«

»

Juin 25 2017

« Biens mal acquis » : Julienne Sassou Nguesso et son mari Guy Johnson mis en examen

La fille et le gendre du président congolais Denis Sassou Nguesso ont été mis en examen cette semaine dans l’enquête sur l’origine du patrimoine de l’entourage de dirigeants africains en France, a appris dimanche l’AFP de sources proches du dossier.

Au moment où se tient à Paris le premier procès des « biens mal acquis », la fille et le gendre du président congolais Denis Sassou Nguesso ont été mis en examen cette semaine dans l’un des volets de l’enquête sur l’origine du patrimoine fastueux de familles de dirigeants africains en France.

Après le neveu du président, Wilfrid Nguesso, en mars dernier, les juges d’instruction parisiens ont mis en examen mardi Julienne Sassou Nguesso et son mari Guy Johnson, pour les mêmes faits de « blanchiment de détournement de fonds publics », a appris dimanche 25 juin l’AFP de sources proches du dossier. L’information a été confirmée par RFI.

Propriétés dans les beaux quartiers de la capitale, dépenses somptuaires, voitures de luxe : depuis 2010, des magistrats financiers tentent de déterminer si les fortunes de trois familles présidentielles, celles de Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville) de Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale) et feu Omar Bongo (Gabon), ont pu être bâties sur le territoire national grâce à des deniers publics détournés de ces pays.

Dix ans après les premières plaintes d’associations anticorruption, l’affaire dite des « biens mal acquis » a inauguré son premier procès lundi dernier devant le tribunal correctionnel de Paris où le vice-président équato-guinéen et fils du président, Teodorin Obiang, est jugé en son absence notamment pour blanchiment de détournement de fonds publics.

« Au moment où on s’approche de l’épilogue du volet Obiang, on s’approche de l’ouverture d’un procès du clan Sassou Nguesso », a estimé William Bourdon, avocat de Transparency International dont la plainte avait déclenché l’ouverture de l’instruction. « Cette affaire qui dure depuis dix ans sera annulée par des procédures tout à fait légales », a balayé l’avocat du président congolais Jean-Marie Viala, joint par l’AFP. En février 2016, il avait contre-attaqué en annonçant avoir déposé plainte en France au nom du dirigeant, à la tête du petit Etat forestier depuis 33 ans. Selon l’avocat, les pièces sur lesquelles est fondée cette enquête « ne sont pas conformes à la réalité ».

Circuits financiers

Julienne Sassou Nguesso, 50 ans, était agent d’assurance de profession, Guy Johnson, 53 ans, est juriste. Les enquêteurs s’interrogent sur l’origine des fonds qui ont permis au couple d’acheter en 2006, via une société civile immobilière (SCI), un hôtel particulier de la banlieue huppée de Paris, à Neuilly-sur-Seine, avec sept pièces et piscine intérieure, selon une source proche du dossier. À cet investissement d’un peu plus de 3 millions, s’est ajoutée une facture de 5,34 millions d’euros pour d’importants travaux réalisés entre 2007 et 2011.

Les enquêteurs, qui s’appuient sur des signalements de la cellule de lutte contre le blanchiment de Bercy (Tracfin), se sont intéressés à des mouvements financiers entre des banques de San Marin et des sociétés étrangères. D’après les investigations, plusieurs dizaines de millions d’euros en provenance d’entités publiques du Congo-Brazzaville auraient été transférés depuis 2007 sur les comptes de diverses sociétés offshores basées aux Seychelles, à l’Ile Maurice ou à Hong Kong, soupçonnées d’alimenter ensuite en partie le train de vie de certains membres du clan présidentiel, selon une source proche du dossier.

Les enquêteurs pensent que le couple aurait financé une partie des travaux par le biais d’une société seychelloise alimentée par le fruit de la vente des parts détenues par Julienne Sassou-Nguesso dans une société de télécommunications, qui serait liée à des « opérations de corruption », selon la même source. Ils s’interrogent aussi sur le rôle du gendre du président, apparu comme le gérant d’une SCI qui avait acquis en 2007 pour quelque 19 millions d’euros un hôtel particulier dans le cossu 8ème arrondissement de Paris, et dont des parts étaient notamment détenues par le clan d’Omar Bongo ainsi que son épouse Edith Lucie Bongo Ondimba, aujourd’hui décédée, qui était la fille aînée du dirigeant congolais.

La justice a déjà saisi plusieurs propriétés du clan des Sassou Nguesso ainsi qu’une dizaine de voitures de luxe.

AFP

 

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. LULENDO de Ponton

    C’est la culture du putschiste Sassou et de tout son clan : piller le trésor public pour des besoins personnels. Tous les biens mal acquis, où qu’ils se trouvent, seront vendus au profit du Congo libéré.

    Les nombreux serviteurs du despote qui ont dévalisé les deniers de la nation, connaîtront le même sort que leur maître ; la prison à vie. Ils apprendront à réfléchir sur la souffrance infligée à autrui. Par leur égoïsme, ils ont privé le peuple souverain des hôpitaux, des écoles modernes, de la nourriture saine et même d’ eau à volonté.

    Et maintenant, que le procureur clown Oko Ngakala convoque donc ce couple prédateur !. Il est bon de savoir d’où leur vient cette grande richesse subite . Mais, il est plus facile pour la justice farfelue de Brazzaville, de briller dans la privation de la liberté des opposants au régime despotique de Sassou.

    Courage à nos amis injustement emprisonnés par l’autocrate Sassou !

  2. INFOX

    COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ : POURQUOI LE DICTATEUR SASSOU S’ACHARNE T-IL CONTRE SON IDENTITÉ PROFONDE ? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/06/complexe-d-inferiorite-pourquoi-le-dictateur-sassou-s-acharne-t-il-contre-son-identite-profonde.html

  3. INFOX

    LA LISTE DES BIENS MAL ACQUIS AUX CONGOLAIS PAR LE SYSTÈME SASSOU RÉGION PAR RÉGION DE FRANCE !!! https://www.youtube.com/watch?v=fLHbgwY5VJ0

  4. INFOX

    LA LISTE DES BIENS MAL ACQUIS AUX CONGOLAIS PAR LE SYSTÈME SASSOU RÉGION PAR RÉGION DE FRANCE !!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/06/la-liste-des-biens-mal-acquis-aux-congolais-par-le-systeme-sassou-region-par-region-de-france.html

  5. Samuel Noko

    Denis Sassou Nguesso cause des crises au Congo Brazzaville pour recevoir l aide economique. Ainsi est sa politique satanique.

  6. INFOX

    #Congo-Brazzaville :

    Liste non-exhaustive des Biens Mal Acquis de la famille Nguesso à Pointe-Noire :

    Nul doute qu’il faudra beaucoup d’efforts et de moyens pour parvenir à dresser un véritable inventaire de tous leurs comptes et biens mal acquis ; mais nous y arriverons et cela devra être la priorité absolue de l’équipe qui sera aux affaires à la fin du règne ignoble de Sassou Nguesso et de ses complices.

    Voici une première partie, la plus apparente, des inventaires auxquels nous allons procéder dans tout le pays ainsi que dans des pays étrangers.

    A Pointe Noire, PLUS DE 50 SOCIETES appartiennent à la famille Nguesso. Il faudra également compter avec les biens qui sont détenus par des partenaires étrangers, comme dans la banque LCB par exemple.

    1/ Waitoil’s – Société de location du personnel en mer. Son siège est à Pointe –Noire dans l’immeuble de la CNSS. Elle appartient à Judicaël OKEMBA, fille de Jean-Dominique OKEMBA, Conseiller Spécial et neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    2/ Les bureaux de Congo Assistance au quartier REX à Pointe-Noire. Cette somptueuse villa est la propriété de Mme Antoinette SASSOU, épouse du Président SASSOU-NGUESSO.

    3/ Domaine de 4800m2 situé au quartier Tchaly à Pointe-Noire vers la Raffinerie. Ce domaine appartient à Jean-Dominique OKEMBA, Conseiller Spécial et neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    4/ INTERIM 2000, Société de gestion du personnel vacataire pour le compte des sociétés pétrolières située dans l’immeuble MIAMBANZILA à Pointe-Noire. Elle appartient à Mme Édith Lucie BONGO, fille du Président SASSOU-NGUESSO.

    5/ Au Stade Franco Anselmy à Pointe-Noire, société spécialisée dans la formation sportive. Elle appartient à WAMBA SASSOU, fils du Président SASSOU-NGUESSO. richesse

    6/ SOCOFIN-Société congolaise de financement agréée pour les investissements professionnels. Située à coté du Consulat du Bénin en face de Gras Savoye à Pointe-Noire. Cette Société est dirigée par un français, Mr Éric Leclerc. Son capital est détenu à 50% par Jean-Dominique OKEMBA, Conseiller Spécial et neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    7/ Projet de construction à Pointe-Noire, d’un immeuble de 12 étages sur un terrain de 550m2 situé à coté du centre médico-social de Total, terrain exproprié à la mairie de Pointe Noire puisque anciens bureaux de la direction départementale de l’enseignement technique au KOUILOU. Ce domaine appartient désormais à Mme OKEMBA (d’origine zaïroise), épouse de Jean-Dominique OKEMBA. Ce domaine est un cadeau d’anniversaire offert par JDO à son épouse. L’immeuble sera construit par SOCOFRAN

    8/ Ancien immeuble ATC à Pointe-Noire, en face du Consulat de l’Angola .C’est la propriété de Prisca OKEMBA, fille de Jean-Dominique OKEMBA, Conseiller Spécial et neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    9/ SOCOPEC– Société congolaise de pêche à Pointe –Noire. Elle appartient à KIKI Christel SASSOU-NGUESSO, fils du Président SASSOU-NGUESSO, et de Vicky LENDOGO.

    10/ FORAID– Services multi métiers dans l’industrie pétrolière, située dans la zone industrielle de Pointe-Noire, appartient à Judicaël OKEMBA, fille de Jean- Dominique OKEMBA, Conseiller Spécial et neveu du Président SASSOU-NGUESSO

    11/ INTELS CONGO S.A, situé dans l’enceinte du port de Pointe-Noire. Cette Société parapétrolière, appartient à Ninelle SASSOU, fille du Président SASSOU-NGUESSO

    12/ SCPE– Société congolaise de production d’électricité, filiale de la SNPC, a pour actionnaires le Président SASSOU-NGUESSO et sa fille SASSOU-NGUESSO. Le PDG est Mr Bruno ITOUA, neveu du Président SASSOU-NGUESSO. À noter que 50% de la consommation d’électricité de la ville de Pointe-Noire est fournie par la SCPE

    13/ SOCOMAB-Société congolaise de manutention du bois située à Pointe-Noire. Elle appartient à Mme Antoinette SASSOU, épouse du Président SASSOU-NGUESSO.

    14/ AFRILAND First Bank– les gros actionnaires sont le Président SASSOU et sa fille Édith Lucie BONGO.

    15/ Domaine de 14.500m2, à Ngoyo (Pointe-Noire), situé non loin de la station PUMA, est la propriété de Mme Antoinette SASSOU, épouse du Président SASSOU-NGUESSO.

    16/ OIL TODS AFRICA LIMITED, situé boulevard Loango à Pointe-Noire. Elle appartient à Mr Fabio Ottonello et Mme Sandrine Ottonello SASSOU-NGUESSO, fille du Président SASSOU-NGUESSO.

    17/ ZETAH M et P Congo- Société de pétrole. Elle appartient à NGOULONDELE Ninelle, fille du Président SASSOU-NGUESSO.

    18/ Immeuble de 7 étages à côté du marché du Plateau à Pointe-Noire, abrite le Centre Commercial du Kouilou, plus 50 logements. Il est géré par NAF-NAF, un libanais. (D’après certaines rumeurs persistantes, ce lieu servirait à la fabrication de fausses monnaies. Le laboratoire de chimie monétaire se situerait dans les étages. Le Centre serait une plaque tournante du blanchiment d’argent sous la protection du colonel ILOBAKIMA Théophile, directeur départemental de la police à Pointe noire). Cet immeuble appartient à Madame Édith Bongo et M. Edgar NGUESSO, fille et neveu du président SASSOU-NGUESSO.

    19/ Hôtel Sea-Side à Pointe-Noire, géré par le colonel OBAMBO. Il appartient à Willy NGUESSO, neveu du Président SASSOU-NGUESSO

    20/ WIN, un grand restaurant moderne, au bord de la côte, avec un projet de construction d’un hôtel quatre étoiles, appartient à Fabio Ottonello et Cendrine Ottonello-SASSOU (divorcés maintenant, Cendrine partagerait l’époux d’une de ses sœurs). Le gérant est un italien (ALEXANDRO). Ce restaurant est situé à coté de la résidence du consul de l’Italie à Pointe-Noire

    21/ Immeubles dans la propriété privée du Président SASSOU-NGUESSO à Pointe- noire à la côte, reconstruits à très grands frais. Dans ce secteur appelé « Lédza–Légnoua,Atonga ndako », on compte 49 villas et immeubles appartenant à la famille de SASSOU-NGUESSO

    22/ Un immeuble à Pointe Noire à côté de Yoka transit. Appartient à Jean Dominique Okemba, alias JDO, neveu du Président SASSOU-NGUESSO

    23/ Une autre somptueuse villa à Pointe-noire, à coté du domaine de Madame BONGO Edith Lucie. Un cadeau d’anniversaire de cette dernière offert à M….

    24/ Immeuble de deux étages en construction derrière la résidence privée d’Édith, situé au bord de la côte à Pointe-Noire, appartient à Mme. Dira, mère d’Édith BONGO

    25/ Immeuble de quatre étages à Pointe-Noire à coté de la somptueuse villa de Bruno ITOUA, appartient à Jean Dominique OKEMBA, vers la côte , derrière la résidence privée de Monsieur SASSOU-NGUESSO.

    26/ Douze (12) Villas de l’ex A.T.C. derrière la gare centrale de Pointe Noire. Elles appartiennent à Joujou SASSOU, fille du Président SASSOU-NGUESSO.

    27/ Immeuble à Pointe-Noire abritant les locaux de la S.N.P.C. appartient à Mme BONGO Édith Lucie, fille du Président SASSOU-NGUESSO

    28/ Un hôtel appartement situé non loin de la côte (Hôtel Saint Jacques), géré par M. NGOMBE, appartient à Andréa SASSOU, fille du Président SASSOU-NGUESSO

    29/ Résidence BAMBINO située non loin de la résidence les BOUGAINVILLIERS géré par ODONGO Gervais, un caporal chef de la Police devenu pour la circonstance opérateur économique. Cet hôtel appartient à Willy NGUESSO, neveu du Président SASSOU-NGUESSO

    30/ Quinze villas dans le quartier Off-shore, propriété de Madame Edith Lucie BONGO, fille du Président SASSOU-NGUESSO

    31/ Nabors Off-shore Americas’ sarl. Installée dans l’enceinte du port de Pointe Noire, appartient à Denis SASSOU Junior, fils du Président SASSOU-NGUESSO

    32/ SOCOTRAM – Société Congolaise de transport maritime située dans l’immeuble « les manguiers », appartient à hauteur de 30% à Jean -Dominique OKEMBA, conseiller spécial et neveu du président SASSOU-NGUESSO, représenté au conseil d’administration par son épouse et à Wilfrid Nguesso dit Willy.

    33/ 42 anciennes villas du CFCO, situées dans le quartier des travailleurs du CFCO, appartiennent désormais à Mme Antoinette SASSOU, épouse du président SASSOU-NGUESSO. Ces villas sont gérées par Anatole COLLINET MAKOSSO, Magistrat, Directeur de cabinet de Mme Antoinette SASSOU- NGUESSO.

    34/ 212 anciennes villas de la CORAF sont également gérées par M. Anatole COLLINET MAKOSSO. Ces villas appartiennent à Mme Antoinette SASSOU épouse du Président SASSOU-NGUESSO.

    35/ 82 anciennes villas d’ELF CONGO appartiennent à Mme Édith Lucie BONGO fille du Président SASSOU-NGUESSO.

    36/ TOUR MAYOMBE, un immeuble- appartements. Appartient désormais à Mme Édith Lucie BONGO, fille du Président SASSOU-NGUESSO. Cet immeuble est géré Me Vincent Gomez, homme d’affaires et avocat.

    37/ Immeuble Ex COMOLOG de 9 étages, géré aussi par Me Vincent Gomez, cet immeuble, situé à côté de la direction départementale des impôts, appartient à Mme Édith Lucie BONGO, fille du président SASSOU-NGUESSO

    38/ Six immeubles de quatre étages, ex CPC (Compagnie des Potasses du Congo), appartiennent à Jean-Dominique OKEMBA, conseiller spécial et neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    39/ Domaine de 4000 m2, situé en face de l’hôtel Zamba à Pointe-Noire et géré par M. Franck André, appartient au Colonel des Douanes, Mr ONANGA Alfred, Oncle du Président SASSOU-NGUESSO.

    40/ CMS- NOMECO CONGO INC à Pointe Noire. Cette société appartient à Joujou SASSOU, fille adoptive,.(dont le vrai pere est feu colonel) ngoyo du président SASSOU-NGUESSO

    41/ Service de l’industrie pétrolière (SIP) basée dans l’enceinte du port de Pointe Noire est géré par M. TALLAL, un libanais, par ailleurs directeur général de l’hôtel olympic palace à Brazzaville (propriété du Président SASSOU et de sa fille Claudia SASSOU , veuve LEMBOUMBA) . La Société-SIP appartient au Président SASSOU NGUESSO .Sachez que Mr TALLAL est le patron des salons de thé : Mandarine à Brazzaville et la Citronnelle à Pointe noire. Cette Société emploie beaucoup d’anciens soldats au même titre que Mr TALLAL, ancien Colonel des services de sécurité du Général AOUN, ancien Président du Liban

    42/ Compagnie de forestière équipée de deux gros avions Cargo géré par Mr NATALCO un ex Commandant de l’armée de l’air libanaise. D’après certaines rumeurs rapportées à nos correspondants, ces avions assureraient le transport à Brazzaville de diamants en provenance de WAMBO en Angola via le Cabinda. A Pointe noire, les diamants seraient stockés dans l’immeuble abritant le Centre Commercial du Kouilou (Le Cèdre). Cette compagnie appartient à Mme Edith BONGO, fille du Président SASSOU-NGUESSO. A ce propos sachez que durant l’exclusion du Congo du club de Kimberley, à Brazzaville, le stockage des diamants a été transféré du domicile de Mme Édith BONGO à la résidence privée du Président SASSOU-NGUESSO au sous-sol près de la piscine.

    43/ Un immeuble de 4étages, à côté du marché des plateaux à Pointe-Noire, géré par Mr HUSSEIN ,un libanais, appartient Mr AMBENDE faux grand frère du Président SASSOU-NGUESSO.

    44/ Résidence LE NIL vers la Foire de POINTE-NOIRE, appartient à Inès NGUESSO, fille de Maurice NGUESSO, grand-frère du Président SASSOU-NGUESSO

    45/ Ancien Immeuble CNSS à Pointe noire en face du Supermarché Score. C’est désormais la propriété de Jean Dominique OKEMBA, neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    46/ SAI –dépôt pharmaceutique situé à côté de l’hôtel La Colombe à Pointe- noire, appartient à Gaël NGUESSO, neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    47/ CONGO CRUZ-société de pêche gérée par ARIS (quatre bateaux).Son siège se trouve dans la tour Mayombe. Elle appartient à Maurice NGUESSO, grand frère du Président SASSOU-NGUESSO.

    48/ Une villa de grand standing située à côté de la propriété de Mr THYSTERE TCHICAYA en face des bureaux de Yoka transit, appartient à Mme LENDONGO Vicky Soeur de Monseigneur Mosengo Archevêque de Kinshasa épouse ofgicielle du feu Colonel Ngoyo qui pour les galons accepta de partager sa femme avec Sessou; mère de KIKI, fils adoptif du Président SESSOU-NGUESSO.

    49/ Un immeuble situé à côté du Parquet de Pointe- Noire et de la banque Centrale, appartient à MATOUMOUNA MANOU, fille du Colonel MATOUMOUNA et Mme HENRIQUET (nièce du Président SASSOU-NGUESSO). Âgée de 24 ans, Mlle MATOUMOUNA MANOU est la mère du dernier enfant de son grand-oncle : le Président SASSOU-NGUESSO.

    50/ SICOM, gérée par un libanais (Mr Safy Daer), appartient à Maurice NGUESSO, faux grand frère du Président SASSOU-NGUESSO.

    51/ Hôtel LAURIA ATLANTIC à Pointe-Noire, situé au grand marché et géré par Mr DEMBO .Appartient à Jean- Dominique OKEMBA, neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    52/ Une somptueuse villa située dans le secteur de l’hôtel Zamba à Pointe noire, appartient à Lilie Mapapa, mère de Claudia SASSOU, fille (aoptive du Président SASSOU-NGUESSO auparavant fille du feu colonel Ngoyo qui pour les galons acepta de partager sa femme, soeur de Monseigneur Mosengo Archevêque de Kinshasa)

    53/ Somptueuse villa à Pointe noire à côté de Gras Savoye, appartient à Edgar NGUESSO, neveu du Président SASSOU-NGUESSO.

    54/ Domaine avec deux villas dans le quartier off-shore, secteur de la résidence Bougainvilliers, propriété de Mme Olassa, mère de WAMBA SASSOU, fils du Président SASSOU NGUESSO.

    57/ M.F& Cie (activités pétrolières) à Pointe-Noire, à côté de la Direction départementale de la police du Kouilou, appartient à Eugène NGUESSO, neveu de Maurice N’GUESSO.

    58/ Un immeuble au bord de la côte, dans le secteur du palais présidentiel à Pointe-Noire, appartient à Abel DIRA, oncle d’Édith BONGO…
    NB : SESSOUS Denis est de Pere INCONNU que Mr NGUESSO accepta d’héberger chez lui à la demande d’un haut fonctionnaire de l’AEF natif de Fory Rousset où il vint passer ses vacances et où il trouva SESSOU et sa mère qui dormaient dans la rue ..
    Par ailleurs, Kiki et Claudia sont les enfants legitimes et biologique du feu Colonel Ngoyo qui partagea plus tard sa femme, soeur de Monseigneur Mosengo, Archevêque de Kinshasa avec le sieur Denis SESSOU pour avoir des galons dans l’APN…. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/06/la-liste-des-biens-mal-acquis-aux-congolais-par-le-systeme-sassou-region-par-region-de-france.html

    Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

    1. TRU

      Franchement, vous vous fatiguez pas de raconter des conneries à chaque fois? Il n’y a jamais de preuve avec vos dires, toujours les mêmes.

      C’est pas les SASSOU qui gaspillent le pays, c’est vous même les médisants…

  7. Ouponi

    Il faut ne faut pas se fatiguer à monter un dossier très épais contre le pouvoir. Il faut se mobiser par tous les moyens possible pour mettre fin à la barbarie du régime génocidaire de Sassou Nguesso
    „Noyé dans sa violence originelle, Sassou Nguesso et son pouvoir ultra criminel de Brazzaville ne sont en définitive que barbarie loin des préoccupations du peuple“L’épuration éthnique, génocide du Pool, la terreur dans tout le Congo menés par Sassou Nguesso et sa bande ne doivent pas du tout laisser le monde civilisé indifférent.Des paisibles paysans enfants, femmes, vieillards sans défense sont depuis plus d’une année tués par les forces de Sassou Nguesso dans le Pool. Les miliciens de Sassou violent massivement les réfugiés du Pool dans la Bouenza.
    Des jeunes sans ménagement enlevé au sein de cette population kongo et tués systématiquement comme pendant les disparus d Beach, comme après l’assassinat de Marien Ngouabi le 18 mars 1977.les miliciens, mercenaires de l’armée tribale congolaise qui obéit au doigt et à l’œil du régime n’a pour ordre et devoir que de pourchasser et tuer des paisibles paysans sans défense et cela dans leur propre pays.
    Un climat de terreur savamment orchestré par le pouvoir de Brazzaville qui se livre sans dans l’achat éffréné des armes de destruction massive, entretient le sentiment d’une guerre imminente pendant que le génocide se poursuit dans le Pool.
    les dirigeants congolais se sont enrichis et ont transformé l’appareil d’Etat en un gigantesque instrument maffieux de siphonage des deniers publics et de conservation autorégénérative de pouvoir crapuleux et autocratique. Devenus puissants, ils ont intégré la pieuvre internationale rejoignant subrepticement leurs maîtres capitalistes dans les paradis fiscaux.“
    un combat doivent s’unir pour un combat pour la liberté.
    La jeunesse du Congo, attentiste, court d’énormes risques en persistant dans cette attitude. En effet, aussi bien les jeunes que l’on tue et ceux que l’on envoie les tuer sont tous des victimes d’un système qui compromet les chances de construction du pays. Une Nation sans jeunesse est vouée à la disparition“par A.A.Wasiama. « Ce qui se déroule dans le Pool, c’est un génocide programmé, un holocauste, intitulé „Opération Mouébara“ nom de la mère de l ‘ initiateur ,dictateur , sorcier, criminel, génocidaire Denis Sassou Nguesso.Cette épuration éthnique avait déjà eu lieu entre 1998 et 2004. Cette nouvelle Opération Mouébara a pour objectif final de faire disparaitre du Congo les Laris, Bacongos, raser le Pool. Denis Sassou Nguesso et sa clique, complices veulent terminer leur crime de massacre de masse en s’achetant à coup des millions de Dollars, d’euro obtenu par l’argent du pétrole, bois, minerais du Congo bradés et appartenant au peuple Congolais, le silence, la complicité des médias, des politiques, dirigeants des organisations internationales.„Sassou Nguesso est un vrai assassin, corrupteur, génocidaire. Il est le mal du Congo. Il est un imbécile absolu qui ne cherche qu’à tromper tout le monde à l’infinie. Il faut voir sa médiocrité de Sassou-NGuesso par l’ interview, sur France24 pour se rendre à l’ évidence.
    Pour ceux qui se laissent manipuler, qui veulent aussi nous tromper comme cette classe d’opposition corrompue qui est prète à aller aux législatives pour donner une certaine légitimité au pouvoir illégal, illégime, mafieux, génocidaire, tribal, clanique,
    la poursuite éhontée contre Ntoumi, qui contrairement à ce qu’on avance n’est pas du tout responsable de la crise du Pool est un pretexte pour masquer l’épuration éthnique à huit clos dans le Pool. Il est temps de se rappeler un peu de l’histoire: L’ hitler de L’afrique; le bourreau Sassou Nguesso est bien un étranger qui n’a pas toujours voulu s’integrer et qui règne sur un pays qui n’est pas réellement le sein. Sassou Nguesso né des parents venus de l’ étranger, a toujours voulu la disparition des Laris, Bacongos originaires du Congo dont il a une haine féroce tout citoyen de ce mode civilisé ne peut tolérer. Sassou Nguesso est le nouveau Hittler de ce monde que le monde entier doit combattre

  8. GIL

    Tout le monde se pose la même question : Où est l’armée congolaise?

    L’armée congolaise est en situation de « Non assistance des Congolais en danger ». Cette structure devra être détruite lorsque le peuple souverain renversera par ses propres moyens le pouvoir ignoble de Sassou et clan.

    Excuses ou pardons ne pourront sauver l’armée congolaise. Ne reste-t-il pas quelques officiers et soldats patriotes, démocratiques et éclairés ? Tous les militaires sont des poules mouillées à ce point ? Ou corrompus comme des sardines marocaines ?

    Face à la milice du putschiste Sassou, ces soldats aurait dû devenir un bouclier qui protégerait le peuple opprimé, assassiné.

    1. TRU

      Tu es intelligent toi… La solution pour toi, c’est de renverser le pouvoir qui a déjà été renversé? Un coup d’état pour contrer un coup d’état? Le Congo n’évoluera jamais avec des gens comme vous, vous vous croyez au village, là où tu es pas d’accord, tu vas renverser le chef…

      Soyez plus intelligent qu’eux, au lieu d’être plus bêtes…

  9. GIL

    LIRE / Face à la milice du putschiste Sassou, ces soldats républicains, auraient dû se transformer en bouclier humain afin de protéger le peuple congolais opprimé, assassiné

  10. mayala simon

    Sassou doit savoir là ou il est arrivé il plus d’enemis que d’amis, toute sa famille risquera d’etres exterminé moi à sa place je devrais laisser ne serais que pour sauver ma famille mais pour un animal comme lui???????

Laisser un commentaire