«

»

Nov 10 2017

Pointe-noire : Zulu-Bad est mort !

Policier de métier et artiste musicien à ses heures perdues, Zulu-Bad, « l’enfant terrible » de la brigade spéciale d’intervention rapide (BISR) de Pointe-Noire est décédé jeudi.

La nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre à Pointe-Noire : Zulu-Bad est mort ! Et pour cause, Rodrigue Amboulou a toujours alimenté la controverse, à travers les missions de police qu’il conduisait, notamment les interventions pour le maintien de l’ordre menés à Pointe-Noire.

Si son surnom Zulu-Bad est synonyme de terreur, c’est que l’homme s’est de par ses fonctions, tissé une réputation de « dur », ne faisant pas de quartiers dans la confrontation, y allant parfois sans ménagement.

Si Zulu-Bad était le terreur des malfrats et autres bandits qui redoutaient ses descentes musclées, c’est surtout auprès des élèves et autres jeunes, avec lesquels il a de tout temps été confronté, qu’il avait mauvaise presse.

La seule évocation du nom Zulu-Bad suffisait à créer la panique, voire un sentiment de révolte chez les lycéens ou collégiens qui voulaient en découvre avec lui et son équipe.

Ses tirs de sommation régulièrement lâchés au jugé et de façon bien souvent inopportune avec parfois des incidents de tirs lui ont donné une réputation d’homme à la gâchette facile. Lui s’en défendait, en se définissant en homme de la loi, avec pour seule mission, de rétablir l’ordre.

Pourtant, Zulu-Bad, c’est aussi cet artiste musicien dont les concerts ont toujours drainé des foules à Pointe-Noire, même si de ce coté aussi, la polémique fait état de ce que sa réputation de dur obligeait certains à y aller plutôt par curiosité que par adhésion, pour cerner l’ambivalence du personnage.

Il n’en demeure pas moins que la danse « tramadol », création de son orchestre a cependant eu un réel effet d’entraînement auprès de nombreux mélomanes à Pointe-Noire.

Ses passages réguliers sur les plateaux de télévisions, dans les émissions culturelles où il commençait ses interventions en rendant grâce à Dieu n’ont pu gommer dans l’opinion une image qui lui collait à la peau, celle d’un homme peu fréquentable, le « bad », « le mauvais ».

Ainsi sa mort est vécue à Pointe-Noire avec des sentiments controversés.

Bertrand BOUKAKA – Échos du Congo-Brazza

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Passy Jules

    Très peu d’intérêt. Puisqu’il n’était pas du côté du peuple , et puisqu’il se complaisait à l’oppresser, cette info n’a aucune importance.

    Le peuple congolais vaincra.

  2. k.anzhela88

    Bienvenue sur le meilleur site de rencontres de sexe http://wantsdate.com

  3. orly

    je l’ai connu lorsqu’il avait 19 ans 1997 mois j’avais 11ans a la liberté scholl talas il aimait le football sa passion ce qu’il est devenu « bad » c’est l’environnement en effet survivre en banlieue a « talangai » Quartier Jamaïque si vous ete pas un dur on vous écrase livré à vous même sans famille manipulé par les politiques, sans perspective on bascule dans l’illégale . Sans sectarisme, ce n’était pas un tribal il voulais avoir sans monde a lui .A ces actif il a neutralisée 30% des braqueurs du coin talangai mpila mikalou et j’en passe, ce n’étai pas un corrompu l’argent il en voulais mais à sa limite il pouvait avoir tous mais l’abondance l’importait peu lorsque il y a en avait pas, il y’en avait pas j » était la . nous le dédouanons pas de tous ce qu’il fait. Nous c’est petit demandons pardon pour tous ce qu’il a pu faire au autre. on t’oubliera pas.

    1. Belinda

      Pardon, ça ne sert plus la nature a déjà tranché, il fallait qi’il le fasses pendant quil etait encore en vie, je pensais qu’il avait tissé les liens d’amitié avec l’ange de la mort car la manière dont il tuait là hum!

  4. 2J3M

    Non il estait un grand enemi de la jeunesse congolaise en general et surtout de Pointe Noire en particulier ou il etait baser dans son bouleau de Policier tuer. pour vous Rappeller la date du 28 novembre au Rond point Lumumba ou l’opposition fasait le meeting pour lutter contre le changement de la constitution. il etait la comme un image avec un tee-shirt du RMP et a meme tirer sur un civil.

    alors l’ors des meeting du general Jean Jesus Marrie Michel Moukoko Moise (2J4M) les jeunes ont meme chanter contre lui…. eueueue zulu bad sassou me kuenda.

    il etait a son etat un grand demont, Satan. tuer ohohohohoh le mots me manque

    que les Portes de l’enfer lui soient ouverte et que la terre lui soit tres lourd, que ses amis musicien comme mike jackson, papa wemba, etc… et ses amis miltaire comme Tsourou et autre lui recoivent avec les mais tres ferme

  5. CONNAITRE LA PSYCHANALYSE SASSOU ET MIEUX COMPRENDE LE DRAME DE SES SERVITEURS POLITICO-CRIMINELS.

    LE DICTATEUR FRANCAFRIQUE SASSOU NGUESSO EST-IL A DEUX PAS D’ASSASINER TOUS LES AFRICAINS DU CONGO?
    Comment sauver nos libertés, notre dignité, nos vies et notre pays face au rouleau compresseur psychanalytique politico-criminel tel qu’il est incarné et industrialisé par le dictatueur Sassou Nguesso déni ; les libertés fondamentales, le but même de la vie et de la condition humaine et sociale et voire sociétale congolaise et dans le bassin du Congo ?
    https://www.youtube.com/watch?v=Brr5jN3X42w

  6. Fedia

    Un connard tres IDIOT…..Combiien de nguessos font ce qu’il a fait sure son terrain de tueries ?

  7. Mokengeli

    Soyons francs : ZULU BAD était un MAUVAIS, dans le sens vrai du terme. Il était mauvais comme NDENGUET l’est. Et ce dernier sera aussi détesté à sa mort comme il l’est dans la vie. Si l’enfer existe, c’est là-bas qu’il faudra aller le voir brûler.

    Le MAUVAIS FLIC, c’est celui qui a la gâchette facile comme ZULU BAB et les autres cinglés de son équipe.

    LE BON FLIC c’est celui qui ne recourt jamais à l’usage abusif de son arme. Le bon flic, c’est tout le contraire de ZULU BAD.
    Quand on est un bon flic, on évite des sobriquets des méchants et des malfrats. Le bon flic est un homme discret, secret. presque effacé. ZULU BAD, était le contraire de tout cela. C’était un voyou, comme NDENGUET les aime.

    Que ceux qui se disent « policiers » au Congo le sachent : TOUS LES ZULU BAD DE LA MILICE DE NDENGUET SONT DES MALS AIMES DU PEUPLE ! A leur mort, le peuple fera la fête…comme en ce moment. CHAMPAGNE !!!!!

  8. Meking

    Qu il es soit ainsi,on vit on meurt,la vie n’est que vanité des vanités.Tu as tué tu mouriras,

  9. OKO NGAKALA PROCUREUR CHARLOT DE BRAZZAVILLE

    Nous chommme un état de doiaaaaa la cause de sa mort sera connus

  10. zaiko

    NEXT : Que voulez qu’on fasse de sa mort ? Un deuil national ? Un jour férié ? Que ses obsèques soient retransmises en direct sur toutes les chaînes du monde entier ?
    Non soyons sérieux brûlez le enterrez le balancez le dans le fleuve et vite SVP
    c’est vraiment dommage que NDENGUET, MOUBENDA , et très franchement que SASSOU ne soient pas aussi mort. VRAIMENT

  11. AUX PARADIS FISCAUX

    L’AMBASSADEUR RODOLPHE ADADA ET SES 800 MILLIONS DE $ US PLANQUÉS DANS LES PARADIS FISCAUX

    Si l’actuel ambassadeur de la république du Congo Brazzaville en France, Rodolphe Adada dispose des placements de plus de 800 millions de dollars dans les îles caïmans et Belize, combien aura-il planqué ailleurs ?

    Paradis Papers : Rodolphe Adada, le voleur silencieux et efficace : Compagnon de voyage de Denis Sassou Nguesso depuis près de 40 ans, l’actuel ambassadeur du Congo en France Rodolphe Adada s’est toujours arrangé de passer inaperçu.

    Une discrétion que lui a permis d’agir en toute efficacité contrairement au matalana stupide de Bouya et autres. Selon les paradis papers, il détiendrait une fortune évaluée à 800 millions de dollars aux îles caïmans et Belize. https://www.youtube.com/watch?v=DMiPy432Imc

  12. le mal du congo

    Chaque dictature a une fin, Zulu bien rendra ses comptes au seigneur de la mort

  13. le pool s'est toujours moque du droit!

    oui zulu bad est mort comme cobra tout comme gervais mboumba cocoyes et violeur de gertrude malalou koumba cest un offciel un debat interne sur zenga mambu ou mwinda les avait oppose. apparemment gervais mnboumba demandait a voir le slip de gertrude malalou koumba en guise d’honoraires sur assassinat mais bon l’affaire avait ete regle a lamiable. donc mboumba assassin cocoyes est mort et inhume au canada.dans son exil canadien il s’etait mue en defenseur des droits humains mon oeil!

    willy massanga un delinquant ninja du mcddi le grand parti unique du pool est lui aussi decede et pour rappel a ne jamais perdre de vue willy massanga est lauteur de l’enlevement du lieutenant mabiala jonathan de la garde presidentielle et des dix milicien zoulous tous des congolais qui laccompagnaient dans divers bouchons eriges par les zoulous a diata makazou mbimi moutabala bon ca cetait pour lhistoire. willy massanga ou ya mazas cela vous engage est mort! voila mr .

    mabiala jonathan avait succombe a ces tortures. il est inhume a kinsoudi dans la cour de la boulangerie nzoko lui et les dix zoulous violant allegrement la reglementation du ministere de la sante et des directives de l’oms en matiere dinhumations des personnes decedees.willy massanga est mort depute faites chier mon vieux! le pool sest toujours moque du droit!

    les miliciens meurent

  14. le pool s'est toujours moque du droit!

    au deces de « me daniel » le specialiste de la sainte cene de leglise de frederic bistangou et charge de la securite de frederic bistangou eh ben mr nous nous exprimerons. me daniel est rempli de cartouchieres vous ne l’avez jamais vu on dirait, les miliciens meurent!

  15. Belinda

    La mort de zoulou bad a rejoui plus de 90% de la population de pointe-noire, hier c’etait la joie mais pas moyen de l’exprimer en public par peur de représailles mais dans nos maosons l’alcool a coulé, espérant que son remplaçant ne refera pas ce qu’il a fait car même si nous sommes faible car n’etant pas armé, la nature est capable de nous défendre. Etaya bino, il a oté la vie de plusieurs pontegrins, endeuillé plusieurs familles, nul n’a le droit d’oter la vie d’un autre être humain. J’espère que le pouvoir prendra soin des orphelins sinon ils seront les futurs bébés noirs et brigands que leur papa tuaient comme des simples animaux. Donc le pouvoir qu’il a tant défendu n’a pas pu faire atterrir un avion medicalisé pour lui? Eh! Nakamoué, donc ils ont oublié ce qu’il a fait pour eux au référendum eh! Il avait tiré sur la population au meeting de l’opposition. Famille beno vandi conseillé vé yandi? Beno mé tala ah! Sassou na ndenguet ké zik yandi beno se tracassé vé nakou sal ba cotisations. Nzambé kaka a consolé bino liwa eza nzela ya moto nioso

  16. sung

    Mort de Zulu bad : grande joie à Ponton en attendant celle de Sassou

    A Mpaka, Marius Malonga a offert cinq casiers de biere malgré la rupture à ses proches pour célébrer la disparition de l’un des plus grands assassins du pays. On pouvait entendre par exemple à Mvoumvou « un Mbochis de moins »,alors que les jeunes de Mbota s’échangeaient des sourires et téléphonaient à leurs amis de Voungou pour annoncer la bonne nouvelle. Eh oui ! Le diable s’en est allé enfin pour toujours. « Ebembé ya sosso matanga té » « Feti na féti » « Ya ba colère vé » « Zulu Bad na Nzambi ya yandi » pouvait-on entendre.

    Le vieux Béembé qui a eu raison du carnassier Zulu Bad est sans doute un Héros à Pointe-Noire où les populations fêtent sa mort comme si le Congo venait de remporter la coupe d’Afrique des nations de football.

    Quelques mois plus tôt Zulu Bad avait assassiné avec son arme de service un jeune Béembé vendeur ambulant au grand marché ( Payé payé) sans raison apparent.Très remonté et impuissant face au rang social de l’assassin,le père de la victime avait donné rendez-vous à Zulu Bad à Mouyondzi.

    Une promesse qui avait fait rire en son temps Zulu Bad et la bande des Mbochis qui l’entourent.Mais quand une maladie suspecte a commencé à le décimer,le soi-disant courageux et intouchable Zulu Bad a pris le chemin de Mouyondzi pour tenter de trouver une guérison.

    C’est à Mouyondzi que Zulu Bad a appris son évitable décès de la bouche de son guérisseur qui lui a rappelé l’épisode triste de Pointe-Noire.Abattu,Zulu bad a tenté en vain d’obtenir la clémence du vieux Béembé dont il a assassiné le fils.

    Il est certain que Zulu bad ira en enfer,mais avant tout,il croisera ses nombreuses victimes au croisement séparant l’enfer du paradis qui l’attendront pour lui chanter « Aurevoir,aurevoir…aurevoir Zulu bad Mboté ya suka » en attendant la prochaine arrivée de Denis Sassou Nguesso

  17. Prof NIMAKOKO-LE DOS DE LA MAIN

    Excusez-moi….mais même la libido ne me procure pas le plaisir des nouvelles comme celle de la mort de Zulu-Bad….. J’en jouiiiiis à longueur de journée comme j’attends de jouir de celles des autres oiseaux du même plumage que ce tueur….

    Vraiment excusez-moi du peu…cela me dépasse, quelle trop bonne nouvelle !

  18. ALAIN SERGE JACQUEMIN

    voila les signes qui ne trompe pas c est la fin du gouvernement dictatoriale de sasou il tombe un as un bientot ndengue et lui meme sassou le vampire gloire a dieux vive un nouveau congo

Répondre à Prof NIMAKOKO-LE DOS DE LA MAIN Annuler la réponse.