«

»

Déc 09 2016

La vision prophétique sur la situation actuelle du CONGO : Déclaration

vision-prophetique

Déclaration prophétique pour ce qui va arriver au Congo dans les jours à venir :

Les mois passés, le Zimbabwe a connu une grève sociale sur la situation économique, ainsi cette grève qui avait été lancée par un jeune pasteur, le pasteur Mawarire,  qui avait fait bouger la nation duZimbabwe, démontre à suffisance, que l’Homme d’Eglise doit s’impliquer pleinement dans la scène politique pour apporter des véritables solutions à l’instar de Joseph, Daniel, David et autres…..Et non rester au milieu du village pendant qu’il brûle. Le prophète Néhémie s’était levé pour bâtir Israël en ruine, moi je me lève pour bientôt bâtir mon Congo.  Ce siècle attend avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. Rendons à Dieu ce qui est à Dieu (son adoration) à César ce qui est à César (notre implication dans la vie sociale, économique et politique d’une nation), Heureuse la nation dont l’Eternel est Dieu, c’est pourquoi pour l’amour du Congo je ne me tairais point.

En qualité de prophète de l’Eternel pour cette nation le Congo :

A ce jour,  Constatant la souffrance et l’exode massive des populations du pool, le Silence du pouvoir en place, son orgueil, ses mensonges, son refus d’aller vers un vrai dialogue pour sortir le pays de ces différentes crises, la multiplication des milices privées, la présence massive des mercenaires étrangers,une garde républicaine à la solde d’un clan pour torturer des innocents à mort comme Augustin KALA KALA du CADD, le pauvre sergentJugal MAYANGUI torturéet injurié en le crachant des mots durs comme quoi : vous les Bakongos ont vas vous finir (Tribalisme à outrance), ce gouvernement de fait est allé au-delà de la ligne rouge,cherchant l’appui des sages et des rois qu’on n’humilie en plein médias (aller me le chercher et emmener le ici…….).

Récemment le premier ministre est allé à l’église protestante au templedu centenaire demandant la paix dans le pool et le vivre ensemble et entre temps, on continue à torturer, à violer et à tuer dans le pool, tout ceci pour faire des prières afin de capturer et tuer NTUMI, c’est grave ce genre de prière (le souhait de Dieu est que le méchant se repente afin qu’il parvienne à la vérité du salut) c’est fini, repentez-vous.

Je vous annonce que Dieu n’est pas avec ce gouvernement, malheur aux pasteurs, prêtresqui continuent à les épauler, le jugement de Dieu commencera par vous. C’est maintenant le temps de la nouvelle génération des jeunes prophètes et non les vieux qui mangent sur la coupe du Roi, aveuglé et apeuré de lui cracher la vérité en face de peur qu’ils perdent les avantages que le roi les offre, ce temps est révolu,deux ans de transition arrivent pour instaurer une vraie ère de démocratie pour le pays.

Ainsi à cet effet :

Congolais et Congolaise,

Exister est un mot fondamental qui est souvent l’objet de lutte, d’exploits, de guerre et défi dans la vie des Hommes. Tout le monde veut exister, nous voulons exister pour notre nation le Congo, à cause de nos enfants, de nos familles, nos affaires, notre sacerdoce et Eglise quelque fois par peur du pire ou par soucis d’expression.

J’aimerais signer ici un acte d’émancipation, sur la proclamation faisant de notre nation le Congo, pays phare, briller la lumière de l’espérance aux yeux des Congolais marqués au feu d’une brûlante injustice depuis le 25 Octobre 2015 à ce jour.

J’annonce déjà une aube joyeuse qui mettra fin à la longue nuit qui enveloppe notre nation.

Après l’Abbé Fulbert Youlou et MASSAMBA DEBAT,  l’existence des Congolais est toujours tristement entravée par les liens de tribalisme, les chaînes de la discrimination dans les administrations publiques, la force publique, parfois dans les grandes sociétés privés et autres…….. De 1992 à aujourd’hui, les congolais vivent encore sur l’île solitaire de la pauvreté, dans un vaste océan de prospérité matérielle ; cinq ans de transition et  quatorze ans  viennent de passé et le peuple languit toujours dans les marches de la société Congolaise et se trouve en exil dans son propre pays, c’est pourquoi je manifeste cette honteuse situation.

Il est aujourd’hui évident que la classe politiquede la première génération (de l’Abbé Fulbert Youlou à MASSAMBA Débat, Bernard KOLELAS, David Charles GANAO, Pascal LISSOUBA et autres….), la deuxième génération (Marien NGOUBI à Denis SASSOU NGUESO, le dernier de cette deuxième génération)ont failli à la promesse en ce qui concerne de ne plus verser les larmes et le sang des congolais.

Au lieu d’honorer l’obligation sacrée du Congo (Unité-Travail-Progrès), la classe politique actuelle en général et la majorité en particulier ont  délivré au peuple Congolais un chèque sans valeur; un chèque qui est revenu avec la mention « Provisions insuffisantes », des pasteurs, des prêtres , des spirituels, tous corrompus par le système en place , la preuve l’Eglise du Congo (pacotille d’œcuménique) en général  se taise  d’un commun accord face au spectre de la division causé par certains acteurs politiques du pouvoir en place,la problématique aujourd’hui serait de savoir si un royaume divisé peut aller de l’avant ? Comment peut-on prospérer si nous ne travaillons point dans l’unité nationale, le chant National « La Congolaise »n’a pas encore impacté notre nation.Lavraie rupture commencera avec le départ de ce régime.

De cette division, de cette corruption, l’Ange de la Mort viendra dans notre nation comme en Egypte, et je vous garantis qu’il plane sur notre nation depuis un moment, depuis Mars à ce jour, vers son coucher, le soleil, étincelle en rouge vif, ce qui est d’une mauvaise augure et mauvais présage pour ceux qui complote contre ce Congo.

Je viens rappeler au peuple Congolais, les exigeantes urgences de l’heure présente : Il n’est plus temps de se laisser aller au luxe d’attendre ni de ne pas parler. Le moment est maintenant venu de réaliser les vraies promesses de la démocratie, 2016 n’est pas une fin mais un commencement : reprenons les commandes, la troisième génération d’hommes politiques, le réveil d’une nouvelle élite Scientifique et religieuse dont je fais partie  pour emmener ce Congo  vers sa terre promise qui est son émergence.

Ceux qui espèrent à un vrai Congonouveau, celui de la vraie rupture doivent se préparerà un rude réveil.

Il n’y aura plus ni repos ni tranquillitépour ceux  qui ont martyrisé le peuple depuis le 25 octobre 2015, tant qu’ils ne pourront pas se repentir de leurs mauvais actes et tant que le peuple Congolais n’aura pas obtenu ses droits.

Les tourbillons de la révolte vont bientôt ébranler les fondations de notre nation jusqu’au jour où naîtra l’aube brillante de la justice.

La génération des Josué que nous sommes ne pourra jamais être satisfaite tant que les Congolais seront victimes des indicibles horreurs de la brutalité policière et militaire à la solde de ceux qui ont pris le Congo en otage.

Nous ne pourrons jamais être satisfaits tant que nos parents du pool et d’ailleurs seront dépouillés de leur identité et privés de leur dignité.

Nous ne pourrons être satisfaits tant que le droit ne jaillira pas comme les eaux et la justice comme un torrent intarissable.

D’une façon ou d’une autre cette situation peut changer et changera. Ne nous vautrons pas dans les vallées du désespoir.

Je vous le dis maintenant, mes amis, mes frères et sœurs : même si nous devons affronter des difficultés aujourd’hui et demain, à l’instar du Dr Martin Luther King, je fais pourtant un rêve.

C’est un rêve profondément ancré dans le rêve Congolais. Je rêve que, un jour, notre pays se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo : « Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les congolais du nord au sud sont créés égaux. »

Je rêve que, un jour, les fils des anciens dignitaires pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.

Je rêve que, un jour, la force publique dans son ensemble, tout brûlant des feux de l’injustice, tout brûlant des feux de l’oppression, se transformera en une vrai armée républicaine.

Je rêve que, un jour, tout vallon sera relevé, toute montagne et toute colline seront rabaissés, tout éperon deviendra une pleine, tout mamelon une trouée, et la gloire du Seigneur sera révélée à tous les Congolais.

Je rêve que le président Dénis SASOU NGUESSO, remettra bientôt le bâton de commandement.

Je rêve d’une victoire pacifique qui va aboutir à des nouvelles élections (législatives ou Présidentielles à nouveau).

Je rêve d’un vrai Congo nouveau et émergent dirigé par le septième président (la septième personnalité à la tête de l’état depuis l’abbé Fulbert Youlou), le chiffre 7 c’est celui du repos.

Je rêve qu’il n’y’aura plus rien des grands partis politiques d’hier comme le PCT, MCDDI, UPADS, RDPS, RDD et autres…….. Fini pour ces parties politiques de deuxième génération. La preuve : Le PCT a été effacé durant la campagne présidentielle, seul le nom reste, la capacité d’agir n’y est plus ; combien parmi les nouveaux ministres sont ceux qui ont milité au PCT, même pas le premier Ministre de fait. Le MCDDI, fini aussi pour ce soleil, aujourd’hui tout le monde vas vers le Yuki. L’UPADS, les militants ont voté massivement le Général J. M. MOKOKO, je vous garantis qu’à la prochaine élection législative ils ne seront plus le parti majoritaire de l’opposition. Le RDD est mort politiquement  avec le général YOMBI OPAUGAULT…………..

Je rêve que le Congo sera éclairé à nouveau, car l’obscurité  avait enveloppé la nation depuis qu’on avait chassé Youlou (de MASSAMBA Débat à Dénis SASSOU NGUESSO : nous avons connu des coups d’état, des guerres civiles etc….) et seul le septième viendra avec la lumière  et le plan de réconciliation National pour que le Congo rentre dans sa vocation de pays phare pour l’Afrique.

Telle est mon espérance. Telle est la foi que nous les Josué du Congo remporterons l’assaut que nous avons monté ensemble pour emporter les remparts de l’injustice.

Avec une telle foi nous serons capables de distinguer, dans les montagnes de désespoir, un caillou d’espérance. Avec une telle foi nous serons capables de transformer la cacophonie de notre nation discordante en une merveilleuse symphonie de fraternité. Avec une telle foi, nous serons capables de travailler ensemble, de prier ensemble, de lutter ensemble, en sachant que nous serons libres un jour.

Que Dieu Bénisse le Congo.

Pasteur EV. NZINGS

 

5 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Dumb Ass - Embrasse-Moi Idiot

    Pourquoi??? Mais alors POURQUOI donc, Mouamba Ngagi a dit ‘OUI’ et pas ‘NON’ à Takou Ngué-sot pour devenir son premier ‘minus’ alors que le très sale larron mbochi venait de tripoter la constitution et trafiquer pour ne pas dire ‘VOLER’, les élections de la honte?
    Pourquoi de pourquoi, Congo ZOBA?

    Bande d’IMPOSTEURS éternels, médiocres divertisseurs HAINEUX!

    D’où es-t-il déjà cet énième énergumène, marchand d’illusions et sans utilité, piètre intello de panier?

    Voyez-vous, même après un paisible ‘stage social’ à Bac city, le ‘Moi Mba’ là, alias Tchatcho-Mbala, restera TOUJOURS, bas.
    Se faire embaucher et enquiquiner par un singe ILLÉGITIME, de surcoît VOLEUR-ASSASSIN de renom tristement célèbre et en mal de popularité sur toute l’étendue du territoire, WAOOOUUUHHH!

    C’était une fois, la république populaire!?!?!?

    BIHOULOUs,

    CON-go-LAID_

  2. Dumb Ass - Embrasse-Moi Idiot

    Pourquoi??? Mais alors POURQUOI donc, Mouamba Ngagi a dit ‘OUI’ et pas ‘NON’ à Takou Ngué-sot pour devenir son premier ‘minus’ alors que le très sale larron mbochi venait de tripoter la constitution et trafiquer pour ne pas dire ‘VOLER’, les élections de la honte?
    Pourquoi de pourquoi, Congo ZOBA?

    Bande d’IMPOSTEURS éternels, médiocres divertisseurs HAINEUX!

    D’où est-il déjà cet énième énergumène, marchand d’illusions et sans utilité, piètre intello de panier?

    Voyez-vous, même après un paisible ‘stage social’ à Bac city, le ‘Moi Mba’ là, alias Tchatcho-Mbala, restera TOUJOURS, bas.
    Se faire embaucher et enquiquiner par un singe ILLÉGITIME, de surcoît VOLEUR-ASSASSIN de renom tristement célèbre et en mal de popularité sur toute l’étendue du territoire, WAOOOUUUHHH!

    C’était une fois, la république populaire!?!?!?

    BIHOULOUs,

    CON-go-LAID_

  3. KABILA/SASSOU BYE BYE ET CPI COMPAGNIE

    KABILA ET SASSOU BYE BYE…
    L’article 12 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen précise que : «La garantie des droits de l’Homme et du citoyen justifie l’existence et l’entretien d’une force publique, mais cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.»

    Et j’ajouterais, moi, Isidore AYA TONGA que si donc, des autorités ou des individus corrompus contrevenaient aux clauses de cet article – il serait alors du devoir de leurs subordonnés de leur désobéir et de s’opposer à leurs supérieurs, y compris par leurs armes fidèlement restées au service du Peuple. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/12/congolais-quelle-est-la-signification-universelle-des-droits-de-l-homme-et-des-droits-humains-en-france.html

  4. KABILA/SASSOU BYE BYE ET CPI COMPAGNIE

    La grande Muette: une bande de trouillards cachés sous la bannière des Forces Armées Congolaises. Un article de Jean jacques Morabissi – Le Patriote. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/12/la-grande-muette-une-bande-de-trouillards-caches-sous-la-banniere-des-forces-armees-congolaises.html

  5. Lita Bembo & Les Stukas Boyz - Nostalgie

    ~√¥°©® Ba con-go-laids yango oh, bazali peu inspirés, AÏE, nostalgie éléki eh… ®©°¥√~

    Pitoyable Moncoco, na muniololo!

    CHOMEURS ya l’Etat,
    Kita Mata ABC!

Laisser un commentaire