«

»

Nov 13 2017

Au nom du peuple Congolais : Réponse de Laurent Dzaba au Premier Ministre Clément Mouamba

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. SASSOU LE DERNIER EMPEREUR DE LA FRANCEAFRIQUE

    Bravo
    Mais vous parlez aux mures. Il faut savoir ceci
    CEUX VOUS APPELEZ MEMBRES DU GOUVERNEMENT, LE SENATEURS, LE DEPUTET, ET TOUT AUTRE INDIVIDU AUTOUR DE LA GOUVERNANCE DE L’ETAT DU CONGO ACTUEL, SONT ILIGAL EN COMMENCANT PAR LE REDOUTABLES DES CRIMINEL AFRICAIN AU NOM DE SASSOU.

    TOUES CES PERSONNES SONT DES ESCLAVE AU SERVICE DE LA France, VOICI LA POLITIQUE DE LA France AU CONGO.
    CREE UN GROUPE DES NOUVEAU AOU ANCIEN RICHES
    RENDRE TOUT LE PEUPLE CONGOLAIS MISEREUX

    DONC CES FAMEUX RICHES S’ESTIMENT ETRE AIMEE PAR LA France, DONC ILS DOIVENT SERVIR LEUR MAITRE.
    C’EST LA RAISON POUR LAQUELLE ILS ONT DES SALAIRES DE 5 A 9 MILLIONS DE CFA SOIT $ 8900 A $16000 (salaire impossible dans un pays dite développé)
    LA MOYENNE DES SALAIRE AU CONGO EST DE 120 F CFA

    DU COUP CES ESCLAVES DE LA France REGARDENT LES AUTRE EN BAS ILS SE DISENT MEME PLUS CONGOLAIS C’EST POUR CELA QU’ILS PARLENT « BA CONGOLAIS YA NZALA » EN PLUS DE CECI ILS ONT LE DROIT DE VIOLER TOUTE FILLE OU FEMME DU CONGO, LE DROIT DE TUER, LE DROIT DE TORTURER. LE DROIT DE VETO FRANÇAIS, NGAKALA, NDENGUE, OKOLI ET AUTRES LES PROTEGENT.

    POUR EUX ILS SONT FRANÇAIS ET ILS TRAVAILLENT POUR LA France PAS QUESTION DE DESCENDRE. NTSATY MABIALA L’A BIEN DIT « CEUX QUI SE SONT RETIRES QUE VONT-ILS DEVENIR ?»

    TANT TOUTE CETTE BANDE DE CANCRELAS SERA LA OUBLIONS LE CONGO

  2. je suis de passage au Congo des hommes privés de liberté, de foi, d'amour, où les Hommes de Dieu qui ne prêchent plus la bonne nouvelle.

    Comment comprendre que le gouvernement ne se soucie pas de l’avenir de la jeunesse. Il n’y a plus école car l’unique université publique du pays est fermée depuis deux mois à quand la reprise et la fin de l’année académique 2016-2017 ? Voilà à quoi sont livrés les jeunes où l’on a volé les réservés des générations futures. Le P.M. avait même minimisé les revendications sociales des agents de l’Université Marien Ngouabi. UN gouvernement avec des propagandistes sans recul depuis 2016 on attend l’ouverture de l’Université de Kintélé. Pourquoi mentir au peuple ? La cité gouvernementale, le barrage de Sounda, … Les journalistes sont fatigués de lire les promesses aux peuples alors que rien ne se fait. Nous avons des fonds pour organiser des sommets , recevoir des gens qui n’ont plus d’avenir politique en france mais pas de fonds pour aménager nos écoles, nos hôpitaux, nos routes, assurer le bien-être des Congolais.
    M Sassou, Mouamba, Ayessa, Bouya, Ndzombo,Nsilou,Mvouba que voulez vous faire des Congolais,vous pensez aux études des jeunes bacheliers?
    Souvenez vous que la roue tourne et demain ne soyez pas étonnés si les Congolais vont exiger une purge pour tous vos descendants

  3. Meking

    Mr Mouamba faites quelques choses pour le peuple,soit different des ces illetrés,idiots et villageois mbochis stp.

  4. Loathey

    Bravo cher Laurent pour cette lettre, mais je releve que vous vous etes trompe de destinataire: Mr. Mouamba n’est que l’humble majordome de l’ogre de Mpila qui gere tout et decide sur tout. Adressez donc votre lettre au chef de la bande himself, please. Par ailleurs demander a ces usurpateurs de taxer davantage l’essence ou les billets d’avion revient tres cher ami a faire trinquer les plus fragiles dont votre lettre reclame la protection et l’amelioration du pouvoir d’achat. Soyons plus coherent sur ce point. Quant a votre proposition de dialogue elle me laisse pantois parce que vous etes tres bien informe et que vous savez que l’idee du « dialogue » vient des officines de Mpila et prepare les esprits, en cas de perte inopinee du pouvoir, a absoudre ces bandits de leurs crimes. Dialogue=impunite. Il y a quelques semaines les sages, cadres, eveques et autres eminents ressortissants du Pool sont alles dialoguer qu’est-ce que cela a donner? Pourquoi le Pool continue-t-il a vivre le martyr? Vous pensez serieusement que des gens responsables qui veulent avancer le pays attendraient votre lettre ou les injonctions du FMI avant de reduire le train de vie de l’Etat? Je sais qu’on a pas beaucoup d’options en ce moment pour faire partir cette dictature, mais pardon, n’ajoutons pas le ridicule a notre couardise!
    Enfin je crains que le ton tres diplomatique de votre appel n’arrache de ces canailles qu’un petit sourire narquois car avec eux il faut toujours cogner a l’instar des gabonais qui disent: une affaire en grou-grou se regle en grou-grou! Allez, bon dimanche!

  5. anonyme

    les actes les plus simples sont les plus efficaces:
    – libérez les prisonniers politiques, cela va apaiser ou aider lorsque vous en aurez besoin.Autrement, le moment venu, ce sera règlement de compte et on prendra des années de retard.
    – rationalisez le paiement: les recettes ne suffisent pas, alors faites comme Milongo, payez x ce mois ci, et une autre corporation le mois suivant.
    -décentralisez: certaines corporations, du fait de la corruption sont moins exposées que d’autres: douanes, impôts, il faudrait mettre en place quelque chose d’autonome, afin qu’ils se prennent en charge d’une certaine manière.Il est en effet incompréhensible qu’ils revendiquent alors qu’ils ont des madesso y’a bana en millions chaque mois, donc remettre de l’ordre dedans.
    – faites l’inverse de ce que vous faites: des déductions. fiscales contrôlées au profit des populations permet de redistribuer ce qui reste, plutôt que de tout concentrer, centraliser depuis 60 ans sans que cela efficace.
    – les spots névralgiques(grands hôpitaux, grands établissements scolaires): gérez les vous mêmes, avec une exigence de contrôle journalière.Les parents acceptent certaines choses si leurs enfants vont à l’ecole gratuitement, et que les établissements sont équipés.Nous avons les moyens de le faire.
    – cherchez l.argent là où il se trouve: où est l’argent volé par Koukebene, Moungounga, et tous les directeurs des douanes- impossible, trésor etc?
    maintenant, comme vous vous sentez redevables vis à vis du President de la république, il convient de mettre les pendules à l’heure car travailler avec des voleurs incompétents ne fera qu’agraver les choses, et la question de l’effondrement n’ est qu’une question de temps qu’il faudrait raccourcir car plus cette descente est longue, plus la révolte sera violente, et plus le défi à relever très difficile, voire impossible.
    Les médicaments doivent pouvoir être vendus par les pharmaciens, même aux détail car cela permet de vendre tout en permettant de soigner car les gens ont des moyens limités.Les américains vendent les médicaments au détails dans les pharmacies, et cela va réduire le risque de voir les gens mourrir en achetant des faux médicaments dans la rue.
    sur ce dernier point, la numérisation de l’economie est un des chantiers les plus important, car bien menée, cela devrait limiter les fraudes et faciliter le quotidien des congolais.

    Enfin laissez les gens s’exprimer pur avoir une société qui pourra évoluer, car le fond du problème est le fait que maintenir un regime politique de cette manière induit des coûts très important dans l’economie du point de vue maintient de l’ordre ( les militaires et autres systèmes répressifs coûtent cher et il n’y a pas de contrôle).
    N’empeche qu’une grève générale illimitée devrait suffire à remettre de l’ordre

  6. GUY-FERNAND LOULENDO

    Votre lettre fait des propositions intéressantes notamment sur la réduction du train de vie de l’état, ce sont des propositions de bon sens( existe-t-il de bon sens avec ce pouvoir), les salaires des ministres, députés, sénateurs et généraux sont tout simplement injustifiables.

    Une réserve sur l’augmentation des prix du gazole, cela aura pour conséquence l’augmentation des prix des transports en commun et des taxis, ce ne sont pas les plus riches qui les empruntent. quant aux logements sociaux, il en existe pas au Congo, celles construites sous cette appellation n’ont sont pas, vu leur prix de vente et loyer (bacongo et talangaï).

    Mais j’ai peur , comme cela a été dit, que le destinataire ne soit pas le bon. les premiers ministres sous takou nguesso n’ont que très peu de pouvoir. Souvenez-vous du témoignage de souklaty-poaty à la conférence nationale, il déclarait,en tant que premier ministre il ne savait pas que rapportait la vente du pétrole congolais,et ignorait tout de ce qui se passait dans ce domaine. Mouamba n’échappe pas à cette réalité sassouiste.

  7. ALERTE GENERALE

    LE DERNIER JOKER POLITICO-CRIMINEL SOUS TRAITANT NEGRIER DE LA FRANCAFRIQUE AU CONGO, DENIS NGUESSO PARTIRA T-IL PAR UN SOULEVEMENT POPULAIRE OU PAR UN COUP D’ETAT SALUTAIRE…?
    LE FUTUR COUP D’ÉTAT CONTRE LE DICTATEUR SASSOU NGUESSO SERAIT-IL EN PRÉPARATION AU CONGO BRAZZAVILLE? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/11/le-futur-coup-d-etat-contre-le-dictateur-sassou-nguesso-serait-il-en-preparation-au-congo-brazzaville.html

  8. GUY-FERNAND LOULENDO

    Je pense que nous sommes qu’au début de la catastrophe. Avec les retards ou le non payement des salaires de nombreux parents ne pourront plus payer les frais scolaires de leurs enfants, ils seront certainement expulsés des salles de classe. Le dernier recours sera le retour à l’école publique, hors on a tué l’école publique, les classes sont déjà surchargées (quand elles existent, cas du Pool), que va-t-il advenir de ces écoles avec le retour à l’école publique des élèves venants du privé?

    Je n’ose pas penser aux enseignants du privé qui, certainement connaitront des purges, par manque d’élèves et donc d’entrée d’argent. Ce seront plusieurs milliers d’enseignants qui retrouveront sur le carreau.

    Le Congo marche sur la tête, dans l’essentiel des états, la fréquentation de l’école privée c’est l’exception, les enfants sont en général dans les écoles publiques, c’est le contraire qui s’est produit au Congo avec la libéralisation de l’enseignement et le pétrole qui coulait à flot.

    L’école publique a été abandonnée à elle même, sans investissement, le pouvoir à pensé que le privée allait se substituer à l’état. Non l’éducation est le domaine qui relève par excellence de l’état.

  9. Kassava de Tsibakala

    Chers compatriotes,
    Cher Laurent Nzaba,

    Dès d’entrée de jeu je voudrai lever une équivoque qui pourrait prétendre à soupçonner que je vais tirer à boulets rouges contre le compatriote Laurent Nzaba qui a usé de tout son précieux temps pour rédiger cette lettre à Monsieur Mouamba qu’il vient de présenter.

    Je ne retiens, cependant de cette lettre que son appel à un dialogue national, dont il a su qualifier « d’assises nationales » à l’égard de ses bandits à la tête de l’Etat congolais. Stop please, tu fais là une grosse bévue mon frère, afin qu’en se tutoie, en s’adressant à ces gens. Non cher Laurent Nzaba j’espère que tu ne l’as pas fait sciemment cette lecture erronée des signaux « rouges vifs » du crépuscule de la parenthèse historique tant douloureuse de notre pays, ceux-là qui nous révèlent sans détour l’agonie du pouvoir moribond de Brazzaville. Pourquoi apporter tant d’honneur inespéré à ces malfrats ? Tous ces gens à la tête du pays ne méritent désormais que du mépris de notre peuple.

    Je vais réencadrer certains faits que tu as su nous livrer avec un peu plus de précision. Ce sont des faits évidents qui pourront élucider nombreux d’entre nous sur la nature qui caractérise l’esprit criminel, irresponsable, suicidaire et donc djihadiste de tous ces dirigeants de notre pays à tous les niveaux.

    Suivez ce récit avec attention ; et je défie le gouvernement congolais de porter une plainte contre moi .

    A quelques 3 semaines du début du lancement de la campagne des législatives du Congo de 2017, le gouvernement de Clément Moamba avait été informé que la banque de France avait décidé de dévaluer le Franc CFA suite au déficit criard que présentait la zone CEMAC en comparaison aux économies de la zone CEDAO. Pour des raisons de prestige de « boucs » et de sauver la face aux yeux du monde entier, les dirigeants de la zone CEMAC avaient accepté « uni sono » d’éviter la dévaluation du FCFA en s’engageant immédiatement à appliquer les mesures suivantes :

    – Réduire le train de vie de l’état en divisant tous les salaires des agents de l’état par 2 (deux).Ceci incluait les prestations des ministres, députés et des agents des corps de la sécurité etc…
    – Réduire les effectifs pléthoriques dans les administrations et services publiques.
    Réorganiser les entrées fiscales par la maîtrise du système de recouvrement en s’appuyant des techniques innovantes de l’outil informatique.

    Alors, demandez s’il vous plait à Monsieur Moamaba si ces mesures avaient été appliquées sur le champ au Congo Brazzaville? Je vous répondrai par un : NON sec. Mais à la place, qu’est ce qu’ils ont fait ces bandits? Ils ont organisé cyniquement les législatives en sachant très bien que l’économie du pays n’allait plus bien. Quel cynisme ! Et pire les députés de l’ancienne Assemblée accusaient déjà 4 mois de retard de salaire. De ce côté-là, silence radio… Aucun électeur ne devait apprendre que leur représentant souffraient des arriérés de salaires, puisque les législatives se pointaient à l’horizon… Et là vous comprendrez l’esprit pervers et machiavélique de ces soi-disant dirigeant du Congo, ces députés au nom de l’omettra qui consiste à conserver le pouvoir, se sont tus sur leur sort. Quant au peuple congolais, dans ces mêmes semaines comme des vrais dupes, ignoraient tout ce qui se pointait économiquement à l’horizon, alors que leur sort était scellé. Les bandits à la tête du pays avaient déjà mijoté entretemps un autre plan de survie, qui consistait à celui d’inviter le FMI pour la rescousse de l’économie nationale et afin d’imputer toutes les reformes drastiques, connues depuis Mars 2017 de réduction des salaires et autres mesures d’Austérité au seul FMI. Le ministre Moamba voulait vendre ces mesures, comme étant les conclusions non voulues et prises à contre cœur par le gouvernement au nom de des accords avec le FMI. Peine perdue… Si le ridicule pouvait tuer, Mr Moamba serait déjà 10 fois mort.

    Comble de malheurs pour eux, ce coup aussi ne va pas marcher car le FMI a reporté les pourparlers.

    Que se passe t-il actuellement dans les rouages du pouvoir ? Le tableau est bien pitoyable. Si Clément Moamba avait les couilles bien suspendues, il aurait démissionné. Pourquoi ? C’est simple : il est vraiment indigne pour un pays que les ministres du premier ministre Clément Moamba n’aient pas touché leurs salaires depuis 3 mois et qu’ils gardent leur portefeuille, tout comme les nouveaux députés qui sont aussi à 3 mois de salaires impayés. Que dit le président de l4Assemblée nationale sur le traitement des soi-disant élus du peuple ?

    Faites vous en vous-mêmes maintenant en toute liberté d’esprit une idée sur la qualité, sur le type et aussi à quel genre de personnage avez-vous à la tête de notre pays.

    S’ils avaient mis en exécution la réduction des salaires imposée au mois de Mars 2017, la situation socio-économique du pays aurait pu être maîtrisée et moins brutale comme nous la vivons à présent. Les salaires seraient encore payés et surtout assez régulièrement, sans oublier que le CHU serait encore de nos jours opérationnel…. Mais hélas !

    De toutes les façons, à quelque chose malheur est bon. Ces bandits qui sont habitués à diriger le pays avec du mensonge sont maintenant en train de payer un lourd tribut de cette politique. La grosse cagnotte qu’ils avaient volée au peuple congolais est devenue la perfusion nationale afin de contenir artificiellement la grogne des masses. Seul dieu sait, pendant combien de temps ceci ira encore bien… L’hémorragie de ce pactole volé aurait pu être de moindre taille s’ils avaient mis en exécution la division des salaires par 2. Maintenant c’est trop tard, ils doivent saigner…. Leur stratégie était construite sur la culpabilisation du FMI comme bouc émissaire, s’est raté définitivement. Maintenant c’est fini, ils doivent accepter qu’ils aient été incapables de bien mener la destinée de notre pays et qu’ils aient eu à échouer sur toute la ligne.

    Le mensonge sur le prix du baril de pétrole qui a chuté, peut se faire raconter dans les jardins d’enfants congolais mais pas chez les gens qui sont partis à l’école. Mr Moamba est un mauvais menteur.

    L’argent volé se fait restituer d’une façon inespérée au souverain primaire, le mensonge érigé en mode de gouvernance a été rattrapé, il y a une chape de plomb sous les ailes de l’oiseau « SASSOU-MOAMBA ».

    Ne donnez plus à ces gens un semblant d’ honneur, dont ils ne méritent pas en dialoguant avec eux. Ils seront chassés par une meute populaire enragée et déterminée….

    Vive le Congo

  10. A SUIVRE

    LE BILAN POLITIQUE ET GEOSTRATEGIQUE DU NIBOLEK EN MODE PASCAL LISSOUBA ET POURQUOI ET APRES ?

    Le meilleur allié de Sassou Nguesso dans la reconquête du pouvoir par les armes, aura été, à tout bout de champs, le Président Pascal Lissouba, lui-même. Les méthodes de gestions de ce pouvoir depuis 1992, où se mêlaient: régionalisme, mégalomanie, arrogance, mépris, intolérance, autosuffisance, égocentrisme, fanfaronnade, orgueil mal placé, manque de dialogue, verbiage, pédantisme.

    A ces dérives de toutes sortes se sont ajoutés, au fil des temps de monumentales fautes politiques qui les ont conduit à ignorer l’essentiel: l’intérêt général, méconnaitre la constitution, pourtant le meilleur bouclier et le bréviaire – La suite, nous la connaissons !!! https://www.youtube.com/watch?v=akoSj8qaEOk

    1. Limingi - Britos La main de Moungalla

      Et…???… Dans ce cas, comme le tort est a Lissouba sur l’actuelle débâcle financière du pays, on fait quoi alors devant la présente situation ?
      Vous êtes comme votre sassou, un véritable con puant. Simplement un con!
      Avec les nouvelles entrées financières du pétrolière négociées avec courage par Lissouba « contre Elf » (ce que sassou ne sera jamais capable de faire ou de realiser – c’est a dire faire soutirer plus a une multinationale comme Elf a l’epoque pour augmenter la part du Congo), vous et vos sassou aviez eu le temps de prouver le contraire au congolais. Mais qu’avez-vous fait de tout cet argent reçu grâce a l’augmentation des revenus financiers générés par les rentrées du pétrole négociées par ce même Lissouba?… En dehors des biens mal acquis et l’hécatombe financière actuelle (misère et maladie partout), le peuple congolais ne voit pas ce que vous avez fait et continuez de faire…. Pas de soins de santé. Pas de CHU. Pas de salaire. Pas d’écoles publiques. Pas d’Universités. Pas de pétrole lampant et d’essence. Chômage endémique et épidémique. Les congolais a présent fouillent dans les poubelles pour se trouver de quoi manger.
      Face a ce que vit le peuple actuellement, avez-vous vraiment le sens d’un peu de compassion en tant qu’humain? Dieu!… mais quel type d’hommes êtes-vous, vous et vos sassou?
      Tout simplement des vomissures!

  11. ETRE IDIOT, IGNARE DE NAISSANCE

    Mais ou sommes-nous
    C’est Lissouba qui vient de fermer le CHU
    C’est Lissouba vient fermer l’université
    C’est lissouba qui vient vider le Pool de ses habitants
    C’est lissouba qui de fermer le CFCO
    C’est Lissouba qui fait le génocide de 1998 a 2002 dans toute la partie du sud du Congo
    C’est Lissouba qui eu des milliards d’entrée du pétrole en maintenant qui veut le FMI
    C’est Lissouba qui crée l’armée tribale ou la casi totalité des généraux sont Mbochi
    C’est Lissouba qui a fait le referendum illégal, et tricher aux derniers élections présidentiel
    C’est encore Lissouba qui tout a détruit en balkanisant le pays la fonction publique est nordiste
    C’est encore Lissouba ou toutes les postes cles sont aux mains des non méritants Ok…, IT… OG…. IB…., OB… OM… Ek……. L’ensemble des yaka nokinoki

    QUI VA METTERE LE PLUS GRAND CRIMINEL AFRICAIN DE TOUS LES TEMPS HORS D’ETAT DE NIURE LE CONGO SASSOU D’OÙ VIENS-TU? POUR VENIR DETRUITRE NOTRE BEAU PAYS LE CONGO. L’ECOLE ÉTAIT GRATUITE POUR TOUT LE MONDE AVEC UNE INSTRUCTION DE QUALITE, AVEC NOS RICHESSE CECI EST VACHEMENT POSSIBLE. MAIS EN CE NET MOMENT IL FAUT TOUT RESTRUCTURER.
    QUAND ON VIENT D’ECHOUE ON DEMISSIONNE ON N’ATTEND PAS QUE TOUT S’ECROULE, OU MOINS QU’ON EST UN IMBECILE, UN SUAVAGE, UN IGNORANT, TERRORISTE, BANDS DE GRAND CHEMIN, UN INCONSCIENT, UN FOU.

  12. AFFAIRE CRIMINELLE

    LE MEDEF FRANCAFRIQUE EST-IL PARTENAIRE DES CRIMES ECONOMIQUES ET DU SANG ASSOCIES AU DICTATEUR SASSOU DU CONGO BRAZZAVILLE? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/11/5a086906-7028.html

  13. John Mbote

    Merci Mr. Dzaba. Vous venez de rediger ceux que le Congolais modeste pense. Je suis de plus en plus pessimiste quand a l’etat d’esprit de Mr Mouamba et Sassou. Certes que Sassou serait aujourdhui prisonnier de ses propres crimes (politiques, economiques, sociaux et cruels), mais il devrais comprendre ou faire comprendre que plus qu’il s’accroche et plus qu’il annul la possibilite de repentance pour lui meme et ceux qui le support. Le noffrage de notre pays a deja commence et dans cette lancer nous perirons tous. Un peuple sans dignity est un peuple en peril.

  14. ETRE IDIOT, IGNARE DE NAISSANCE

    La richesse de la Guinée équatorial c’est le pétrole comme au Congo, et nous sommes en Afrique. Le savez que se pays l’électrice et l’eau se trouvent dans tout l’étendu du pays, et plus c’est gratuit. Prenez votre temps de visiter se pays même en navigant dans l’Ethernet. Les entreprises privées s’installent dans ce pays avec des centres médicaux de granges qualités.
    Le crise de pétrole n’existe qu’au Congo, c’est le manque de savoir faire, une bandes des incapables.
    La grandeur de l’homme la valeur de l’homme, les emboitions d’un homme l’intelligence l’homme nait avec c’est dans la personne
    La vision de sassou c’est la destruction. La balkanisation le tribalisme, l’enrichissement illicite, la France ne peut que l’aider dans as façon de faire temps les intérêts de la France sont garantis.

  15. sitou Mpaka

    Cher Laurent arrêtons de légitimer des voyous , car l’appellation premier ministre est excessive , un soit disant gouvernement qui laisse fermé le plus grand hôpital du pays .

  16. jefferson

    triste Congo dire que ce premier ministre et le gouvernement avaient pour objectif: le tout économie et tout social, à la place ils nous proposent « l’attentisme »

  17. Martin Abouya

    A ce rythme, ne faut-il pas souhaiter la recolonisation du Congo, pour donner a tous les mbochis l’opportunite d’aller vivre en France ?
    Pauvres d’esprits, ils ne revent tous que d’avoir des maisons en France, comme si a Mboundji, Oyo, Tchicapika, Ongoli, etc. ils ne peuvent pas conscruire des maisons de qualite et y vivre.

    Un signe du manque d’interet de Denis Sassou Nguesso pour le Congo: regardez bien comment il a place les sites des zones economiques speciales. Il a saute le Pool, les Plateaux, le Niari, la Covette-Ouest et la Likouala. Il a tout concentre a Loukolela et a Oyo chez lui. Celles de Pointe Noire ne sont encore que des projets pieux et sans chance de se realiser.
    Avouons que c’est n’est pas le signe de sa decheance mentale ?
    Je bsuis mbosi, mais je n’accepte pas un tel tribalisme. Le Congo est un et indivisible.

    Martin Abouya

  18. MBATA

    JE DIS BIEN QU’ILS SONT IRRESPONSABLE (les membres du gouvernement) , personne ne prend son courage afin d’expliqué au peuple ce qui se passe réellement. pour voler ils ont bien eux le temps, on ne peut pas continuer à vivre toute le temps comme sa, il faut comprendre que le peuple n’est pas dupe, j’ai un enfant, moi je suis appelé génération sacrifiée et mon fils lui quel est son avenir dans ce pays, c’est simplement une honte et une grande honte pour ce gouvernement, une honte pour les hommes politique de ce pays, une honte pour les hommes du nord qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la destruction économique, politique, matériel de ce pays. L’histoire parlera un jour serons nous du bon coté de l’histoire (les homme du nord). je ne pourrai terminer sans citer l’homme du pool et les VILLIS, vous n’êtes pas sérieux, vous êtes autant responsable. je cite « on ne peut tromper une partie du peuple tout le temps mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps » la chose publique n’est pas ta chose tu es un simple gérant.  » face à certaines injustices quelques sois leurs natures et certains préoccupation du peuple on a plus besoin de fuir la mort puisque dans ce cas, nous acceptons de l’affronter afin que nous soyons dans nos droit « 

  19. Peuple

    La compassion, l’amour, l’écoute…, ne font plus partir de leur vocabulaire, ils ont la définition originale de la politique, celle qui va de sois avec les aspirations du maitre, seule sa satisfaction compte, ils n’ont plus le temps à l’écoute, s’illustrent dans des positions de puissance et de prestige, ils ont perdu véritablement le sens humain. La population qui cri à longueur de journée, les intéressent peu. Croyez-moi, ces cris, présentement, sont montés de la terre jusqu’au ciel. Dieu seul, s’occupera de nos érosions et autres formes de doléances jetées dans les armoires.

Laisser un commentaire