«

»

Mai 05 2017

Monseigneur Milandou sur le Pool: «On fuit les hommes en armes»

C’est une parole rare. L’archevêque de Brazzaville Monseigneur Milandou sort de son habituelle réserve. Évêque du Pool durant la guerre civile de 1997-1998, il porte aujourd’hui un regard sévère et inquiet sur le conflit qui y oppose depuis un an forces de sécurité et partisans de Frédéric Binsamou, alias Pasteur Ntumi (leader des rebelles Ninjas du Pool), avec des populations civiles prises en étau. Monseigneur Anatole Milandou s’est confié à notre envoyée spéciale à Brazzaville Florence Morice.

RFI: Vous êtes originaire du Pool. Quel regard aujourd’hui portez-vous sur la situation dans ce département du Congo ?

Monseigneur Anatole Milandou : Le regard ? Celui de tout le monde. C’est une région qui se détruit. Avant de partir de ce diocèse, j’avais dit à monseigneur Portella (Ndlr: Louis Portella Mbuyu) qui m’a remplacé, « malheureusement, je suis en train de te laisser des ruines » parce que la guerre continue.

RFI: C’est une guerre donc aujourd’hui ?

Monseigneur Anatole Milandou : Je pense que c’est une guerre. Les gens sont déplacés, les gens souffrent. Tout dernièrement, on l’a même vu, il y a déjà des malnutris qui sont arrivés ici. C’est les conditions que nous ne connaissons pas très bien, dans quelles conditions les gens vivent puisque les gens sont déplacés de leur village. Cela pose beaucoup de problèmes.

RFI: Cela veut dire qu’il y a des difficultés à savoir ce qui se passe réellement dans le Pool, qu’il y a des zones aujourd’hui encore à huis-clos ?

Monseigneur Anatole Milandou : Je suis allé voir monseigneur Portella qui est l’évêque de Kinkala. Le diocèse était fermé, jusque-là, c’était fermé. On n’y mettait pas pied. Moi, j’ai deux paroisses ici qui sont fermées. Personne ne peut y aller. Les prêtres n’y vont pas et n’y sont pas puisqu’on a forcé les populations à sortir de là. Donc c’est ce manque d’informations que nous n’avons pas, c’est difficile de savoir réellement ce qui se passe. C’est pourquoi parfois, on s’enferme dans le silence. Mais tout dernièrement, on a vu à l’hôpital, des cas de malnutritions.

RFI: Les autorités congolaises disent qu’il n’y a pas de crise dans le Pool aujourd’hui ?

Monseigneur Anatole Milandou : Il y en a qui disent qu’il n’y a pas de crise ? Mais nous savons que c’est une crise. Les gens souffrent.

RFI: Que fuient les populations aujourd’hui qui quittent leur village dans le Pool ?

Monseigneur Anatole Milandou : On fuit toujours les hommes en armes. Mais là, les gens sont forcés, les hommes en armes forcent les gens à partir, à quitter le village, à vider les villages. Je pense que c’est une technique, je ne peux pas en dire plus.

RFI: Les hommes en armes, vous voulez dire aussi bien les partisans du pasteur Ntumi, que les forces de sécurité congolaises ?

Monseigneur Anatole Milandou : Oui, puisque l’armée dans sa méthode voudrait vider les populations des villages pour peut-être mieux cerner le problème de Ntumi. Je pense à ça.

RFI: Dans ce contexte, est-ce que vous pensez que le Congo est prêt à tenir des élections législatives ?

Monseigneur Anatole Milandou : Il y en a qui pensent qu’ils vont les tenir. Pour nous, franchement, je ne vois pas comment les gens peuvent aller battre campagne dans cette région. Déjà les gens ne sont pas sur place, ils ne sont pas dans les villages. Je ne sais pas comment ils iront battre campagne.

RFI: Que faudrait-il faire aujourd’hui pour sortir de cette situation ?

Monseigneur Anatole Milandou : Sortir de cette situation ? On parle toujours de solutions politiques.

RFI: C’est un problème politique ?

Monseigneur Anatole Milandou : Je pense. Nous essayons de faire quelque chose, mais on n’y arrive pas. Ces questions-là, il faut les poser à ceux qui se battent, à ceux qui sont sur le terrain, à l’armée et au pasteur Ntumi.

RFI: Est-ce que l’Eglise a tenté une médiation ou tente actuellement une médiation ?

Monseigneur Anatole Milandou : L’Eglise a toujours proposé quelque chose, même en silence on essaie de faire quelque chose. Il y en a qui n’en veulent pas.

RFI: Qui n’en veut pas ?

Monseigneur Anatole Milandou : Les choses qui nous parviennent, il y en a qui ne sont pas d’accord que l’Eglise aussi s’implique dans ce genre de choses.

RFI: Vos autorités vous ont parfois « rappelé à l’ordre » sur votre devoir de réserve ?

Monseigneur Anatole Milandou : Non. Simplement, il y a des gens qui ne veulent pas que cette guerre cesse. C’est un fonds de commerce aussi.

RFI: Pour l’armée congolaise ?

Monseigneur Anatole Milandou : Je ne sais pas. Mais ça profite à quelques-uns en tout cas. La première guerre, c’était comme ça. On a senti que c’était un fonds de commerce.

RFI: C’est pour cette raison que depuis un an, le pasteur Ntumi n’a toujours pas pu être arrêté ?

Monseigneur Anatole Milandou : Mais ça, je ne peux pas le dire puisque nous sommes dans des hypothèses sur ce qui se passe, pourquoi le pasteur Ntumi n’est pas attrapé. Cela il faut le demander à l’armée qui a des stratégies sur place et qui n’arrivent pas à attraper le pasteur. On ne sait pas si le pasteur est vraiment conscient de ce qui se passe. Il vient dire ce qui se passe, réellement quel est le sens de son combat. Et quand on voit que les gens sont en train de souffrir, il peut dire « à cause de ça, je me rends, vous me donnez la liberté de m’exprimer, puis je me rends ». Aujourd’hui, je pense que si vraiment il y a de la bonne volonté de part et d’autre, cela peut se faire. Il a des lieutenants, il y a des gens sur qui il peut compter et qui peuvent négocier, ou pas, mais qui peuvent venir à Brazzaville, qui peuvent préparer son retour.

RFI: Donc il faut plus de bonne volonté de part et d’autre aujourd’hui, et du dialogue ?

Monseigneur Anatole Milandou : De dialogue ? Depuis le temps qu’on en parle. Nous avons essayé depuis de faire quelque chose, mais rien n’a abouti. Donc, il faut poser les questions à ceux qui se battent sur le terrain. Je ne sais pas quelles sont les raisons de se battre.

RFI: Quel message voulez-vous adresser aux populations qui subissent cette crise ?

Monseigneur Anatole Milandou : Les populations, les pauvres populations. Tout dernièrement, j’ai décidé de parler aux jeunes. Qu’est-ce qu’il faut leur dire ? Souvent ce sont des paroles de mensonges quand on sait que leur avenir est bouché.

RFI: On vous sent un peu exaspéré de voir l’histoire peut-être se répéter vingt ans après cette guerre à laquelle vous avez assisté ?

Monseigneur Anatole Milandou : Bien sûr qu’on est désespérés et exaspérés aussi, puisque j’ai connu, j’étais évêque de Kingala avant. Nous avons fait ce qu’on pouvait faire pour essayer de diminuer les souffrances. Et ça revient, un perpétuel recommencement. Finalement, cela ne nous réjouit pas.

Florence Morice

 

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ngoma

    Les laris fidèles à Ntumi doivent savoir que le dernier mot revient toujours au gouvernement de la république. Moi qui suis en partie originaire de cette région du Pool, je ne peux pas accepter que Ntumi après avoir amassé des sommes colossales au gouvernement, vienne marcher sur le peuple innocent du pool, et en particulier sur le peuple lari soumis à ses ordres. Je me pose souvent la question de savoir pourquoi Ntumi qui est Kongo des environs de Boko, a choisi de semer la terreur dans le secteur lari, laissant les siens tranquille aux alentours de Boko. Il faut lutter contre Ntumi, c’est lui la brebis galeuse du coin, qui sème la pagaille à tous les coins du pool, violant nos soeurs , tuant nos frères et sabotant le trafic ferroviaire. Je ne serai jamais avec vous tant que votre existence rest liée à la barbarie pompée de tribalisme.

    1. Tam-Tam Matakou

      Les mbochi-téké fidèles à Takou et Makoko doivent savoir que le dernier mot revient toujours au peuple souverain. Moi qui suis à part entière originaire de cette région là-bas du Takouland, je ne peux pas accepter que Takou après avoir dévalisé pour des sommes colossales le trésor publique con-go-laid, vienne danser ékonga-la-taxe devant le peuple abusé et innocent du Sud-Congo, et en particulier sur l’indifférence totale des singes mbochi-téké soumis à ses ordres. Je me pose souvent la question de savoir pourquoi Takou qui est ivoirien-mbochi chie dans les environs de Boko loin des cours d’eau et marécages appropriés chez lui au Nord, a choisi de semer la terreur dans le milieu civilisé, laissant les singes tranquille aux alentours d’Oyo. Il faut lutter contre Mâ Takou, c’est lui le canard boiteux, la peste du coin, qui gangrène à tous les recoins du Con-go, violant Munari et fat-Coco au passage, tuant nos paysans désarmés et sabotant le trafic ferroviaire qu’il n’a pas construit. Je ne serai jamais avec vous les singes-goinfres tant que votre existence reste liée à la jungle pompée de sauvagerie animale de petits tribalo-régionalistes.

  2. lettre ouverte a mgr milandou

    mgr anatole milandou.

    JE SUIS DE CEUX LA QUI DISENT ET QUI LE DIRONT QU IL N Y A PAS DE CRISE DANS LE POOL. le probleme du pool est completement pathologique.jugez en vous meme.

    1970 attaque de la radio congolaise par ange diawara ethnie lari riposte menee pâr le lieutenant jean maris michel mokoko.mission reussie avec l’execution d’ange diawara

    1972 deuxieme attaque du meme batiment cet fois ci menee par le lieutenant kinganga ethnie lari.il sera pourchasse par l’apn dans la foret de goma tse tse.sur ordre du commandant marien ngouabi les unites depechees dans le pool etaient placees sous la responsabilite du capitaine sassou nguesso.en sa qualite d’offcier superieur pour proteger ses hommes il avait fait survoler la foret de goma tse tse par des helicopteres alouettes.ce qu’okoi n’arrive pas a faire.nous y reviendrons

    c’est une pathologie chez les laris de s’en prendre aux batiments publics

    1977 assassinat du president marien ngouabi.a 13h mienakou tadet du pool etait deja dans la cour du palais presidentielle.cest le medecin cubain du nom de carlos qui avait lache une rafale de kalachnikov sur lui.

    1978 dix laris avaient ete executes sur decision de justice.c’etait ts des collaborateurs d’al massamba debat.

    1991 bonheur du pool il se lache pendant la conf nat.andre milcongo lari est elu premier ministre chef sup des armees chef detat de fait et bernard kolelas lari maire de brazzaville les lari se trretrouvenet au pays des merveilles .cetait le sourire total

    1992 election de p lissouba.35% au premier tour.b kolelas 20% et denis sassou ng 17%.au deuxieme tout les laris sur consigne de b kolelas y joignet des grains de mais de rixz ….b kolelas lui meme vote pied nus(les images de la rtc faisant foi) mr lisosuba est elu premeir de la rep le pool crie a lhorruer.meme si denis sassou ng avait bascule ses voix sur b kolelals mr kolelals naurait eu que 37% c’etait impossible pour lui detre president de la rep.mais bon qui pour parelkr aux laris?

    1993 debut des premieres operations ninjas.les laris explusent de bacongo et de makelekele tous les nibolkes(partisans de p lissouba) pourtant tous de nationalite congolaise.cetait une violation de la cosntitution. un violeur ne peut pas exiger un mariage

    juin 1993 cepe les ninjas giflent tous les gamins et leurs meres candidat au cepe.mme sophie moukouyou ministre de l’enseignement avait dut opter pour une solution de rechange comme l’a fait il y a peu mr collinet makosso. LE POOL EST FOU.

    juillet 1993 les ninjas enlevent deux directeurs de cabinet de p lissouba.l’ambassadeur de france a brazzaville traite b kolelas d’imbecile. cette insulte avait engage toute la france y compris mme florence morice.mr kolelas etait bel et bien un imbecile

    oct 1993 deces de mme marie massamba debat l’epouse de dieu, les laris lapident le cortege funebre. mgr milandou la lapidation est une atteinte grave aux droits humains.je susi desole pour les laris.ils sont extremement sauvages

    nov 1993 guerre civile a bacongo .les ninjas tuent une belle brochette d’aubevillois et portent leurs tenues militaires. traumatise p lissouba craque et dit bon ecoutez je vous donne la majorite au gvt.donc des laris comme philippe binkinkita adma matetat integrent le gvt.cfetait la periode des accordes pool pays du niari accords de libreville les laris voyagent qui par air afrique qui par camair qui par air gabon pour rencontrer omar bongo.les lari se muent en diplomates.ils aiment les accords ces gens la..

    1994 le colonel mbaou ferdinand chef de la garde presidentielle donnent des instrcution claires au cocoyes stationnes au niveau de la zab. aucun bus coatser ne doit s’arreter vous me perforez le mur de la zab au moindre soupcon vous ouvrez le feu. au chu il dit aux memes cocoyes.a partir de 21 h plus de taxi.a 00h vous ouvrez le feu sur tt chauffeur de taxi qui va zig zaguer vers olympic palace les bougainvillees sous pretexte de deposer des clients non …ce ne sont que des ninjas.

    bon cela avait porter des fruits.les ninjas du tems p de mbaou f navaient plus jamais revus meme le ccf.voila pourquoi le port de la main bleu etait actif.exceptionnement je dis felicitation au colonel mbaou f. okoi a perdu trop dhommes.

    1997 guerre civile.elle demarre en cocoyes cobra et s’acheve mgr en ninjas cobras. LE POOL SE BAT TROP

    A SUIVRE

    MGR NOUS NE DIALOGUERONS PAS. IL N Y AURA PAS DACCORDS NOUS RESTERONS AINSI JUSQU EN 2070 2071 2072 .

    1. Jean

      On nous présente une interview sur le dialogue pour sauver des vies humaines et certains sur ce site y trouvent un moyen pour nous déverser une litanie de propos haineux. Je comprends pourquoi le Congo malgré ses richesses reste pauvre : le pays est maudit parce que dans le cœur de ses enfants n’y habite que satan. En fait c’est à raison que nous avons ces dirigeants qui nous gouvernent, ils sont à l’image des peuples du Congo, maudits et incapable de la compassion la plus primaire.

      1. KONGOLAISS TIKA

        Jean, vous êtes d’une clairvoyance… en quatre ligne vous avez résumer ce qu’est réellement le Con-go-lais….Bravo et merci

    2. Uossas-Osseugn-Mouebara

      Tu as trouvé ton fond de commerce toi aussi, petit moineau. N’est ce pas Ngouabi qui a fait le premier coup d’état au Congo? Etait-il lari? Qui a tué Ngouabi? Onziel était-il lari? Anatole Kondo était-il lari? Martin Mbéri était-il lari? Enrichis-toi bien de la souffrance des laris. Sache cependant que rien sur cette terre n’est immuable. Cette guerre finira bien même si tous les laris doivent dépérir.

      Ok tu veux la guerre jusqu’en 2072. Allons-y! Continue de tuer et on verra si tu tiendras jusque là.

      Ton cobra ne sait que aller chercher les mercenaires pour tuer. Celui-là tu ne le vois pas. Bien sûr c’est la faute aux laris. La désinformation a son temps et crois-moi, elle ne va pas durer jusqu’en 2072. Tu verras bien dans quel état tu seras en 2072.

      Avec des imbéciles comme toi, le Congo n’a pas pu décoller malgré les milliards qui sont tombés entre vos mains. Pas d’eau, pas d’électricité, pas d’hôpitaux, etc. Comme vous êtes sans dignité et sans intelligence, vous cherchez des boucs émissaire. Les laris ne sont jamais partis envahir une région du Congo pour faire la guerre. Mais que ce soit vous ou les niboleks, vous avez toujours voulu annihiler les laris.

      Qui a dit « j’ordonne à la force publique de bombarder Bacongo? » Avait-il donné un ultimatum? Avait-il dit aux civils de quitter le quartier parce qu’une opérations devait s’y passer? Etait-il lari???

      Qui a envahi Bacongo en 1998 passant de maison en maison pour tuer et démolir? Bacongo n’a-t-il pas été déserté par la population des mois durant à la suite de votre invasion sauvage??? Pour avoir fait quoi????

      En 1997, qui a donné l’ordre aux cobras de piller??? Etatit-il un lari???

      Quel quartier les laris ont attaqué? Quelle région ou département les laris ont envahi pour faire la guerre???

      Tu es vraiment le roi des cons. Tu crois si on aimait la guerre on la ferait sur notre propre territoire??? Il n’y a que des malades comme toi pour le penser mais vous ne le faites pas pour autant… Nul de chez nul, tu n’es qu’un con.

      Donnez de l’eau et de l’électricité à tous les habitants de Brazza Nord et tout le nord du pays et là nous saurons que vous êtes des travailleurs. Ainsi le sud se rendra compte que c’est lui qui retarde le développement du pays. Vous n’êtes même pas capable de développer la 5 è ville du Congo qui est Ouesso et qui devait être le miroir du Nord. Rien de rien

      On fonce dans le sud où tout est déjà préparé. Bande d’incapables. Monoko pamba, mayele te; makanisi ata moke te. Bo mesana ba zamba. Bozali ba zambiste indécrotable

  3. Serge Armand ZANZALA

    Plan Zanzala pour la sortie de la crise du Pool
    Devant l’ampleur des dégats humains et matériels enregistrés dans la crise du Pool, une crise qui opposerait le gouvernement et Frederic Binsamou alias Ntumi, mais qui perdure, on ne saurait laisser seul le gouvernement prendre des initiatives ou en proposer les solutions de sortie. D’ailleurs, le premier ministre Clément Mouamba, en déclarant, au cours d’une séance des questions d’actualité à l’assemblée nationale « qu’il faut mettre les ninjas-nsiloulou hors d’état de nuire » a déja faussé le jeu. Pour la simple raison que depuis plus de sept mois, les ninjas-nsiloulou ne sont ni identifiés ni localisés. Alors qu’il y a mort d’hommes! C’est toute la jeunesse du Pool qui est accusée de ninjas ou nsiloulou et qui est tuée. Et, dans cette crise qui a les allures d’une guerre pour ne pas dire d’un génocide, vu le plan de guerre existant et dont on parle depuis 1997 (Plan Mouebara) qui est concu pas Denis Sassou Nguesso et déjà mis en execution, l’arsenal utilisé et le mode opératoire de l’armée, des milices et des mercenares du pouvoir recrutés à l’étranger, on ne croit plus à une simple crise post-électorale. D’ailleurs Ntoumi à qui l’on attribuerait les attaques du 4 avril 2016 qui ont eu lieu quelques heures seulements après la publication des résultats de la présidentielle anticipée du 20 mars dernier, n’était pas candidat à cette élection pour parler de contestation des résultats électoraux. Aussi, le tribunal étant saisi, le gouvernement et le président du Cnr, Frédéric Bintsamou alias Ntoumi doivent avoir un autre comportement vis- à- vis de l’un et de l’autre. Ils doivent revenir aux sentiments humains s’ils les ont encore, et avoir une grande compassion pour les innocents qui trouvent la mort. C’est ce que nous leur proposons dans ce document dit Plan Zanzala pour la sortie de la crise du Pool.
    1- Dépolitiser l’affaire dite « Attaque du 4 avril 2016 » qui serait à l’origine de la crise du Pool
    2-Faire comprendre à Ntoumi que c’est un citoyen qui malgré ses fonctions religieuses (pasteur), politiques (président d’un parti politique, le Cn) et administrative (membre du gouvernement), il peut faire l’objet d’une ou des poursuites judiciaires. Et, les faits qui lui sont reprochés n’étant pas encore démontrés devant un tribunal, il bénéficie de la présomption d’innocence. Et, de son coté, le gouvernement doit donc arrêter ou faire arrêter toute la campagne de dénigrement, de fausse accusation ou de diabolisation de Ntoumi, menée par ses chantres dans les médias. Plus question de le qualifier de terroriste dans les discours officiels et devant les instances officielles.
    3- Le gouvernement doit prendre la courageuse décision de retirer dans un delai raisonnable, l’armée, les milices et les mercenaires dans le Pool, seules la gendarmerie et la police peuvent encore y rester pour sécuriser les populations et leurs biens.
    4- Rassuré de la dépolitisation de la crise du Pool, du retrait de l’armée, des milices et des mercenaires du pouvoir, Frédéric Bitsamou doit être autorisé à avoir un ou des avocats qui doivent aller le rencontrer. Pas question d’y associer les représentants des églises ou des associations des droits de l’homme. Sauf, les aumoniers des femmes et hommes politiques. Il faudra rester dans le droit.
    5-Rassuré du retrait de l’armée, des milices et des mercenaires du Pool, Ntoumi doit faire une réddition qui est un acte très courageux par lequel une troupe ou une forteresse met bas les armes. Cette réddition doit être faite sur une radio internationale, en l’occurrence Rfi, pour informer et prendre à témoin toute la communauté nationale et internationale et protéger sa vie. Cependant, tous les Congolais épris de paix et qui vont soutenir la réddition ou la cause de Ntoumi peuvent être autorisés à manifester ou porter des brassards, tee shirts ou drapelets blancs pour marquer, eux aussi, leur attachement ou adhésion à la paix. Ntoumi n’étant pas encore condamné, il a droit au soutien de ses adeptes ou membres de son parti. Le gouvernement devra accepeter cela.
    6- Constitution d’un groupe de contact avec Ntoumi, composé par les représentants des missions diplomatiques, proposés par Ntoumi, lui-même, ou ses avocats. Ce groupe de contact discutera avec les présidents du sénat et de l’assemblée et le premier ministre sur les conditions de détention de Ntoumi, et sa sécurité à la maison d’arrêt.
    7-Séance de travail entre Ntoumi et ses avocats avec les représentations des missions diplomatiques.
    8-Sortie de Ntoumi dans un hélicoptère et sa remise au procureur de la république.
    Ne dit-on pas en laari que « Ta gonda mfulu ngati mikushi mia wa? », pouvant être traduit littéralement en francais, par tuer la tortue pour mettre fin aux odeurs des pets. ou encore « mputa ka beloke, ba niandi ba fuiri nsoni? », par, devant une plaie cicatrisée, les mouches n’ont plus rien à gagner. Aussi, ce plan donnera-t-il l’occasion à Ntoumi de dire sa part de vérité dans cette affaire qui ne finira pas devant les tribunaux congolais, vu l’existence du plan Mouebara qui vise à dépeupler les départements du sud du Congo. Par ailleurs, il permet d’épargner la vie de Ntoumi, celles de ses nombreux adeptes et des populations du Pool. Mais, Ntoumi doit aussi prendre soin d’enregistrer sa version des faits dans des documents audiovisuels et les confier à ses avocats et des institutions internationales s’il n’a pas confiance en la justice du Congo. Comme aussi, le gouvernement doit lui donner le droit de saisir les tribunaux internationaux. J’ai dit!

  4. Serge Armand ZANZALA

    Ce texte avait ete ecrit, l’annee derniere; mais je pense qu il est encore actuel.

  5. Lettre Fermée A Takou Ngué-Sot

    Tu vas bientôt MOURIR!
    Sois-en certain.

    Cordialement_

  6. ❤ ❤ ❤ L’ignorance est-elle la Pire des souffrances de l’individu et ou d’un peuple? ❤ ❤ ❤

    ❤ ❤ ❤ L’ignorance est-elle la Pire des souffrances de l’individu et ou d’un peuple? Oui, c’est à peu près cela ; car l’inégalité entre couches sociales, traditions, cultures, sociétés et civilisations n’est pas fondée sur la nature – elle réside dans l’éducation ou l’information qu’on donne à l’individu ou plutôt dans celle qu’on lui refuse ❤ ❤ ❤
    Publié par l’un des adeptes cognitifs appartenant à des réseaux de matière grise, du savoir, de la connaissance, de la libre pensée et de conscience transgressive nouvelle et universelle à l’échelle congolaise de ce XXIe siècle commençant et puis… http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/le-sang-et-le-milieu-interieur-aya-prof-biologie-1991-classe-terminal-lycee-drapeau-rouge-brazzaville-congo.html

  7. VOTER MACRON POUR L'EXTERMINATION DU CONGO EN COMMENÇANT PAR LE POOL

    SASSOU LE TERRORISTE FRANCAIS TOTAL= CONGO BRAZZAVILLE
    LA FRANCE VOLE TOUT AU RETOUR C’EST L’EXTERMINATION DU PEUPLE CONGOLAIS

    La fin du monde « L’OUEST, WEST OCCIDENTAL » EST TRÈS PROCHE.
    L’association des empires franco-anglophone, va avoir fin par le monté du monde ASIA-PACIFIC incluant la RUSSIE.
    La raison fondamentale.
    Cette association dite west, a tourné le dos a dieu pour se rapprocher de Satan en organisant des guerres partout dans le monde, pour eux la démocratie ou disons le la liberté des peuples est une propriété exclusivement réservée a eux.
    Tous ces pays de l’ouest sont super endetté en commençant par les USA
    ACTUELLEMENT LA CHINE EST DEVENUE LE PAYS PROCÉDANT LA GRANDE LIQUIDITÉ MONÉTAIRE DU MONDE ET EN PLUS LA GRANDE MANUFACTURE DU MONDE.
    LA RUSSIE EST LE LEADER MILITAIRE, ET ÉNERGÉTIQUE DU MONDE.
    LA CHINE ET LA RUSSIE CONTINUENT D’AFFIRMER LEUR INDÉPENDANCE TECHNOLOGIQUE ET MÊME MONÉTAIRE. ILS S’ATTAQUENT AUJOURD’HUI AU DOMAINE AEROSPATIALE, A BIENTÔT LA FIN D’AIRBUS ET DE BOIENG, CAR LES PRODUTS RUSSE ET CHINOIS SONT MOINS CHER ET HIGH TECH.
    CHINA
    youtube.com/watch?v=3GPtF8uektw

    RUSSIA
    SUR LE MARCHÉ
    youtube.com/watch?v=w8-7v0gXzSI

    NOUVEAU
    youtube.com/watch?v=bfXruAwWs_0

    LA RUSSIE ET LA CHINE VONT S’UNIR POUR CONSTRUIRE LES SUPER JUMBO

    LA France QUI DOIT SON EXISTANCE DE TOTAL GRACE AU CONGO BRAZZAVILLE A CHOISI COMMENT OPTION LE MASSACRACRE DE LA POPULATION CONGOLAISE DEPUIS 1997, LA France DIT JE NE NEGOCIE JAMAIS MEME S’IL FAUT EXTERMINEER TOUS LE CONGOLAIS, MAIS PETROLE EST CONGOLAIS ET NON FRANÇAIS. C’EST LA PILITIQUE DU DIABLE MACRON FERA PIRE.

    Laisser un commentaire

  8. Mamanou

    Sassou le pharaon,tu te crois toujours fort, tu n’es qu’un mortel, ton jour est très proche tu ne gagneras pas toujours malheureusement pour toi, tu veux juste brader la richesse du pool en chassant ses habitants et pourtant toi pharaon tu n’avais pas besoin de faire la guerre. Lucifer qui te tient finira aussi par t’étangler il te ment il n’est pas un bon maître

  9. ntinia

    Tout ce que sassou merite c’est une balle dans son cerveau malade et paranoide.Le pool sera reconstruit grace à sa diaspora mais sassou le mortel a sacrifié sa progéniture pour l’éternité hors du congo.

  10. Leka

    Florent

  11. Mokengeli

    La guerre du Pool est bien un fonds de commerce pour les Mbochis.

    Dans cette région, « l’armée » tribale de Sassou a remplacé les populations qu’elle a forcées de quitter les villages. Une stratégie qui consiste aux miliciens de SASSOU de nourrir leurs familles avec les produits qu’ils pillent dans le Pool. En effet, toutes les récoltes de l’année sont systématiquement pillées et cela va des cultures champêtres jusqu’aux arbres fruitiers. Cette crise est sciemment entretenue et prolongée. Capturer NTOUMI n’est plus la priorité. La priorité pour le pouvoir Mbochi, c’est permettre à sa milice tribale de profiter au maximum de la richesse vivrière du Pool. Voilà pourquoi les miliciens qui étaient sur la piste de NTOUMI ont été anéantis par leurs propres collègues à Héréla, près de Mayama. Tout le monde sait que NTOUMI et ses nsilulus ne sont plus dans la zone depuis longtemps.

    La milice tribale de SASSOU-NGUESSO a une mission dans le Pool : retarder au maximum le développement de ce département en tuant, terrorisant et éloignant ses populations. La fuite de NTOUMI dans la brousse est une aubaine pour eux. Tant qu’il restera planqué, les miliciens de SASSOU ne fourniront aucun effort d’aller le débusquer; ce qui leur permettra de nourrir leurs enfants « bébés noirs » qui sévissent du côté de Brazza nord, le fief du Parti des Coups Tordus (PCT). Mais, mais, mais…beaucoup de ces miliciens y laisseront leur plumes avant que le pouvoir tribale d’Oyo décide enfin de sortir NTOUMI de sa planque.

  12. Mokengeli

    FAC (milices de Sassou), POUBELLE TRIBALE, VOUS PUEZ GRAVE LE MBOCHI !!!

  13. LA HAINE VISCÉRALE CONTRE LE DICTATUEUR SASSOU ET SON CLAN CRIMINOGÈNE EST-ELLE UTILE AUX CONGOLAIS?

    Des grands haineux, on retient essentiellement les crimes, tandis que des “gentils” – et de citer Nelson Mandela, Gandhi ou Luther King -, on voit qu’ils ont transformé le monde. https://www.youtube.com/watch?v=yTpZenPxpd4

  14. Mbia

    Messe en mémoire du Cardinal Émile Biayenda, mort assassiné en 1977 par Sassou Nguesso, le plus grand assassin, génocidaire du Congo, le grand danger, mal du Congo et de la sous region africaine. Cette célébration eucharistique sera présidée par Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville (Congo-Brazzaville), supporteur du tyran, sanguinaire Sassou Nguesso. Celui ci a été incaple de decrier e la crise du Pool et désigner le responsable de celle ci qui est Sassou Nguesso. Votre déclaration: «On fuit les hommes en armes » est irresponsable Monseigneur. Soyons sérieux Monseigneur. Pourquoi Sassou Nguesso et sa clique ont envoyé début avril 2016, les soldats, milices, policiés attaquer encore le Pool pour la deuxième fois après le premier génocide que Sassou Nguesso avait organisé dès 1998, juste quelques mois après son coup d’état très sanglant en 1997. La responsabilité de Ntoumi n’est aucunement à prouver. Il n’ ya a jamais eu d’enquete là dessus. Sassou Nguesso et sa clique sont des génocideurs. Il faut que les resistants, les combattants de la liberté forment plusieurs fronts militaires au Congo, pour casser vite le soit disons batisseur infatigable et se fatigue sans qu’ il provoque encore de très nombreux morts .A vous vaillants résistants de multiplier les initiatives et tendre des nombreuses embuscades aptes à faire un nombre important de morts dans les rangs de l’armée tribale du dictateur, génocidaire, président autoproclamé, illégitime du Congo. Appuyer vous aussi sur la tactique de la guerlla. Si possible aussi d’abattre les hélicoptères avec les lances roquettes récupérés auprès des troupe sauvages de Sassou. Il fois que 1 ou 2 appareils abattus dès le début de la dite offensives, les militaires, miliciens du régime clanique du génocideur Sassou Nguesso seront vite démoralisés, affaiblis. Il sera facile de les vaincre et de renverserver la dictature immonde, la pire de l’Afrique actuelle. Sassou Nguesso et son clan, ses leaders du PCT sont les plus criminnels, les grands assassins, minipuleurs de ce monde. Depuis le début avril 2016, la région du Pool, est à nouveau la cible de violences armées. Il s’y opère un épuration éthnique à huit clos commanditée par le dictateur Sassou Nguesso et son clan.Des escadrons de la mort de la police miliciens du Pouvoir illégitime, illégalsèment la morts dans le Pool la terreur dans toute la république.
    Les maux de la politique , pervers du dictateur Sassou Nguesso, avec sa haine tribale, sa mauvaise gestion de nos finances publiques ne cesse de s’alourdir ont fait jusqu’à présent des dégats considérables qui sont: Les disparus du Beach, génocide à répétition dans le Pool, biens mal acquis, la pauvriété des populations,l’insalubrité des villes, le chômage endemique, la famine,la mal gouvernance, la corruption à très grande échelle, la terreur, la privation totale de la liberté, les assassinats, les emprisonnements arbitraires,les bombardements des hélicoptères, les crimes de guerre,l’impunité, la corruption, le délabrement total des centres de santé médicaux, des établissements scolaires, des infractures routières, ferrovières, agricoles. La pénuries récurrentes de l’essence, des produits pétroliers, gaz dans un Congo producteur de pétrole, ainsi que de l’eau potable, d’électricité, d’auto suffisance alimentaire; dans un pays très bien prévilégié par les fleuves, les rivières, la terre fertile, caractérise nettement la mal gouvernance et le dégrès de l’inconscience, de la folie destructive de Sassou Nguesso du plus grand voleur assassin, le terroriste d’état africain de sa famille et de son clan.Jeunes Congolais! Unissons nous et ouvrons des fronts de combats contre , la violence, les exactions commises par les soldats milices et mercenaires du pouvoir illégitimes de Sassou Nguesso qui cumule illégalement, illégitimement plus de 32 ans à la tête du Congo, dans plusieurs régions, coins du Congo. Il ne faut plus permettre un fou et son clan à la tête du pays et le détruire sauvagement. Mettre hors d’état de nuire le tyran sanguinaire, terroriste d’état Sassou Nguesso, sa bande et tout son système est un devoir que nous devrons à tout prix remplir.Le peuple du Congo doit enfin retrouver sa liberté et vivre. Sassou Nguesso est sa clique sont à chasser du Congo et à remettre sans retard à la CPI.Cela reste la seule option pour les Congolais courageux, conscients de leurs devoirs et responsabilités.

  15. LA HAINE VISCÉRALE CONTRE LE DICTATUEUR SASSOU ET SON CLAN CRIMINOGÈNE EST-ELLE UTILE AUX CONGOLAIS?

    CONGO-BRAZZAVILLE : LES 200 CORPS DE SOLDATS TUÉS DANS LE POOL DISSÉMINÉS DANS TOUT LE PAYS.
    Notons que pour brouiller les cartes, dictateur Sassou a coupé le téléphone dans une bonne partie du département du Pool (35 000 km2).
    Impossible donc de joindre les soldats du dictatueur Sassou Nguesso au front de la boucherie humaine. Le dictateur a, en effet, beaucoup de choses à cacher.

    Et un malheur ne venant jamais seul, Okemba Jean Dominique va certainement rentrer bredouille, à Brazzaville, ses multiples contacts, depuis samedi 29 avril dernier, à Paris, ne lui ayant pas permis de rencontrer Emmanuel Macron afin de positionner son oncle Sassou-Nguesso.
    Sa seule consolation, le petit détour amoureux au Canada auprès d’une de ses nombreuses maitresses.
    http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/congo-brazzaville-les-200-corps-de-soldats-tues-dans-le-pool-dissemines-dans-tout-le-pays.html

  16. Inanga Moline

    Quand on lit ces commentaires, c’est affligeant. Pauvre CONGO.

  17. CONGOLAIS ZOBA NIAMA

    LE TALENT D’ACHILLE GÉOPOLITIQUE NATIONAL DU PRÉSIDENT ÉLU JEAN MARIE MICHEL MOKOKO, MODE D’EMPLOI.
    Nous avions connu dans ce pays, deux élections Présidentielles historiques – historique, non seulement à cause du suffrage géopolitique Nord/Sud exprimé sur les candidats élus démocratiquement, mais également, par leur contenu historique national. https://www.youtube.com/watch?v=MoLgwHysfuc&feature=youtu.be

  18. LISSOUBA ET MOKOKO POINT COMMUN

    P.LISSOUBA ET J.M.M MOKOKO: LEURS POINTS COMMUNS ET DIFFÉRENCES DE TRAITEMENT GÉOPOLITIQUE NATIONALE.
    Les amalgames intello-politiques géopolitiques d’un autre âge ont toujours engendrer dans ce pays, la méfiance et la défiance entre congolais – qu’ils soient du Nord ou du Sud Congo. Le négationnisme intello-politique géopolitique, c’est pareil…Il est donc temps que cela s’arrête et maintenant.
    Au cœur de l’enjeu, les problématiques correspondantes dans le temps aux responsabilités politiques individuelles et collectives face à l’idéale de la construction d’une nation qui n’existe pas. Celle-ci est d’ailleurs composée d’une mosaïque de tribus antagonistes avec chacune ses groupes d’intérêts politiques partisans. Ce qui en soit est déjà le problème à la fois politique et civilisationnel à cette échelle culturelle et sociétale africaine. (Isidore AYA TONGA). http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/p.lissouba-et-j.m.m-mokoko-leurs-points-communs-et-differences-de-traitement-geopolitique-nationale.html

  19. soleil BRILLANT

    « I have a dream » Je ne me prend pas pour Martin LUTHER KING, mais je pense avoir trouvé la solution, pour faire partir l’usurpateur Sassou de ce pays. Cela fait plus de 30 ans que ce criminel s’accroche au pouvoir, et n’arrête pas de tuer tous ceux qui s’opposent à lui. On a presque tout essayé, et il nous oppose toujours ses armes. J’ai eu une inspiration, et je vous en fait part. Je sais que les membres de l’association criminelle au pouvoir au Congo liront ce post, mais cela ne change rien. Ma solution est la suivante: Nous devons organiser une grande marche composée uniquement de femmes qui demanderont le départ de Sassou. Vous pouvez me croire, que Sassou n’osera pas tirer sur nos épouses, nos soeurs, ou nos filles. Il faut que les femmes soient très nombreuses. Aucun homme ne doit participer à cette marche. Et si Sassou ose brutaliser ou tirer sur les femmes qui vont participer à cette marche, il signera tout simplement sa fin, car les hommes entreront dans la danse, et le monde entier saura que Sassou brutalise les femmes. Je pense que les femmes peuvent faire tomber ce criminel. A tous ceux qui vont lire ce petit message, il faut répandre l’idée, et réfléchir à la manière de la mettre en place. Je sais que Sassou n’autorisera pas cette marche, mais nous n’avons pas besoin de son autorisation. Sassou doit partir. Je ne peux pas organiser cette marche depuis la France, mais si quelqu’un peut aider les femmes du Congo à s’organiser, vous verrez que les femmes vont réussir, là où nous les hommes avons du mal à réussir. Bonne chance à tous.

  20. Didier Makaya

    Mr Armand Serge Zanzala
    Malgré ta bonne volonté de nous proposer ce plan pour trouver l’issue à la IV guerre du Pool, le problème est que Sassou Nguesso est un homme dépourvu de raison. Il n’a pas la capacité de comprendre. Parceque l’actuelle situation bélliqueuse dans un département du Congo a été minimisé par lui. Il n’y a pas de guerre dans le Pool avait il dit il y a peu.Mais le peuple sait que cette situation avait été créée pour divertir les congolais suite à la defaite de Sassou Nguesso aux élections de 2016. De meme qu’il avait assassiné Ngouabi, il a donné la responsabilité sur les bakongo, ici il refait la meme chose. Il n’a pas pas gagné les élections il divertit les congolais pour tourner leur regard sur Ntoumi et non sur lui le voleur:

  21. la dignité est sacrée

    L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE: POURQUOI LA FRANCE S’ACHARNE ENCORE A ENTRETENIR LE « CODE NOIR » AU CONGO BRAZZAVILLE?

    Jean-Paul Delevoye, l’homme de Sassou auprès d’Emmanuel Macron: Il sera l’homme clé du nouveau parti présidentiel. Ce chiraquien est membre du conseil consultatif de la Fondation Brazzaville de Jean-Yves Ollivier. C’est par lui que Sassou Nguesso a atteint le cœur du nouveau pouvoir et espère se maintenir.

    La Fondation Brazzaville est l’organe principal du lobbying et de la rémunération des relais occidentaux du régime sanguinaire de Brazzaville.

    Durant la campagne, Jean-Paul Delevoye avait ses habitudes au bistrot du 15e Le Brazza… il est évident pour nous que l’ombre de Sassou Nguesso plane sur le berceau du parti présidentielle en cours de création pour lui inoculer son venin fait de pétrole et de sang.

    Nous avions prévenu que notre vigilance sera sans faille nous invitons dès à présent à la transparence complète sur les contributeurs d’En Marche Pour la République.

    Mafia & Republique, #Sassoufit

    Par Andréa Ngombet

    Coordination du Collectif Sassoufit

    L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE: POURQUOI LA FRANCE S’ACHARNE T-ELLE A ENTRETENIR LE « CODE NOIR » AU CONGO BRAZZAVILLE? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/05/l-abolition-de-l-esclavage-pourquoi-la-france-s-acharne-a-entretenir-le-code-noir-au-congo-brazzaville.html

  22. KOUMS

    boycotter les religieux est le premier pas vers l emancipation du peuple . !!!! ils sont à boycotter à rejeter

  23. KOUMS

    ABAS LES RELIGIONS IMPORTEES AU SERVICE DE L OCCIDENT ET DE LA DICTATURE. LES RELIGIONS C EST L OBSCURANTISME 10PUISSANCE 10

Laisser un commentaire