«

»

Mai 02 2017

Législatives 2016 : La politique de la chaise vide ne paie pas

J’apprends que l’opposition politique congolaise dite  »radicale » entend boycotter les législatives et autres consultations électorales à venir. C’est une stratégie qui est la leur mais je voudrais que les principaux acteurs de cette plateforme politique s’asseyent et fassent le point sur l’efficacité de cette stratégie de combat qui est l’abstention.

André Okombi Salissa, Charles Zacharie Bowao et autres étaient encore à la majorité présidentielle quand l’opposition d’alors faisait sortir cette arme du boycott, quels en ont été les résultats ?

Charles Zacharie Bowao peut bien se souvenir des propos des membres du pouvoir à l’époque quand l’opposition menaçait de boycotter. Et je ne crois pas que le pouvoir aujourd’hui changerait de point de vue sur l’arme que dégaine l’opposition. Cette arme ne menace pas outre mesure le pouvoir, c’est l’histoire des chiens qui aboient alors que la caravane, imperturbablement, passe son chemin.

L’abstention, Albert Camus l’a déjà dit, est un choix. Quand bien même dix personnes seulement se seraient levées pour aller à une consultation électorale alors qu’un million d’autres se sont abstenues, il y aura bien eu un vote. C’est vrai qu’on épiloguera sur la légalité et la légitimité mais ce ne sera qu’un combat d’arrière-garde. On dira, tout simplement, personne, absolument personne ne leur avait empêché d’aller voter.

L’abstention, c’est de la résignation, c’est de la lâcheté. Il faut toujours se battre et ne jamais céder au découragement.

Aux cadres politiques de l’opposition dite radicale, je dis ceci : si vous êtes démocrates, vous avez en vous les gênes de l’humilité qui vous permettent de vous mettre en cause et d’écouter un tant soit peu ceux qui vous parlent. Je ne vous crois pas narcissiques à l’excès pour penser que vous avez le monopole de la vérité, de la raison.

Reconsidérez vos positions, il n’est pas encore tard et apprenez-le à votre dépens, la politique de la chaise vide ne paie pas. Vous n’aviez pas été à Ouesso, mais allez-vous inscrire sur les listes électorales et prenez part à la vie politique du pays. Ne cédez pas au découragement. Le retrait n’est pas la meilleure façon de parler pour le peuple qui vous soutient.

En tout cas, je ne crois pas qu’il arrivera aux cadres politiques du PCT, le jour où ils seront à l’opposition – et ce jour viendra bien – je ne crois pas qu’il leur arrivera de choisir un jour l’abstention. D’ailleurs l’histoire montre que pendant la parenthèse de leur opposition politique, ils ont su coller à la peau de la majorité présidentielle de l’époque en multipliant les stratégies de combat. A malin, malin et demi !

Apprenez dès aujourd’hui que votre adversaire politique ne pourra jamais chercher à vous contenter en acceptant de se ranger sur vos points de vue qui naturellement le menacent.

Nul en politique n’accepte de se faire hara-kiri. C’est une lutte et dans toute lutte, même quand on a tort, on fait tout pour se donner raison.

Patricia Cedrus

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mokengeli

    La politique de la chaise vide profite aux Mbochis au pouvoir qui, malgré l’absence de l’opposition, trichent à chaque élection. Alors au temps mieux aller les combattre aux urnes tout en contrôlant jusqu’au centuple leur tricherie devenue un véritable fléau et la dénoncer.

    La politique de la chaise vide, c’est du pain béni pour les tricheurs chroniques du Parti des Coups Tordus (PCT). Alors, ne les laissez pas seuls maîtres du Congo. Vous voyez comment notre pays va mal à cause d’eux ? IL FAUT RENVOYER CES BONOBOS DANS LEURS MARECAGES PUANTS.

    PRENEZ MASSIVEMENT PART AUX ELECTIONS ET VOUS LEUR FOUTREZ LA TROUILLE DE LEUR VIE A CES TRICHEURS INDECROTTABLES DU PCT (Parti des Coups Tordus).

    1. ZOBA

      CONTINUEZ A DÉROULER LE TAPIS ROUGE POLITIQUE ET DU SANG A SASSOU VOUS AUREZ 50% DE POPULATION LARIS-KONGO EXTERMINÉES. LE PROBLÈME DU CONGO N’EST PAS AUX ÉLECTIONS ILLEGALES ET AUX HOLD UP ÉLECTORAL – LE PROBLÈME EST SASSOU ET SON SYSTÈME DÉGAGENT POINT BARRE. D’ICI PEU CE MONSTRE FROID PARTIRA…

      1. Téké-Mbochi

        Pourquoi écris-tu en majuscule, ZOBA?

  2. GIL

    Ce texte est l’œuvre d’une disciple du pouvoir. C’est par son fond, une dégoûtante bave du crapaud. Son contenu est ridicule et incroyablement puéril. D’ailleurs les arguments soutenus en faveur des « élections défigurées » prévues par le pouvoir clanique, sont d’une légèreté à faire pleurer un âne.

    Depuis quand un putschiste récidiviste, un vieux fraudeur de 40 ans d’expérience, un manipulateur sans vergogne organise t-il de vraies élections? Sassou nomme les meilleurs flatteurs et serviteurs de son clan et laissent choir des miettes à l’opposition. Cet homme allergique aux débats, aveugle à la vérité et craintif de la diversité des opinions, est politiquement pour le peuple souverain, une charogne sans intérêt.

    L’opposition ne peut valider la filouterie d’un usurpateur malade. L ‘un des derniers tyrans de la planète. Tous les leaders des partis qui refusent de cautionner sa barbarie sont emprisonnés ou assassinés. Il convoque des élections alors qu’il est considéré par les Congolais comme un imposteur. Toute l’Afrique et le reste du monde savent qu’il avait perdu les présidentielles.

    Que gagnerait l’Opposition à aller à des élections déjà truquées ? Sassou caractérise l’incompétence. Le pays a sombré dans un déficit politique et morale depuis les assassinats de Marien, Biayenda et bien d’autres. Il a amplifié la division Nord/Sud, encouragé le vol des deniers publics. Aujourd’hui, le Pool et la Bouenza sont bombardés. Des compatriotes vivent dans la forêt, et que fait le despote ? Il lance des « élections législatives »! Quelle folie! Quelle barbarie!

    Opposition, restez chez vous. Sassou cherche une reconnaissance, lui le putschiste. Honteux et confus, il s’accroche au pouvoir par tous les moyens. Boycottez ces bêtises que le tyran de Mpila vous propose. Luttons et Attendons le retour triomphant de la Démocratie et de l’Etat de droit.

    Suivez la sagesse du peuple, Sassou ne représente RIEN !!!

  3. ADOUA BLAISE LE SILENCIEUX

    L’opposition congolaise a raison
    Après le fiasco électoral qui a eu lieu dans notre pays, le président fraichement élu garant de l’unité nationale et de la paix devait apaiser, rassembler et faire avancer le pays!
    Mais dans ce petit pays « rouge » sous les tropiques où les relents du marxisme ont encore la peau dure , le pouvoir autiste et maladroit a bien voulu faire la politique de l’autruche ne voyant que ce qu’elle désire voir!
    OUESSO qui devait réunir la classe politique congolaise sans exclusive a réuni plutot les partisans de « allons ensemble » pour se partager les sièges à la future assemblée,à tenir TSATY MABIALA à la gorge pour mieux le controler.
    L a question de la conel n’est pas vu? le fichier électoral est biaisé, les maires et les sous prefets prennent encore part active à l’organisation des élections, la police est à la solde des candidats de la majorité présidentielle!
    Comment aller à ce simulacre d’élections qui a déjà ses vainqueurs avant la bataille!
    Comment accompagné un pouvoir brutal qui tue dans le pool et embastille les opposants!
    comment joué le jeu de celui qui est à la recherche d’une reconnaissance internationale qui ne vient pas? CF échec du voyage des états-unis, rapport du departement d’état américain sur les droits de l’homme et l’indifference affichée par la france vis à vis du pouvoir de brazzaville!
    OUI, la POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE PAIE face à un pouvoir sans queue!!
    la mémoire de ceux qui sont tombés au combat doit etre respectée n’en déplaise à kolélAS ET tsaty mabiala qui sacrifient les leurs sur l’autel de leur égoisme et trahison!

  4. Soleil BRILLANT

    Le problème du Congo, est le fait que : Sassou, en tant que usurpateur et chef d’association criminelle au pouvoir, n’a pas le droit ou la légitimité d’organiser des élections législatives. Il faut donc régler avant tout le problème de la présidentielle usurpée. Participer ou ne pas participer aux législatives, revient au même, car c’est Sassou qui nomme les députés, et le résultat en sa faveur est connue d’avance. Ainsi, au lieu de boycotter les élections législatives, l’opposition doit empêcher les tenue d’élections législatives illégitimes. La vraie solution consiste à chasser Sassou du pouvoir, et ensuite on organisera de vraies élections, avec de vraies listes. Alors, « Tout le monde dans la rue dès demain » Sassou doit partir par tous les moyens. C’est la seule solution juste.

  5. GUY-FERNAND LOULENDO

    Tout a été dit par les précédents intervenants, mais je n’ai pas résister à l’envie de mettre mon grain de sel dans ce débat récurrent.
    Participer ou ne pas participer aux élections truquées et manipulées, cela ne change et n’apporte rien au combat, alors ne participons pas, nous économiserons notre énergie et notre argent pour d’autres combats, qui ceux là donneront un jour un résultat certain.

    L’article vient certainement d’un Takouiste, c’est la preuve que l’absence de l’opposition aux simulacres d’élections du pouvoir n’est pas indolore pour eux.

  6. Limingi - Britos La main de Moungalla

    Ce sont des histoires….
    Ne vous laissez pas avoir… Que sassou gouverne a present ou apres avec sa tribu comme d’habitude, ca change quoi?
    Le rédacteur et publicitaire de ce foutu papier est un envoyé du pouvoir qui veut inciter les gens a légitimer les institutions du pouvoir nguesso sur les divers medias. La publicité pour la recherche de la participation de tous a la légitimation du pouvoir est lancée… Dire que l’argent coule a présent là-bas pour chercher a légitimer le pouvoir qui pue la merde et la désolation.
    Kolela son fils adoptif a mordu a cette ruse et a vite légitimé la prétendue « élection » de son père de Merde. Mais nous autres, NON!
    Et nous disons même plus, que ce n’est pas en participant aux élections de sassou et son fils adoptif Kolela qu’on les chassera du pouvoir.
    C’est plutôt en prenant les armes et dans une insurrection populaire que le renversement viendra avec son trophée de chasse: la tête de sassou pendue haut et court.

    1. Asshole

      You again?

  7. ALORS LA?

    MACRON VA-T-IL NOUS FAIRE LE MÊME COUP QUE FRANÇOIS HOLLANDE AU CONGO BRAZZAVILLE?
    Emmanuel Macron et ses puissants réseaux du dictateur Sassou Nguesso confiscatoire du Congo Brazzaville: Alors, on vote macron ou non? Et pourquoi faire? Quoique « quand c’est flou, il y a certainement un loup ». https://www.youtube.com/watch?v=kyrIyiiCco8&feature=youtu.be

  8. Mieux Vaut Celui Ou Celle Qui Dégaine Devant Toi Qu'un Fumiste Qui Te Canarde Dans Le Dos

    Votez tous Marine Le Pen, le SEUL « CHANGEMENT » possible!

    Le congolais particulièrement n’a plus rien à perdre, alors on s’en fout avec les sales diables vauriens constants déjà bien connus.
    Ça vaut Le Pen, pardon, la peine d’oublier un ‘macro’, désolé j’allais dire Macron, justement. N’ayez pas peur. Au moins ‘forcez’ du nouveau pour une fois, pour voir ce qui adviendra.

    Le ‘nègre’ doit arrêter d’être monolithique en politique et manipulé par les mêmes partout au monde; de penser de la même façon depuis toujours sous l’influence d’une indoctrination idéologique retrograde. Plus vite que cela sera compris et appliqué, mieux ça vaudra pour la race la plus détestée sur le globe terrestre. Cela destabilisera à coup sûr les foutus vieux schémas traditionnels pris pour acquis ou garantis par certains blocs qui continuent de caresser facilement et sciemment l’imposture, à cause de cette naiveté prévisible du ‘négro’. C’est ahurissant de voir comment l’africain et ses parents ailleurs ou forcément exilés plus loin, pensent, répètent pratiquement les mêmes choses, votent pareil, quelle que soit l’éducation reçue…

    Homme noir, réveille-toi!

    Laissons donc Le Pen se découvrir réellement, si possible.

  9. Soleil BRILLANT

    Pas d’élections législatives. Sassou doit partir. Nous devons le faire partir maintenant, par tous les moyens. SASSOU DOIT PARTIR

  10. Piadou

    Cet article a été rédigé par quelqu’ un proche du pouvoir ou qui est complètement déconnecté de la réalité congolaise. Pour le cas du Congo , l’abstention, n’est pas du tout de la résignation, ce n’est pas du tout de la lâcheté.Il faut absolument se battre et ne jamais céder au découragement, dénonçant les crimes crapuleux , les crimes contre l’humanité de Sassou et sa clique et en se lancer à des statégies de guérila pour vaincre les miliciens, soldats de Sassou partout dans le Congo et faire tomber sans retard le régime mafieux, génocidaire qui est totalement contre le peuple congolais. Oui! élections signifie reconnaitre la victoire, l’autorité du dictateur usurpateur, criminel et génocidaire du Congo. Sassou Nguesso est sa clique sont à chasser du Congo et à remettre sans retard à la CPI.Cela reste la seule option pour les Congolais courageux, conscients de leurs devoirs et responsabilités.
    L’épuration ethnique des Laris Bakongo dans le Pool continue . commencée il y a plus d’une année, pour la deuxième fois le 5 avril 2016 par le tyran Sassou Nguesso, » envoie des centaines de pères de famille se faire massacrer dans le Pool pour 1000 Frs CFA soit 1,53 Euros par jour. Mais personne ne parle des massacres humains dans les populations civiles sans défense »:

  11. Serge Armand ZANZALA

    Maintenant que la Communaute internationale, avec elle la France, commence a s’interesser sur la situation du Congo, et qu’en France les deux candidats finalistes projettent de mettre fin a la Francafrique meme si nous sommes jusque-la dans des declarations de campagnes electorales, mais du fait que ces deux candidats ont accepte de joindre des Africains et des Congolais dans leurs groupes de reflexion. Participer aux elections legislatives organiseees par Sassou, c’est lui donner des arguments pour dire que le Congo va bien. Je demande personnellement aux leaders de l’opposition avec eux Kolelas s’il veut avoir du credit aupres de la communaute internationale et de la diaspora de ne pas participer a cette election, surtout que son fief est detruit. Le pouvoir de Sassou vit ses derniers moments. La victoire, c’est bientot! Attention et gare a ceux qui vont se retrouver du mauvais cote! A bon entendeur Salut!

  12. Muclet Poe

    Qui vous dit d’abord qu’il y aura des élections ? Qui dit « élections » dit « argent » ! Ma boule de cristal m’a dit qu’il n’y en aura pas puisque les caisses sont vides !

  13. Debout Peuple Congolais

    Bonjour Tres Chers Compatriotes,

    Oui, tout a ete dit certainement par les premiers intervenant mais moi aussi j’ai mon mot a dire la dessus; je pense que dans l’opposition, il ya des gens incroyablement magnifique et des cerveaux penseurs ; de meme je pense que l heure est grave au Congo-Brazzaville, la population des 4 coins du pays crient, meurent a petit feu, pleurent, tourmentés et ne savent pas que faire a l heure actuelle !

    Le probleme du pays c’est Sassou et son regime ;voila la situation du pays au cas ou vous ne le savez pas biensur ; le Congo-B a été pris en otage par un criminel multi-recidiviste pendant plus de 33 ans déjà.

    On ne peut pas négocier avec un criminel ; vous vous avez le peuple derrière qui est une arme très puissante pour faire partir ce tirant et son clan au pouvoir,juste reflechis sur les stratégies efficaces a employée ; et aussi ne voyez pas toujours juste le bout de votre nez- cherchez a voir des contactes,partenaires ou des alliances avec d autres toujours puissants de ce monde qui pourrait vous donner un coup de main. C est pas forcement l’Europe, l’Amérique ou l’Asie ;juste un autre pays Africain pour bien nous secourir si nous savons convaincre que c est une nécessite indispensable pour l heure a actuelle car nous sommes entrain de perdre la Republique,cela serait possible.

    L’une des solutions les plus efficaces a l heure actuelle serait d aller chercher de l aide a l exterieur.

    Vous eties des ministres pour certains ou des membres du gouvernement pour les autres –donc vous avez a peu pres comment cela se passe. Essayez néanmoins meme si vous etes septiques ;frappez sur toutes les portes possible, je suis sur et certains que la solution ne tardera pas a venir.

    Arretez-moi l histoire des élections et de réfléchir juste au bout de vos nez.

  14. NTINIA

    La solution c’est trouver un patriote civil ou militaire pour loger une balle dans le cerveau malade et paranoiaque de sassou.

Laisser un commentaire