«

»

Jan 07 2018

Inondation: Le centre-ville de Brazzaville sous 3 mètres d’eau [Vidéo]

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. habibah natah

    CONGO UN PAYS ESCLAVE= UN CAMP DE CENCENTRATION A CIEL OUVERT—https://www.youtube.com/watch?v=anuOhUhTChs

  2. Mokengeli

    Il faut à tous prix réhabiliter le ruisseau KATA-KATA qui traverse les camps miltaires passe à côté du futur hôpital militaire d’instruction, de la banque BSCA et passe en dessous de la place de la Mairie. Pourquoi ? Parce que de Les constructeurs de cette banque chinoise ont minimisé les risques d’inondation du fait de l’élargissement du canal au niveau de leur banque sans tenir compte qu’à partir du boulevard Sassou-Nguesso jusqu’au fleuve, le canal est resté étroit.
    Conséquences :
    Les eaux qui viennent en grande quantité de la banque BSCA butent contre un canal étroit au niveau du boulevard Sassou-Nguesso. Alors les eaux débordent jusqu’à la Mairie.
    « LES GRANDS TRAVAUX » AURAIENT DÛ PRENDRE LE RELAIS DE L’ELARGISSEMENT DU RUISSEAU DU BOULEVARD SASSOU-NGUESSO JUSQU’AU FLEUVE.
    Tu as compris BOUYA ? MERDE !!!!!

    1. Val de Nantes

      Petits travaux pour un grand voleur .

  3. ALERTE GENERALE

    POURQUOI LE DICTATEUR SASSOU NGUESSO S’ATTAQUE T-IL SOUVENT SON REFLET ET SES SEMBLABLES CONGOLAIS ?

    LE DICTATEUR SASSOU NGUESSO : SON INCONSCIENCE & CONSCIENCE IDENTITAIRE – SA PSYCHANALYSE – RELATIONS FAMILIALES & SOCIALES – SON CYNISME & SA PERVERSION – SES AFFAIRES POLITICO-CRIMINELLES & CRIMES CONTRE L’HUMANITE, ETC. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2018/01/pourquoi-le-dictateur-sassou-s-attaque-t-il-souvent-son-reflet-et-ses-semblables-congolais.html

  4. Sassou a peur

    LE RAPPORT 2018 : HÉCATOMBE DES LIBERTÉS ET DES DROITS FONDAMENTAUX DE L’HUMAIN AU CONGO BRAZZAVILLE
    Jusqu’à combien de temps encore femmes au foyer, mères de famille, jeunes, adultes, vieux, salariés, fonctionnaires, hauts fonctionnaires, retraités, policiers, gendarmes, soldats, officiers militaires, agents de l’état, opérateurs économiques, partenaires économiques et diplomatiques, dissidents et résistants congolais vont-ils laisser libre au dictateur Sassou Nguesso de devoir les traiter et aux yeux du monde entier comme des esclaves, son bétail humain ou plutôt comme des animaux au XXIe siècle ? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2018/01/le-rapport-2018-hecatombe-des-libertes-et-des-droits-fondamentaux-de-l-humain-au-congo-brazzaville.html

Laisser un commentaire