«

»

Sep 02 2017

Arrêt sur image : 4 mois d’arriérés de salaire, une autre forme de manifester

Les travailleurs de la STPU, la société de transport urbain de Poine-Noire cumulent 4 mois d’arriérés de salaire. Afin de contourner les menaces de la direction et la police politique de Pointe-Noire, dirigé par le Colonel Itoua Poto, les salariés inaugurent une autre façon de manifester : Le TAG.

(2 commentaires)

  1. congolais étranglé

    Si ceux de nos compatriotes manifestent ainsi qu’est-ce que ne pouvons pas faire? Nous avons des ordinateurs des imprimantes écrivant des tracts et faisons passer le message aux autres pour que tout le monde lise et se rende compte de la gravité de la situation. Il y a une élite qui comprend la situation et le reste rien. Etudier comment faire passer l’information dans un pays en guerre ou en état de siège.
    EST-ce que celui qui est à madingou-kayes ou à Bétou connait les souffrances des gens en ville ou la situation de ceux qui travaillent chaque jour sans être payé à la fin du mois? Sassou a sa télé et nous qui nous informe ? Depuis l’interdiction de TALASSA nous n’avons plus de voix du peuple.

  2. Isidore AYA TONGA

    LA FRANCE EST-ELLE SEULE LE PROBLÈME DE LA DÉMOCRATIE ÉLECTORALE FRANCAFRIQUE MOYENÂGEUSE ?

    Isidore AYA TONGA à la Mairie de Paris, le 03/09/2017 à 16h00

    La France est-elle à 40% responsable du problème et à 50% les africains francophones eux-mêmes et à 10% dont on ne sait rien? La démocratie électorale francafrique peut-elle être interprétée comme quantique?

    C’est à dire que personne n’est responsable et coupable de rien. On ne sait donc pas à qui la faute sur différentes échelles individuelles, locales, nationales et francafriques? (Isidore AYA TONGA)…

    http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/09/la-france-est-elle-seule-le-probleme-de-la-democratie-electorale-francafrique-moyenageuse.html

Laisser un commentaire