«

»

Jan 11 2017

Le temps de l’Union et de l’Action au nom du Peuple

idc-frocad-cgo

La déclaration universelle des droits de l’homme stipule que l’insurrection est un droit légitime, lorsqu’un Gouvernement viole les Lois, les Droits des Citoyens et tue son propre Peuple. Le Congo appartient à tous les Congolais, ce Pays n’appartient pas à Denis Sassou Nguesso, ses enfants et les quelques 400 personnes de son clan. Le Congo de Sassou est en train de détruire les fondations que les pères fondateurs, Matsoua, Opangault, Youlou, Tchitchelle, Kikounga Ngot, nous ont laissées.

Nous demandons à tous les leaders du Peuple encore en liberté à Brazzaville, à savoir Parfait Kolelas, Charles Zacharie Bowao, Pascal Tsaty Mabiala, Claudine Munari, Mabio Mavoungou Zinga et Mathias Dzon, faites taire vos divisions, car le moment est grave. Reconciliez et Unissez- vous pour l’intérêt supérieur de la Nation mis en danger par les extrémistes monarchistes du clan.

Nous vous demandons de faire une déclaration commune solennelle dans les prochaines heures (même une déclaration écrite signée par chacun de vous), pour demander à Denis Sassou Nguesso de libérer Jean Marie Michel Mokoko, André Okombi Salissa, Paulin Makaya et tous les prisonniers politiques et de convoquer solennellement un Dialogue politique inclusif et national.

Sans réaction du pouvoir de Brazzaville et au-delà d’une certaine limite, le peuple Congolais et les leaders de l’opposition devraient prendre leurs responsabilités.

L’heure n’est plus au long discours mais à l’union, à l’audace et à l’action.

L’indigné Congolais

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. " Dans un combat, politique, économique ou social, pour le mener, entourez-vous toujours de gens ayant la même mission que vous - sinon, dans 99% de cas c'est raté "

     » Dans un combat, politique, économique ou social, pour le mener, entourez-vous toujours de gens ayant la même mission que vous – sinon, dans 99% de cas c’est raté « . Tel fut le cas du ratage au Congo Brazzaville depuis le referendum illégal du 25 octobre 2015 en passant des présidentielles anticipées de mars 2016 à nos jours et le peuple totalement trahit. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/dans-un-combat-politique-economique-ou-social-pour-le-mener-entourez-vous-toujours-de-gens-ayant-la-meme-mission-que-vous-sinon-dans

  2. L'ESQUISSE D'UN ESPRIT NATURALISTE ET ENVIRONNEMENTALISTE HUMAIN FACE AUX ENJEUX ÉCOLOGIQUES MAJEURS DES SOCIÉTÉS NOUVELLES.

    PHILOSOPHIE !
    La maxime « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » attribuée à Antoine Laurent Lavoisier, est simplement la reformulation d’une phrase du philosophe grec Anaxagore : « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau ».

    « rien se perd rien se crée tout se transforme » cela veut dire que toute la matière vivante et ou inerte qui était à la surface de la terre dans la biosphère (il y a 4,5 milliards d’années) est toujours la même.

    Cette matière n’a pas changé, les molécules se sont réorganisées mais la même matière n’a pas disparue – car elle n’a nulle part où aller : c’est les principes de la thermodynamique.
    A l’exception bien évidemment de quelques satellites qui ont été envoyés dans l’espace et de quelques météorites qui ont atterri à la surface, on dit aussi que tout se transforme.

    Cela veut dire que la matière a tendance à se désagréger – elle a tendance à se déstructurer.

    Par exemple si vous prenez une tablette numérique et que vous attendez un million d’années – il y a des fortes chances pour que vous obteniez un tas de poussière.

    Si vous prenez un tas de poussière à l’inverse et vous attendez un million d’années vous n’aurez jamais une tablette numérique. Ces cycles prennent des années ou des millions d’années pour se réorganiser. Explications http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/l-esquisse-des-sciences-naturelles-et-environnementales-aux-enjeux-ecologiques-majeurs-des-societes-nouvelles.html

  3. Etoile Dumatin

    Je sais que le combat est difficile, très pénible même mais, chers opposants, soyez unis et laissez vos égos de côté. Si tous ces faux dirigeants du congo l’emportent sur vous, c’est à cause de votre manque d’unité qui se remarque jusqu’au sein du peuple. Tous ceux qui ont vaincu ce genre de système ont été unis sinon, rien du tout. Il s’agit de sauver toute une nation et non vos vies seulement et vos familles. Léguer aux générations futures une autre vision de la chose publique, autre que celle que les ennemis du Congo nous montrent jusqu’ici. Je ne sais pas s’ils ont ne fusse qu’une infime portion de dignité en regardant comment ils se comportent. J’ai pitié de nous et je le crois maintenant fermement que l’autoproclamé président du congo n’est en réalité pas fils du congo. Justice se fera forcément, ce qu’on sème on le moissonne forcément quel qu’en soit le temps.

  4. Touvi toua nsounga

    Les hommes politiques congolais de tous bords doivent cesser de distraire les congolais.
    On ne démocratise pas une colonie française comme le Congo. Le premier combat à mener par les hommes politiques consiste, dans l’unité, d’arracher la souvéraineté du pays.
    Hors le constat qui a été fait est qu’aucun de ces hommes politiques n’en fait une préoccupation.
    Qui pendant campagne présidentielle a dénoncé le FCFA?
    Tous opposant comme ceux qui sont au pouvoir mangent dans l’assiette de la France-Afrique.

Laisser un commentaire