«

»

Jan 09 2018

Le pouvoir de Brazzaville lance le déguerpissement au site de sinistrés de Kintélé

Plusieurs familles de sinistrés du drame du 4 Mars, qui  résident au site de 1.000 logements de Kintélé,  ont été expulsées le 8 janvier par les gendarmes munis d’un mandat d’huissier de justice pour motif  d’occupation illégale. Les logements du site de Kintélé ont exclusivement été affectés aux victimes de l’explosion le 4 Mars 2012 d’un dépôt de munitions à Mpila.

Selon Anastasie Ngondo Okimbi, habitante de ce site, suite  au drame qui frappé certains quartiers à Talangaï et à Ouenzé,  le gouvernement avait doté d’un toit chaque famille sinistrée. « Seulement, les hommes en uniforme sont venus nous menacer, nous demandant de sortir alors que nous détenons des papiers qui nous autorisent d’occuper ces maisons ».

Bernard Ndouniama, lui aussi habitant du site, a fait savoir que par rapport à la distance, «  le propriétaire de la maison était libre de céder sa maison à son fils où à une tierce personne, et de chercher à habiter dans les quartiers plus proches du centre- ville»

Un véritable imbroglio a été constaté dans la matinée du 8 janvier dans ce site. Certaines familles pourtant en règle sont sommées par les agents de l’ordre de quitter sans aucune négociation ou justification. Ce qui a provoqué un climat délétère sur le site où les occupants  désemparés ont plaidé pour l’intervention des autorités gouvernementales.

Considérés comme occupants qui seraient indésirables dans le site  de Kintélé et impuissants d’agir, ces habitants ont été obligés de quitter, en emportant leurs biens.

S’il y’a une opération de déguerpissement à faire, le Président Sassou Nguesso devrait le lancer dans les différents ministères dirigés par des voleurs confirmés.

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. SASSOUFIT

    RAPPORT 2018: ETAT DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE, DE MANIFESTER ET D’INTERNET AU CONGO-BRAZZAVILLE: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2018/01/rapport-2018-etat-de-la-liberte-de-la-presse-de-manifester-et-d-internet-au-congo-brazzaville.html

  2. Mandossi Wenceslas

    LES LECTEURS DE ZENGA MAMBOU EXIGENT
    UN DROIT DE REPONSE DE LAURENT NZABA
    SUR SA REUNION SECRETE AVEC OLELAS

  3. NTINIA

    Pour respecter la liberté d’autrui et de presse laurent nzaba a le droit d’assister à toutes les réunions puisque la france n’est pas le congo de sassou le dictateur.Nous avons vu le tribaliste anti paix du pool tsalissan okombi passer dans ziana tv et interviewé par mobebissi il y a quelques mois sans que personne ne bronche. IL y a aussi akouala atipault qui est un habitué des médias d’opposition,personne ne rale.Evidemment comme c’est une personnalité présidentiable comme kolelas il faut saboter son avenir en fusillant tous ceux qui l’approchent.Nous ne sommes pas sortis de l’auberge car les partisans de mokoko et de kolelas continuent en réalité de se canarder faisant le lit à sassou puisque les militaires tribalistes ne veulent pas déposer leur gredin et installer ntumi au pouvoir en attendant des élections encadrés par l’onu.

    1. Val de Nantes

      Grosse validation

    2. Maclintoch

      Je suis d accord pour la liberte d expression dont Laurent a droit. Par contre Kolelas attire lui meme la foudre en montrant qu il n est pas fiable, corruptible et donc ne sera jamais president de la republique comme son pere. Tel pere tel fils.

  4. Val de Nantes

    Laurent n’empeche,aucun de nous ,de nous exprimer librement.Sassou en est notre problème .Centrons nos énergies sur Sassou .

  5. Sassou a peur

    LE RAPPORT 2018 : HÉCATOMBE DES LIBERTÉS ET DES DROITS FONDAMENTAUX DE L’HUMAIN AU CONGO BRAZZAVILLE…
    PARIS-FORUM DES HALLES – BRAZZAVILLE L’ANCIENNE CAPITAL DE LA FRANCE LIBRE ET PARIS-PLACE DU CHÂTELET ET OU DU CONGO LIBRE PENDANT L’OCCUPATION DE SASSOU ET DES NGUESSOS. PARIS NE TOMBERA JAMAIS…
    Jusqu’à combien de temps encore femmes au foyer, mères de famille, jeunes, adultes, vieux, salariés, fonctionnaires, hauts fonctionnaires, retraités, policiers, gendarmes, soldats, officiers militaires, agents de l’état, operateurs économiques, partenaires économiques et diplomatiques, dissidents et résistants congolais vont-ils laisser libre au dictateur Sassou Nguesso de devoir les traiter et aux yeux du monde entier comme des esclaves, son bétail humain ou plutôt comme des animaux au XXIe siècle ?

    https://www.youtube.com/watch?v=Ws5bEOPBvV4&feature=youtu.be

  6. Passy Jules

    Je crois que le problème n’est pas dans la présence de M. Nzaba à la réunion avec un opposant douteux et louche. Les lecteurs veulent savoir pourquoi l’accès a été interdit à d’autres compatriotes. Comme l’a écrit quelqu’un, « réunion ou messe « en faveur du despote fraudeur?

    Kolélas ne fait peur qu’à ses enfants. Que peut-il apporter ou faire d’original et fort ? Politiquement, il est plutôt fragile comme du beur au soleil. On voit son courage face à la barbarie de Sassou dans le Pool.

    Que M. Nzaba s’exprime sur la mauvaise humeur à l’entrée, vis-à-vis des Indignés du 242 !

  7. NTINIA

    L’autre probleme est que des militaires comme mokoko et des anciens miliciens du front 400 comme okombi se sont livrés sans essayer de combattre sassou,seul ntumi prudent comme un sioux a choisi de se défendre par une résistance armée.La situation étant extremement militaire évitons de sacrifier les civils desarmés qui ont peur mais poussons les militaires à déposer le gredin sassou.

    1. VAL DE NANTES

      Exact @NTINIA , NOUS SOMMES dans l’illusion politique où on attendrait seul MOKOKO pour sauver ce pays du mal ;;;;;sur le plan militaire , aucun militaire nordiste n’est décidé à croiser le fer contre SASSOU .On attend toujours un enfant du pool , pour prendre l’initiative , et se payer après tout le pool .
      Si le pool ,n’existerait pas , les mbochis signeraient un contrat à vie au pouvoir , nous en avons la preuve aujourd’hui la résistance militaire de NTUMI a douché les ardeurs criminalo- poilitiques de SASSOU ;;;

  8. SASSOUFIT

    LE COLLECTIF « SASSOUFIT » ENVOIE UNE LETTRE DE RAPPEL A LA BANQUE LAZARD ET POURQUOI FAIRE ? https://www.youtube.com/watch?v=nxtEe_UOykU

  9. VAL DE NANTES

    AU LUXEMBOURG où je viens de passer les vacances de fin d’année , j’ai acheté des crevettes venues de MADAGASCAR tout comme les litchi .
    Point des produits agricoles , ni de pêche , du CONGO DE SASSOU , c’est la réalité funeste d’un pouvoir moribond qui , pendant plusieurs années , a cru faire émerger notre CONGO , en mbochisant tous les postes à haute responsabilité , pour enfin se retrouver quémandeur des offrandes du FMI .
    Pourquoi , attendre du FMI , cette quête , quand on sait que , notre pays a des réserves financières plaquées , par ces mbochis indignes fils du pays , dont je crois ,notre pays va rendre apatrides .
    Il est des fautes dont la simple évocation mérite le sabre , et ces mbochis devraient en subir .En une nuit , on est passé des milliardaires aux pauvres errant devant la porte du FMI .
    A quel moment , allons nous , nous développer ?
    La problématique de l’émergence est une constance quotidienne , qui exige de nous ,des efforts issus de nos formations et expériences disparates .Pour l’heure , aucun de ces deux critères , n’est retenu , à cause d’un tribalisme pathologique ;;;;;;;;
    COMMENT PEUT ON CONCILIER , guerres génocidaires et émergences ,,,?
    La première victime de cet hiatus intellectuel est l’économie .l’argent ne peut prospérer dans un milieu insécuritaire .D’où l’inconséquence stupéfiante d’un SASSOU totalement inapte à gérer les affaires de notre pays .
    Une dichotomie récurrente , sur la gouvernance parfaite d’un pays appelé à émerger , règne au sommet de l’Etat , par manque et de vision patriotique et de vision économique , c’est le comble indescriptible , de voir ce sanguinaire se pavaner au pouvoir , grâce à sa milice tribale ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;

  10. ALERTE GENERALE

    BANQUE LAZARD ET LE F.M.I : LE TYRAN SASSOU ET SES 10 000 FONCTIONNAIRES FICTIFS ET POURQUOI FAIRE? https://www.youtube.com/watch?v=D6KKvkbz1Qc

  11. AD

    Le 27 septembre 2015, une manifestation d’une ampleur inédite pour protester contre le changement de la constitution par le président illégal, autoproclamé , Sassou Nguesso qui se préparait à briguer un troisième mandat, avait eu lieu à Brazzaville au Congo. Pendant cette journée historique pour le « Non au coup d’Etat constitutionnel »,des Congolais venus de différents coins du Congo s’étaient rassemblés sur plus d’ un kilomètre, le long du boulevard Alfred-Raoul; ex boulevard des armées.Un hélicoptère des Forces armées congolaises survolait sans cesse la manifestation et intimidait la foule en l’occurrence des soldats, militaires, miliciens du pouvoir illégal postés partout. Sassou Nguesso ayant décidé de changer, à tout prix et illégalement la constitution, entant que lui-même garant de la constitution, avait autorisé ses militaires, policiers, miliciens de tirer dans la foule, faire des morts,des arrestation pour stopper net le soulevement populaire. Des centaines de mort étaient ‘a déplorer à Brazzaville comme à Pointe-Noire. Au moyen des armes, de l’ intimidation et de la trahisant de certains dirigeants de l’opposition, la vaste mouvement contre le coup d’état constitutionnel n’avait en fin de compte, pas frainé le tyran génocidaire, Sassou Nguesso de changer la Constitution en octobre 2015, Parmi les prisonniers politiques les plus connus,figure Paulin Makaya emprisonné arbitrairement pendant cette période. Le hold-up électoral pour le troisième mandat illégal du tyran Sassou Nguesso, en commançant par le changement illégal de la constitution, qui cyniquement avait eu l’aval de l’ex Président de la France,François Hollande et qui avait opté selon les principes diaboliques de la Françafrique appuyé publiquement la dictature sanguinaire, le terrorisme d’état indéfendablse, en déclarant ouvertement mercredi 21 octobre 2015, que « M. Denis Sassou N’Guesso peut consulter son peuple » ont été le départ de la guerre contre le peuple Congolais,la guerre du Pool; en mot la multiplication de la crise actuelle du Congo. Le pouvoir du tyran Sassou Nguesso a été ainsi, acquis une fois de plus dans le sang, la terreur. Pour plus de précision, le changement illégal de la constitution en 2015 a marqué le début de la guerre du régime criminel, Nazis de Sassou Nguesso contre les populations civiles du Congo dans son ensemble. Et le hold- up éléctoral en avril 2016, celle de la guerre contre les populations du Pool,comme c´était passé après la guerre- coup d`´etat de 1997. Afin de masquer par la suite, une fois de plus la prise illégale de pouvoir après les élections présidentielle du 20 mars 2016, Sassou Nguesso et les membres les plus criminels, génocidaires parmi les tenants du pouvoir, ont initié les attaques du 4 avril 2016 .Sans enquête au préalable, le pouvoir a vite attribuées l’attaque au bout de qelques heures au Pasteur Ntoumi. L’argument avancé pour les bombardements par hélicoptaires de combat, le stationnement des forces armées massives équipées des armes de destruction massives depuis prèsque 2 ans Les bombardements des hélicoptères sont justifiés par la poursuite du pasteur Ntoumi et ses quelques adeptes qu’il fallait sans plus attendre aller rechecher dans les soit bouissons du Pool où ils se cachent. Depuis lors, Sassou Nguesso et son clan se livrent à une épuration éthnique dans la Pool. Et cela est ‘il raisonnable d’aller rechecher un bandit qui est le pasteur Ntoumi et sa bande qui avaient lancé des soit disants attaques contre quelques maisons dans un quartier, au sud de Brazzaville dans la nuit du 4 avril 2016, juste après que la victoire fraudileuse pour un 3e mandat du tyran Sassou Nguesso, 34 ans , au pouvoir était annoncée? Drôle de manière de gouverner un pays et de faire régner la loi, de régler les conflits. Maintenant acculé par la crise finanancière terrible, voilà le terroriste des terroristes, Sassou Nguesso,le dictateur des dictateurs, adepte de la franc-maçonnerie fétichiste et toujours fidèle dans la manipulation, va signer un accord de paix à la sauvette avec Ntoumi avec qui il veut maintenant dialoguer. Celui qu’il qualifiait encore hier de terroriste, n’est plus terrorriste. Entre autre, Sassou Nguesso, se dit prèt à lutter contre la corruption instaurée par lui personnelement entant qu’ un des pilliers de son programme de gouvernement, afin de béneficier de l’argent du Fond Monétaire International (FMI). Mais le FMI et toutes les autres institutions, la France doivent se demander s’il faut sauver une dictature sanguiinaire en perdition ou d’obter pour le devoir d’ingérance et venir en aide à un peuple en danger.Et réintaurer la démocratie, assurer l’alternance,la vraie paix et la stabilité. En tout cas la fin de l’année 2015 et les 2 années 2016, 2017 ont été les anées de l’extrême terreur , cruauté du régime dictatorial de Sassou, après la crise politique issue du coup d’état militaire d’octobre 1997 qui s’était étendu jusqu’en 2003. Le peuple Congolais est pratiquement depuis le retour de Sassou Nguessopar la force des armes, pris en otage par le tyran génocidaire et son clan. Ntoumi est un bouc émissaire. L’affaire contre Ntoumi est une affaire montée de toutes pièces. Sassou Nguessou avait monté pareille contre Massambat Débat en 1977, pour détourner le monde sur son meurtre contre le président Ngouabi. un scénario presque identique a été avait aussi pris jour pour justifier le carnage à la maison du colonel Marcel Ntourou, finalement assassiné en prison et accusé arbitrairement dans l’affaire de l’explotion des armes de destructtion massive s’était passé il ya quelques années à Brazzaville. Mais malgré les faits récents, la vérité sur les nombreux cas qui montrent les agissement maccabres de Sassou Nguesso, il ya au Congo et à l’étranger des gens qui ne veulent pas voir la vérité en face, neveulent rien savoir sur le tyran et son clan qui est à origine de la crise multi dmentuelle du Congo. « Sassou-Nguesso, le pion de la Françafrique » est très dangereux pour le Congo et la sous région. Le mal du Congo est Sassou Nguesso. Le Congo ne traverse pas seulement la crise du Pool, région martyr qui, vit la 2e génocide voulu par Sassou Nguesso l’hitler de l’ Afrique. Sassou Nguesso est celui qui se livre au génocide dans le département du Pool, arrête les opposants, les activistes manifestants et les entassent à la Maison d’arrêt , DST, prisons privées, quand beaucoup d’entre eux ne sont pas sytématiquement assassinés et jétés dans des fosses communes. Sassou est le responsable de cette banqueroute financière, dette incroyable, de la gabegie économique et de ces atteintes à nos droits fondamentaux qui terrasse aujourd’hui le Congo. Ntoumi se trouve dans une position inconfortable aux yeux du monde. Cela se comprend s’il prend acte des accord de paix fait comme dans un jeu d’enfants à condition de corriger certains points qu’il a mentionnés. Mais il doit faire très attention en matière de dialogue avec Sassou Nguesso et les tenants du pouvoir du Congo.Sassou Nguesso doit s’expliquer sur les vérités longtemps dissimulées. Il est temps qu’il s’explique par exemple sur la guerre de 1997, les génocides du Pool (le premier en1998 – 2004, le 2e génocide depuis avril 2016. Il doit aussi s’expliquer sur l’affaire des disparus du Beach, sur l’affaire d’explosion de Mpila et toute l’affaire de Ntourou, celui des prisonniers politiques , les enlevements, les disparitions forcées,détournement des deniers publics , sur la fermeture du CHU, sur la dette et crise économique, financière.actuelle et sur la corruption. Aussi longtemps que le tyran génocidaire Sassou Nguesso et son clan Sassou,son PCT resteront au pouvoir au Congo,rien de bon n’est possible pour le Congolais. Il est temps que l’impunité cesse au Congo. Sassou Nguesso et sa clique » qui ne cessent d’instrumentaliser l’Etat, répondent enfin de leurs actes de barberie, de corruption, de haute trahison et des crimes contre l’humanité. ».En principe,le dialogue avec Sassou Nguesso, est en un mot pas du tout une solution. Aller au dialogue avec Sassou Nguesso est une manière de redonner la force à Sassou Nguesso et son régime aux aboies. Les Congolais doivent se munir du courage de s’organiser réelement dans tous les sens. Il tout faire pour renverser une fois pour toute Sassou Nguesso et son clan. Il ouvrir plusieurs fronts de rebellion contre le pouvoir illégal de Sassou Nguessof dans tout l´étendu du territoire du Congo. Il faut mettre fin au régime de Sassou Nguesso et de son système. On ne peut pas du tout reformer Sassou Nguesso et son régime criminogène , génocidaire basée depuis 1977 sur un mecanisme de vol et de repression et du la tuerie. La logique de la gouvernance du régime Sassou Nguesso est le « meurtre politique, le coup d’Etat permanent, intimidation, génocide, terreur et le détournement des deniers publics. »Les Congolais de la diapora doivent particulièrement faire des manifestions auprès des chanceleries. Les associations, les groupes du travail doivent informer les Européens, les Américains, monde entier sur le régime criminel, naziste du Congo Brazzaville et sur les détournements massifs d’argent public, du vol et de la corruption entretenue par ce pouvoir illégal congolais de Sassou Nguesso.Il faut former une équipe véritable prète à assurer la transition de 2 à 3 ans après la chutte de la dictature.

  12. Aux frontieres du chaos

    « DSK, DE VILLEPIN ET FAMILLE PIGASSE…» POURRONT-ILS SAUVER LEUR COFFRE-FORT TROPICAL AU CONGO ?

    Par Djess dia Moungouansi : La ruée des vautours des temps modernes (DSK, De Villepin, famille PIGASSE) vers le Congo, pour tenter de sauver leur coffre-fort tropical, n’y fera rien. C’est le temps de la guigne. Le dictateur nu, ne fait plus florès. A très court terme, le contexte économique désastreux, conjugué à la lame de fond d’une rue vociférante, vont assurément sonner le glas de ce système criminogène, tribaliste et impopulaire. Les esprits éclairés n’ont plus qu’à soutenir l’élan du peuple pour une rupture insurrectionnelle, qui semble être la seule alternative pour que notre pays retrouve ses lettres de noblesse. Nul destin inexorable ne nous prédispose en effet à être sous la botte d’un tyran. Toute misère mène à la révolte ou à la soumission ; le choix est donc clair. L’histoire de l’humanité n’est-elle pas d’une certaine manière, l’histoire des révoltes et des révolutions ? Il est temps, alors vraiment grand temps pour le vaillant peuple Congolais d’exhumer son état d’esprit salvateur d’août 1963 ! https://www.youtube.com/watch?v=qEwrZL_1FKA

  13. Hervé-Gilles Koutsimouka

    Bonjour!

    C’est dommage qu’ils se moquent de vous lorsqu’ils n’ont dans la vie que: Chercher des moyens pour cacher l’argent volé dans des paradis fiscaux en Europe, en Amérique et un peut partout au mondes.
    http://www.journaldemontreal.com/2017/06/03/des-fonds-du-congo-dans-les-paradis-fiscaux-et-au-quebec.

    Hervé-Gilles Koutsimouka

  14. Hervé-Gilles Koutsimouka

    Bonjour!

    Je voulais mentionner un fait. Sur le document que j’ai posté, il était mentionné que le fils à Sassou vivait à Côte des Neiges. En fait c’est faux, il vit au quartier Dix30. Pourquoi Dix30… Parce que se quartier se trouve à la jonction de l’autoroute 10 et de l’autoroute 30. C’est un quartier bien connu huppé du fait que c’est dans le coin que les ¨HABS ¨ Club de hockey canadien s’y entraînent, voilà!

    Harvey

Laisser un commentaire