Président. Il n’est ni Ordonnateur, ni Mandataire. Dans comment pouvez-vous faire avaler du mensonge aux millions d’internautes que le Dr PEYA aurait détourné de l’argent pour faire ces tournées.

    3- N’ayant aucune connaissance en la matière, vous donnez là un coup d’épée dans le dos de ces cadres des finances, du budget, du contrôle financier, de trésor public,…, qui ont des lourdes missions de gérer les fonds publics. Rappelons que ceux-ci sortent des mêmes écoles que ceux des occidentaux. QUELLE HONTE POUR LE PAYS ?

    QUEL DEGRÉ DE BASSESSE, CHER FRÈRE ? QUELLE FAIBLESSE D’ESPRIT ?Le trésor public dispose des cadres de tous les axes du pays, allez demander à vos frères qui s’y trouvent, vous serez servis aux premières de la matinée, dès demain matin, au montant que vous désirez…
    4- Selon les informations dignes de foi, M. PEYA fut l’un des jeunes exerçant le commerce, même au beaux vieux temps du régime Lissouba. Patron des établissements G5, il a tant aidé nombre de ceux qui font la gueule aujourd’hui, qui se passe pour des grands argentiers à présent. QU’ILS DISENT AUSSI QUE PEYA ÉTAIT À LA SOLDE DU RÉGIME DE L’EPOQUE ET DE SON TRÉSOR…

    5- En plein Régime Lissouba, M. PEYA roulait carrosse, faisait louer des véhicules aux célèbres piétons d’hier et barons d’aujourd’hui…

    NE PRENEZ PAS LES CADRES DU TRÉSOR PUBLIC POUR DES PIÈTRES PERSONNES QUI NE CONNAISSENT PAS L’ADMINISTRATION FINANCIÈRE… Arrêtez d’amuser les gens…

    1. KOO' NGOH

      Bravo cher frère Alain Mikolo-Inga

      Ne t’occupes pas d’eux… ils ne savent même pas qu’a l’heure actuelle, les reconnaissances ne cessent de tomber:

      1- L’Université Internationale du Gondwana en partenariat avec The Nubia State University vient de nommer le grand Docteur Colonel PEYA, Professeur honoraire et Docteur Colonel honoris Causa…
      2- Le Président de la République de Nubie vient de nommer le grand Docteur Colonel PEYA au poste de conseiller spécial. Tous les enfants de la République de Nubie depuis la maternelle jusqu’à l’Université vont étudier les interminables, internationaux et mondiaux ouvrages bien connus du Docteur Colonel PEYA, comme le font déjà d’autres grands pays de ce monde: Le Paraguay, l’Albanie, le Congo-Brazza, l’Afghanistan, et le Turkménistan….
      Que dire d’autre si ce n’est qu’un grand bravo pour toute cette expansion nationale, mondiale et internationale ?…
      COUP DE CHAPEAU À NOTRE FRÈRE ! !

      KOO’ NGOH

  102. Fabrice TCHOUMOU

    Mes chers compatriotes, ne soyez pas adeptes d’un fanatisme aveugle qu’il soit. J’ai comme l’impression que la plupart des compatriotes qui sont plongés dans cette mascarade, informent pour ne pas rendre service aux pauvres compatriotes. La démarche de PEYA semble être bonne, mais le détournement des fonds au niveau du Trésor Public remet en cause tout ce qu’il fait. Qu’est-ce qui ne pas qu’il continue jusqu’aujourd’hui à conspirer avec le Tyran Dictateur du Congo-Brazzaville?

  103. Martin Ange

    Arrêtons la calomnie et concentrons-nous sur l’essentiel. Essayons de garder au débat la hauteur qu’il doit avoir. Michel Innocent PEYA n’a été mis en cause par quelque motif que ce soit. Les prétendus détournements dont on l’accuse ne sont que de pures affabulations. L’intéressé reste au service de la cause collective.

    1. Gaudard ONGO

      Au-delà de sa modeste personne, essayons de regarder l’œuvre de Michel Innocent PEYA avec le minimum d’objectivité. C’est une chance qu’un de nos compatriotes penche sur des questions de paix et d’éducation, car elles sont au centre de nos préoccupations toute génération confondue. Les différents organismes œuvrant dans ces domaines ne se sont pas trompés en le récompensant d’autant de distinctions si honorifiques.

  104. Bénédicte BOTONGA

    Michel Innocent PEYA fait rayonner, au niveau international, les valeurs cardinales de notre cher Afrique. Nous ne pouvons que le féliciter et l’encourager à poursuivre cette bataille historique. Les différents titres dont il a été primé depuis 2014 sont la preuve encourageante que son message est entendu et compris.

    1. KOO' NGOH

      @ ma chère Bénédicte BOTONGA
      Il est tellement connu notre Docteur Colonel PEYA dans notre Afrique et surtout de partout dans le monde scientifique que rien ne nous étonne qu’il soit primé des grandes et différentes Universités de renommée mondiale bien connue pour leurs grands travaux de recherche qui ont sauvé l’humanité comme:
      1- L’Université Internationale du Gondwana
      2- The Nubia State University de la Grande Nubie
      3- L’Université de l’Afganistan
      4- l’Université de l’Albanie et du Kosovo
      5- l’Université Marien Ngouabi du Congo – Brazza (première des premières universités mondiales en recherche scientifique dont l’apport des grands travaux de notre Docteur Colonel de son rang, j’ai nommé PEYA, fera encore avancer les choses jusqu’a l’infini)
      .. Bref!!!
      Donc comme vous le dites, je cites:  » Les différents titres dont il a été primé depuis 2014 sont la preuve encourageante que son message est entendu et compris. »
      Vous avez oublié de parler de l’avancée significative de l’humanité entière grâce a cela depuis 2014… et que tant pis pour les pays du monde qui n’appliqueront pas les trouvailles scientifiques évolutives et salvatrices de notre Docteur Colonel PEYA
      Merci ma chère Bénédicte BOTONGA

      KOO’ NGOH

  105. Prisca Caroline ODZOKI

    C’est vrai! Notre compatriote ne cesse d’être primé, ce qui est une preuve de la pertinence de ses réflexions. Avec des manuels destinés aux élèves du primaire, nos enfants citerons bientôt Michel Innocent PEYA comme une référence en matière de démocratie.
    Nous espérons que ces manuels seront rapidement au programme de notre enseignement primaire.

  106. Gildas EKOMA

    Oui, mon cher ONGO, la paix et l’éducation demeurent des préoccupations très importantes pour l’épanouissement des jeunes, certes. Mais posons-nous simplement la question de savoir est-ce qu’aujourd’hui est vraiment le moment où de façon brusque où nous devons soulever ces préoccupations dans notre pays? Meme quand il parle de la démocratie, je me pose même la question est-ce que PEYA a vraiment lier les fondements du mot démocratie et la conjoncture vécue au Congo?

  107. Sébastien OSSETTE

    Le succès que connaissent les œuvres de Michel Innocent PEYA à travers le monde devrait réjouir tous les compatriotes. Pourquoi certains ne cessent-ils pas de le calomnier avec cette évocation scandaleuse de prétendus détournements de fonds publics? N’avons-nous plus d’yeux pour voir, d’oreilles pour entendre, d’esprit pour comprendre?
    Encourageons et soutenons notre compatriote dans la bataille qu’il mène en faveur d’une démocratie authentique et originale, au service du peuple et non d’une classe minoritaire.

  108. Calvin LEKOSSABEKA

    Je partage la préoccupation de Gildas; la situation au Congo est tout sauf démocratique. Il n’y a pas de démocratie sans libertés. Nous avons assisté à une véritable mascarade électorale sur fond d’intimidation et de violences. Alors, notre cher docteur ferait mieux de commencer par soigner son propre pays avant de prétendre guérir la terre entière.

  109. Bienvenu OKABA

    Mon très cher EKOMA, j’ai vraiment pitié de toi. Tu es tellement confus dans ton semblant de développement que je me permette de te dire qu’il te faut encore plus d’efforts dans les lectures que tu as intérêt à faire. En effet, tu as intérêt à lire et t’efforcer à comprendre les grands textes sur le thème de la démocratie. Je profite par là pour te faire comprendre que le Dr PEYA est de nos jours, une légende dans le cadre de l’histoire de la démocratie. Je t’incite aussi à le lire; et par la suite tu réaliseras sa grandeur dans le discours de la démocratie.

  110. Gaudard ONGO

    C’est justement pour cette raison que réflexions de Michel Innocent PEYA sont particulièrement originales. Le processus électoral au Congo a connu quelques difficultés parce que certains ont voulu faire entorse à nos principes et à nos valeurs, en préférant des modèles venus d’ailleurs, qui sont aussi élaborés selon les principes et les valeurs qui régissent les sociétés dans lesquels ils (ces modèles) sont appliqués.

    1. Sorel EKORO

      Nos Etats ont souvent vacillé et fini par être parfois déstabilisés en voulant faire du « copier-coller ». C’est à cela que Michel Innocent PEYA nous interpelle tous. Il est temps que nous revenions à nos fondamentaux et adoptions un modèle démocratique qui soit compatible avec nos valeurs.
      Félicitations à monsieur PEYA pour avoir compris cet enjeu.

      1. Bienvenu MOROSSA

        Bien dit Sorel! Michel Innocent PEYA plaide pour des sociétés africaines démocratiques solides. C’est pourquoi, ses réflexions mettent les valeurs de la culture africaine au centre de nos modèles sociaux.
        Nous devons saisir cette occasion pour revaloriser notre identité.

  111. Odilon OKO

    Vous n’etes tous que des malades, vous qui passez toutes vos journées entières à ne faire que des éloges pour ce PEYA qui en principe, ne mérite pas cette élévation que vous lui conférez à l’aveuglette. Qui dit PEYA, dit  »Sassouiste » car le joug de la dictature auquel est soumis le peuple Congolais est vraisemblablement le contraire de la facette des réalités que ce PEYA et son oncle SASSOU présentent au peuple Congolais.

  112. Thibault ELENGA

    Votre jugement est arbitraire mon cher Odilon, et votre analyse manque cruellement de substance. Michel Innocent PEYA a fait ses preuves et ses réflexions sont saluées à travers le monde. Son message est universel et nous devons nous y intéresser très objectivement.

  113. Edmond ONIOBI

    A vous,Monsieur Sorel EKORO, tu fais mal de parler de copier-coller. Je te fais simplement comprendre que le fait d’apprendre des bonnes choses et les mettre en exercice en son service, c’est l’essentiel de la vie. Sache toutes les civilisations du monde se sont érigées avec l’apport de ce qu’elle ont trouvé ailleurs sans oublier les valeurs originaires de chacune des civilisations elles mêmes. La démocratie n’est plus jamais une affaire exclusivement occidentale; elle devient de nos jours une affaire de tous.

    1. Sorel EKORO

      Mon cher Edmond, votre atterrissage est plutôt intéressant et je m’en réjouis. Vous faites bien de souligner le fait que chaque civilisation s’est érigée avec l’apport des autres sans oublier ses valeurs originelles. C’est exactement la substance même du message que porte le docteur Michel Innocent PEYA. Notre société a perdu ses repères; tout est « occidentalisé », de la langue à la nourriture. Nos enfants ne peuvent plus échanger avec leurs grands parents parce que la langue est devenue un obstacle à la communication et donc à la transmission des valeurs. Tout ce qui relève de la culture traditionnelle n’inspire maintenant plus que du mépris pour notre jeunesse. Alors, à défaut d’apprendre nos valeurs par transmission orale, il est peut-être temps que nous les apprenions directement à l’école dans la langue de substitution dite officielle qu’est le français. Les manuels élaborés par Innocent PEYA vont exactement dans ce sens. Il ne prône pas le repli identitaire, mais insiste sur le fait que nous devons avoir une identité pour pouvoir la partager avec les autres et tirer aussi profit des valeurs identitaires des autres peuples.

  114. NDZOKO

    Alerrrrte!!!!! Innocent n’es pas sur la vidéo de son titre; donc bakangui yé na dst ya vrai!

  115. Rebelle DU CONGO

    Aaaaaaaahhhhh, je n’avait pas fè atention. un blanche à resu le titr a sa place. Il a donc finalment été arrèter.
    Il le merite, bien jouer la police

  116. Destin OKANDZA

    En République du Congo, le maque de respect aux règles et principes de la démocratie pose problème, certes. Mais le vrai problème qui s’y pose est celui du partage trop, trop injuste de ce nous a souvent procuré la vente de nos ressources naturelles. On ne peut pas comprendre qu’une ethnie minoritaire soit-elle comme celle des Mbochis se croie au dessus de toutes les autres alors que le bon sens voudrait que le partage du gâteau soit toujours fait de façon équitable.

  117. Sylvain NSIMBA

    Mes félicitations au Dr Michel Innocent PEYA qui est l’un des rares pan Africains à montrer l’importance des valeurs ces civilisations africaines dans le discours de la démocratie. C’est peut-être ce qui fait entorse entre ce que veulent les Africain en matière de leur liberté et la réalité vécue sur le terrain, vu des dictatures qui leur sont imposées par les autocrates Africains. Nous devons lier l’utile à l’agréable afin d’accéder à la liberté d’opinion.

  118. Edgard TATY

    A bien voir l’élévation que vient de bénéficier pour une fois de plus notre compatriote Michel Innocent PEYA prend par ailleurs une connotation nationale; et, nous devons en être fiers. La démocratie pour laquelle il prône pour une sensibilisation perpétuelle n’est pas seulement une préoccupation qui concerne les Congolais à part entière, mais plutôt une qui concerne notre planète toute entière. Partant de ce discours et de ces faits, il mérite en effet cette élévation qui fait de lui une valeur de plus.

  119. Dieudonné OBAMBI

    Personnellement, je me moque des gens qui passent tout leur temps à faire valoir leur haine vis-à-vis Dr PEYA. Je sais qu’ils sont tellement aveuglés qu’ils ne font que refuser de s’imprégner de ses textes afin de comprendre l’importance du service que le Dr PEYA met à l’endroit de tous les jeunes de la planète Terre.

  120. Beranger NGASSAKI

    Voilà le Dr PEYA qui propose que le thème de la démocratie doit en principe etre incorporé comme une discipline dans le parcours scolaire, à partir du collège. Voyez-vous jusqu’à quel prix le Dr PEYA a vraiment le souci de rendre service aux générations futures?

  121. Vincent NGOLO

    Je suis très d’accord avec vous mon très cher NGASSAKI. J’ajoute pour dire: l’homme, étant le produit de la Nature et de la Culture, le plus important est de retenir que c’est plus la Culture qui le fait distinguer par les autres. C’est cette même culture qui édifie l’homme dans toutes ses entreprises. Ainsi l’incorporation du thème de la démocratie comme discipline à partir du premier cycle du secondaire n’est qu’une vraie solution qui préviendra et apaisera les différends ultérieurs parmi les générations futures.

  122. Wilfrid ITOUA

    Je ne sais pas si PEYA a lu Platon où il parle du  »connais toi, toi même » de Socrate. Avant qu’il n’ai même osé parler de la couverture de la démocratie à travers le monde, n’a-t-il pas connaissance de l’autocratie que Sassou, sa bande et lui (PEYA) font subir aux pauvres démunis Congolais qui sont leur soit-disant compatriotes? Je comprends que PEYA veut simplement se passer pour un perdant à un jeu alors qu’il en connait la règle.

  123. Elvis NKOUKA

    Les Congolais sont prêt à incorporé même des réflexes (qui émanent des règles de la démocratie) dans leur vie de tous les jours, mais, le TRIBALISME fait obstacle à ne fut-ce que la lueur de la démocratie.Le tribalisme est en effet un des maux (dont souffre notre pays) qui fait vraiment obstacle à implantation de la démocratie dans notre pays.

  124. Majk

    Nous, congolais avons la préférence facile de ce qui vient de l’extérieur de nos frontières. Vous lisez volontiers Michel Onfray mais méconnaissent le message de votre illustre compatriote. Achetez ses livres, le message est une des solutions à nos différends politiques.

  125. Beaudouin MBEMBA

    Lever l’accent sur le tribalisme qui constitue un des freins à l’implantation de la démocratie en Afrique en général et au Congo en particulier est une préoccupation. Je trouve que la morale est l’unique valeur que les Africains sinon les Congolais ont intérêt à en faire usage afin de mettre fin au tribalisme.

  126. Aubin MILANDOU

    Je comprends que PEYA ne fait que se moquer des Congolais. Comment Veut-il parler et écrire des bouquins au nom de la démocratie pendant que l’autocratie et la dictature sont des valeurs qui les caractérisent (son ex chef Sassou et lui)?

  127. Precieux OKEMBA

    La constitution, la gestion des institutions et la liberté d’opinion ne peuvent avoir comme socle que les règles et principes de la démocratie. Encourager le Dr Michel Innocent PEYA dans tout ce qu’il fait n’est que moral et fondé.

  128. Matoufi

    Même pas 8% de congolais contemplent acheter un seul bouquin de ce guignol. Même pas 1%, du reste!

    Saleté.

  129. KOO' NGOH

    PEYA?…
    Tête de pont, con et soutien d’une dictature en mal d’être qui, voyant les étaux se resserrer, ne cherche plus rien que la supercherie de basse classe comme seul moyen à la fois de s’en sortir par trahison insolente et impudique afin d’être le moindre coupable de la bêtise plantée et entretenue à coup de millions par ses acolytes, parents, familles et autres sanguinaires de connaissances proches…
    Que soient traduits au petit matin lui et tout ceux qui par leurs actions ou inactions ont conduit le peuple à la misère, la subordination, la barbarie, l’incurie, le vice, la cupidité, le népotisme, le suicide, le mal, le viol et le vol….
    PEYA et ses doctorats de caniveaux puants, tous maîtres de l’indigeste, ne s’en tireront jamais à si bon compte… PEYA à bon dos, sassou à bon dos. Bon dos tous les nguesso et apparentés…
    Selon l’état de notre conscience, la solution à cette infortune a toujours été le model de résolution sociale à la Ceausescu et son clan; car étant applicable de façon répétitive selon les différentes époques de l’histoire de l’humanité, comme seule voie de débarras des tous les impédimentas du genre PEYA et autres nguesso pris dans leur ensemble.

    KOO’ NGOH

  130. Karl INGANI

    Les congolais en ont assez de ces propos haineux et séditieux. Pour une fois, essayons de franchir le pallier du tribalisme et du sectarisme. L’offre scientifique de Michel Innocent PEYA n’a aucune connotation partisane, elle épingle les problèmes profonds d’une Afrique en perte de repère, une Afrique qui peine à retrouver son identité. Essayons d’y contribuer pour le bien de tous plutôt que d’y , comme toujours, un discours politique à orientation partisane.
    Félicitations à Michel Innocent PEYA pour ce courage et cette opiniâtreté.

  131. Eliot EBENDABEKA

    Il est assez étonnant de constater comment les congolais sont obsédés par la politique. Les réflexions de Michel Innocent PEYA ne sont pas des slogans politiciens, mes chers amis. L’Auteur nous propose une piste essentielle pour un modèle social en parfaite harmonie avec nos principes de vie et les valeurs les plus cardinales qui ont toujours été celles de nos sociétés. Ce n’est qu’en remettant ces fondamentaux au centre, que nous pourrons construire un mode de gestion, fut-ce-t-il démocratique, efficace et durable.

    1. Norbert INGONDO

      Je suis d’avis avec vous Eliot; pourquoi tout ramener à la politique?
      Le docteur Michel Innocent PEYA n’est pas récompensé pour avoir créé un parti politique ou avoir gagné une élection.
      Notre compatriote mène une bataille contre l’immoralité et l’irresponsabilité, en rappelant les valeurs qui doivent nous gouverner tous, au-delà des choix politiques.

  132. Norbert NKALLA

    Tous ceux qui s’acharnent sur Michel Innocent PEYA avec des propos médisants et des accusations infondées sont assurément des déçus de la politique. Ils feraient mieux d’aller demander des comptes aux responsables de leurs partis politiques respectifs. Michel Innocent PEYA ne fait pas de la politique. A travers ses réflexions si largement reconnues au-delà de nos frontières, l’Auteur propose un socle nécessaire à tout projet social.
    Bravo!!!!

  133. Carine OYOUNGA

    Enfin, nos deux amis Norbert INGONDO et Norbert NKALLA ont parfaitement résumé la situation. Soyons plutôt fiers de Michel Innocent PEYA pour la reconnaissance internationale de ses publications. Plusieurs fois Docteur Honoris Causa, notre compatriote a été fait Ambassadeur de la Chambre internationale des Conférenciers après avoir déjà été distingué Ambassadeur mondial pour l’Éducation et la paix. Félicitations!

    1. KOO' NGOH

      PEYA?…
      Tête de pont, con et soutien d’une dictature en mal d’être qui, voyant les étaux se resserrer, ne cherche plus rien que la supercherie de basse classe comme seul moyen à la fois de s’en sortir par trahison insolente et impudique afin d’être le moindre coupable de la bêtise plantée et entretenue à coup de millions par ses acolytes, parents, familles et autres sanguinaires de connaissances proches…
      Que soient traduits au petit matin lui et tout ceux qui par leurs actions ou inactions ont conduit le peuple à la misère, la subordination, la barbarie, l’incurie, le vice, la cupidité, le népotisme, le suicide, le mal, le viol et le vol….
      PEYA et ses doctorats de caniveaux puants, tous maîtres de l’indigeste, ne s’en tireront jamais à si bon compte… PEYA à bon dos, sassou à bon dos. Bon dos tous les nguesso et apparentés…
      Selon l’état de notre conscience, la solution à cette infortune a toujours été le model de résolution sociale à la Ceausescu et son clan; car étant applicable de façon répétitive selon les différentes époques de l’histoire de l’humanité, comme seule voie de débarras des tous les impédimentas du genre PEYA et autres nguesso pris dans leur ensemble.

      KOO’ NGOH

      1. Delphin MASSAMBA

        Monsieur KOO’NGOH, pourquoi tant d’outrance et d’insultes? Soyons à la hauteur du débat engagé par notre compatriote Michel Innocent PEYA. Quelle image donnons-nous de notre pays avec ces propos qui dépassent l’indignité? Le monde est devenu un village planétaire avec les NTIC, soyons dignes et ne perdons pas de vue nos valeurs, tout en recherchant l’intérêt général. Telle est la substance même du message qui vaut à Michel Innocent PEYA la reconnaissance de divers organismes internationaux.

        1. KOO' NGOH

          Nous venons de découvrir que vous êtes minablement payé pour vos commentaires ici en faveur de ce PEYA… Honte a vous!!!

          KOO’ NGOH

  134. Benjamin ABIONO

    Michel Innocent PEYA entre dans la cour des Grands, avec à son actif plusieurs titres récompensant son œuvre scientifique. En tout cas, les congolais sont fiers de ce compatriote qui fait honneur aux couleurs nationales.

  135. Ndzalé-Itsè

    Michel Innocent Peya est un homme de culture. Il a prouvé et continue de prouver que les débats des temps actuels doivent dépasser la strate des esprits primesautiers. L’homme, l’écrivain-chercheur, à travers ses différents ouvrages nous invite au débat de haute voltige, au débat d’idées. Car le Congo ne pourra décoller conceptuellement que lorsqu’on aura compris que la part de la culturalité de chacun constituera, somme toute, la fierté du Congo, notre alma mater. Monsieur Peya est, qu’on le veuille ou non, le premier auteur congolais qui s’est armé de courage pour parler de démocratie, en mettant en avant la quête d’altérités. Cette démarche purement comparative vaut son pesant d’or. Il s’agit là des bases posées de la démocratie comparée. Alors pourquoi tant d’acharnement ridicule qui, loin d’honorer notre social, abîme par contre notre moi culturel ? Pensons le Bon Sens, mes chers amis, et Osons la démocratie à l’africaine !!!

  136. Gladys Judith OTOKA

    La démocratie n’est pas un slogan ou un cantique. Elle est le fruit d’une construction sociale en s’inspirant des autres aussi, mais en partant de soi-même. Les Congolais et plus largement les Africains aspirent à cette démocratie qui respecte les valeurs culturelles originelles. Michel Innocent PEYA délivre ce message partout, et les titres qu’il collectionne attestent que ce message vaut non seulement pour le Congo et l’Afrique, mais aussi pour le reste du monde.

  137. Bokognagne

    Epoumone-toi toujours dans le néant, tu ne convaincras que 2 pelés et 3 tondus au finish. Et après? Les congolais abusés depuis, ne vous rateront PAS le jour J. On verra alors qui parlera de démocrate – chie, la corde au coup.
    Rira bien, qui rira le dernier. Ruminez-bien vos salades, salopards!
    Et si tu recherches tout simplement du trafic, nouveau, va aux bois de Boulogne.

    PÉNIS!

    1. Eloge NGANGA

      Les Congolais ont tourné la page de ces indignités et de ces bassesses. Ils ont fait le choix de la raison et de la rationalité. Toutes les incitations séditieuses ont été lettre morte. Notre jeunesse s’est élevée d’un cran en prouvant devant la face du monde sa capacité à se déterminer en dépit de l’intoxication qui relève d’une certaine époque. Michel Innocent PEYA a réussi le pari de la conscientisation et son message pénètre pertinemment notre société.
      Une fois de plus, Nous le félicitons!

      1. Na mwa Soni

        RIDICULE.

  138. Firmin BAVOUEZA

    Connais-toi toi-même, écrivait en son temps un intellectuel de grand acabit. Cet appel à l’identité reste d’actualité. C’est le sens du concept de « multiculturalisme », le brassage des cultures. Si nous n’avons pas d’identité, que partagerons-nous? En quoi notre rapport avec les autres peuples sera-t-il perçu sous l’angle du multiculturalisme? Et oui, Michel Innocent PEYA soulève une préoccupation majeure en replaçant les valeurs culturelles au-dessus des modes de gestion. Celles-là doivent précéder ceux-ci.
    Une démocratie comme mode de gestion inspiré de l’identité africaine, voilà ce dont il est question dans les diverses publications de cet Auteur dont le succès scientifique défie les frontières.

  139. Dominique NKOYI

    Mais innocent est où? ON LE VOI PLUS

  140. KOO' NGOH

    Quand les affaires marchent, ca marche..
    Enfin je suis très fier et très content de vous partager mon idée que j’ai eue il n’y a pas 5 mois de cela… Les idées pour faire des sous ne manquent plus…
    Au lieu de vous masturber toute la journée a attendre que PEYA vous paye des cents pour chacune de vos publications en sa faveur sur Zenga-Mambu, veuillez vous tenir a l’ingéniosité et au bénéfice que nous réalisons actuellement… Ne soyez pas minables ainsi sur Zenga-Mambu avec des revenus immoraux minables, alors que vous pouvez gagner plus gros que ce que PEYA vous donne par publication…
    Nous vous montrons en fin aujourd’hui combien on peut obtenir gros des gens comme les PEYA. Nous avons simplement depuis 5 mois eu la précieuse et fantastique idée de chercher à racheter à vil prix toutes les publications invendables des libraires pris au choix en Amérique latine et en Afrique centrale (Congo Brazzaville et RDC en particulier). Les libraires européens, bien malins dans leur choix de vente, ne disposant pas de ces genres de publications inutiles, n’ont pas fait notre affaire; car nos achats étaient centrés sur les fameuses publications du genre PEYA et autres inconus…
    Tous ces achats de papier considéré comme inutile, a servi et continu a servir surtout de papier hygiénique et autres formes de besoins profonds ménagers dans ces pays dont le niveau de vie moyen est égale a celui du Congo – Brazzaville…
    Il n’y a aucun problème douanier… A Sao Tome et Principes, un peu au Gabon, plus au Sud Soudan, en Somalie, en RASD (République Arabe Sahraoui Démocratique) et au Togo, nos ventes ont été majoré par 4. La Gambie et la Namibie sont nos prochaines destinations.
    A présent, pouvez-vous savoir ce que vous pouvez bénéficier de la maladie dictatoriale des congolais véreux comme les PEYA qui abusent des deniers publics de votre pays? Notre exemple vous est un model…

    KOO’ NGOH

  141. Dominique NKOYI

    OBARA LUI A DONNER UNE CHAMBRE A LA DGST
    BON SOMEIL COLONEL

  142. KOO' NGOH

    Ce PEYA est un véritable bandit a tuer dès la première rencontre… Croyez-nous!
    Nous venons de découvrir que tous ces gens qui interviennent ici en sa faveurs et en multipliant les pseudos, sont payées par lui et par poste publié… En un mot, chacun d’eux doit publier plusieurs postes et sous des multiples pseudonymes afin d’escompter recevoir un peu plus d’argent…
    On est tombé trop bas… Voila le résultat de tant d’année des nguesso… PEYA nous en fait voir et semer rien que de la malhonnêteté et du mercantilisme codés en corruption puante a l’image des méthodes de son sassou…
    Quel Merde ce PEYA !!!

    KOO’ NGOH

  143. KOO' NGOH

    Allez-y comprendre pourquoi les articles et autres publications sur ce PEYA ici ont aussi autant d’intervenants en sa faveur…
    Quelle Merde ce PEYA ?…
    Une vomissure ignoble…

    KOO’ NGOH

  144. Alain Mikolo-Inga

    Francis TCHOUMOU

    Cher frère, je me permets de te faire un petit cours de patriotisme. Si tu ne comprends rien de tout ce que le présent débat fourni comme argument, il t’appartient de retenir que :

    1- le travail de recherche du Dr PEYA prouve à suffisance le sentiment d’attachement à la communauté nationale à laquelle il appartient, par naissance. Ce sentiment s’exprime au travers de sa volonté de défendre son pays en proposant des réflexions originales, quasi acceptées à l’extérieur du Congo.
    2- Qu’entends-tu par FANATISME AVEUGLE ? Je dirais simplement que tu es animé du syndrome de la haine viscérale qui est entrain les milieux militaro-politique du Congo qui s’acharnent à tort contre les œuvres du Dr PEYA. Mais, quand il commence son combat de changement constitutionnel, personne, alors là personne, n’osait ouvrir la bouche. Maintenant, que tout est approximativement bien, il faut éloigner certains acteurs.
    Mon frère, le patriotisme demeure un acte républicain. La communauté nationale est un ensemble de femmes et des hommes qui partagent les mêmes valeurs culturelles, la même histoire, et unis par la volonté de vivre ensemble au sein d’un même État. Donc, il ne s’agit point d’un fanatisme, mais plutôt une exigence patriotique.
    3- TYRAN-DICTATEUR, tu dois savoir que Denis SASSOU NGUESSO n’est pas un tyran, puisqu’il ne dispose point d’un pouvoir absolu, il ne le conserve pas au mépris des lois et surtout il n’a jamais fait usage de la terreur. Autrement, on ne l’appelait pas APÔTRE DE LA PAIX, HOMME DES MASSES,…

    4- L’ARGENT DU TRÉSOR PUBLIC ne sort pas comme vous le pensez ! Je sais que tu ne connais rien et que tu n’as aucune référence. Mais, le Trésor Public établit la comptabilité de toutes les structures de l’État. Il te serait utile de chercher à savoir : la loi de finances, l’information budgétaire, les grands principes budgétaires,…

    Pitié ! Mon frère, lis ce message, tu peux en tirer profit….

    1. KOO' NGOH

      Voila encore un type a passer au petit matin le moment venu… S’il vous plait Monsieur le webmaster, veuillez nous conserver aussi cet IP…
      Merci d’avance…

      KOO’ NGOH

  145. Alain Mikolo-Inga

    AH !!!! CETTE TRISTE HISTOIRE DE DÉTOURNEMENT DES FONDS DONT SERAIT AUTEUR LE DR PEYA

    1- APERÇU GÉNÉRAL : Chers Martin OBILI et compagnies, arrêtons d’amuser les autres. Allez quand-même à l’école pour apprendre un tant soit peu. LA FINANCE PUBLIQUE ! Voilà ce que c’est… C’est à François 1er que l’on doit la formation d’un embryon d’administration centralisée consacrée aux questions financières. La mission initiale de ce qui deviendra le ministère des finances, structure clé du gouvernement, partout au monde. Sous sa tutelle, on peut trouver- selon les cas- une direction du personnel et du matériel ; une direction du budget; une direction du contrôle financier ; une direction du trésor, une inspection générale des finances; le service du contrôle d’État, la direction de la répression des fraudes,… Voilà substantiellement qui constitue le circuit financier d’un État. N’oublions pas qu’il y a au sein de chaque structure d’État un ORDONNATEUR et un MANDATAIRE.

    2- Sur toute cette chaîne qui la dépense publique, notre compatriote Dr PEYA ne figure nulle part. Un détournement de fonds passe impérativement par ce circuit… Michel n’est ni Président de la République pour bénéficier de certaines facilités, ni Vice-Président de la République, ni ministre, ni Directeur Général,…, vous qui le faites passer de fils aîné du Président. Il n’est ni Ordonnateur, ni Mandataire. Dans comment pouvez-vous faire avaler du mensonge aux millions d’internautes que le Dr PEYA aurait détourné de l’argent pour faire ces tournées.

    3- N’ayant aucune connaissance en la matière, vous donnez là un coup d’épée dans le dos de ces cadres des finances, du budget, du contrôle financier, de trésor public,…, qui ont des lourdes missions de gérer les fonds publics. Rappelons que ceux-ci sortent des mêmes écoles que ceux des occidentaux. QUELLE HONTE POUR LE PAYS ?

    QUEL DEGRÉ DE BASSESSE, CHER FRÈRE ? QUELLE FAIBLESSE D’ESPRIT ?Le trésor public dispose des cadres de tous les axes du pays, allez demander à vos frères qui s’y trouvent, vous serez servis aux premières de la matinée, dès demain matin, au montant que vous désirez…
    4- Selon les informations dignes de foi, M. PEYA fut l’un des jeunes exerçant le commerce, même au beaux vieux temps du régime Lissouba. Patron des établissements G5, il a tant aidé nombre de ceux qui font la gueule aujourd’hui, qui se passe pour des grands argentiers à présent. QU’ILS DISENT AUSSI QUE PEYA ÉTAIT À LA SOLDE DU RÉGIME DE L’EPOQUE ET DE SON TRÉSOR…

    5- En plein Régime Lissouba, M. PEYA roulait carrosse, faisait louer des véhicules aux célèbres piétons d’hier et barons d’aujourd’hui…

    NE PRENEZ PAS LES CADRES DU TRÉSOR PUBLIC POUR DES PIÈTRES PERSONNES QUI NE CONNAISSENT PAS L’ADMINISTRATION FINANCIÈRE… Arrêtez d’amuser les gens.

  146. Alain Mikolo-Inga

    INDIFFÉRENCE DES POUVOIRS PUBLICS FACE AUX RÉALITÉS TÊTUES DE L’HISTOIRE

    Contrairement aux autres États, plusieurs observateurs s’étonnent du fait que les gouvernements congolais qui se succèdent demeurent indifférents face aux œuvres de l’esprit dont nos compatriotes mettent à notre disposition. Le cas récent des ouvrages du Dr PEYA indignent les amoureux de la plume, combien même que les grandes universités du monde reconnaissent la morale de cet homme de sciences. Certains internautes l’on mieux exprimés plus haut.
    Le gouvernement doit reconnaître les efforts des filles et fils du pays, ne point se laisser influencer par les apôtres des anti-valeurs, déshonorer un Homme qui fait l’honneur de notre pays à l’étranger, pour honorer des poltrons hommes sans référence…

  147. Alain Mikolo-Inga

    GAGNER LA BATAILLE DE LA PAIX

    Le dernier Sommet de l’UA à Kigali a d’une manière ou d’une autre épousé la vision panafricaine du Dr PEYA. Dans son mythique livre »ENTRE LE BON SENS ET L’ALTERNANCE, L’AFRIQUE A LA CROISER DES CHEMINS » est cet ouvrage du Dr PEYA qui s’est présenté à nous comme un cri d’alarme, ce que le continent vit à ce jour…

    Voilà qu’un Compatriote écrit un livre qui lui a valu plusieurs invitations à l’extérieur du Congo. Voilà qui a attisé le volume de haine des détracteurs de notre docteur. Tenez :
    1)- CEUX QUI PARLENT DE VOYAGES

    À supposant que le Dr PEYA a fait 20 voyages hors du territoire national. Sachant que l’hébergement, la restauration, les déplacements (billets avions),…, lui ont coûté 4 millions FCFA par voyage. Soit un total de 80 millions de FCFA, l’équivalent sensible du coût d’une VX qui coûte 85 millions de FCFA.

    Il y a des congolais qui ont 8 VX, des résidences privées à chaque municipalisation accélérée et dans chaque localité, des Hôtels huppées à Pointe-Noire, Dolisie, Sibiti, Brazzaville, Kinkala, Owando, Djambala, Ewo,…, on les connait, mais il n’y aucun bruit du tout. Franchement, l’acharnement qu’est victime le Dr PEYA est devenu tout simplement insupportable.

    2- Cogitons d’abord sur les fruits du travail de notre compatriote, ne faisant pas la honte de tout un pays pour privilégier nos intérêts égoïstes.

  148. Alain Mikolo-Inga

    Nous espérons sincèrement que cet chien de KOO’NGOH n’est pas à la hauteur du débat actuel. Quand il ne connait pas les universités qui ont accepté le travail de Michel Innocent PEYA, donc avons affaire à un bandit de haut chemin qui distrait la crème intellectuelle en débat constructif, les cerveaux de demain c’est dans les manuels du Dr PEYA, toujours combattu mais prêt à pardonner ses détracteurs qui l’ont sucés à une époque donnée de l’histoire,… Koo’ngoh fait plutôt attention, car je peux te mettre en difficultés, OK ?

  149. Alain Mikolo-Inga

    NDZOKO. ET. REBELLE DU CONGO

    1. Vous vous étonnez de l’absence de M. PEYA sur sa vidéo. Informez-vous n’importe où, autant un Chef d’État se fait représenter, un ministre, un directeur,…, donc autant, chacun dans sa structurée peut se faire représenter. Le Dr PEYA est manager d’un Centre de Recherches, voilà pourquoi empêcher, il s’est fait représenté.

    2- La DGST n’étant pas une fin en soi, est une administration organisée qui aide l’État contre toutes les dérives de toutes sortes. Alors, si détournement il y en avait une, M. PEYA qui n’est ni ordonnateur ni mandataire ne serait pas pointé du doigt injustement, mais plutôt l’ancien ministre des finances, dgb, dgcf, dgtp, Com GR, son DAF serait déjà aux arrêts, au lieu d’indexer un innocent…

    Mais, l’acteur principal de ces mensonges n’est-il pas dans le viseur des critiques plus graves que celles-là qui n’ont aucune base juridique. AFFAIRE À SUIVRE !!!!!!;

  150. Alain Mikolo-Inga

    Le Dr PEYA RECOMPENSÉ AU PLUS HAUT SOMMET DE L’EDUCATION PLANETAIRE

    Pour l’écrivain Dr PEYA :

    – l’Afrique doit demeurer debout, ses peuples doivent éviter de perdre le goût de ses traditions.
    – il faut que sur les ruines des anciennes ideologies , par-dessus les barrières pourries, les africains s’acceptent , se supportent,…, étant donné que la bataille de la stabilité et de la paix du Continent africain ne peut pas s’improviser. Mais la valeur de la diversité, l’encrage même de la victoire du Continent sera celle des hommes de coeur pour qui la vertu n’est pas un vain mot, pour qui le peuple n’est pas un marche-pied.

    Enseigner donc la démocratie à l’école, c’est réaliser l’idéal de justice et de liberté pour lequel le peuple se bat pour créer les conditions d’une paix durable.

    1. KOO' NGOH

      C’est quoi ça l’éducation planétaire???
      Ça se trouve ou?… Ça s’évalue et s’obtient comment?…
      Qu’est ce qui en représente? Est-ce la planète Oyo?
      Mais vous les Mbochis-la, vous devenez tous malades ou quoi?
      Ecoute, va récupérer ton argent pour les postes soumis ici auprès de PEYA et laisse-nous tranquille… On connait le pourquoi de vos multiples interventions.
      Tout ça pour des miettes d’argent ?… Un vrai malade mental tu es.

      KOO’ NGOH

  151. Inoua ya Pamba

    Consulte d’urgence un psy, ça commence comme cela. Mais en fait, il est trop tard pour toi, canaille, rien ne pourra plus te sauver, vagabond. La fin sera horrible!
    Implore Satan, pour mourir avant.

  152. Arnaud OPANGO

    Le vrai problème qui se pose au Congo-Brazzaville est celui du partage des biens qui nous sont communs à nous tous. SASSOU, PEYA et toute leur bande ne sont que des vrais aventuriers en voulant parler de la démocratie pendant qu’ils savent très bien comment les autres en Occident mettent à l’aise leurs citoyens avec les règles et principes de la démocratie.de la démocratie.

  153. Roger ANDELI

    Bravo mon cher OPANGO. Mais ce PEYA là, pourquoi veut-il convertir la démocratie à l’africaine? L’Afrique toute entière lui aurait-elle fait constater qu’elle n’est pas en mesure de faire intégralement comme les Occidentaux? Aaaah nooon, je comprends que c’est vraiment du MBOCHI ça! Il ferait mieux de ne parler exclusivement que ce que les Mbochis pensent de la démocratie au lieu de perler de tous les Africains en général.

  154. Boris OKOUNGA

    Très bien dit mes chers OPANGO et ANDELI. Les Mbochis ne sont tellement pas murs en discernement et en études en vue des bons rendements que Mr PEYA est obligé de penser faire un approximation entre la démocratie proprement dite et la tradition africaine, donc des Mbochis plus précisément. Le Ghana et l’Afrique du Sud, comment ont-ils fait pour atteindre ce degré de moralité éclairé? Le Ghana et l’Afrique du Sud, ont-ils aussi attendu que les Africains aient une démocratie exclusive à eux? N’est-ce pas que les Ghanéens et les sud-africains n’ont fait que lire et interpréter les règles et principes de la démocratie universelle?

  155. Idris AKOUALA

    PEYA doit être véridique avec nous. Qu’il nous dise seulement que le Mbochis à part entière, ont une pensée particulière sur la démocratie. Lui qui veut inviter les communautés politiques au niveau mondial, pourquoi n’a-t-il pas commencé à avoir l’idée d’ajouter deux ou trois des lettres qui sembleraient être africaines dans l’alphabet français?

  156. Jonas MAHOUNGOU

    Je constate que celui qui donne des leçons d’études aux autres a lui même un lourd passif à l’égard de l’orthographe et de la grammaire. Vous n’êtes pas visiblement à la hauteur de ce débat. Pourtant, avec un peu d’honnêteté, nous pourrions vous accorder des circonstances atténuantes.
    Michel Innocent PEYA a du pain sur la planche.

  157. Paul BANTSIMBA

    Franchement, j’assiste, médusé, à cet acharnement contre la personne même de Michel Innocent PEYA. Certains voudront même, comme à leur habitude, donner au débat une orientation politico-ehnique. C’est la preuve que leurs cerveaux sont en « étiage »
    Changeons de registre chers amis, et essayons de réfléchir en toute responsabilité. Michel Innocent PEYA a ouvert la voix, suivons-le!

  158. Pépin KASSAMBE

    La démocratie comme mode de gestion de la cité, a été pensée et conceptualisée par des femmes et des hommes, inspirés des principes et valeurs qui fondaient leurs sociétés respectives à une époque donnée. Les Africains ne l’ont pas découverte, la démocratie a toujours été le mode de gestion des cités en Afrique. Mais, depuis un moment, les Africains se sont éloignés des fondements mêmes de leurs sociétés et ont adopté des cultures extérieures avec des conséquences insoupçonnées. C’est un appel au retour à l’identité que lance Michel Innocent PEYA à travers ses multiples publications.
    Les titres qu’il reçoit à travers le mode renforcent l’idée que son message a véritablement un sens.

  159. Gordons ILOKI

    Bien dit Pépin; nous sommes nombreux à soutenir cette sorte d’évangélisation que réalise notre compatriote Innocent PEYA avec un succès pour le moins impressionnant.
    Félicitations, docteur Honoris Causa!!!!!!

  160. Clarisse BOUKA

    ééééééhhhh, bozali kofinga Innocent PEYA pamba, moninga ayébani mokili mobimba. Ba polémiques na bino ya bosôtô, to boyi.
    Innocent PEYA, En Marche!
    Ba jaloux ba kopasola!!!!!!

  161. Rodney TCHICAYA

    Ma chère Claire, le succès scientifique de Michel Innocent PEYA suscite effectivement de la jalousie auprès de certains esprits surannés. C’est triste. Mais, ils ne peuvent plus éteindre cette flamme encore moins l’étouffer. Notre compatriote fait l’unanimité dans la communauté internationale des intellectuels.

  162. Clovis EYENGUI

    Evidemment, notre compatriote Michel Innocent PEYA est récompensé pour son œuvre pratiquement chaque trimestre. C’est immense et c’est inédit. Fier d’être congolais.

    1. Vivien ASSAMBO

      J’espère que les autorités de notre pays en charge des question d’éducation sauront exploiter les manuels d’apprentissage de la démocratie que Michel Innocent PEYA a mis à leur disposition pour les enfants du primaire. C’est ainsi que nous préparerons nos enfants aux batailles idéologiques de demain.

  163. Fabrice ONGOBO

    Mr PEYA doit comprendre que la démocratie n’est ni une tradition, ni une civilisation pour qu’elle ait besoin des apports extérieurs; elle(démocratie) est plutôt une doctrine qui se veut simplement être apprise, comprise et appliquée selon que les règles sont établies afin que la vie d’une société fasse preuve d’une civilité.

    1. Brunel TSOUMOU

      Toute doctrine a un fondement, aucune ne sort du néant. L’on peut observer à travers le monde, comment chaque pays conçoit le pouvoir du peuple par le peuple. Il y a un socle qu’aucune société n’ignore et qu’aucun peuple ne doit à un autre: le respect de la personne humaine et la place prépondérante de l’intérêt général. Michel Innocent PEYA propose simplement un retour à l’authenticité tout en conservant le socle qui est commun à tous les peuples.
      C’est exactement pour cette raison que ses réflexions emportent l’adhésion des autres intellectuels à travers le monde.

  164. Espoir IPANGUE

    C’est vrai; nous devons inculquer à nos enfants les valeurs profondes de notre culture dès leur bas-âge. L’esprit républicain et la citoyenneté ne s’improvisent pas, ce sont des graines qui se sèment. Nous félicitons le docteur Innocent PEYA pour l’avoir compris très tôt.

  165. Aymar NGOKANA

    Mes chers compatriotes, que le discours de la démocratie ne soit pas à l’origine d’une bataille idéologique à partir du moment où nous avons bien connaissance des règles et principes de la démocratie. Les réalités vécues dans une région, faisant preuve du dédain de certains acteurs politiques au détriment des populations, ne doivent pas être encouragées au nom de tel ou tel principe de la démocratie. La démocratie n’est pas une triche, moins une escroquerie.

  166. Prince AYESSA

    Oui, c’est très bien de parler de la démocratie en ce sens qu’elle nous garantisse la meilleure vie de demain en République du Congo. Mais PEYA, que dira-t-il aux enfants du pool qui en pleine période démocratique ont perdu leurs parents? SASSOU et PEYA diront-ils aux enfants du pool que c’est la démocratie qui a tué vos parents? En fait, je me rends compte que ce PEYA continue à être au service de son Maître, mais sous une forme figurée. J’incite tous mes compatriotes de pousser un tout petit peu la réflexion au loin afin de s’éclaircir les idées. La démocratie n’est pas une figure de style qui consiste à favoriser le mal au détriment des autres.

  167. Vivien BOUYA

    C’est bien d’incorporer le thème de la démocratie comme discipline dans le parcours scolaire de nos enfants, de façon à leur permettre d’avoir des bases au sujet du discours de la démocratie. Mais personnellement, je ne suis pas sur qu’avec le Tyran Dictateur Empereur de la République du Congo, ce programme voie le jour, surtout qu’il a dans sa tête qu’il vivra éternellement. La réelle reforme de l’Etat est une des solutions que je propose pour la mise en place de ces genres d’initiatives.

  168. Alain Mikolo-Inga

    LE TRIBALISME

    Une série de mots que vous utilisez sans connaître le sens. En substance, faisons ensemble une analyse comparative de 2 régimes :
    – SASSOU a eu pour Premiers Ministres Alphonse S. POATY un Mbochi, Ange Édouard POUINGUI un Mbochi, Louis Sylvain GOMA un Mbochi, Isidore MVOUBA un Mbochi, aujourd’hui Clément MOUAMBA un Mbochi… Vous avez raison !
    – LISSOUBA, n’a utilisé que des Bikinkinta, Moungounga Kombo, Benoît Koukebene, Mabiala,…

    On réalise bien que l’inventeur de la Théorie de la Tribu-classe, Pr Lissouba, avait bien axé sa gouvernance sur la tribu. Cette dernière était dominante, une domination totale………. Il y a beaucoup de choses, piller les enfants, etc…

  169. Gaëtan ALEBA

    Personnellement, je ne suis pas sur que cette démarche que propose Monsieur PEYA soit celle qui vienne apporter des solutions entre les classes sociales des riches et des pauvres. Je sais que c’est quand même injuste d’en parler car cette différence existe depuis les temps, mais tenant compte de la conjoncture vécue au Congo, cette situation de différence des classes se révèle de plus en plus cruelle que jamais. La modération dans la gouvernance des institutions et l’apport de l’équilibre dans la gestion de la cité sont les deux solutions que je propose à l’Etat.

  170. Pursang ENGAMBE

    La plus humble solution que je propose aux pays où la démocratie semble être une utopie, est de commencer par accepter leurs faiblesses et de faire comme si la démocratie venait de naître juste à peine. Toute confusion a souvent pris fin par un éveil qui en est son antagoniste. N’oublions pas que l’humilité précède la gloire.Si cette règle est respectée, la plupart des pays d’Afrique prendront de l’envol en vue même de se développer de plus belle que jamais.

  171. Constant Lepinda

    Dans les années post indépendance, plusieurs congolais ont contribué à ce que j’appelle la construction de l’âme congolaise à partir de leurs écrits. D’Utamsi à Soni le congolais s’est senti avertit.
    Aujourd’hui, la contribution de MIP doit être enseignée dans toutes les écoles africaines. C’est rappelle pour ce que nous sommes.

  172. Donald ZOUNDA

    C’est triste de constater comment certains n’ont que le tribalisme comme arguments. Nous devons dépasser ces clivages indignes et nous rassembler autour de ce qui a toujours constitué le substrat de notre civilisation. C’est le vibrant appel que lance Michel Innocent PEYA à travers ce qu’il appelle prudemment  » la démocratie à l’africaine ». Osons! C’est ce qu’ont fait les autres. Et Innocent PEYA a le mérite d’avoir ouvert la voie.

  173. Ben AYA

    Bien dit mon cher Donald.
    Michel Innocent PEYA s’est imposé comme le pionnier d’une démocratie authentique et responsable selon le modèle hérité de nos pères. Tous les peuples du monde ont conçu leur mode de gestion sociétale à partir de leur identité culturelle. Alors, la proposition de PEYA est hautement pertinente.

    1. Clorèche

      L’honnêteté intellectuelle commande d’apprécier à sa juste valeur l’oeuvre scientifique de Michel Innocent PEYA. Sa réflexion devrait constituer la fondation de notre édifice commun, le Congo. Tant que nous ne poserons pas ces bases identitaires, tout mode de gestion quels que soient les résultats positifs qu’il aurait produits ailleurs, sera purement et simplement voué à l’échec. Le sujet est certes complexe, mais l’on ne saurait l’éviter. Bravo à Innocent PEYA pour son courage d’acier.

  174. ABOUGNI

    Ceux qui l’insultent ne sont que des sans issues qui ne savent ni d’où ils viennent ni où ils vont. Michel Innocent PEYA a gagné l’estime de la communauté internationale, et ses réflexions font désormais autorité et référence en matière de démocratie. C’est une fierté pour notre Afrique.

  175. Dorcas

    Une démocratie selon nos valeurs, pourquoi pas ? Celle que nous avons appliquée, inspirée des valeurs culturelles étrangères nous a fait tant de mal. La Chine, a jalousement conservé son identité culturelle et son développement est impressionnant. Merci à Michel Innocent PEYA pour nous avoir « ouvert les yeux ».

  176. Raïssa

    Encore un titre, un de plus, la moisson est bonne. Félicitations à notre compatriote qui fait honneur à son pays. L’exemple du Congo sera suivi, et Michel Innocent PEYA sera le point focal national en matière de démocratie.

  177. MOUNKALLA

    Il jouit déjà d’une audience internationale. En Afrique, c’est le premier à avoir planché sur ce sujet. Michel Innocent PEYA exporte les valeurs congolaises . Le dialogue est au centre de sa réflexion. Ce dialogue nous a permis de faire face aux enjeux électoraux, c’est déjà une belle expérience. Et nous observons que plusieurs autres pays de l’exemple du Congo.

    1. Éric EBONDO

      Le discours politique dans notre pays devrait dorénavant être orienté vers cette idée d’authenticité. Les ouvrages de Innocent PEYA doivent être largement exploités. Il contiennent les graines à semer pour la stabilité de nos régimes politiques et l’efficacité de notre action publique. Les responsables politiques ont tout intérêt à expérimenter les propositions de ce compatriote engagé.

  178. Alain Mikolo-Inga

    KOO’NGOH,

    Mon frère, tu ne sais pas combien j’aime bien te lire. Mais hélas, ton degré d’idiotie dépasse les frontières de la planète Mars, celle qui porte le nom du dieu de la guerre dans la mythologie romaine. Ce sentiment agressif, haineux et violent qui donne envie de nuire n’est autre que le fruit d’une haine ancestrale qui remonte de tes vieux parents. Encore que, tu n’es pas congolais ! Ce dégout profond des œuvres s’assimile au sentiment de révolte que ne cesse de faire montre vos commanditaires en perte de vitesse, pire encore sans signal d’intellectualisme. Nous les connaissons, mais ! On répond les imbéciles par le silence. Il t’appartient de les dire que ce sont des imbéciles, c’est-à-dire des personnes sans scrupule qui manque singulièrement d’intelligence. OK ?

  179. Alain Mikolo-Inga

    MATOUFI

    J.B. MPIANA dit : « A connait pas ah! A demander », tu ne sais pas ce que tu dis. Si 8% seulement de tes sales parents ne lisent pas les livres du Dr PEYA, tout au 85% de sachants s’intéressent à son travail. De l’amphi 600, au PALAIS DES CONGRÈS DE BRAZZAVILLE, l’adhésion des congolais était massive. Informe toi !

  180. Alain Mikolo-Inga

    AUBIN MILANDOU

    1. l’autocratie est un système politique où le souverain possède une autorité absolue. Non ! Tu ne mesures pas le poids des mots que tu utilise. Retiens ceci pour ta connaissance.

    1. LE CONGO A UN PARLEMENT qui contrôle l’action gouvernementale, vote les lois,…,
    2- le Président de la République est un titre donné au Chef de l’État dans le cadre d’un régime républicain, donc celui auquel les citoyens élisent ceux qui les gouvernent. Je te comprends, ton baromètre intellectuel ne te permet pas de réaliser la manipulation mentale dont tu es victime.
    EX-CHEF, qu’est-ce que cela veut dire ? Le Dr PEYA a été appelé à d’autres fonctions et mis à la disposition de la Maison Militaire du Président de la République, ce qui veut dire qu’il est toujours à la Présidence de la République. Franchement, ton inaptitude intellectuelle me rend momentanément sourd.

  181. Alain Mikolo-Inga

    Wilfrid ITOUA
    Mon frère, il faut savoir que tout le monde n’est pas habitué à faire des plaisanteries désobligeantes à l’égard des autres. Mais, ta façon de réagir dénote d’une compassion teintée d’une dose de mépris. Cette dernière te pousse à agir, comme un cochon, avec insolence et désinvolture. Mais quand tu parles de PLATON, « CONNAIS-TOI, TOI MÊME », c’est toute une dissertation philosophique. J’ose t’apprendre un petit résumé de la pensée de cet homme : « le vrai, le beau et le bien, voilà qui constituent l’essentiel de la réflexion platonicienne, articulée par la méthode dialectique, processus permettant d’accéder à la connaissance, au monde des Idées ». Vas consulter mille enseignants de philo, ils te diront que ce que tu as évoqué se retrouve dans cette matière que je viens de te livrer, si gratuitement…

  182. KOO' NGOH

    Vraiment ce PEYA, par ses méthodes d’agissements, devient trop dangereux…
    Je ne sais avec certitude pour qui il le devient, mais force est constater la large place qu’il occupe actuellement sur le terrain des medias électroniques…. Il a déjà maté et formaté un groupe bien défini qui intervient sur le réseaux des communications électroniques.
    Est-ce un moyen pour faire fléchir sassou.???..C’est une lutte interne… La direction de Zenga-Mambu aura de quoi nous expliquer par la suite…

    KOOO’ NGOH

  183. Christian ABOLO

    Mon cher Alain, ne perdez pas votre précieux temps avec des extrémistes fondamentalistes qui sont des postures contre-productives avec des propos indignes , teintés de violence et de haine. Ce temps est révolu. Les congolais ont grandi et les publications de Michel Innocent PEYA participent de cette croissance. Nous devons faire bloc derrière ce compatriote qui pointe du doigt les véritables problèmes qui constituent les freins de notre envol.

  184. Bertrand

    Les réseaux sociaux sont de véritables espaces de discussion. Le sujet lancé par Innocent PEYA suscite un engouement, et ce n’est que normal que nous en débattions. Ceux qui n’ont rien à dire feraient mieux de se taire au lieu de mener une campagne de haine contre l’Auteur qui ne fait que son travail de sensibilisation.

  185. Clarisse

    Les Congolais sont fiers de leur compatriote Innocent PEYA pour les nombreux titres qu’il reçoit avec son impressionnante oeuvre sur la démocratie. Il n’y a pas de place ici pour des prédicateurs de la haine.

  186. Boris EYALA

    La démarche que nous propose le Dr PEYA est tellement intègre et crédible qu’il nous faut en fait, juste une manifestation afin que nous accédons à liberté morale. ce n’est que la démocratie qui peut nous conduire vers l’intégrité, la conformité et la justice dans une société afin d’accéder à l’égalité des droits humains. Mes félicitations au Dr Miche Innocent PEYA, surtout pour la sensibilisation au sujet du discours de la démocratie à travers le monde.

  187. Guy-Roger AKALA

    Mon cher Boris, ne nous mettons pas de la banderole au visage. Soyons naturellement analystes au sujet des actes posés par PEYA en connivence avec SASSOU et sa bande au détriment des congolais. PEYA, pense-t-il que les Congolais doivent d’abord attendre que la démocratie perfectionne le comportement du Chef de l’Etat et de tous ses membres du gouvernement afin que les Congolais commencent à respirer?

  188. Paul ADOUMI

    Très bien dit mon cher Guy-Roger AKALLA. Monsieur PEYA ne fait que distraire les Congolais pendant qu’il a bien connaissance des réalités accablantes vécues par ceux-ci. Que dira-t-il au jeunes ayant fini leurs études ans des Facultés Universitaires, qui sont dans le chômage depuis des années? Dira-t-il que c’est le manque de la démocratie qui a été à l’origine de cette indifférence vis-à-vis des pauvres jeunes? SASSOU et PEYA savent très bien ce qu’ils doivent faire. Ça m’étouffe tellement que je suis obligé de m’abstenir à leur faire des propositions dessus.

  189. Martin BONGO

    Mes chers ADOUMI et AKALA, je vous invite à la précision des concepts selon que leurs faits soient la définition de chacun de leurs objectifs. Le chômage et la démocratie ont un rapport, certes. Mais la manière dont vous avez procédé a tellement été confuse qu’il va falloir que vous revenez sur vos propos afin que vous vous éclairez les idées. Ne savez-vous pas qu’un pays où les règles de la démocratie sont respectées, l’accès à l’emploi se révèle décent? En tout cas, quoi que vous voulez, j’encourage le Dr Michel Innocent PEYA dans sa démarche, car, je trouve que celle-ci est bonne.

  190. Fortuné ELEKA

    L’intervention de Mr BONGO est très intéressante. Lorsque les règles et critères de la démocratie sont respectés dans un pays, l’atmosphère pacifique est tellement garantie que tout ce que la cité demande ne devient plus qu’une formalité. La démocratie devient en ce moment le tout premier principe à maintenir dans notre pays afin d’accéder à tout ce qui peut procurer la joie de vivre.

  191. L'australopithèque

    Eh, les pondérés, ne répondez point, c’est le même IMBECILE – IMPOSTEUR qui ose jouer convenablement le double jeu pour essayer de faire nature.

    Ces mbochi du clan sont sévèrement pourris jusqu’au squelette…
    1 sauvage inutile.

    Pouf!

  192. Armand ONDAMA

    Moi, je suis tout à fait d’accord avec le Dr Michel Innocent PEYA pour cet immense travail de sensibilisation de la planète toute entière au sujet de la démocratie. Mais pour le cas du Congo-Brazzaville, ne trouvez-vous pas que le tout premier travail à faire serait d’abord celui de dissoudre le P.C.T (Parti Congolais tu Travail)? Ne trouvez-vous pas que si longtemps que le P.C.T restera au pouvoir, ce parti même continuera à étouffer le respect des règles et critères de la démocratie? Ceci n’est qu’une guise de solution que propose à tous ceux-là qui veulent bien que la démocratie soit dorénavant acceptée naturellement au Congo-Brazzaville.

  193. Parfait ONGOTA

    Mon cher ONDAMA, la dissolution du P.C.T, oui, je suis très d’accord avec toi. Mais sache aussi que ces mêmes gens, séparés au P.C.T, peuvent majoritairement se retrouver dans un parti politique pour continuer à manigancer et conspirer au détriment des pauvres populations. Je tenais donc à dire par là que la dissolution de tel ou tel parti politique n’est peut-être pas la meilleure. Personnellement, je propose une sérieuse prise de conscience par les Congolais eux-mêmes, devant l’avenir de leur pays.

  194. Mesmin NGONATA

    A vous, monsieur ONGOTA: cette prise de conscience dont vous parlez n’est que génial surtout qu’il s’agit de la destinée de son pays. Mais, je veux aussi vous dire que le refus naturel de prise de conscience pour l’intérêt général est parfois le propre des Congolais. Chacun veut faire valoir son égoïsme pour des intérêts qui lui sont personnels alors-qu’il est bien conscient que tout le monde n’a pas la possibilité d’être Président de la République, Ministre ou Député au même moment. La réalité que nous vivons dans notre pays est bien lamentable.

  195. Roméo ENGAMBE

    Moi, je trouve que la sensibilisation du Dr Michel Innocent PEYA fait preuve d’une éducation de base qu’il veut bien mettre à l’endroit des jeunes et leur permettre de grandir avec cette base même. Contrairement à la vision du Dr Michel PEYA, la plupart des acteurs politiques sont ceux-la qui ne pensent prononcer le mot DÉMOCRATIE devant les populations que lors des moments opportuns, donc lors des votes. J’encourage le Dr PEYA pour ce qu’il fait.

  196. Christian MBON

    En dehors des règles démocratiques qu’il faut respecter, la cité exige juste avoir un Président qui doit jouer à la fois, le rôle d’un vrai père responsable de famille et celui d’un arbitre. Tout ce qui peut arriver par la suite ne serait plus qu’en guise des formalités à partir du moment où la responsabilité se serait déjà assurée à outrance.

  197. Boniface MBON

    Nous n’aurons jamais de bon responsables s’ils doivent toujours agir en application des principes venus d’ailleurs. Nous devons opérer un retour aux sources ; c’est le message d’Innocent PEYA. L’acculturation éclipse nos efforts.

  198. Blandine MPASSI

    Évidemment ! À force de tout importer, nous avons dévoyé notre identité. Michel Innocent PEYA nous invite courageusement à reconstruire cette fondation culturelle. L’identité culturelle détermine les lois et oriente l’action publique. En tant que mode de gestion de la cité, la démocratie doit s’enraciner dans les valeurs culturelle de notre société. Bravo à Innocent PEYA pour cette inspiration.

  199. Clotaire NGOUARI

    N’oublions pas que les peuples que nous prenons pour modèle aujourd’hui ont construit leur idéal social à partir de leurs propres valeurs. Et les plus forts ont imposé leur modèle aux autres. En tout cas, Innocent PEYA a parfaitement raison de proposer un modèle démocratique inspiré de nos valeurs traditionnelles.

  200. Jean ESSAMAMBO

    Je veux dire aux frères MBON qui se sont exprimés sur ce forum que la responsabilité est d’abord une culture. Elle est acquise à mesure que l’on concommitte avec le monde extérieur. Or ce monde c’est d’abord la famille. Cette famille n’est toujours pas faite d’intellectuels ou du moins de lettrés. Ce qui revient à dire que la première instruction que nous recevons est celle fondée sur la culture traditionnelle. Michel Innocent PEYA propose que cette instruction soit au centre de notre arsenal juridique et constitue le socle de notre action publique. Il a raison. Nous devons sincèrement y réfléchir.

  201. Firmin ONDZEA

    C’est peut-être une piste, pourquoi pas ? Mais Innocent lui-même devrait aussi parler davantage de ses publications au pays à travers des conférence-débats . On le voit plus à l’étranger qu’au Congo. Nombreux sont des congolais qui ne connaissent pas trop bien ou pas du tout ces publications. Bon, c’est déjà un bon début !

  202. TSANGUI

    Je partage l’analyse de Firmin. Autant il parcourt le monde pour sensibiliser à ce qu’il a appelé « démocratie à l’africaine », Innocent PEYA devrait aussi parcourir le Congo pour édifier les compatriotes sur cette nouvelle offre sociétale. Sa proposition n’a pas encore été suffisamment débattue au niveau local.

  203. ODZOLO

    Nous devons savoir où nous allons. Il ne suffit pas seulement de dire que cette démocratie s’enraciner dans les valeurs africaines, encore faut-il que ces valeurs soient connues et comprises par tous. Michel Innocent PEYA devrait s’atteler à cette campagne de sensibilisation à nos valeurs profondes. Les sages pourraient être mis à contribution pour expliquer dans nos langues maternelles respectives.

  204. Maurice LASSY

    Bien dit! Si ces valeurs ne sont pas connues et comprises par tous, nous risquerons de reproduire avec la « démocratie à l’africaine » que propose Michel Innocent PEYA, les mêmes erreurs que nous commises en appliquant « la démocratie à l’occidentale » qu’il dénonce. La tâche est donc immense et complexe.

  205. Firmin ONDZEA

    C’est là tout l’intérêt de participer au débat lancé par notre compatriote Innocent PEYA. Chacun de nous devrait s’y investir pour que nous élaborions un modèle de gouvernance sociétale qui soit la traduction fidèle et l’expression vivante de notre identité culturelle.

  206. ODZOLO

    Il est donc regrettable que devant un tel sujet de si grande importance, certains compatriotes ne trouvent que des insultes et des invectives comme contributions! Les réseaux sociaux sont de véritables espaces de discussion et de construction. C’est ainsi que les pays que nous prenons souvent pour modèles en matière de « démocratie » s’améliorent, car leurs citoyens participent au débat républicain. A partir de la proposition de Michel Innocent PEYA, nous pourrions élaborer un modèle social adapté et compris par tous. Les manuels qu’il a conçus pour les élèves du primaire sont déjà une base solide.
    La patrie lui en est reconnaissante.

  207. Sylvestre INDZEMBI

    Il faut déjà commencer à agir; les échéances électorales à venir sont aussi une occasion de faire passer ce message. Devant l’inertie et une certaine indifférence coupables des responsables politiques et administratifs, Michel Innocent PEYA devrait lui-même poursuivre sa bataille. Des conférences-débats devraient être organisées à travers le pays, en commençant par les grandes villes. Des ateliers de réflexion pourraient aussi être initiés, chacun assorti d’un relevé de conclusions. Ainsi, nous pourrons, en partant des multiples publications de Innocent PEYA sur le sujet, produire un document synthèse qui sera soumis aux autorités de notre pays. En tout cas, la jeunesse et toute la communauté scientifique nationale sont prêtes à s’investir pour cette cause commune. La contribution des sages et autres « vieillards », – véritables bibliothèques nationales, pour reprendre la formule de Amadou Hampaté BÂ, sera plus que nécessaire..

  208. Alain Mikolo-Inga

    L’AUSTRALOPITHEQUE, en patriote, tu ferais mieux de décliner ton identité réelle, au lieu de te cacher derrière une très fausse, qui te convient du reste t’assimile à un hominidé fosile de très petite taille. Tu es à la fois un insolent de pure race, très mal éduqué et jouissant d’une moralité douteuse. L’AUSTRALOPITHEQUE, les injures que tu as proféré avec véhémence et violence, frôle ta haine congénitale:
    PRIMO: IMBÉCILE, c’est bien choisi car cela ressemble bien à ton vilain père, esthétiquement repoussant qu’il est, tous 2, vous manquez singulièrement d’intelligence, le fait qu’il ne t’a pas éduqué;

    SECUNDO: IMPOSTEUR, tu le reflet exact d’un chiot qui cherche à tromper les autres en utilisant de façon abusive des principes éthiques;

    TERTIO : Le développement du Congo vers son épanouissement exige des patriotes vrais, rompus à la cause commune. Disciple de la déchirante THÉORIE DE LA TRIBU-CLASSE, le Congo n’attendra rien de toi, quelque soit les conditions de son émancipation.
    QUARTO: LE SAUVAGE, encore là, ça te colle à la peau. Cela trouve sa justification sur le simple fait que tu es empreinte d’une brutalité psychiatrique qui exige des examens d’urgence au CHU DE BRAZZAVILLE. OK ?

  209. Alain Mikolo-Inga

    PARFAIT ONGOTA, Je me réjouis personnellement de votre contribution qui cadre bien avec l’esprit du présent forum. C’est un appel à une conviction intime de ce qui est moralement et humainement accepté pour le bien-être collectif. Puis-je saluer, en passant, votre état de veille des sens et de facultés d’analyse. Le Dr PEYA n’a fait que proposer un menu devant aider à réformer la conscience collective.

  210. Alain Mikolo-Inga

    Boniface MBON, Blandine MPASSI, Clotaire NGOUARI, Jean ESSAMBO,…

    À ces compatriotes, il sied de prendre en compte la force des arguments évoqués qui semblent bénéfiques pour la discussion. Effectivement, vivre à la dépendance des règles morales venues d’ailleurs, c’est un véritable poison pour un continent aussi vaste comme L’Afrique. Nous le savons mieux que les habitudes importées sont des contre-cultures qui donnent au contexte africain des thèmes tristes comme spontanéité, mysticisme teinté d’orientalisme, révolte contre l’ordre établi sur le continent, la confiscation des valeurs,….

  211. Alain Mikolo-Inga

    KOO’NGOH, mais si promouvoir la démocratie au Congo devient trop dangereux, cela éclaire très sincèrement les origines de cet animal de KOO’NGOH qui n’a même pas un nom congolais. M.le débat ouvert par le Dr PEYA est d’abord un débat d’idées adressé aux intellectuels. Cependant, n’ayant rien compris tu m’as amené sur le champ des insultes les plus acerbes, tu traite des intellectuels en des corrompus sur l’autel du co-financement comme tu bénéficie des mêmes faveurs quelle que part. On ne peut pas trop t’en vouloir, tu n’es qu’une personne qui ne vit plus dans ce monde, pour prétendre faire preuve de ton éventuelle existence tu fais sentir ta présence de façon surnaturelle. Passe ton temps à insulter PEYA, les NGUESSO, les SASSOU,… Le petit-matin que promets aux gens te confondra….

  212. Alain Mikolo-Inga

    Firmin ONDZEA, ODZOLO, vous avez bien raison. Mais, une vaste campagne de sensibilisation au plan national, c’est ça l’idéal, malheureusement les anti-valeurs priment sur l’excellence. Pour preuve, un seul congolais- bien identifié – à plusieurs fois fait usage des moyens de l’État pour acheter toutes les parutions de la Presse écrite qui mettent à la disposition des congolais les informations sur les exploits des Ouvrages du Dr PEYA. Après quoi, il les fait brûler, les photos existent. Alors chers frères, comment mener à bien un tel projet dans un pays copieusement politisé ? Ses maîtres mots « YE MPE AKOMI KO LAKISSA NINI AWA ! ». Comprenez!!!!

  213. Alain Mikolo-Inga

    DÉTOURNEMENTS DES FONDS

    Une triste histoire de la honte, comment le NON-SENS peut-il prendre la place du BON SENS ? Les experts en mensonges, ces professionnels de la désinformation, ne favorisent point le Chef de l’État. Ben ! Ils le font pour cacher leur incompétence insoluble. Au Dr PEYA, ils l’aiment pas parce qu’il aurait contourner leur plan machiavélique contre le Congo, avec le non changement de la constitution dont ils étaient les commanditaires dans l’ombre des arbustes de la Présidence de la République.

  214. Alain Mikolo-Inga

    ES VALEURS DE LA DÉMOCRATIE

    On ne le dira jamais assez, le Dr PEYA n’a pas déformé le sens de la démocratie, car elle demeure un système politique dans lequel la souveraineté procède de l’ensemble des citoyens d’un État. Il à seulement un souci pour l’avenir de la démocratie au Congo, quand il dit: « la démocratie n’est qu’un concept vide si le souverain primaire n’a pas accès à l’information, encore mieux à un niveau d’instruction qui lui permette de participer au débat politique de son pays ». La démocratie repose sur un certain nombre de valeurs, d’attitudes et de pratiques qui peuvent prendre différentes formes selon les cultures et les sociétés du monde. Tolérance, solidarité, compromis, égalité et équité, respect… Ces valeurs sont aussi celles qu’on retrouve dans LA DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME. Donc, apprendre à connaître et respecter ces valeurs de fonctionnement de la démocratie à l’école permettra de lutter contre les discriminations de toutes sortes.

  215. Alain Mikolo-Inga

    ROGER ANDELI, BORIS OKOUNGA, ARNAUD OPANGO,…, un peu de de respect s’il vous plaît au peuple Mbochi, pouvez-vous nous démonter que quand YOMBY OPANGO était aux affaires tous les kouyous étaient gâtés? En dehors de ça, le débat actuel ne vous concerne même pas, puisque votre raisonnement frôle le manque de connaissance attitrée en la matière. Je préfère que vous vous taisez, c’est mieux que d’étaler vos faiblesses dans un débat d’intellectuels.
    L’usage du terme »biens publics » à la place de »biens collectifs » est en anglicisme problématique qui constitue un obstacle aux apprentissages de la science économique par les élèves et étudiants, puis une difficulté pour le déroulement du débat public. Au-delà de la confusion entraînée par l’usage non rigoureux du terme »biens publics », il me semble que l’assimilation entre »biens publics » et « biens collectifs » occulte des débats importants. Bon ! C’est parfois un problème de manque de niveau!!!!!

Laisser un commentaire