«

»

Fév 18 2017

Décès du Colonel Marcel Ntsourou : Déclaration du Procureur Oko Ngakala [Vidéo]

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. BANA MAKOKO BO TELEMA

    SASSOU A CHOISI DE DEFIER LES BATEKES.

    MAINTENANT LES BATEKES DOIVENT RELEVER LE DEFI.

    C’est dans la capacité à défendre BRAVEMENT ses ressortissants qu’on reconnait la grandeur d’une ETHNIE, d’un peuple.

    A QUOI SERT LE MAKOKO S’IL NE PEUT DILIGENTER DES ACTIONS CLAIRES ET CONCRETES POUR DEFENDRE LES MEMBRES DE SA TRIBU ???

    L’HEURE N’est plus au discours. Les simples paroles ne suffiront pas à sauver OKOMBI et autres.

    ON ATTEND MAINTENANT LES ACTES DES BATEKES, SINON TOUS VOS CADRES VONT MOURIR.

    Après NTSOUROU, ce sera OKOMBI, puis NTSIBA, puis MOUKALA-TCHOUMOU et bien d’autres qui vont être assassinés parce qu’ils ont travaillé avec SATAN NGUESSO et qu’ils connaissent beaucoup trop de ses secrets.

    Quant au neveu Franck MBANI, vu qu’il a partagé la cellule et sans doute les secrets de NTSOUROU sur les 353 disparus du Beach et bien d’autres assassinats du régime, SATAN ne le laissera pas vivant longtemps.

    BATEKES BO TELEMA ! BO LAKISSA KE BOZALI BATO ! BO ZALI BA NIAMA TE !

    SOKI BO TELEMI TE BA KO BOMA BA KONZI NA BINO NYONSO. ABOU…….

    A BON ENTENDEUR…….

  2. TSOUROU OKOMBI SALISSA ET MOKOKO SONT MORTS

    AFFAIRES POLITICO-CRIMINELLES : DE TSOUROU A OKOMBI SALISSA ET A J3M MOKOKO ET AU SUIVANT.
    De Kinganga (1970), Ange Diawara et Ikoko (1972), Marien Ngouabi, Massamba Débat, Cardinal Bieyenda, Kibouala Kaya etc (1977), Xavier Katali ( 1985), Anga Pierre (1987), Colonel Eboundi (1997), André Milongo (2007), Ambroise Noumazalaye (2007) Monseigneur Ernest Kombo (2008), Jean-Pierre Thystère-Tchicaya (2008), Bernard Kolélas (2009), Général Yves Motandeau (2011) Général Blaise Adoua (2013), Colonel Jean Louis Epele (2017) …liste non exhaustive ….
    A qui le tour? Explications https://www.youtube.com/watch?v=6PEHcpleQqw

  3. LES HUIT MAXIMES- CLÉS CONTRE DÉCLASSEMENT ET CONTRE DES-HUMANISME A L’ÉCHELLE CONGOLAISE.

    La valeur d’un groupe ethnique ne se mesure pas à l’individu intelligent ou non. Elle se mesure par sa capacité collective de devoir penser, repenser, éduquer, structurer, organiser et manager en permanence les problématiques « intérêt général ou condition sociale » sur différentes échelles sociétales (Isidore AYA TONGA) !

    LES HUIT MAXIMES- CLÉS CONTRE DÉCLASSEMENT ET CONTRE DES-HUMANISME A L’ÉCHELLE CONGOLAISE. Explications: https://www.youtube.com/watch?v=4pLz9TeXuKs

  4. L’OGRE DE L’ALIMA SASSOU NGUESSO EST-IL ENTRAIN DE CONDAMNER SA PROPRE TRIBU MBOCHI ?

    Sassou se trompe de cible. Ou est Bokassa? Ou est mobutu? Samuel Doe? Idi Amin Dada? Kadhafi? Ben Ali? et puis? Sassou Nguesso doit-il faire la lecture de la fin de Nicolae Ceausescu, Samuel Doe, Saddam Hussein et Mouammar Kaddafi?
    Sassou Nguesso doit-il faire la lecture de la rancune et de la haine viscérales des futures ministres de la défense, de l’intérieur, du renseignement et de la justice contre son clan et contre les mbochis?
    Il s’agira t-il d’une coalition inter-ethnique nationale contre son clan et pendant encore des années? A suivre…
    Sassou= assassinat de Kinganga (1970), Ange Diawara et Ikoko (1972), Marien Ngouabi, Massamba Débat, Cardinal Bieyenda, Kibouala Kaya etc (1977), Xavier Katali ( 1985), Anga Pierre (1987), Auxence Ickonga (1989), Colonel Eboundi (1997), André Milongo (2007), Ambroise Noumazalaye (2007) Monseigneur Ernest Kombo (2008), Jean-Pierre Thystère-Tchicaya (2008), Bernard Kolélas (2009), Général Yves Motandeau (2011) Général Blaise Adoua (2013), Colonel Jean Louis Epele (2017) …liste non exhaustive ….
    L’OGRE DE L’ALIMA SASSOU NGUESSO EST-IL ENTRAIN DE CONDAMNER SA PROPRE TRIBU MBOCHI ? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/02/l-ogre-de-l-alima-sassou-nguesso-est-il-entrain-de-condamner-sa-propre-tribu-mbochi.html

    1. Apophtegme

      Chè(e)r(e)s compatriote(s),

      Notre peuple n’est pas en guerre contre une ethnie qui est, à plus forte raison, une de ses parties intégrantes. Il est en revanche en guerre contre l’unique ennemi du peuple connu sous le nom de Denis SASSOU NGUESSO. C’est le plus grand commun diviseur (le PGCD, selon l’expression mathématique).

      Le régime de ce putschiste, sans foi ni loi, n’a profité à aucune ethnie. Il n’a profité qu’à une minorité familiale et à une poignée de courtisans venant de toutes les régions et de l’étranger. En somme, il n’a profité qu’aux membres trans-ethniques du clan au pouvoir. Chasser le chef de ce clan est un devoir qui nous incombe.

      Le jeu qui consiste à dresser entre elles les différentes composantes ethniques de notre peuple, initié par le putschiste, a maintes fois été tenté sans succès par les taupes du régime. Ce, grâce à la clairvoyance de la nouvelle génération. Et le Militant de la Résistance, qui lui-même a contribuer à déjouer les pièges du putschiste, s’en félicite.

      Face à cette minorité clanique, notre peuple doit en tout état de cause opposer l’UNITÉ NATIONALE. La guerre pour en finir avec ce clan multiethnique se gagnera par la RÉSISTANCE par tous les moyens possibles et inimaginables.

      La nouvelle génération doit se battre, non pas contre une ethnie, mais pour le pays qui nous appartient tous ensemble. C’est pour la défense d’un idéal de justice, pour la défense de nos libertés individuelles et collectives que nous devons nous sacrifier. Cette nouvelle génération ne doit pas se laisser impressionner par l’ancienne génération lamentablement corrompue et habituée à être « sodomisée » par le putschiste qui a malheureusement trop longtemps profiter de la compromission maladive de cette vieille classe politique.

      Au contraire, c’est à la nouvelle classe politique qu’appartiennent le présent et l’avenir. Elle doit avoir confiance en ses capacités à balayer ce régime. Car elle est intègre, propre, unie et incorruptible ; elle n’a jamais pris l’argent sale du putschiste et n’a jamais travaillé sous ses ordres.

      C’est pourquoi le Militant de la Résistance invite notre peuple à se mobiliser massivement du Nord au Sud, d’Est à l’Ouest en passant par le Centre, afin de libérer notre pays du joug clanique des NGUESSO. Le Militant de la Résistance invite la jeunesse à faire preuve de responsabilité, tant en résistant aux pressions du pouvoir putschiste qu’en évitant le piège de la division. VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

      La Sentence

  5. Moungouna

    Vous parlez trop vous les Con- golais la. Sassou tue vos enfants et vos parents. Pouvez vous pas faire la même chose aux siens?

  6. LES PROBLÉMATIQUES CULTURELLES D’ORGANISATION POLITIQUE CIVILISÉE AU CONGO BRAZZAVILLE.

    LES PROBLÉMATIQUES CULTURELLES D’ORGANISATION POLITIQUE CIVILISÉE AU CONGO BRAZZAVILLE.
    Tout compte fait, les groupes ethniques et sous groupes tribales post colonial congolais se définissent comme des subdivisions ethniques et sous une forme d’appartenance politique.
    En effet, avant d’être un homme politique ou d’état au Congo Brazzaville, on est avant tout, le représentant d’un groupe ethnique quelconque. Ce qui en soit est déjà le 1er problème politique à l’échelle nationale congolaise.
    Plusieurs livres historiques postcoloniales, qui sont d’ailleurs d’actualité, ont tenté en vain d’étayer cette problématique. Explications: https://www.youtube.com/watch?v=cMyrNcI4cXM

  7. REGARDE LE CONGO TON PAYS

    EN SE QUE JE SAIS, NTSOUROU FUT NUMÉRO DEUX DU SYSTEM SASSOU. AUJOURD’HUI IL VIENT D’ÊTRE ABATTU PAR LE MÊME SYSTÈME
    GARE A TOI QUI SE SENT EN SÉCURITÉ, OU ÊTRE DANS LE SYSTÈME, LA France N’A PAS D’AMIS SEUL L’INTÉRÊT(LE VOLE DES RICHESSES CONGOLAIS) COMPTE.
    POUR TOUT CONGOLAIS LA CHOSE LA PLUS IMPORTANTE C’EST DE LUTTER POUR LA FIN DE LA COLONISATION FRANÇAISE
    SASSOU = COLONISATION FRANÇAISE
    NOUS AVONS BEAUCOUP DU PÉTROLE NOUS VOULONS QUE LA France NOUS LAISSE EN PAIX GÉRER CE QUE NOUS PROCÉDONS.
    S’IL N’Y A PLUS DE PÉTROLE AU CONGO ALORS ENI ET ELF ALIAS TOTAL N’A QU’A QUITTE NOTRE PAYS POUR QUE LA VIE REDEVIENT NORMALE.

  8. Mokengeli

    Au Congo, il est en train de se préparer un fait insolite, jamais vu ailleurs : Une tribu, les MBOCHIS, va être la cible de toutes les autres tribu du pays. En effet, les MBOCHIS finiront par être pris en tenailles entre les tribus du nord et celles du sud. Et cela va très mal se terminer pour eux… à cause des NGUESSO.

    Si j’étais MBOCHI, je chercherais dès aujourd’hui à m’exiler très loin du Congo car ceux qui auront la malchance d’être rattrapés par la vindicte populaire, seront tout simplement piétinés. Ce conseil est gratuit.

  9. sitou Mpaka

    un complot 100% Mbochis , pascal Ibata , oko Ngakala et le fils Oba Apounou régisseur de la maison d’arrêt et maintenant le procureur de la république d’oyo , docteur en droit Mbochi s’acharne au jeune franck MBANI . Peuples congolais jusqu’à quand allons assister au cinéma très médiocres des Mbochis ?

  10. LA DIASPORA PATRIOTIQUE DEPRIME

    APRÈS L’ASSASSINAT DU COLONEL TSOUROU : LA DÉPRIME EST GÉNÉRALE DANS LA DIASPORA CONGOLAISE. https://www.youtube.com/watch?v=NbszqpsWc1s

  11. LES 5 RAISONS FIABLES CORRESPONDANTES A L’ASSASSINAT ANNONCÉ DU GÉNÉRAL JEAN MARIE MICHEL MOKOKO.

    LES 5 RAISONS FIABLES CORRESPONDANTES A L’ASSASSINAT ANNONCÉ DU GÉNÉRAL JEAN MARIE MICHEL MOKOKO. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/02/les-5-raisons-fiables-correspondantes-a-l-assassinat-annoncee-du-general-jean-marie-michel-mokoko.html

  12. Apophtegme

    Chè(e)r(e)s compatriote(s),

    Le Militant de la Résistance condamne avec force l’assassinat crapuleux du Colonel Marcel NTSOUROU, un repentis et ex-collabos du putschiste SASSOU II, ce malade mental enfermé dans ses crimes en série. Ce crime supplémentaire n’étonne pas notre peuple qui sait déjà que la Maison d’arrêt de Brazzaville est un véritable nid de microbes, qu’elle ne cesse de faire l’objet d’attaques de la part de la milice du pouvoir déguisée en Garde Républicaine et que des taupes du régime y sont introduits, sans aucune suite judiciaire. Alors que la protection des prisonniers politiques (pris en otage dans cette prison) incombe au procureur de la République.

    En faisant assassiner le Colonel NTSOUROU ce vendredi 17 février 2017, le criminel multirécidiviste SASSOU II est hélas parvenu à ses fins. Et, LE PETIT PROCUREUR OKO NGAKALA dit LE BOUGRE en est co-responsable. Il le sait. D’où ce bal inhabituel des communiqués dont celui du Général IBATA, un autre tigre en papier sorti du bois, pour brouiller les pistes. La chasse aux sorcières visant à liquider au passage son neveux Franck MBANI tenu pour coupable idéal n’entame guère la détermination de notre peuple pour venir à bout de ce régime criminel. LE BOUGRE est un analphabète dont SASSOU se sert pour commettre ses derniers crimes. Pieds et poings liés, cet analphabète (suant et tremblotant pour lire son papier) prétend sans rire que Marcel NTSOUROU purgeait une peine à perpétuité : prononcée depuis quand ? Par quel tribunal ? Composé de quels juges ? Avec quels avocats de la défense ? Pourquoi ce bruit des bottes dans la Capital après cet assassinat ? Puisque tout va bien, « ALLONS SEULEMENT », n’est-ce pas ?

    Chè(e)r(e)s compatriote(s), le Colonel NTSOUROU fut un « tout puissant » comme membre de ce système . Il fit à d’autres ce qui lui est arrivé. Mais le bien ou le mal que l’on fait ici-bas vous revient toujours tôt ou tard, d’une manière ou d’une autre. Il « boukouta » ce qu’il put « boukouter ». Mais pour combien de temps ? Pour finir de cette manière, « jeune », liquidé comme un chien ? Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute. Mais aux collabos hésitant encore de ne pas être ce Corbeau qui, honteux et confus
    jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

    Chè(e)r(e)s compatriote(s), SASSOU a toujours tué, tue et tuera toujours. LA MORT est son seul projet de société. La Conférence nationale souveraine de 91 avait dénombré 3000 assassinats politiques à son actif. La triste guerre du 5 juin 1997 a fait 20.000 décès. SASSOU a tué 400.000 congolais (à raison de 200.000 de part et d’autre) entre 1997 et 1998 lors du génocide à huis clos. Nous approchons des 800.000 morts (équivalent au génocide rwandais) si l’on ajoutait les victimes depuis ce temps jusqu’à nos jours, en y intégrant les 353 disparus du Beach et les morts dus à la poursuite de l’opération MOUÉBARA dans la région du POOL depuis le 4 avril 2016. LA VIE POUR SASSOU UNIQUEMENT, LA MORT POUR TOUT UN PEUPLE. TOUT POUR LUI, RIEN POUR LE PEULPE. Pour sa gloire personnelle, SASSOU est allé jusqu’à sacrifier sa propre fille Edith qui est allé mourir avec un vieillard sidatique comme Omar BONGO. Satan est même moins pire que cela.

    Pour clore son propos, Chè(e)r(e)s compatriote(s), le Militant de la Résistance renouvelle son appel à nos soldats à rejoindre la Résistance afin de libérer tous les prisonniers de SASSOU. Le putschiste SASSOU II est un terrorisme d’Etat. Le mettre hors d’état de nuire est un devoir absolu. C’est pourquoi les Forces doivent s’unir pour le chasser par la force. Le temps est venu pour chasser par la force ce putschiste et ses collabos. VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

    La Sentence

  13. 30% du territoire congolais de brazzaville est en terre tékés et pourquoi?

    NATURE ET SOCIÉTÉS: A LA DÉCOUVERTE DES PLATEAUX BATÉKÉS ET DE SES RESSOURCES NATURELLES.
    Les Plateaux Batékés forment une région tout à fait unique en Afrique centrale : au milieu de la grande forêt dense et humide du bassin du Congo apparaissent soudainement des dunes géantes, couvertes de savanes plus ou moins arborées et entaillées de rivières sinueuses et souvent cristallines, bordées de galeries forestières, et des plateaux aux vallées encaissées. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/nature-et-societes-a-la-decouverte-des-plateaux-batekes-et-de-ses-ressources-naturelles.html

  14. K

    une enquête internationale est impératif.
    Ibata, est un faux médecin et faux Général. Il parle d’un arrêt cardio-ventilatoire. Il ignore personnellement ce que cela signifie.
    « Un arrêt cardio-ventilatoire, ou arrêt cardio-respiratoire (ACR), est l’arrêt de la circulation du sang et de la respiration chez un individu. On parle aussi parfois simplement d’arrêt circulatoire ou d’arrêt cardiaque.L’arrêt cardio-circulatoire ne signifie pas nécessairement la mort de la victime : en cas de constatation d’un arrêt cardio-circulatoire, il faut immédiatement prévenir les secours et commencer la réanimation cardio-pulmonaire en attendant les secours. »/fr.wikipedia.org.
    Au-delà de la mort de la personne de Marcel Nstourou, se pose une question lancinante à laquelle nous ne devons sous aucun prétexte nous dérober, il y va de notre survie : Jusqu’à quand allons nous rester les bras croisés, à observer ces meurtres en série de la folie d’un homme et son clan pour, qui le pouvoir est un bien familial? Il y a urgence, sinon nous allons tous disparaître.(la voix du Peuple)

  15. Bonguissa

    Pour tenter de connaître les origines de la mort de feu TSOUROU Monsieur OKO NGAKALA (alias sauve souris) doit ordonner une autopsie

Laisser un commentaire