«

»

Jan 15 2017

Dans le péril de la mort se tisse la légende d’André OKOMBI SALISSA

okombi-menottes

Le Mardi 10 Janvier 2017, le Peuple Congolais a été stupéfait d’apprendre l’arrestation illégale et politique du député André OKOMBI SALISSA, ancien candidat à l’élection présidentielle et ancien haut cadre du PCT, faisant parti des rares personnes ayant eu un rôle décisif dans le retour de Denis Sassou Nguesso au pouvoir en 1997.

L’information s’est d’abord propagée sur les réseaux sociaux très tôt le matin, avant d’être confirmée par les officines de la Mpilacratie dans la soirée par un communiqué de la police « non signée », révélant l’illégalité et la violence perpétrée lors de cette interpellation.

Les Congolais doivent savoir que nous sommes passés à deux doigts d’apprendre la mort d’André OKOMBI SALISSA entre le 11 et le 12 Janvier 2017 à la DGST. En effet, plusieurs sources crédibles confirment qu’après les échanges tendus qu’OKOMBI SALISSA a eu avec le minable Jean François NDENGUET à la DGST, André OKOMBI SALISSA a été sérieusement torturé à la DGST, par les extrémistes de la Mpilacratie, aidés par les mercenaires Israéliens et Rwandais.

André OKOMBI SALISSA était bel et bien entré dans le coma dans la nuit du 11 au 12 Janvier 2017, et a été réanimé par des médecins appelés d’urgence à la DGST. Le tyran d’Oyo, Denis Sassou Nguesso ne souhaitant pas se rendre au sommet France – Afrique avec le cadavre d’un leader politique entre les mains, sans occulter les risques d’insurrection armée qu’un tel événement auraient pu déclencher.

Dans le péril de la mort se tisse la légende d’André OKOMBI SALISSA, lui l’ancien haut dignitaire du régime qui bascula à l’Opposition pour dire NON aux dérives monarchiques, claniques et liberticides du pouvoir. Pendant que plusieurs Congolais doutaient de sa sincérité, il a tenu ferme dans ses convictions et ses principes rejetant catégoriquement le holdup électoral de Mars 2016.

Il a tenu ferme dans ses convictions jusqu’à voir ses proches emprisonnés, torturés ; il a tenu ferme dans ses convictions jusqu’à vivre l’assassinat de son frère cadet à la DGST ; il a tenu ferme dans ses convictions jusqu’à subir lui – même arrestation brutale et torture sanglante à la DGST.

Nous avons été particulièrement révoltés de voir cette photo prise à la DGST par les sbires du régime, où l’on voit André OKOMBI SALISSA menotté avec une chemise tâchée de sang au niveau du ventre et de l’aisselle gauche. Photo confirmant les tortures violentes qu’il a subi à la DGST.

Nous condamnons les arrestations illégales et tortures de tous les prisonniers politiques qui doivent tous être libérés. Nous reconnaissons aussi qu’André OKOMBI SALISSA a particulièrement subi par le péril de la mort, les conséquences de la lutte contre ce régime diabolique sur sa propre famille biologique endeuillée et sur son propre corps.

Il y a 3 jours en arrière, nous aurions pu parler de lui au passé comme un martyr de la démocratie au Congo.

La vie est ainsi faite lorsqu’on a collaboré avec un démon comme Denis Sassou Nguesso. Entre 1992 et 1997, combien de dignitaires de ce régime qui font le fanfaron aujourd’hui étaient sur le terrain pour défendre leur parti agonisant à l’époque ? En dehors d’OKOMBI SALISSA, lequel des dignitaires de ce régime agonisant organisaient des meetings à Diata pendant que le Président Pascal LISSOUBA était au pouvoir ? Nous ne parlerons pas de la « sale guerre » sanglante de 1997 qui n’aurait jamais dû avoir lieu, et à laquelle 90 % de la classe politique actuelle a participé directement ou indirectement ; et du rôle qu’André OKOMBI SALISSA y a joué.

Le cheminement personnel et politique d’André OKOMBI SALISSA est lié au mystère de la « rédemption » dans la vie. La rédemption ou le mystère divin par lequel tout homme a la capacité de changer d’orientation de vie.

Tout homme sauf les personnes ayant des âmes maudites et envoûtées comme Denis Sassou Nguesso, qui nous a fait un semblant de changement en 1992 avec son « j’assume », mais qui, par la suite, a démontré qu’il n’a jamais changé depuis Mars 1977 et la cohorte de cadavres humains qui jalonnent sa vie personnelle.

Denis Sassou Nguesso doit savoir que TOUS les dictateurs sanguinaires de l’histoire de l’humanité ont fini tragiquement leurs misérables vies, et lui Sassou Nguesso, n’échappera pas à cette vérité historique et divine. DIEU seul sait si cette année 2017, correspondant au « 40ème anniversaire » des assassinats simultanés de Marien Ngouabi, Alphonse Massamba – Débat et Emile Biayenda, ne sera pas celle de la fin tragique de Denis Sassou Nguesso.

Dans le péril de la mort, trahi par certains des siens, trahi par certains politiciens d’opposition, comme celui dont le parti politique a appelé à la tenue d’un procès judiciaire d’André OKOMBI SALISSA, la légende d’OKOMBI SALISSA se tisse sur le fil du rasoir et la jouvence de la rédemption, DIEU seul sait quelle en sera l’issue ; mais ses partisans garderont toujours la foi sur son sort personnel et l’évolution vertueuse de ce Pays.

Front des Jeunes Nationalistes –  FJN  

 

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. MOKILI TOUR A TOUR

    TU SERAS ELEVE PAR TES ENNEMIS tel est le message que le pasteur KPONSOU a livré hier sur TTELESUD , moi peu croyant, je me suis dit qu’il y’a des élevations qui viennent de nos ennemis!
    Si MANDELA n’avait pas connu les vaincu la dictature frustrations et la prison, personne ne parlerait de lui!
    Si BOUMEDIENNE n’avait pas combattu le colonialisme français personne ne se rappellerait de lui!
    Si castro n’avait pas combattu la dictature personne ne parlerait lui et de son compagnon de lutte CHE GUE VARA
    Si LUMUMBA n’avait pas sacrifié sa vie , le congo ne serait pas indépendant!
    ANDRE OKOMBI SALISSA , tu as dis non AU CHANGEMENT de la constitution avec courage pourtant tu étais encore au gouvernement! Tu as pris par à l’élection partidats à l’ éléction présidentielle de façon digne et courageuse auprès des autres candidats .Fasse au vol et mensonge du candidat Sassevie dou tu as courageusement et pacifiquement dit NON à sa réelection; Mais ceux qui hier t’adulaient parceque tu les portés au pouvoir sont aujourd’Hui tes bourreaux!!! c’est leur nature, ils se servent des autres pour après les guillotiner !
    De là où tu es , sois fort et digne, le soleil luira encore sur ta vie!!

  2. LA PANTH7RE

    AINSI VA LA VIE
    tu n’es ni ambitieux, ni ingrat! au prix de ta vie tu as plus d’une fois failli mourir vers le trésor au front du centre-ville; Seul avec le colonel ADOUA tu as organisé une résistance farouche face aux cocoyes ,un peu plus tard tu es resté le seul maitre de ce front car le colonel ADOUA était rappelé à suivre le président !
    Je te demandais pourquoi te battais tu pour SASSOU, tes réponses me convainquaient et tu disais avec rage qu’il nous faut sauver la démocratie , je te disais que SASSOU n’est pas démocrate; tu retorquais en disant que l’homme peut changer suite aux épreuves!
    Tu dois me donner raison car je te disais que SASSOU ne changera jamaisi! IL est pour tout dire un Escroc
    Sous le feu des BM , des hélicoptères où étaient les OBARA,NGAKALA OKO, mounkala tsoumou ,MABIALA PIERRE et autres!!
    Je connais ta force mentale, d’ailleurs tu le dis que tu défendras la démocratie jusqu’au sacrifice supreme!

  3. le fils du pays

    Juste un petit rappel pour certains Congolais qui ignorent,oublient vite ou font semblant d’oublier.
    Pour ce qui est l’Eglise catholique une parmi des institutions criminelles qui inondent ce monde.C’est bien un pape qui avait signe papal pour que les noirs soient deportes vers les Ameriques et mis en esclavage.
    Pour le cas Mr Sassou,il a son actif quarante huit ans (48 ans) presque un demi siècle de service a l’empire francais et d’activites criminelles( crimes economiques et crimes de sang).
    Pour finir je cite Mr Oba Pierre l’un des fidels lieutenants de Mr 8% et Mr Dzon Mathias son ancient ministre.
    Mr Oba Pierre avait dit ceci:Nous sommes venus au pouvoir par la force des armes et nous le quitterons que par les armes.
    Mr Dzon Mathias avait dit:le gouvernement acheter les armes et elles prennent d’autres directions que les casernes militaires.Comme prevue la cuvette Ouest est l’une de cache de ces d’armes.
    Bref,Mr Sassou et ses amis se sont armes illegalement sous la barbe de tout le monde.
    Il faut absolument chasser Mr sassou et ses amis par la force brute.C’est l’unique voie pour debarrasser le Congo de cette vermine.Les jeunes gens attendant le matos et ils iront chercher cet indecrottable dans son bunker.
    Tous ceux qui refusent de voir la realite et surtout doutent de ce que je preche depuis me donneront raison.

  4. M

    Sassou Nguesso est l’hitler de l’Afrique. Combien de temps allons nous encore laisser le pays aux mains des terroristes, criminels, barbares du régime Sassou Nguesso qui ne se reculent en rien avec les accusations mensongères montées de toute pièce, le génocide dans le Pool, la corruption, les ménaces, les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives,qui sont devenus de plus en plus le lot du quotidien au Congo?
    C’est très grave ce que continue à vivre le Congo, tout Congolais doit prendre acte que le pays s’enfonce de plus en plus dans la dictature immonde avec les génocides, crimes contre l’humanité ainsi que les arrestations incéssantes. Nous avons à resister unaniment sans fausse modestie. Une insurrection populaire, républicaine, pacifique et démocratique est utile au Congo.« Dans sa folie de faire oublier sa déculottée des USA aux Congolais et à l’opinion internationale,le régime dictatorial Sassou Nguesso ne cesse de recourir aux faux Complots , conspirations et multiples arrestations. Avec les arrestations d’Okombi ainsi que du journaliste Ghys Fortuné Dombe Mbemba du journal Talassa en l’espace de quelques jours,sans oublier celles des nombreux simples citoyens, le régime aux abois du Congo, ne fait que de plus en plus démontrer sa dictature, sa barbarie. Après le bras de fer avec les autorités illégitimes du sytème dictorial et sanguinaire de Brazzaville, le directeur du journal Talassa ; journaliste Ghys Fortuné Dombe Mbemba du journal Talassa a été arbitrairement incarceré; » Il avait eu le courage d’ avoir » fait des révélations sur les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives perpétrés par Jean Dominique Okemba, Ndengué et Serge Oboa ».Comme d’ habitude, le minable et louche procureur de la république du pouvoir illégitime, Oko Ngakala est une de plus monté au créneau pour parler du soupçon et accuser le courageux journaliste » d’être de mèche avec le Pasteur Ntoumi. Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.Ghys Fortuné Dombe Mbemba qui n’ a fait que son travail de journaliste a été arrêté et accusé d’entretenir l’insécurité dans le département du Pool. Voici un signe de faiblesse pour le pouvoir sanguinaire, criminel du Congo qui ne cesse de se servir du nom de Ntoumi. La dictature, sanguinaire de Sassou Nguesso a besoin de ce nom pour les besoins de sa cause diabolique. Il faut que chacun le comprenne. « le pouvoir illégal de Sassou Nguesso cherche à tout prix à établir un lien entre le Pasteur Ntoumi, André Okombi Salissa et d’ autres opposants qui risquent aussi d’être arrêtés afin de se donner des raisons suppléntaires de terroriser les Congolais, continuer l’épuration éthnique dans le Pool et aussi les autres régions du Congo, particulièrement celles du Sud. Le tyran, terroriste, Sassou Nguesso et son clan de terroristes, criminels,continuent à faire massacrer les populations dans le Pool en prétextant poursuivre Ntoumi, alors que la responsabilité de Ntoumi dans l’affaire du 4 avril 2016 n’est pas du tout établie. En espace de quelques jours, c’était Paulin Makaya et ses militants qui ont été accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion à la suite de la mutinerie montée par le pouvoir le 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville. C’est ensuite tour et tour,Okombi,Ghys Fortuné Dombe Mbemba qui mobilisent toutes les énergies des criminels, génocidaires, barbares de l’Oyocratie. Sassou Nguesso, le président auto proclamé, qui à peine revenus au pouvoir par le coups d’état le plus sanglant de l’histoire africaine, il près de 20 ans, laisse massacrer plus 352 Congolais au beach de Brazzaville, alors que ces pauvres étaient rentrés » au pays après un appel que Sassou Nguesso avait lui-même lancé aux réfugiés », est un homme au comportement très négatif est une véritable menace pour la paix, le développement au Congo. Tout ce qu’il possède, il ‘a toujours eu par des moyens détournés,en commencant par sa femme Antoinette. Il a toujours cherché à mettre la responsabilité de ses actes, meurtres odieux sur les autres. la liste des personnalités congolaises mortes, imprisonnées, laissées pour compte, depuis des années jusqu’àu parcequ’ils l’avaient fait confiance ou cru à l’amitié et la sincérité de Sassou Nguesso tels Bartelemy Kikadidi assassinné le 13 fevrier 1978, Xavier Katali, Pierre Anga, Justin Lékoundzou Itihi Ossetoumba,Modeste Boukadia,Jean Ngouabi, Bruno Ngouabi,Okombi Salissa,Jean Marie Michel Mokoko, Ghys Fortuné Dombe Mbemba etc. Cette liste n’est pas exhaustive.Sassou Nguesso est depuis hier, comme aujourd’hui le grand danger. l’énnemi du Congo. Il est et restera un criminel multirécidiviste, un génocidaire, un terroriste.. »Que celles et ceux qui le protègent et le soutiennent ou qui vivent de lui en prennent conscience. » Pour ceux qui ne le comprennent pas ou ne veulent pas le comprendre par opportunisme, par corruption, par idiotie, il est à savoir que ce qui se passe au Congo où le Pouvoir du tyran sanguinaire, mafieu ne cesse pas de rompre avec les intrigues de KBG des vieilles et très tristes époques, est une situation très alarmante que chacun est appelé à combattre. En dehors de l’incécurité,de la repression, de la violence de tous les jours qui ne font que se renforcer, Sassou Nguesso qui a fortement fait surdentter le Congo à cause de la gabegie financière dont lui seul, ses enfants, sa famille, son clan, ses complices à travers le monde en tirent profit, Sassou Nguesso et sa clique vont toujours chercher davantage à mettre la responsabilité de leurs actes odieux sur les autres. Le pays va continuer à vivre sous cette tension, repression, violence permanentes made in Sassou Nguesso & Cie, si les Congolais ne s’organisent pas pour resister et ne renversent pas Sassou et son système.Pour revenir au cas du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville, et comme l’a souligné BISHIKANDA DIA POOL dans Sukissa, »c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on voit un prisonnier politique détenir des armes de guerre dans sa cellule. Tout le monde le voit maintenant, le pouvoir de Sassou-Nguesso est un pouvoir en voie de disparition qui n’a plus sa légitimité ; ni même sa raison d’être. Le grand criminel,cynique, pervers et terroriste Sassou Nguesso, 77 ans en réalité, dont les parents fesaient partie des Abbey furent déportés au Congo; au début des années 1900 est un danger permanent du Congoi. Sassou Nguesso et ses complices terroristes continuent de mener des arrestations des opposants, monter des faux coups, de justifier LES MASSACRES QU’ILS SONT EN TRAIN DE commettre dans le Pool, au sud du Congo sur le nom de Ntoumi. La mutinerie du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville a été par exemple un coup monté par les extrémistes du pouvoir ultra criminel de Sassou Nguesso.Elle visait à abattre J3M, Ntsourou et Paulin Makaya à la sortie de leurs cellules dans la confusion, et créer ainsi des images fortes aptent à détourner l’attention sur l’humiliation subie par Sassou Nguesso aux USA. Le tyran est prêt à faire davantage couler le sang des Congolais pour camoufler son incompétence, ses crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique dans le Pool. Sassou-Nguesso est un adepte du terrorisme d’État. Sassou-Nguesso humilié et devenu la risée du monde entier a besoin de faire encore usage à la violence, qui est pour lui seul moyen qu’il connait pour faire oublier la honte, les crimes contre l’humanité qu’ils imputent toujours aux autres , particulièrement à Ntoumi qui n’était qu’un petit enfant quant’ il a commencé à les commettre. Comme il fallait s’ y attendre, le pouvoir illégitime de Sassou Nguesso n’a pas tardé à accuser de nouveau Ntoumi, son victime de tous les temps, pour la dite mutinerie à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville, le jeudi 29 décembre 2016 afin de justifier sa poursuite de ses arrestations arbitraires, l’épuration éthnique dans le Pool. La presse du pouvoir titre pour ce scénario de tous les temps:“La tentative d’évasion de prisonniers aurait été commanditée par quelques éléments du pasteur du pasteur Frédéric Bintsamou alias Ntoumi qui sont également en détention dans ces geôles. „ Cela est vraiment Cynique et relève d’ailleurs d’un aveu de faiblesse lorsqu’ on voit ou qu’on veut nous faire voir partout l’ombre de Ntoumi dans un pays où pillulent des soldats, miliciens, policiers, gendarmes, mercenaires venus de tous les coins de l’Afrique du monde au service du la dictature Sassou Nguesso et clan. Comment les élements de Ntoumi ont’ils pu réussir à pénétrer les enceintes de la prison si bien surveillées et dans une de Brazzaville si bien quadrilllées par les forces de l’ordre au service de Sassou et clique. Sassou Nguesso et sa clique qui font de Ntoumi un mythe, derrière lequel il faut se cacher pour tous les coups, ne peuvent désormais en tout cas tromper que les niais et les comrompus.Ntoumi est’ il l’ auteur des disparus de Beach? Est c’est Ntoumi qui a tué les jeunes, les civils pendant la marche pacifique contre le référendum constitutionnel d’octobre 2015 et après le coup d’Etat constitutionnel?“Ntoumi est’ il l’auteur des tortures d’Augustin Kala Kala, dont le corps couvert de blessures avait été abandonné devant la morgue de Brazzaville? Remontons un peu plus loins.Ntoumi était ‘il l’auteur » des assassinats qui installèrent le CMP (Comité Militaire du Parti) mars 1977 et celles des guerres civiles qui débutèrent le 5 juin 1997 pour se poursuivre en nettoyage ethnique jusqu’en 1998 et qui firent 400.000 victimes, » les dispaus du Beach?. « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement. Et qu’ ils organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants; tel que cela fut le cas de l’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? Est cet Ntoumi qui est auteur de la torture, des traitements inhumains sur les prisonniers politiques ou pas dans les prisons sales et insupportables du Congo? La liste est encore très longue des crimes, assassinnats de Sassou Nguesso.Le tyran Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à se livrer aux génocides dans le Pool, massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme.Pendant son discours, Sassou Nguesso qui commandite depuis près ses forces à semer la mort dans le Pool,n’a pas du tout évoqué un seul mot sur les populations du Pool sous les bombes des hélicoptères, avions de Combats et sous les armes lourdes et légéres des milliers de soldats, policiers, milices, mercenaires venus de l’Afrique, du monde entier auxprès desquels ils les a livrés.Le Congo est un grand pays aux terres très fertiles et incroyablement riche en matières premières et très peu peuplé , quand un président, gouvernement sont incabable après plus de 10 ans à gagner la bataille du développement socio-économique, une telle équipes n’est pas du tout viable. Il faut que finisse le système repressif, sanguinaire et mafieu de Sassouz Nguesso pour que les Congolais vivent enfin. Sassou Nguesso et clique sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 33 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à agir comme il le fait depuis plus de 40 ans.Le peuple Congolais a besoin du départ sans condition de Sassou Nguesso le terroriste et de toute sa clique terroriste, mafieuse avant tout dialogue. Il ne faut plus tolérer la présence de Sassou Nguesso, le semi illétré et sa cliques . Ils sont des Terroristes, des individus dangereux. Avec eux, il n’ y aura pas de droits de l’homme, les droits humains, la liberté, individuelle, la démocratie, le développement au Congo. » Jusqu’à quand, peuple congolais, allons-nous accepter cette humiliation qui vise à détruire l’être congolais, à démolir l’être congolais, physiquement, moralement et psychologiquement? »Les Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps.Combien de temps allons nous encore laisser le pays aux mains des terroristes, criminels, barbares du régime Sassou Nguesso qui ne se reculent en rien avec la corruption à l’échelle internationale, les biens mal acquis, l’achat des armes de guerre, à destruction massive et achat de conscience? Les enlèvements, tortures, disparitions et tueries massives,accusations mensongères montées de toute pièce sont devenus de plus en plus le lot du quotidien au Congo erigé par le système très méchant et très oppressif de Sassou Nguesso. Le Congo s’enfonce de plus en plus dans une très grave crise multidimensionnelle : crise politique, économique, sociale, morale. Voulons nous continuer de vivre ainsi? « L’accession de Sassou Nguesso au pouvoir qui apparaissait comme un banal accident de l’histoire, se révèle être une tragédie, faisant du Congo le cœur des ténèbres.Quand le monde se réveillera demain, les Bakongos et les Tékés qui peuplent la région du Pool, territoire comparable à celui de la Suisse ou de la Belgique ou encore du Rwanda, auront été exterminés. »
    http://mwinda.org/congo-b/19-politique/529-sassou-et-la-dictature-du-genocide
    Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso et sa clique et sauver le Congo! La désobéissance civile bien suivie est une arme redoutable. Aux opposants, stratèges, Il faut créer les conditions d’une insurrection populaire sans retard.

  5. le fils du pays

    Zenga Mambu,je cite:
    Nguesso vient de déployer des éléments de la police politique et ceux de la GR (garde prétorienne) autour du palais du parlement. Objectif: intimider les  »députés » et les forcer à lever l’immunité du député André Okombi Salissa. En ce moment, certains  »députés » sont chez Christel Sassou afin de percevoir l’argent pour accepter de voter la levée de l’immunité parlementaire d’André Okombi Salissa. 300 millions ont été débloqués pour ces basses manœuvres politiciennes..
    Notre commentaire:Il faut absolument chasser du Congo par tous les moyens de preference la force brute ce valet de l’empire francais,sa famille,son clan,ses amis et tous ses courtisans toutes nationalites confondues

  6. Mikiliste

    Sassou takou ba mbanga na yo solo.fils de merde.on aura ta peau quoi tu t’en moque.je dis bien qu’on finira par t’avoir.meme mort je t’exhumerai et cracher sur ton cadavre pourri.toi et tes sbires seront effacés de la circulation.bientot et ça ne va pas tarder.parole d’un mikiliste révolté.

  7. CLASSIQUE LIWIERE

    Par où est passé Guy Mafimba ?

    « D’aucuns sont allés au parti parce qu’ils avaient faim, » a déclaré Hodoerer dans Les Mains Sales de Jean-Paul Sartre. Faut-il se demander si c’est cela qui a conduit l’enfant terrible de Poto-Poto à s’allier à l’enfant terrible de Lékana ?
    Car nous ne pouvons pas comprendre que celui qui se proclamait tout récemment sur les réseaux sociaux il y a peu de temps, ait bu la lie, au point où l’on entend plus du tout sa voix.
    Le problème avec ce frère et compatriote, bombardé « Représentant Personnel d’André Okombi Salissa, c’est que lorsqu’il ne fallait pas parler, il a trop parlé, mélangeant syntaxe et sémantique ; et lorsqu’arrive le moment ou l’on a besoin d’entendre sa voie, le voici qui avale des couleuvres et il se fait avare de mots.

    D’où cet appel pressent des supporters et sympathisants de la CADD et de son très charismatique chef fondateur, à savoir André Okombi Salissa.

    Guy Mafimba aurait-il déjà pris ses jambes à son cou alors que son chef se fait torturer nuit et jour à la DGST, et nous n’entendons aucunement monsieur le Représentant Personnel d’André Okombi Salissa ? A moins qu’il ait déjà choisi son camp !

    Ah Monsieur Guy Mafimba, que vous êtes aussi et peureux qu’une fouine ! Le très brave et courageux André Okombi Salissa ne mérite pas d’avoir pour représentant communiquant confus comme vous.

    Un bon représentant doit communiquer et informer sur toutes les plateformes et tous les média.

    Classique Liwièrè et Delphine Tambwé

  8. EXTRATERRESTRE

    Camarade OKOMBI ancien diplômé sans emploi, devenu ministre pendant 15 ans grâce au président SASSOU,il a presque fait le tour de tous les départements ministériels.
    Docteur en agitation politique,chaque vendredi,il se rendait dans son village pour déposer des vivres aux paysans,et de l’argent,la preuve une somme de 900 millions se trouvait chez lui à Lékana.
    Non camarade Okombi sans le président SASSOU tu serais comme tous les diplômés sans emploi,je te dis la nature a des lois.

  9. EXTRATERRESTRE

    OKOMBI tu n’a pas respecté les lois de la nature.tu es le produit vivant de notre chef,je cite l’homme de coeur le président SASSOU.

  10. Gustave Onanga

    Extra Terrestre

    Que Denis Sassou Nguesso cesse de baiser ses filles co, Joujou, Cendrine, Ninelle et Edith dans sa tombe.

    Il peut lui monter des statues comme il voudra, elle ne se reveillera jamais.

    Le jour que nous le chasserons, ces statues seront cassees. ce batard de papa beninois,

    Et cessez de pensez que tous les mbossi veulent de Denis Sassou ou supportent Denis Sassou,

    Merci

Laisser un commentaire