«

»

Juil 09 2017

Clin d’œil : Le Président du Yuki soutient le candidat indépendant Joseph Dadys Badiabio à Moukoundzi-Ngouaka

Une vraie démonstration de force de Guy Brice Parfait Kolelas, toujours aussi populaire.

No comment.

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. COMME S'IL N'Y AVAIT PAS LA GUERRE, DES MORTS ET DES VIOLS AU POOL... RASSEMBLEMENT DES IDIOTS

    Au pays des aveugles, les borgnes sont rois.

    Le fanatisme tribaliste idiot et stupide dans toute sa splendeur.

  2. ON NE RÈGLE PAS LES PROBLÈMES AVEC CEUX QUI LES ONT CRÉES.

     » L’homme s’est progressivement hissé au sommet du monde par l’invention de la fiction, la pensée imaginaire, qui lui a fait dépasser les contraintes imposées par les lois biologiques. L’une des plus vieilles des fictions, c’est la religion. Celle-ci lui a permis de fédérer des centaines d’individus là où les autres espèces animales, comme les chimpanzés dépassaient très rarement des groupes de plus de cent (100) individus, autour des dieux ou d’un dieu. Il a ensuite créé d’autres fictions comme la nation, celle-ci réunissait des millions d’individus autour des valeurs, des symboles, des lois et des objectifs communs et vivant dans le même État.

    Cela fait plus de 50 ans que dans notre pays cette fiction ne se matérialise pas. Le fait d’appartenir à une même nation développe la conscience d’être unis par une identité historique, culturelle et linguistique. Nous avons depuis plus de 50 ans échoué à développer cette conscience d’appartenance à une même communauté parce que les dirigeants successifs ont plutôt travaillé à nous diviser pour mieux régner. Cette situation nous fait regarder les problèmes du Pool comme un évènement exterieur à notre vie. Ils ont instrumentalisé le tribalisme pour se construire une base de supporters pour parvenir au pouvoir. Alors que nous savons qu’aucun d’entre eux ne peut satisfaire la totalité de son groupe ėthnique, il en satisfera une petite partie, infime et laissera dans la misère et le dénuement le plus total la grande majorité. Pourquoi continuons-nous à tomber dans ce piège-à-cons, le sachant ?

    Dans les hôpitaux, les écoles et les administrations, il n’y a pas des entrées en fonction des ėthnies, tout le monde est logé à la même enseigne. Pendant qu’eux et leurs familles sont évacués vers les meilleurs hôpitaux occidentaux quand ils sont malades, le citoyen lambda, lui, meurt dans les structures de soins sous-équipées. Pendant qu’ils mettent leurs enfants dans les écoles occidentales les plus huppées, le congolais moyen envoie ses enfants dans des classes surchargées sans table-banc. Nous devons prendre nos responsabilités et construire cette nation.

    Pour cela la manifestation du 10 juillet est cruciale. C’est le début d’un processus qui doit se terminer par le départ du clan Sassou et de tous ces politiciens véreux qui exploitent le tribalisme pour se sucrer sur le dos du peuple ! Unis nous vaincrons, divisés nous perdrons. »

    À bientôt !

    David Londi

    DAVID LONDI: PEUPLE CONGOLAIS, UNIS NOUS VAINCRONS, DIVISÉS NOUS PERDRONS !!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/07/david-londi-peuple-congolais-unis-nous-vaincrons-divises-nous-perdrons.html

  3. PIRI

    Ne vous en faites pas,c’est un peuple à la recherche d’un leader,désemparé,appauvri, désorienté, humilié, persécuté, … sa seule solution,sortir vite de cette situation. Mais la question à se poser: Avec qui ce peuple va-t-il retrouver la paix véritable.
    Celui qui crie au tribalisme,n’est-il pas lui-même tribal?
    Les congolais du nord au sud agissent toujours au tour de leurs leaders proches. Avez -vous déjà vu des populations du nord se mettre derrière des opposants ou leaders du sud ? Voilà pour quoi le soutien apporté par le sud au Général du peuple,était une occasion offerte par certains opposants au peuple congolais de se sauver de la politique tribale qui mine notre champ politique.
    Réfléchissons

  4. TONA TONA

    Que tous ceux de mes compatriotes qui doutent de KOLELAS PARFAIT doivent réfléchir à deux fois. Vous êtes en France vous ne voyez absolument pas ce que fait KOLELAS au Congo. Lors des élections présidentielles il s’est passé quelque chose que KOLELAS garde pour lui pour ne pas diviser encore un peu plus l’opposition. Aujourd’hui, vous pouvez aller à Moukondo, Moungali ou Poto-Poto, les jeunes ne parlent que de KOLELAS PARFAIT il a un discours qui suscite intérêt. Actuellement, le PCT fait tout pour nuire aux initiatives de KOLELAS. Les jeunes de la partie Nord de Brazzaville disent haut et fort que seul KOLELAS peut sortir le Congo de la situation actuelle. Croyez-moi, j’ai discuté longtemps avec les jeunes d’OKOMBI, MOKOKO et MAKAYA tous sont unanimes pour soutenir KOLELAS. Partout où il passe le pouvoir a peur. Une foule immense se déplace. Ne perdez pas votre temps à le critiquer, il y a en lui quelque chose que même ses propres partisans ne peuvent expliquer. Croyez-moi chers compatriotes. MOUNARI et KOLELAS sont les deux têtus de l’opposition que sassou craint. Si vous ne croyez pas, venez au pays voir de vous-même ou encore demandez à vos parents. Et si c’était lui l’homme du moment ?

    1. COMME S'IL N'Y AVAIT PAS LA GUERRE, DES MORTS ET DES VIOLS AU POOL... RASSEMBLEMENT DES IDIOTS

      Aaaaaaahhh TONA TONA !

      Tant d’aveuglement est t’il le fruit d’une pensée partisane participative à la mangeoire ou le fruit d’un fanatisme tribal aveugle ????

      Quand SASSOU vole les élections présidentielles au nez et à la barbe du monde entier, comment peut on penser qu’il ne volera pas les législatives pour aller y participer idiotement ????

      Et cela d’autant plus que rien n’a changé, ni commission indépendante électorale, ni fichier électoral truqué d’avance et aucune présence d’observateurs internationaux.

      Participer à ces législatives n’est qu’une simple manière de donner une légitimité au pouvoir de SASSOU.

      Ne peuvent y participer que des gens qui reconnaissent d’abord SASSOU comme véritable président de ces élections dont il est le seul organisateur : LOGIQUE SCIENTIFIQUE INCONTESTABLE.

      Question : POURQUOI DE TOUS LES OPPOSANTS, KOLELAS EST LE SEUL QUI A LE DROIT DE VOYAGER, DANS LE PAYS, EN FRANCE ET EN ANGLETERRE ?

      Récemment venu en France puis en Angleterre qu’à fait KOLELAS pour dénoncer les multiples crimes de SASSOU ??? Réponse : Silence de mort.

      Contrairement à ce que vous dites, SASSOU n’a pas peur de KOLELAS, sinon, il ne l’aurait pas laisser venir en France puis en Angleterre.

      QUESTION : Pourquoi SASSOU n’a t’il pas peur de KOLELAS au point de le laisser voyager où il veut ???????

      La guerre est elle finie dans le Pool, pour participer « GAIEMENT » et « FESTOYANT » à des élections législatives ???

      QUELLE HONTE !

      QUELLE IMATURITE !

      Et pendant qu’on festoie autour de candidats cancres et vautours, hier encore plus d’une centaine de Congolais sont morts à KINDAMBA.

      La décence et le respect de nos martyrs eut voulut qu’on exigea comme condition d’organisation de la moindre élection, la cessation de tout envahissement militaire du Pool et l’arrêt de tous les combats.

      Dans le contexte actuel, participer aux législatives est un crime de non assistance au POOL en danger.

      Ne prenez pas des vessies pour des lanternes.

      Vous ne nous ferrez pas avaler VOS couleuvres de la trahison.

      Que des « MOUTONS AVEUGLES » vous suivent même par millions, ne change rien votre impéritie et à votre TRAHISON.

  5. Dieu m'a dit:.LE PEUPLE ET LES VRAIS LEADERS VAINCRONS

    Aller à la mascarade législative c’est cautionner le génocide du POOL c’est donner un blanc seing à Sassoufit de poursuivre la destruction du Congo avec son clan de mafieux véreux et criminels. Kolela rendra compte un jour

  6. ON NE RÈGLE PAS LES PROBLÈMES AVEC CEUX QUI LES ONT CRÉES.

    LES LÉGISLATURES SQUELETTIQUES DE SASSOU NGUESSO. LES GOUVERNANTS SANS LIEN AVEC LE PEUPLE ET LE PEUPLE SANS LIEN AVEC LES GOUVERNANTS. Par Fernand Mathias Ndalla
    ***********************************************************************************************************
    Encore une aventure de Sassou Nguesso contre le peuple comme la masse commune des citoyens. Il se joue au Congo, un scrutin de divertissement de l’opinion nationale et internationale. Ce scrutin va donner une légitimité spirituelle, morale, politique et sociologique au régime en faillite économiquement. Des campagnes sont menées par ci, par là.

    Quand le peuple est fatigué de voir les mêmes choses se faire bêtement. C’est depuis le renversement des Institutions Démocratiques du 15 mars 1992 que, le Congo connaît des échéances électorales sous la coupe d’un individu à la main de fer qui confond la Chose Publique qu’est : En latin  » Res : la Chose, Publica : public.  » Qui ne peut être la Chose Privée d’un homme aussi Superman qu’il soit. La dévolution du pouvoir est nationale et cela ne tient pas à une Tribu ou à un Groupe quelconque d’hommes ou de femmes.

    En rentrant dans le concert des Nations en 1960, cette fameuse Souveraineté ou Puissance Public n’appartient à personne sauf à cette entité juridique la Nation et nul ne peut en attribuer sa propriété. Là dans ce simulacre de scrutin qui se déroule dans un climat de terreur contre les populations civiles, et notamment une guerre injuste dans le Pool. Le corps de la Nation est démembré, la quiétude que peut représenter un scrutin ne se déroule pas en paix.

    C’est l’anti droit qui est le contraire du droit. Les institutions actuelles sont souillées du Sang des congolais. Nous sommes dans le territoire des Sauvageons, des gens sans éducation en premier c’est Sassou lui même et tous les candidats qui souscrivent à cette démarche criminelle. Le parlement ou parloir, lieu indiqué où les Élus de la Nation viennent avec les Doléances des différentes contrées du pays et les discutées en toute sérénité avec tous les représentants réunis dans un lieu solennel.

    La culture de la Discussion comme Voie Royale de communion de la Nation n’existe pas. Toutes les tentatives d’un Parlement aussi autonome n’existe pas et celui-ci est à la solde d’un dictateur qui se considère comme le Grand Dominant de l’Espace Congolais dans son ignorance de la géographie, de l’histoire des peuples qui composent la collectivité.

    Le Congo est un squelette digne d’un musée de sciences humaines parlant du paléothique ou de l’âge de la pierre taillée. La confusion du mot pouvoir y règne, certains l’attribuent à une tribu, à une famille, à une région qui prime sur les autres. Qui fonde le pouvoir dont les congolais du Nord croient en une légitimité historique venant d’un grand païen en mal d’être.

    Pris dans cet engrenage, ils sont pris au piège d’une Pèrocratie aveugle, fatiguée par l’abus du pouvoir à une Filsocratie de l’enfant mineur dans les actes marche de la même façon que son père majeur incapable. L’exercice de la Souveraineté a sa source dans le peuple. Car Sassou est appelé MR 8%, qu’il ne représente pas la Totalité des Congolais. Il est une petite part maigre du Tout National.

    1- QU’EST CE QUE LE POUVOIR ?
    Dans le lexique de termes juridiques en le définit comme :  » Un ensemble des compétences juridiques et des capacités matérielles de l’État : compétence suprême permettant de contrôler l’exercice des autres.  » Ensemble des organes ayant cette puissance ( Vocabulaire Juridique , Gérard Cornu Éditions Puf ). Dans le pouvoir, il y a la Capacité à faire des actes juridiques qui entraînent les droits et des obligations et le droit est à double face ou plusieurs faces. Dans le cas de Sassou c’est un majeur incapable qui doit être assisté, parce que ses décisions sont destructrices de l’Unité Nationale.

    Le fait que, par sa praxis, il vient de mettre les congolais dans les bras du Fonds Monétaire International. C’est le plus bête des citoyens et le dernier de la hiérarchie dans le Mbongui du Pool, donc le Zoba dont le rôle est d’allumer le feu et d’y veiller afin que la flamme de l’Espérance ne s’éteigne.

    En lingala, ils disent :  » Zoba liboso, Mayele sima.  » s’il est bête en premier, il ne sera pas intelligent en premier. Car l’acte de départ l’a désigné du vocable bête et idiot. Le mot Voir la prévention du lendemain, de ce qui va venir et perturber le bon ordre du peuple. Ce discernement dont un Chef cerne le futur et trouve les solutions n’est pas de son apanage. Il conduit la collectivité dans un trou béant dont lui et le peuple en fera les frais. A partir de la définition du pouvoir que Sassou n’est pas le propriétaire du pouvoir suprême et que seul le peuple en est le Dépositaire attitré.

    A- LA CONFISCATION DE LA SOUVERAINETÉ NATIONALE DU PEUPLE.
    La guerre avait consacré en 1997 (15 octobre 1997) la fin de la liberté du peuple. Tout le circuit institutionnel démocratique n’existait plus. Et il s’est autoproclamé le Tout Puissant donc un monstre à trois têtes qui veille à tout, contrôle l’ensemble dans la confusion. Les trois pouvoirs qui sont l’Exécutif, le Législatif, le Judiciaire sont en ses mains et seul sa volonté personnelle gouverne d’où l’état actuel de décomposition du tissu national.

    Les méfaits décriés dans le préambule de la Constitution du 15 mars sont revenus au galop comme le népotisme, le clientélisme, le régionalisme, l’ethnocentrisme, les inégalités entre les personnes et la confusion des pouvoirs. Tout s’enchevêtre et on a l’impression, il n’y a personne dans l’État et c’est une Chefferie à la tête du Congo. Ce monstre à trois têtes ne marchant pas avec harmonie piquera sa propre tête en pensant piquer le peuple.

    B- LE PREMIER BIEN MAL ACQUIS C’EST LE POUVOIR NATIONAL.
    Un bien immatériel et incorporel qui est une construction intellectuelle de l’Esprit de l’homme c’est le Droit qui est un ensemble de règles générales, permanentes, impersonnelles assortie de Sanctions et rendant Possible la Vie en Société. Ce droit n’est pas saisissable par la main, sinon on le mutile. Le Droit est la Création raisonnée des hommes et quand l’Homme a atteint la Raison vit dans le Droit. Et les deux formules ainsi citées viennent du Professeur Brachet à Assas et l’autre du Professeur Leclercq à la varennes St Maur ( Créteil ).

    Les droits et devoirs organisant le pouvoir national ne sont pas la propriété d’une famille ou d’un clan. Il y a rupture du Contrat National de la formation du Congo. Ce bien immatériel qui est le pouvoir est National et n’est pas l’apanage d’une famille ou d’un homme. Le propriétaire de ce pouvoir est la Nation qui est un ensemble d’hommes et de femmes ayant la Volonté de Vivre Ensemble. Le vouloir vivre ensemble est mise à dure épreuve. Ce bien intellectuel de l’Esprit et pensé au siècle des lumières est le Poumon du Peuple. Seul son exercice est confié à un citoyen ou à des citoyens comme des Détenteurs Précaires dont le peuple le reprend à chaque échéance. Ce droit ne peut pas se muer en propriété d’un homme. Le peuple ne peut ni lâcher sa subsistance.

    C- C’EST CET ABUS QUI FAIT QUE LE DICTATEUR DEVIENT LE PROPRIÉTAIRE DU PATRIMOINE DE LA NATION.
    La disparition des prérogatives de puissance publique conduit un Dictateur à en faire du patrimoine national son bien propre. Les enfants, les neveux, les cousins, les ministres s’approprient les biens de l’État jusqu’à leur aliénation. Faute de séparation des pouvoirs des organes et du mélange dans les mêmes du pouvoir national. Cela vient de la complaisance tribale des personnes croyant avoir la pleine propriété du pouvoir.

    D- LA DÉROUTE PERSONNELLE DU PÈRE ET LE SECOURS DU FILS.
    Quand un pouvoir est exercé par un homme qui n’est pas sensé oeuvrer pour le Bien Commun et quand les lumières du commandement lui manquent. Ce dernier règne par la corruption, parce que à la place de l’intelligence, il y a la brutalité et non le dialogue.

    Et quand les techniques oratoires manquent à cet homme. La violence va s’institutionnaliser et devient le pain quotidien. Le mot Progrès est freiné, le travail est perçu comme un crime. Le vol se généralise à une vitesse que la vie publique des citoyens honnêtes gens disparaît. Les partisans du moindre effort sont dans les premières places.

    La paresse se généralise. Le dictateur devient le Maître du désordre. Tout se construit sans fondation, dans ce chaos le dictateur affaiblit par l’âge et son incompétence et envisage une continuité du pouvoir par son fils.

    Il recherche la Paix de la Tombe et que son corps doit bénéficier de la protection de son fils. Ce fils aussi voleur comme le père va accentuer la cruauté pour asseoir son pouvoir. Ainsi s’installe les dynasties par le détournement du pouvoir national et de la dégradation de la règle du Droit comme la Droite Raison.

    2- LA LÉGISLATURE SQUELETTIQUE.
    Le squelette définit dans le Larousse comme :  » Un ensemble des os constituant la charpente du corps de l’homme et des vertèbres.  » C’est une législature sans chair ou tunique de peau. Et sans chair par la parole qui est sensée donner un sens aux Lois de bonne augure. Parce que le Député est la Voix de la Voie du Peuple. C’est celui qui fonde un peuple à travers des Lois justes. En cela, il faut des génies terrestres qui par le Savoir dire et le Savoir instruisent la communauté à un Devenir futur. Le compas, l’équerre et la truelle trouvent leur noblesse dans cette auguste assemblée.

    Les talents des uns et des autres semblent ne pas exister. Quatre enfants de Sassou ou plus vont y siéger ce qui fait de sa subordination à la dynastie de Sassou. Ceux ou celles qui font ce choix criminel d’entériner la Filsocratie du Fils seront au banc des accusés. La responsabilité du gouvernement devant la chambre n’existe pas. Et la motion de censure contre le gouvernement. C’est un parlement à percevoir son salaire, même l’immunité des députés y fait défaut. Okombi n’a pas jouit de ce droit. C’est une caisse d’enregistrement des voeux d’une Dynastie comme les Ewings à Dallas.

    A- COMMENT DOIT ÊTRE UN PARLEMENT DÉMOCRATIQUE.
    Dans la préface d’un livre  » Histoire du Parlement sous la direction de Jean Garrigues « , Jean Louis Debré cite Victor Hugo dans son livre publié en 1852 Napoléon Le Petit qui fait entrer le mot <> sa définition : <> . Vaste projection pour le législateur.

    B- L ‘AUTONOMIE RÉGIONALE DES ENTITÉS NATIONALES.
    Un député qui vit dans sa région d’un pacte de non agression peut paisiblement participer à un scrutin pacifique et digne. Le territoire vit la plénitude de son âme et peut aller à un scrutin digne de ce nom. Comme en 2002, le Pool subit une déchirure et les autres régions tenues au pas de la dictature. Un vote sans volonté du peuple. Le peuple est emmuré.

    Fernand Mathias Ndalla
    Explications en images photos et vidéos: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/07/les-legislatures-squelettiques-de-sassou-nguesso.les-gouvernants-sans-lien-avec-le-peuple-et-le-peuple-sans-lien-avec-les-gouvernant

  7. JEAN CLAUDE IBOVI

    A TONA TONA
    Ne ment pas .
    comment peux tu dire que les jeunes de talangai, ouenzé soutiennnent IMPARFAIT KOLELA.
    NON, nous n’avons pas votre mentalité des gens de l’état islamique qui apportez le soutien à tout « illuminé politique »
    A TALANGIA nous savons approuver et juger, la preuve en 1991 c’est chez nous que le grève de la CSC avait plus eu d’échos?
    en 2016 c’est encore nous qui avons souhaité le départ de SASSOU , nous ne l’avons pas voté, nous avons porté nos choix sur MOKOKO, okombi et KOLELA.
    Par contre cette foule des « égarés » me fait pitié car celui qu’elle écoute est tout sauf PARFAIT.
    N’ a t’il ILabandonné ntumi SON CONSEILLER POLITIQUE. et tout le peuple martyr du pool.
    N’est il pas en odeur de sainteté avec SASSOU, il rejoint son frère LANDRY qui selon vous avait trahi les idéaux du parti.
    Si vous doutez allez y discuter avec PAUL MATSIMA, FULGENCE MILANDOU, edgard diafouka bamBELA, MONSEIGNEUR MILANDOU , ils auront à vous dire sur cette saleté de la politique congolais.

  8. ON NE RÈGLE PAS LES PROBLÈMES AVEC CEUX QUI LES ONT CRÉES.

    CONGO BRAZZAVILLE: LA LISTE COMPLÈTE DE 65 TRIBUS REPARTIES EN 9 GROUPES ETHNIQUES MAJEURS. https://www.youtube.com/watch?v=-PSB_LInkGY

  9. stef

    ba zoba zoba bino tout , mais quand sassou passe au pouvoir après avoir tué kolalas parfait avait quel Age ? jusqu,a présent vous ne parlé pas de mvouba , nzon , silou , hellot mampouya , yombi , moukoueké , mounari , mbéri , et autres si bien que la liste est longue ! bien , tout ceux je viens de cité font parti de la génération de sassou et autres etaient au affaire pendant cinq ans avec lissouba alors ditent moi les quels sont plus intéligent que sassou ? ce sont tous des idiots et idiotes et vous qui critiqué parfait vous avez aussi les meme Age que lui et que faitent vous pour le pays ? aujourd,hui la région du pool est dans le sang et les reste des régions ont fait quoi ? soulevement ? non ! donc arreté vos conéries là ! aujourd,hui sassou a baiser toute sa génération et vous ne parlé pas de ceux là qui regarde et qui ont laisser sassou arrivé jusqu,a ce point donc bo kanga minoko na bino ya ko pola ba zoba . mais sachez le que chaque chose a une fin et en verra ce jour là celui qui viendra encore écrire de n,importe quoi ici si tu n,est congolais reste calme angolais vas !!!!!

  10. Mousingandou

    Si Sassou est encore président c’est parce que toute l’opposition n’a pas voulu accepté la vérité des urnes à savoir qu’actuellement, celui qui à la carrure d’un leader et de faire mouvoir les choses c’est Guy Brice parfait Kolelas. MOKOKO,OKOMBI,TSATSY,MUNARI, ont joué la logique du  » Tout sauf un Mularis à la tête » Voilà la cause du départ de Kolelas de l’IDC, Il a compris que les gens voulait juste l’utiliser, lui et la force motrice du KWUAZULU. Que cela vous plaide ou nom le pool c’est la locomotive, ce n’est pas du tribalisme mais la réalité. Premier partout. President, cardinaux, archevêque, officiers de l’armée, écrivains. Le Pool a toujours été devant. Même la fin du miono c’est le triavunum : Milongo-Kombo- Tabou ( avec Kolelas dans l’ombre) qui a permis cet événement. Sassou le sais d’où cette martyrisation du Pool pour stopper cet élan. Tant que vous refuserez cette réalité, nous serins tous les esclaves des Nguesso. En attendant PAKO fait son binhome de chemin. Eh
    Kasukulu ékia.

  11. "nous avons montre a l'opposition que nous avons des dents" dixit pascal lissouba president de la republique en decembre 1993 a casablanca

    il n y a pas une seule guerre au pool ni viols evidemment.l’unicef brazza n’a recu aucun rapport dans ce sens. oui le congo nest pas une epicerie familiale .oui. le pool aussi.le pool non plus n’est pas une boutique des kolelas.bacongo et makelekele n’appartiennent pas aux seuls kolelas.vous ne l’avez pas evoque.

    attention le pool n’est pas la locomotive du congo.mr p lissouba lavait dit pour masquer son incompetence.une guerre civile avait oppose les ninjas du pool aux aubevillois de p lissouba.nayanyt aucn justiuficatif constitutionnel mr lissouba avait trouve une parade en caressant le pool.le leadership du mcddi n’est ressentit qu en milieu lari.qui d’autre que le pool a vote pour b ou gbp kolelas? la democratie congolaise a des defis entre autres voir un non lari devenir leader dans le pool.

    le pool s’emporte trop facilement parfois pour un passage de mouche.

Laisser un commentaire