«

»

Mai 01 2017

Sassou Nguesso sait-il qu’Antoine Ngakosso, le Directeur Général des impôts et des domaines rackette le bas peuple ?

Lorsque les partis politiques de l’opposition disaient aux populations congolaises que leur destin sera scellé avec la nomination de quelques cadres à certains postes stratégiques des fameux « Chemin d’Avenir », et « la marche vers le développement » deux projets de société chers à Denis Sassou Nguesso, nombreux étaient des compatriotes qui pensaient à une arnaque électorale. Aujourd’hui, le racket déraisonné que leur sert sur un plateau en or noir, le sérénissime petit prince, Antoine N’gakosso, n’a d’égal que leur naïveté.

Payer les impôts n’est certes pas mauvais. Mais demander aux contribuables d’effectuer des dépenses imprévues afin de renflouer les caisses de l’Etat est inacceptable. A vrai dire, Sassou Nguesso n’a-t-il pas un conseiller en matière de fiscalité ? Et, celui de Calixte N’ganongo croise t-il toujours ses doigts ? Car, c’est de la provocation au peuple, voire l’imposture. Tenez, pour permettre à Antoine N’gakosso de se refaire les poches, en ces temps de crise, un contribuable doit se déplacer pour aller retirer la fiche de déclaration, la remplir, ensuite se déplacer pour aller la déposer, passer à la mairie demander les copies d’actes de naissances des enfants avec toutes les peines que comporte cette opération, effectuer plusieurs tours à la mairie…Au fait, de qui se moque Antoine Ngakosso ? Du peuple qui a réélu Sassou Nguesso où de ses propres poches ?

Denis Sassou Nguesso oublie que ce sont les dirigeants comme Antoine N’gakosso et ses bidasses ethno-régionalistes qui ont dévalisé les recettes fiscales. Donc s’il y a des gens qui devraient suer pour renflouer les caisses, c’est eux et tous ceux qui ont participé au dépouillage de l’économie du pays. Aujourd’hui, encore, ils achètent tous le pays avec l’argent détourné dans les entreprises et celui de la redevance informatique reversée par le  trésor public à ses poches. Les entreprises publiques et paraétatiques sont et ont été dépouillées de leurs patrimoines par une horde de gens avides. C’est à eux de payer le lourd tribut et non aux petits fonctionnaires et autres travailleurs miséreux et dont les primes «  l’oseille » sont maintenus dans la précarité à son profit. Lorsque les syndicalistes veulent y voir claire Antoine N’gakosso s’y oppose farouchement surtout dans la ville océane où il a des intérêts avec les sociétés pétrolières. Ainsi, il tient à maintenir la basse classe dans le besoin.

Décidément l’érudit des impôts, Antoine N’gakosso, ne mesure pas bien la portée de ses actes. Empoché comme un kangourou au pouvoir de Brazzaville,  qui reste naïf, le petit prince des impôts se croit intouchable, malgré les tentatives de son limogeage par son ministre de tutelle. Oubliant que le pouvoir rend aveugle, il ne se rend pas compte que la pirogue qui le berce peut être renversée par les mêmes petites vagues qui la font tanguer. Les petits amateurs d’impôts doivent savoir que l’histoire contemporaine est riche de dictons où des rois et des princes ont été renversés seulement à cause des impôts. Dénis Sassou Nguesso et l’actuel ministre des finances sont donc prévenus.

Il est tout de même aberrant de penser qu’un érudit de la trempe d’Antoine N’gakosso ne soit pas à même de comprendre qu’il a alourdi le processus de déclaration des impôts. Ces impôts qui leur serviront à s’acheter encore des parcelles, à construire des villas aux innombrables concubines, à payer la scolarité de leurs enfants dans les meilleures écoles en occident…à nous narguer à longueur de journées. Ce qui est bizarre et aberrant, s’est qu’Antoine Ngakosso, nargue même ceux qui l’ont nommé et fait nommer. « Et donc le pouvoir c’est quoi ? » se targue t-il parfois de dire à ses proches. Même si les suppléments d’impôts constituant les espèces sonnantes et trébuchantes redistribuées entre Antoine N’gakosso et ses mouchards ont provoqué la conjonctivite qui l’empêche de comprendre qu’avec les pièces et autres documents exigés, l’impôt va lui manquer et la grogne populaire monte, il est fort à craindre que la trêve sociale conclut entre le gouvernement et les partenaires sociaux ne vol en éclat surtout en cette période flexible où une partie du pays traverse une crise armée. Antoine pourra t-il se justifier si l’on arrivait-là ? Et, Sassou, pourra t-il rattraper et éteindre le feu ? Il est donc temps de voir les choses quand elles sont encore froides.

Dans son bureau plongé dans le douillet, Antoine N’gakosso ne sait pas que pour venir à bout de cette lourde procédure, un contribuable doit dépenser au minimum la coquette somme de 10.000 F CFA. Pour lui et ses acolytes, dix mille ne représente rien. Mais pour un minable petit travailleur précarisé ne recevant qu’un salaire de misère, cela dit beaucoup. Au fait, Antoine N’gakosso sait-il combien coûte une copie d’acte de naissance à la mairie ? Pour un père qui ne perçoit pas les excédants des impôts comme lui, sait-il ce que cela représente ? Faire la copie de son titre foncier, mettre les numéros de ses comptes bancaires sur la place publique, pour ne pas dire à la disposition des chiens de chasse d’Antoine N’gakosso.

« Doter d’un peu d’autorité, certaines personnes jouent avec la vie des autres comme si elles étaient devenues le centre du monde, en surfant sur des décisions maladroites ». En prenant la décision de demander aux contribuables de fournir plus de dépenses en sus de l’argent qu’ils lui apportent, Antoine N’gakosso sait-il combien de petits travailleurs n’ont pas pu toucher leurs maigres salaires depuis cinq, voire huit mois comme les cheminots? Les décisions prises dans les bureaux huppées sont toujours faciles et hâtives. Mais elles sont les plus amères et les dangereuses pour le grand nombre des cocus de la république.

En réalité, Antoine N’gakosso a tout simplement oublié de dire à ses parents et à son réseau mafieux qui détournent les deniers publics pour ensuite construire nuitamment des villas, acheter des voitures luxueuses, de les déclarer d’abord. Qu’il cite d’abord les biens indénombrables qu’il a amassés au file des six (06) longues années de règne à la direction générale des impôts et des domaines sans partage. Antoine N’gakosso doit aussi commencer par compter d’abord les biens de ses ‘’petits’’ (qui gèrent ses affaires maléfiques) qui en réalité n’ont jamais travaillé mais acquis sans efforts, tandis que nos enfants triment et peinent à sortir du lot.  Avant d’arnaquer le petit peuple, il fallait commencer par lutter contre le détournement des deniers publics en vogue dans la gestion des affaires publiques par lui-même. C’est aussi simple à faire qu’à lever l’impôt, non ?

Il est un principe qui participe à la gouvernance du monde : « On peut toujours mentir le petit peuple, une fois, deux fois, trois fois, voire quatre fois, mais jamais tout le temps ». Mais, au juste au lieu de souffrir, Antoine N’gakosso, peut encore prélever l’impôt sur les salaires directement sans faire du bruit et Sassou Nguesso répondra et subira la révolte. Car, les espèces sonantes et trébuchantes n’aiment pas le tumulte. « Qui vivra verra ! ».

Arsène Itoua-Mpô

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. VIVE LE CONGO LIBRE ET HUMAIN

    LES SACRIFICES HUMAINS A VENDRE : LA FRANC-MAÇONNERIE EST-ELLE DIABOLIQUE AU CONGO BRAZZAVILLE ? https://www.youtube.com/watch?v=CTsZ2jFy1Qc&feature=youtu.be

  2. VOTONS MACRON POUR PÉRENNISER LA FRANCAFRIQUE QUI APPORTE L'IMMIGRATION DE MASSE ET LES CRIMES DE SANG AU CONGO

    Emmanuel Macron Président = dictateur Sassou Nguesso puissance 10= Prisonniers politiques à perpétuité puissance 50 = terrorisme d’état puissance 100 = assassinats politiques et d’intellectuels puissance 1000 = dés-humanisme et dé-civilisation puissance 3000 = le Congo Brazzaville vendu à la découpe puissance 5000 = la franc-maçonnerie diabolique puissance 1000 = Denis Christel Sassou Nguesso successeur de son père en 2021 = le Congo Brazzaville hors-service dès 2018 à 2022 = la haine et les rancœurs dans les cœurs, le cerveau, la mémoire de 9 congolais sur 10 = volcan expulsif en dormance puissance 10000000 – A suivre !!!: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/les-sacrifices-humains-a-vendre-la-franc-maconnerie-est-elle-diabolique-au-congo-brazzaville.html

  3. LE CONGO RAZZAVILLE ET SON PEUPLE TRAHI EN LIVE DEPUIS BRAZZAVILLE JUSQU'A PARIS ET PUIS

    IL A DIT: S’AFFRANCHIR DE SA LOGE EST A LA FOIS DUR ET A LA FIN PUNISSABLE…
    Clarification secrète: Il n’y a pas de franc-maçons politiques en prison ou torturés au Congo Brazzaville -vous l’aurez compris les codes de ses gens qui détruisent invisiblement notre cher patrie – Ils sont du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest – Ils défendent tous leurs différentes loges contre le peuple congolais !!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/les-sacrifices-humains-a-vendre-la-franc-maconnerie-est-elle-diabolique-au-congo-brazzaville.html

  4. VOTER MACRON POUR L'EXTERMINATION DU CONGO EN COMMENÇANT PAR LE POOL

    bande des criminels nous sommes tous des congolais sauvez le pool c’est l’objectif de tout congolais. BUVEUR DU SANG HUMAIN SASSOU LE PLUS GRAND CRIMINEL FORMÉE ET ENTRETENU PAR LA France, MACRON VA FAIRE PIRE QUE HOLLANDE

Laisser un commentaire