«

»

Jan 04 2017

Sassou Nguesso zappe les populations du Pool

populations-pool

La preuve est faite. Le boucher d’Oyo, Denis Sassou Nguesso reste égal à lui-même : un être dépourvu de toute humanité. Au Congo-Brazzaville, les hommes, les femmes et les enfants de la région du Pool croupissent sous les bombes lâchées par les hélicoptères pilotés par les mercenaires ukrainiens, dans le message à la nation du 31 décembre 2016, Denis Sassou Nguesso n’en a soufflé mot. Du vrai cynisme. A l’égard des populations du Pool qui errent à travers les forêts et qui sont entassées dans les camps de réfugiés, Denis Sassou Nguesso n’a pipé aucune parole de compassion. Alors qu’une partie du territoire est en guerre, Denis Sassou Nguesso choisit délibérément de ne pas évoquer le sujet.

Dans son allocution, le khalife d’Oyo a rendu un hommage appuyé à l’endroit de sa force armée tribale et ses supplétifs étrangers qui bombardent quotidiennement le département du Pool depuis le 4 avril 2016 à la recherche de Frédéric Bintsamou alias Pasteur Ntoumi, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. Mes meilleurs sentiments vont à eux ».

Comprenez : continuez de massacrer et merci pour les bons et loyaux services. Les miliciens massacreurs des populations du Pool ont été gratifiés de mots de consolation.

Sassou dans le déni

En revanche, Denis Sassou Nguesso n’a eu aucun mot pour les paisibles et innocentes populations du Pool actuellement sous les bombes d’un président autocrate qui est corrupteur, oligarchique, irrespectueuse des plus fondamentaux droits de l’homme, tels le droit à la vie, le droit à l’éducation, le droit aux soins de santé, la liberté d’expression et de manifestation. Dans l’imaginaire embrumé de Denis Sassou Nguesso les populations de la région du Pool n’existent pas. D’ailleurs, les deux têtes de l’exécutif avaient déjà annoncé les couleurs en affirmant « qu’il n’y avait pas de crise dans la région du Pool  » pour Denis Sassou Nguesso et « qu’il n’y avait pas de bombardements dans le Pool » pour Clément Mouamba, le premier ministre. Les deux têtes de l’exécutif dirigent le Congo-Brazzaville en faisant abstraction du drame de la région du Pool. Denis Sassou Nguesso ne porte pas le Pool dans son cœur, les populations du Pool le lui rendent bien. La dernières élection présidentielle de mars 2016 en est la parfaite illustration. L’homme d’Edou/Penda a été massivement rejeté par les populations du Pool qui n’ont pas la mémoire courte. Dans cette région du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso a mordu la poussière. Ce qui a d’ailleurs provoqué le courroux de Sassou Nguesso.

Le locataire de Mpila ne s’en est jamais caché.

Denis Sassou Nguesso dans son gargarisme lexical du 31 décembre 2016 termine par sa surenchère verbale, expression d’une escroquerie habituelle et pathologique d’une « République une et indivisible, laïque, solidaire et fraternelle. La République, lieu du rassemblement de tous les fils et de toutes les filles de la nation ; havre où sont accueillis, dans la paix, la sécurité, la cohésion, l’unité et la solidarité de tous les citoyens du Congo : les nantis, les pauvres, les vulnérables, les intellectuels, les cadres, les ouvriers, les paysans, les croyants, les athées, les fourvoyés et les égarés  ». Du pur vent. Au train où vont les choses au Congo-Brazzaville, le discours sur la « République une et indivisible, laïque, solidaire et fraternelle » apparaît pour ce qu’il est depuis l’avènement de Denis Sassou Nguesso au pouvoir : des formules pompeuses et creuses. Ces belles paroles de Denis Sassou Nguesso sont contredites par les faits. Pour preuve. Pour parer aux désagréments causés par la situation qui prévaut dans la région du Pool, un pont aérien a été établi entre Brazzaville et Pointe-Noire et un contournement de l’axe Brazzaville-Kinkala a été mis en place, en lieu et place de l’instauration d’un véritable dialogue, seule issue de sortie de la crise. Les enfants de la région du Pool privés de scolarité n’ont eu droit à aucun mot de solidarité dans les vœux de Denis Sassou Nguesso du 31 décembre 2016. Au Congo-Brazzaville de Denis Sassou Nguesso, tout se passe comme si rien ne se passe dans la région du Pool.

Benjamin BILOMBOT BITADYS

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. OH! LA HONTE!!!!!!!

    Sassou est en train de sombrer. Son rêve de sortir par la grande porte ne se réalisera jamais car il ne sait même pas où se trouve la fameuse porte. Il fait la promotion de donneur de morts et oublie ceux qui la subissent.

    Avez-vous entendu????? Il joint ses prières à celles qui viennent des congolais. Tiens!!!! Mais des prières adressées à qui??? A Dieu Tout-Puissant que nous appelons NZAMI A MPU ou Nzambi ya Mpungu???? Ou à Lucifer son maître très vénéré de qui il a reçu le pouvoir dans le sang et qui le maintient là contre vents et marées????

    Jésus a dit :  » Un royaume divisé contre lui-même, va à sa ruine et à sa perte ». Le royaume Sassou ou sassouland qui commence à prendre de l’eau de toute part nous fait penser à celui dont parlait Jésus. Lorsque le chef du royaume prévoit un voyage pour lequel il n’est pas attendu, il y a GROS PROBLEME car c’est aux sujets de le préparer avec minutie. Ceci n’est pas un signe mais un fait. Lorsqu’un jeune soldat vient sur les réseaux sociaux déballer toutes les manoeuvres qui ont conduit à différents deuils dans le pays, ce n’est pas un signe mais un fait.

    Lorsqu’on a bâti sa solidité avec l’aide de l’extérieur et que cet extérieur commence à montrer des signes et des faits d’agacement, on est en droit de penser que la solidité se fragilise. Pire, lorsqu’on s’est moqué de son peuple en l’appauvrissant alors que les richesses sont énormes, il ne faut rien attendre comme soutien de la part de ce peuple. Les dernières élections référendaire et présidentielle en sont la preuve.

    Ainsi donc, pus aucun soutien extérieur à part la Chine et la Russie. Plus aucun soutien dans le peuple à part quelques fanatiques. C’est bien certain que le pouvoir de Mpila vacille et va se retrouver par terre.

    C’est dommage pour un homme que les congolais ont porté dans leur coeur car arrivant à de moments d’incertitude.

    1ère incertitude : Yhombi , président du CMP veut mettre les gens au travail et sa seule méthode est la violence. Le peuple est dans l’angoisse. L’arrivée de Sassou est vécue comme une délivrance.

    2è incertitude : Lissouba à qui on a donné le pouvoir sur un plateau d’argent s’érige en chef de guerre qui veut faire taire tout le monde. Des guerres à répétitions font le quotidien des congolais de 1992 à 1997. Sassou gagne et on se dit que la délivrance est arrivée.

    Malheureusement, dans les deux cas, ce monsieur ne nous a roulé que dans la farine. Merci à Trump pour la première secousse et merci à Ongouya Olanzobo je jeune soldat pour cette seconde secousse. Encore une troisième et une quatrième et le mastodonte va tomber pour la vraie délivrance des congolais.

  2. Kuna

    Qui tue par l’épée perira par l’épée. C’est la dure loi de la nature. Peu importe le moment, la maniere et le lieu. Ce qui est sûr c’est que cela arrivera.

  3. ntinia

    Nous connaissons l’homme sassou,un revanchard paranoiaque.Vu que l’armée tribale qui a abandonné le pauvre peuple ne veut pas déposer ce génocidaire il ne reste plus qu’ à mettre des barricades partout et faire de l’autodefense.

  4. Mokengeli

    Comment voulez-vous que SASSOU ait un quelconque sentiment d’humanité envers les populations du Pool ? Ils les classe dans la catégorie des « égarés » parce qu’elles n’ont pas voté en sa faveur lors la présidentielle. IL N’AIME PAS LE POOL ET CEUX QUI Y HABITE. Et l’état de siège de ce département voulu par SASSOU et NTOUMI perdurera pendant et après les prochaines legislatives; question d’y éviter un autre désaveu du PCT et apparentés dans cette partie du pays.. C’est clair comme de l’eau de source. Comme ça, ceux qui voteront dans ce département seront des gens qui viendront de Brazzaville nord pour le compte du PCT. Comme ils l’ont fait en vain, à Bacongo lors de la présidentielle. C’est pourquoi inventeront une raison (fallacieuse) de la non utilisation de la BIOMETRIE car elle pourrait contrecarrer les plans des tricheurs du PCT à envoyer dans le Pool.

  5. historique des ponts aeriens entre brazzaville et pointe noire.de pascal lissouba a denis sassou nguesso. tous deux en butte contre les ninjas du mcddi.

    oui il y a effectivement un pont aerien entre brazzaville et pointe noire.c’est le quatrieme du genre.un 2e pont aerien avait ete etablit suite aux violences qui avaient oppose en 1998 ninjas de f bitsangou de l’ethnie lari et les facs dans la region du pool . un troisieme en 2003 suites aux violences qui avaient oppose ninjas et facs dans le pool. pour rappel du temps de pascal lissouba president de la rep un premier pont aerien avait ete etablit entre brazzaville et pointe noire de dec 1993 a fev 1994.une guerre civile avait eclate a bacongo et a makelekele(deux quartiers exclusivement lari) entre ninjas du mcddi et aubevillois de p lissouba. le cfco avait ete interrompu au niveau de goma tse tse mindouli loulombo et dans le reste du pool.l’effet de la devaluation du fcfa avait pousse mr p lissouba a negocie la paix avec mr b kolelas de lethnie larie et a l’epoque chef ninja.peut etre que mr denis sassou ng negociera la paix avec f bitsangou de lethnie larie et aujourdhui chef ninja poste qu il occupe depuis 1998.

    ns rappelons qu en juin 2017 nous celebrerons les 24 ans du mouvement ninja,milice lari tres tribalisee et la plus agee du congo.

    1. Ces Brutes du pouvoir de Brazzaville

      Cher monsieur

      Le Congo ne se redressera jamais si on ne se pose jamais les bonnes questions. Pourquoi les laris sont persécutés?

      Les laris se sont dressés contre le colon qui leur faisait violence. A la fin de la colonisation « officielle » tous les congolais et tous les africains ont reconnu que la colonisation était mauvaise.

      Les laris se sont dressés contre Youlou lui reprochant un certains nombre de choses notamment le massacre et la déportations des matsouanistes. Tous les congolais l’ont redit après sa chute.

      Les laris se sont dressés contre Alphonse Massamba-Débat pour sa politique de violence à travers la ‘Défense civile et la JMNR. Les congolais ont reconnu effectivement que le pays avait pris une mauvaise voie.

      Les laris se sont dressés contre Ngouabi lorsqu’il a commencer à mater des cadres de l’armée et de l’administration. L’épuration et la radicalisation ont été une injustice contre la nation. Les congolais ont reconnu cette injustice à la CNS.

      Les laris ont dénoncé les pratiques de Sassou I. La CNS a reconnu la mal-gouvernance de Sassou.

      Les laris ont dénoncé le mauvais comportement et le mensonge de Lissouba au pouvoir et tous les congolais l’ont reconnu, même ses partisans l’ont pris pour un menteur.

      Signalons que c’est Lissouba qui, le premier, a ordonné le bombardement de quartiers populaires sans sommation, un crime contre l’humanité. Et quel quartier?? des quartiers laris. Il est aussi le premier à avoir utilisé des hélicoptères de guerre pour protéger son pouvoir.

      Les laris que tu traites de tribalistes, tu oublies qu’ils ont défendu les nordistes lorsque Lissouba voulait leur faire la peau et ils ont aussi defendu les niboleks lorsque Sassou voulait leur faire, également la peau. Ils ont même pris à la place des niboleks en 1997.

      CHAQUE CRITIQUE ÉMISE PAR LES LARIS S’EST AVÉRÉE VRAIE. PERSONNE NE L’A DÉMENTI. ALORS, POUR VOUS, VOIR DES CHOSES AVANT LES AUTRES EST UN CRIME?????

      Tu ne sais peut-être pas que le Pool a été envahi par des armées étrangères pendant plusieurs années de 1998 à 2002.

      Ainsi donc, ceux qui sont attaqués ont tort de refuser qu’ils soient pris pour des animaux.

      Les laris ont attaqué quelle région du Congo??? Quel peuple du Congo??

      Quel pays voulez-vous batir en ciblant une communauté et en la tuant puis en la traitant de tous les noms???? Vous êtes vraiment aveuglé par votre haine des laris et cela ne s’appelle pas tribalisme… CURIEUX!!!!!

  6. OH! LA HONTE!!!!!!!

    Mokengeli

    Je suis de ton avis à 100%. Je suis juste en train de me demander ce que Sassou fera si jamais son mandant venait à finir avec toujours lui à la tête. A moins qu’il invente encore une action violente comme il en a le secret afin d’empêcher les autres élections, Sassou s’est mis une épine sous le pied.

    En effet, son pouvoir n’ayant pas été reconnu par la communauté internationale, je me demande bien quelle manoeuvre de tricherie il mettra encore en place pour usurper encore le pouvoir.

    Hollande s’est mordu les doigts et continue à s’en mordre en croyant qu’il avait à faire à un homme honnête. L’autre lui a prouvé qu’il est le fils de satan tout cru. Hollande déçu et trahi n’a pas voulu le voir à Tananarive pour la francophonie. Mais trop tard. Le mec a eu ce qu’il a voulu. Nous verrons ce qu’il en sera du sommet France-Afrique. Hollande a appris à ses dépends qu’un peuple qui crie à l’injustice peut parfois avoir gain de cause sur certains plans.

    Nous étions nombreux à avoir écrit pour supplier Hollande de ne pas faire de faveur à Sassou. Hollande a préféré écouter Sassou qui lui a promis monts et merveilles. (Hollande nous dira si ce qu’on lui a promis a été réalisé). Nous avons pleuré et montré notre indignation, notre déception devant le choix maladroit de Hollande et nos pleurs n’ont pas été vains.

    Hollande n’aura pas un second mandat. Nos prières et nos pleurs ont donné cela comme résultat. Car, en principe, un président élu n’a pas besoin de passer par la case primaire pour se représenter. Le ciel a voulu faire, pour nous, ce merveilleux petit miracle qui a contraint Hollande à l’abandon. Il fallait voir sa tête le jour de l’annonce de cet abandon. Une vraie tête d’enterrement. Que son « âme » repose en paix.

    Le successeur de Hollande va-t-il continuer à jouer le malin avec le peuple d’Afrique en général et du Congo en particulier????? Chirac avait dit un jour : « Dans un monde en perpétuel mouvement, il n’y rien de plus dangereux que de vouloir rester sur place ».

    Lui aussi a eu sa dose. Alors que Giscard qui n’est pas un saint non plus, continue sa vie politique avec une santé relativement bonne, Chirac, quant à lui, est devenu un vrai légume. Un retraité vraiment pas enviable. C’est peut-être l’oeuvre de Nzambi ya Mpungu. Quand on ne savait pas que le pouvoir venait de France, on ne disait que du bien de la France. Maintenant que nous le savons, il semble que la malédiction du Congo commence à s’abattre sur la France.

    Dans quelques temps, si nous arrivons (nous et les autres pays africains) à sortir du franc Cfa, alors la France toute entière sera par terre dans une grande décadence.

    Si les français sont encore un peu intelligent, qu’ils mettent fin à leur système mafieux de la françafrique car le monde change et Chirac a même donné le ton : « une grande partie de l’argent que nous avons dans nos portes-monnaie vient de l’exploitation depuis des siècles, de l’Afrique….. » Nous espérons que les français ont entendu ce message car l’invitation que Chirac fait aux français de restituer cet argent est une grande prise de conscience afin d’éviter pas mal de désagréments dans le futur.

    La France nous prouvera qu’elle est la patrie des droits de l’homme ou le pays des mécréants sans foi ni loi.

  7. ngoulou

    Il va partir Sassou que feront des extremiste du systheme du clan Sassou? A Ouendze, Talangai et Mpila la police de Sassou ne fait des patrouilles, parceque labas tous les partisants son armee, ca fait la fete jusqu’a X heure mais, dans les quartiers sud et dans le Pool ils viennent nous intimider comme les leur papiers de WC. Au centre ville de Brazza, l’aeroport, hopitale militaire et Pte-Noire ils ont obliger les gens la langue LIGANLA. Il nous prennent pour les sous hommes la meme categorie que la famille de OKO GAKALA le premier Pigmet intelectuel au Congo

  8. zulubassemba

    Ecoutez les gars je vous donne le nom du representant du conseil des nations unies pour la France il s’appelle Mr Francois delatre.Donc on peut lui poser la question pourquoi il ne veut pas poser le problème du congo brazzaville. et pourquoi il a fait pour la RDC? posez lui cette question.

  9. ngoulou

    Le Congo Brazza c’est une reserve francaise. Un departement de la France L’ONU et UE ne peuvent rien contre l’influence francais dans le groupe des mafieux

  10. inconnu

    Au lieu de toujours crier au lieu au loup il faut que les congolais se cree une armee populaire nationale de liberation. du congo c est comme ça que le congo sera liberé de la dictature sinon point de liberation que des pleurs et des larmes .
    au temps de MASSAMBA DEBAT il y a eu la defence civile .
    Aujourd hui au lieu de toujours faire les victimes il faut penser à LA RENAISSANCE DE LA DEFENCE CIVILE
    LA DEFENCE AFFRONTERA L ARMEE DU TYRAN

  11. Épreuve de philosophie de Baccalauréat littéraire et scientifique au Congo Brazzaville post sassoufin

    Épreuve de philosophie de Baccalauréat littéraire et scientifique au Congo Brazzaville post sassoufin: Sujet 1: S’il suffisait d’obéir aux lois indignes et injustes, les sujets d’une tyrannie connaitraient-ils la liberté? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/congo-brazzaville-l-etat-d-esprit-de-la-liberte-pour-les-nuls-et-image-et-en-parole.html

  12. Épreuve de philosophie de Baccalauréat littéraire et scientifique au Congo Brazzaville post sassoufin

    CONGO-BRAZZAVILLE ET UTOPIE : LES PRÉALABLES MAJEURS DE SASSOUFIN POUR LES NULS ! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/congo-brazzaville-et-utopia-les-prealables-majeurs-de-sassoufin-pour-les-nuls.html

  13. Morceaux

    Le sanguinaire Sassou Nguesso et sa bande continuent à faire sombrer le peuple du Congo dans le chaos .Après avoir évoqué le nom de Ntoumi, c’est maintenant Paulin Makaya qui purge plus d’une année de prison ferme qui est accuse avec ses militants sont accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion à la suite de la mutinerie montée par le pouvoir le 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville.Quant est ce qu’ il sera temps de s’occuper réellement des affaires de gouvernance véritable de la république au Congo, de s’occuper du bien-être du peuple congolais, comme le recommande un gouvernement digne de ce nom»? Pour ceux qui ne le comprennent pas ou ne veulent pas le comprendre par opportunisme, par corruption, par idiotie, il est à savoir que ce qui se passe au Congo où le Pouvoir du tyran sanguinaire, mafieu ne cesse de rompre avec les intrigues de KBG des vieilles et très tristes époques, est une situation très alarmante que chacun est appelé à combattre . Comme l’a souligné BISHIKANDA DIA POOL dans Sukissa, »c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on voit un prisonnier politique détenir des armes de guerre dans sa cellule. Tout le monde le voit maintenant, le pouvoir de Sassou-Nguesso est un pouvoir en voie de disparition qui n’a plus sa légitimité ; ni même sa raison d’être. Le grand criminel, terroriste Sassou Nguesso, 77 ans en réalité, dont les parents fesaient partie des Abbey furent déportés au Congo; au début des années 1900 est un danger permanent du Congoi. Sassou Nguesso et sescomplices terroristes continuer de justifier LES MASSACRES QU’ILS SONT EN TRAIN DE COMMETTRE dans le Pool, au sud du Congo sur le nom de Ntoumi. La mutinerie du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville a été un coup monté par les extrémistes du pouvoir ultra criminel de Sassou Nguesso.Elle visait à abattre J3M, Ntsourou et Paulin Makaya à la sortie de leurs cellules dans la confusion, et créer ainsi des images fortes aptent à détourner l’attention sur l’humiliation subie par Denis Sassou Nguesso aux USA. Le tyran est prêt à faire davantage couler le sang des Congolais pour camoufler son incompétence, ses crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique dans le Pool. Sassou-Nguesso est un adepte du terrorisme d’État. Sassou-Nguesso humilié et devenu la risée du monde entier a besoin de faire encore usage à la violence, qui est pour lui seul moyen qu’il connait pour faire oublier la honte, les crimes contre l’humanité qu’ils imputent toujours aux autres , particulièrement à Ntoumi qui n`était qu’un petit enfant quant’ il a commencé à les commettre. Comme il fallait s’ y attendre, le pouvoir illégitime de Sassou Nguesso n’a pas tarder à accuser de nouveau Ntoumi, son victime de tous les temps, pour la dite mutinerie à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville, le jeudi 29 décembre 2016 afin de justifier sa poursuite de ses arrestations arbitraires, l’épuration éthnique dans le Pool. La presse du régime tyrannique de Brazzaville titre pour ce scénario de tous les temps:“La tentative d’évasion de prisonniers aurait été commanditée par quelques éléments du pasteur du pasteur Frédéric Bintsamou alias Ntoumi qui sont également en détention dans ces geôles. „ Cela est vraiment Cynique et relève d’ailleurs un aveu de faiblesse. Comment les élements de Ntoumi ont’ils pu réussir à pénétrer les enceintes de la prison si bien surveillées et dans une de Brazzaville si bien quadrilllées par les forces de l’ordre au service de Sassou et clique. Sassou Nguesso et sa clique qui font de Ntoumi un mythe, derrière lequel il faut se cacher pour tous les coups, ne peuvent désormais en tout cas tromper que les niais et les comrompus.Ntoumiest’ il l’ auteur des disparus de Beach? Est ce lui qui tué les jeunes, les civils pendant la marche contre le référendum constitutionnel d’octobre 2015 et après le coup d’Etat constitutionnel?“ Remontons un peu plus loins. « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement. Et qu’ ils organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants; tel que cela fut le cas de l’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? Le tyran Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme.Pendant son discours, Sassou Nguesso qui commandite depuis près ses forces à semer la mort dans le Pool,n’a pas du tout évoqué un seul mot sur les populations du Pool sous les bombes des hélicoptères, avions de Combats et sous les armes lourdes et légéres des milliers de soldats, policiers, milices, mercenaires venus de l’Afrique, du monde entier auxprès desquels ils les a livrés.Sassou Nguesso et clique sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 33 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à agir comme il le fait depuis des années.Le peuple Congolais a besoin du départ sans condition de Sassou Nguesso le terroriste et de toute sa clique terroriste, mafieuse avant tout dialogue. Il ne faut plus tolérer la présence de Sassou Nguesso, le semi illétré et sa cliques . Ils sont des Terroristes, des individus dangereux. Avec eux, iln’ y aura pas de droits de l’homme, les droits humains, la liberté, individuelle, la démocratie, le développement au Congo.Les Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps. Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso et sa clique et sauver le Congo !

Laisser un commentaire