«

»

Nov 06 2017

Lu pour vous : Les hommes de Muanda Nsemi combattent auprès des ninjas nsiloulou

Longtemps entretenu, le doute sur un quelconque apport extérieur, matériel ou humain auprès du pasteur Ntumi est désormais levé.  La matérialité et de la concordance des indices laissent présumer que des hommes de Ne Muanda Nsemi combattraient aux cotés des ninjas nsiloulou.

Il y a des moments où, après avoir recoupé une information, les services de renseignements doutent même de celle-ci, avant de rendre compte à qui de droit, tant l’évidence est lourde de conséquences.

Lorsque fin août dernier, la force publique met la main sur trois combattants ninjas, seuls deux des hommes capturés sont congolais. Le troisième est originaire de la RDC. Pour les militaires, il s’agit simplement d’un « zaïrois » qui a choisi de combattre aux cotés de ninjas.

C’est lors de son interrogatoire par les services de renseignements que se dégage l’étendue de la menace représentée par cet homme, une prise presque anodine. Il fait partie d’une légion étrangère.

De tribu Kongo, l’homme ne s’est pas retrouvé au front par hasard. Il est adepte de Bundu dia Kongo et sa présence dans le Pool, avec tant d’autres aux cotés des ninjas, s’inscrit dans une espèce de « djihad », pour soutenir la cause de leurs « frères et sœurs de la même tribu ».

Ils parlent la même langue, partagent les mêmes croyances fédérées par « Nzamb’ia M’pungu » et croient aux mêmes prophètes, notamment Simon Kimbangu entre autres.

C’est en y regardant de très près que l’on se rend à l’évidence que les similitudes entre Mbundani ha bundu dia Kongo du pasteur Ntumi et Bundu dia Kongo de Ne Muanda Nsemi obligent à un rapprochement naturel, du reste rendu possible par la cosmogonie et la géographie.

D’ailleurs les deux entités religieuses n’ont rien de divergeant. Entre Mbundani ha bundu dia Kongo du pasteur Ntumi et Bundu dia Kongo de Ne Muanda Nsemi, la consonance des noms n’est que sémantique. Les deux signifient en fait la même chose. Bundu et Mbundani sont deux synonymes.

Puis, il y a le verbatim religieux. Celui-ci s’enracine dans le vocable Kongo des origines, qui fédère des berges du sud du, Congo jusqu’en Angola.

Enfin, il y a la croyance religieuse elle-même, sous-tendue par un messianisme qui consacre la tribu en une « race des élus » conduite par un guide, « ntumi » ou « nsemi ».

Entre les entités religieuses « Mbundani ha bundu dia Kongo » du pasteur Ntumi et « Bundu dia Kongo » de  Ne Muanda Nsemi, les points de convergences qui renvoient à la cosmogonie Kongo sont donc la pierre d’achoppement d’un messianisme conquérant professé tant au Congo Brazzaville, qu’en république démocratique du Congo par les deux leaders religieux.

Depuis, le ministère des deux hommes s’est doublée d’une espèce de « guerre sainte » dans laquelle ils entraînent leurs adeptes et pour laquelle ils se sentent investis par « Tâ ma mpungu », Dieu, de qui ils tireraient la mission de délivrer le peuple Kongo, par la reconquête du pouvoir politique.

Ne Muanda Nsemi est originaire du territoire de Luozi, autrefois territoire Manyanga, une entité administrative de la RDC, nichée entre la frontière du Congo-Brazzaville et celle de l’Angola.

Ce vaste territoire est quasiment sous le contrôle spirituel de Ne Muanda Nsemi qui étend son influence jusqu’à Kinshasa, auprès de ses affidés, voire dans la hiérarchie administrative et militaire où ses adeptes sont prêts à tout. Son exfiltration armée de la prison de Makala aura démontré combien l’homme a t-il des soutiens, et Dieu seul sait s’ils sont conséquents et prêts à tout, pour peu qu’il le leur demande.

Le département du Pool est adossé au territoire de Luozi par le plateau montagneux du district de Mindouli. Les peuplades qui parlent la même langue se traduisent une solidarité quasi fraternelle et des échanges divers. De là à ce que l’antre de Ne Muanda Nsemi serve de base arrière aux ninjas nsiloulou, l’idée ne paraît pas saugrenue. Bien au contraire, des éléments forts probants la renforcent. C’est d’ailleurs dans le secteur que les hommes du pasteur Ntumi se montrent plus incisifs. C’est là que la force publique a subi ses plus lourdes pertes.

Il y a quelques semaines, des missions sécuritaires entre les deux Congo se sont multipliées, même au plus haut niveau des autorités, à un rythme qui laissait présager que cela cachait bien une menace qui pouvait appeler à une mutualisation des moyens entre les deux États qui ont une longue frontière commune, avec de part et d’autre de nombreux secteurs, pas toujours sous le contrôle des autorités. Des forces hostiles aux États pourraient bien s’y installer.

Certaines indiscrétions font état du fait qu’il aurait bien pu s’agir entre autres questions abordées, de l’apport de Ne Muanda Nsemi au pasteur Ntumi.

D’autres allèguent même que les dernières initiatives de paix entreprises par les autorités congolaises ne seraient pas étrangères à cette nouvelle donne qui redessinerait les forces en présence sur le terrain, avec à la clé, de nombreuses incertitudes quant au dénouement de la crise.

Bertrand BOUKAKA/Les Échos du Congo-Brazzaville

 

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Prof NIMA KOKO-LE DOS DE LA MAIN

    Votre article-là c’est du n’importe quoi et le journaliste qui l’a rédigé est un simple tricoteur de clichés, un fabricant de balivernes. Un agent de la DGST, un nkoko touvi !. Les échos de Brazzaville n’est -ce pas le journal financé par les Dominique Okiemba et clan.

    Faisons attention, on veut nous mettre de la merde dans nos cerveaux. Les inventeurs d’histoires sont en plein travail.

    Questionnons-nous, c’est quoi le but de rapprocher MILITAIREMENT Ntoumi et Né Muanda nsemi (NMN)?

    Uniquement pour montrer que Ntoumi agit sous le label d’une organisation parfaitement rôdée mue par une idéologie intégralement identitaire…Déjà Kabila a réussi à faire passer NMN et son BDK pour un Boko Haram… En faisant passer Ntoumi pour une organisation identitaire bien rôdée, Sassou veut faire paraitre Ntoumi et sa résistance en DAESH KONGO qui voudrait détruire les États modernes et rebâtir le royaume kongo.

    Dans ce contexte-là, pas de dialogue avec les terroristes, il faut frapper uniquement et très fort ! Or Ntoumi n’attaque pas. Traqué, il n’essaye que de se défendre par lui-même. De toutes les façons, s’il y avait des forces étrangères dans le Pool, ce n’est pas la DGST qui aurait propagé la nouvelle. Bala ba Lari l’auraient déjà ventilé eux-mêmes.

    Pour résumer, Sassou ne veut pas réellement de dialogue, là il est en train de se préparer à légitimer un autre carnage, mieux un écrabouillage.

    Qui viendra combattre les présumés envoyés de Né Muanda Nsémi dans le Pool? L’armée de Hyppolite Kanambé !

    Qui était venu combattre les présumés mercenaires de Jonas Savimbi au Sud du Congo en 1997? L’armée de Eduardo dos Santos !

    Qui était venu combattre les présumés génocidaires rwandais réfugiés dans l’Est du Zaîre? L’armée de Kagamé !

    Rappelez-vous de l’histoire de la femme qui, en cachette, insère des fausses lettres d’amour, des strings étrangers et des paquets de préservatifs usagés, dans les poches des vestons de son mari. Un jour, au moment opportun, elle les exhibe en public, tout le monde hue sur le mari, elle demande le divorce, elle repart chez ses parents en ayant pris soin de vider toute la maison de son mari. Le mari pourtant grand innocent devant l’Éternel, reste indéfendable devant les Hommes.

    1. Apoph

      Chè(e)r(e)s compatriote(s),

      Le fait d’intoxiquer de manière insidieuse les esprits en propageant des informations tendancieuses et mensongères est dans la nature du putschiste SASSOU quand il est aux abois pour quémander l’aide militaire de Joseph KABILA au même titre que l’intox sur la fausse présence de Jonas SAVIMBI au palais de LISSOUBA pour manipuler et entrainer Dos SANTOS dans la guerre du 5 juin 1997. Heureusement que le Militant de la Résistance, par son intelligence, est toujours là pour démasquer et mettre à nu ce putschiste qui ne sait plus à quel Saint se vouer.

      Après l’échec cuisante de sa vaine tentative d’enrouler ses homologues de la sous-région appelés à la rescousse lors du faux Sommet stratégique, le putschiste SASSOU persiste avec insistance sans trop y croire car il se sait fini. Son plat réchauffé reste si indigeste qu’il ne trompe plus personne.

      Chè(e)r(e)s compatriote(s), le putschiste SASSOU II, fauché car sans argent au point de ne plus pouvoir ravitailler ses mercenaires, est aux abois. Affamés et abadonnés à leur triste sort, ses mercenaires subissent chaque jour de lourdes pertes dans la région du Pool ; c’est la débandade parmi ses Cobras qui sont en fuite. L’étau se resserre autour de Brazzaville. Le chiffon rouge de la division tribale Nord/Sud afin de recruter des nouveaux Cobras ne fonctionne plus. Tandis que l’implosion sociale pointe à l’horizon pour faciliter l’entrée de nos Combattants de la liberté dans la Capitale Brazza.

      Ce n’est donc pas un hasard si l’on voit en ce moment monter en épingle le bandeau rouge (de Né MOUANDA NSEMI) cousu de fils blancs par les officines du pouvoir pour manipuler et piéger Joseph KABILA qui sait pertinemment que la seule personne à avoir héberger des rebelles des Enyele de la RDC, c’est le putschiste SASSOU II qui avait d’ailleurs revendiqué l’assassinat le samedi 10 mai 2014 de ce chef rebelles Enyele connu sous le nom d’UDJANI MANGBAMA. Alors même que ce dernier était censé être détenu depuis quatre ans, après sa prétendue reddition.

      Mais si le putschiste SASSOU II croit que l’intrigue consiste simplement à imaginer une histoire et à y placer des personnages, il va droit au mur. Et pour cause ? Quoi qu’il fomente, ç’en est fini pour lui. Il est temps, pour lui, de répondre pour tous ses crimes. VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

      La Sentence

  2. Bertrand Boukaka-Lokouta, journaliste de takou-nguesso

    si je comprends bien le professeur nimakoko, donc une intervention miltaire de Kabila auprès des cobras de takou nguesso est imminente… le mobile a été trouvé, pourchasser les éléments de muanda nseni….comme les américains ont inventé la présence des armes de destruction massive pour attaquer l’Irak

  3. POURQUOI LA FRANCE MAINTIENT ELLE LA GUERRE DU POOL (ceci est commentaire comme les autres)

    Je ne comprends rien de se torchon,
    Que veux tu dire, que le PLUS redoutable des criminels africains, le cannibale, la peste, la malédiction du Congo, ou le diable vivant qui a maudit le Congo au nom de sassou, va démissionner ou laisser notre pays en paix. Quant on se sait rien faire on démissions et non de chercher le diable partout. C’es sassou qui est minable ignorant imbécile, vagabond touriste, cannibale, le piètre des gestionnaires qui est le mal du Congo.
    Rappelez vous de l’histoire le régime d’Hitler, ceux qui ont servi se régime se sont rendu compte qu’il était du mauvais cote qu’a la chute du tachisme.
    IL EST GRAND TEMPS DE LE COMPRENDRE.

  4. Ébembé Épola ya Édith

    Payer officieusement des mercenaires coûte très cher. C’est moins dispendieux de se payer officiellement les services d’une armée officielle étrangère. L’Angola en 1997 pour soi-disant combattre les soldats de Savimbi, est venu aider Sassou à massacrer les Sudistes. Aujourd’hui ce sont les Zaïrois qui vont intervenir, soi-disant combattre muanda nsemi

  5. SASSOU LE DERNIER EMPEREUR DE LA FRANCEAFRIQUE

    nytimes.com/2017/11/04/world/africa/togo-protests-faure-gnassingbe.html

  6. Mokengeli

    à Bertran BOUKAKA, le bouseux,

    Puisque tu as décroché le jackpot en « débusquant » des accointances entre Ne Muanda Nsemi et Ntumi, qu’attends-tu pour conduire les miliciens de tes maîtres sur place pour anéantir ces rebelles ? Après, tu rendras compte aux congolais quand ils n’y auront rien trouvé. Mais dis-moi : es tu fier du « travail » que tu fais ? Pov’ CON va !

  7. ardent

    Une histoire puante a la sauce made in Oyo. Sassou cherche des alliers et, une raison pour voiler l’intervention d’une armee etrangere dans le pool. Nous entendrons un de ces jours, l’intevention des miliciens de Kabila dans le pool. Il met encore la carte geographique en liant Nsemi et Ntumi pour pouvoir expliquer la presence des miliciens de Kabila dans le Pool. Ntumi l’a deja dit qu’il ne cherchait pas la presidence. La methodologie de Sassou est connue, il ne peut duper le peuple tout le temps. Quand il avait fait venir les angolais en 1997 il y avaient des liens culturels ou encore linguistiques entre Oyo et une region de l’angola? Sassou respire le tribalisme et cherche encore une fois de plus de jouer sa carte fetiche, qui consiste à diviser le pays. Les tribus du congo ne sont pas une invention humaine, elles sont une richesse que Dieu nous a donné. Sassou utilise toujours nos richesse pour nous diviser.

  8. dites moi comment le pool compte t il rendre justice de l'assassinat du journaliste laurent bisset?

    cest l »idiotie du pool vous pensez que cest quoi

    au sujet de ghys f dombe bemba il faut qu un journaliste lari paie de sa vie le meurtre commis par les ninjas sur la personne du journaliste laurent bisset. laurent bisset journaliste a radio congo avait ete assassine par les ninjas a mfilou.cet assassinat est demeure impuni bien au contraire les laris comme toujours avaient botte en touche en disant que « ce ne sont pas les ninjas » les zoulous en pouvaient pas quand meme tuer laurent bisset. les aubevillois ne pouvaient quand meme tuer laurent bisset.laurent bisset avait ete tue par les ninjas

    alors pour revenir au groupe sauvage de la rdc ne nsumi je ne sais plus quoi eh ben je suis desole pour le pool TOUT CE QUI SE RESSEMBLE SASSEMBLE le groupe de la rdc est vilain les laris sont vilains. le pasteur de la rdc a une echarpe au cou celui du pool a une echarpe au cou. le groupe de la rdc est vetu de rouge les ninjas portaient du rouge.

    mes chers amis du pool

    TOUT CE QUI SE RESSEMBLE S’ASSEMBLE VOUS ETES DES ZAIROIS C’EST SIMPLE IL N YA PLUS D’AVENIR POUR LES LARIS

    a la date d’aujourdhui le defi a relever est celui du cfco

    arretez donc vos histoires salopes de ne nsumi je ne sais plus quoi

    1. IDIOT COMME UN "BOUT DE CACA" BERTRAND

      TA PLACE EST DANS UN ASILE PSYCHIATRIQUE !

      VA A L’HÔPITAL DES FOUS A BRAZZAVILLE ! TON CABANON EST DÉJÀ RÉSERVÉ !

      TU SERAS DANS LA MEME CELLULE QUE CET ESCROC MYTHOMANE DE BERTRAND BOUT de CACA

  9. ar.klavdiia70

    Bienvenue sur le meilleur site de rencontres de sexe http://wantsdate.com

  10. les cycliques combats de l'homme du pool

    votre ne nsumi a une barbe negligee et ben ntoumi a des cheveux ebourriffes TOUT CE QUI SE RESSEMBLE SASSEMBLE CELA VEUT DIRE QUE LE POOL EST SALE non mais le pool est extremement chiant si la guerre vous manque et ben vous serez servi et je vous rappelle que la derniere guerre a cause 15% de taux de malnutrition au dessus du seuil dalerte de loms TANT PIS POUR VOUS la presse locale fait etat dun nombre eleve de mendiants dans la ville de brazzaville tous des laris « bjr mr bjr mme auriez vous mille f deux mllee fr….

    vous voyez quand nous avons dit a loms au pnud a la fao de ne pas vous soutenir ils ne nous ont pas crut; ils vous ont donne du riz du mais litalie a offert au pool 200 000 euros mais aujourdhui le pool est alle signe une convention de partenariat avec la rdc. l’onu aurait dut vous affamer.on leur a pourtant prevenu que cetait peine perdue voici les resultats pool AVANCES VERS BRAZZAVILLE AVANCES COMME EN 1998 POOL APPLAUDIS COMME EN 1998 NINJAS AVANCES SUR BRAZZAVILLE LA ROUTE A ETE GOUDRONNEE VIENS JE TATTENDS PAR CONTRE NE CRIEZ PAS AU GENOCIDE OK QUE LE PLUS FORT GAGNE DEFINITIVEMENT

    LE LARI SEST BATTUT CONTRE LE TEKE EN 59 LE LARI SEST BATTUT CONTRE LE KOUYOU EN 70 71 72 LE LARI SEST BATTUT CONTRE LE BEMBE EN 93 94 95 LE LARI SEST BCP BATTUT CONTRE LE MBOCHI DEPUIS 1997 SOIT VINGT ANS DE COMBAT CETTE FOIS CI VIENS ET BATS TOI . SOIT TU TUES TON ADVERSAIRE ET TU DEVIENS PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE OU IL TE TUE ET IL SERA LE PRESIDENT

    enfin lydie kolelas doit etre tres contente car cest elle la premeire qui vous avait invite a la reprise des combats cest officiel.

    pool tu repars au combat je te bombarde tu tues des conducteurs tu tends des embuscades je te bombarde tu tues des gendrames je te bombarde tu tues des militaires je te bombarde tu tues des passagers je te bombarde

    1. Bertrand BOU-CACA DANS TON FION

      FAC = FAIBLE ARMEE CRIMINELLE DE LÂCHES ET POLTRONS !

      LES ALLEMANDS SE SONT BATTUS CONTRE LES FRANÇAIS ET LE RESTE DU MONDE PENDANT DEUX GRANDES GUERRES MONDIALES.

      CELA NE LES EMPÊCHE PAS D’ÊTRE LES MEILLEURS ALLIES DU MONDE AUJOURD’HUI.

      TU VEUX ASSASSINER TOUS LES LARIS POUR VIVRE AU CONGO AVEC DES CHINOIS, DES RWANDAIS ET DES OUGANDAIS ?????

      LES CHINOIS, LES RWANDAIS ET LES OUGANDAIS SONT ILS DEVENUS TES FRÈRES HISTORIQUES ET GÉOGRAPHIQUES ????

      SI VOUS ÉTIEZ SI FORTS QUE CELA, POURQUOI AVOIR EU BESOIN DES ANGOLAIS, DES RWANDAIS ET DES MERCENAIRES DE MICHKINE ????

      TOI ET TON ARMÉE DE POULES MOUILLÉES VOUS NE VALEZ RIEN !

      BANDES DE MINABLES !

      VOUS N’ARRIVEZ MÊME PAS A VENIR A BOUT D’UNE POIGNÉE DE JEUNES CIVILS RÉUNIS AUTOUR DU RÉVÉREND NTUMI QUI VOUS RIDICULISENT DANS LE POOL.

      ARMEE YA NZALA ! BA YUMAS ! DES MAUVIETTES !

      CONTINUEZ A ALLER DANS LE POOL ET VOUS SEREZ TOUS MASSACRES DU PREMIER AU DERNIER !

      ESPÈCE DE CADAVRE AMBULANT; VA DANS LE POOL NTUMI T’ATTEND POUR TE SOIGNER DE TES TOC (TROUBLES OBSESSIONNELS COMPULSIFS).

      PAUVRE DÉBILE MENTAL

  11. les cycliques combats de l'homme du pool

    LE LARI AVAIT POSE DES BOMBES A BRAZZAVILLE AU CINEMA EBINA EN 84 TUANT PLUSIEURS PERSONNES MAIS BON BAH CE NETAIT PAS DES LARIS POOL VIENS A BRAZZAVILLE BATS TOI TUES LES SOLDATS DE LARMEE CONGOLAISE ET DEVIENS PRESIDENT DE LA REP

  12. les cycliques combats de l'homme du pool

    FAUX FAUX ET FAUX IL N Y A MEME PLUS DE COMBATS DANS LE POOL IL N Y A PAS DE NSEMI JE NE SAIS PAS QUOI DANS LE POOL QUI COMBATTRAIENT AUX COTES DES NINJAS ENTRETEMPS MOUVEMENT A DISSOUDRE IL N YA PLUS DE COMBATS DANS LE POOL DEPUIS BIENTOT CINQ MOIS

  13. A SUIVRE

    CONGO-KINSHASA: JOSEPH KABILA SERAIT-IL PRIS DANS LE JEU DU CHAT ET DE LA SOURIS DE MOBUTU ENTRE 1990 ET 1997? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/11/congo-kinshasa-joseph-kabila-dans-le-jeu-de-mobutu-de-1990-a-1997-a-suivre.html

  14. Berthe Rend Bout de Caca

    Va au DIABLE, vendre ton coco et tes makoualas au marché Longue-Fourchette. Ou alors, fais-toi recruter à la boulangerie François Mpelé, pour faire des revues sur le pain.

    Usine de Panification de la Bande des 4 – 1 ! Avec une succursale “clopin-clopant” à Oyo.

  15. Le passant

    Bonjour,
    personne de notre génération ne peut ignorer les crimes commis pas les belligérants de part et d’autres des camps opposés. Je vous parle de ce que nous avions tous vécu. Les soi-disant Ninja de Koléla n’avaient pas seulement assassiné des niboleks, Il y a avaient aussi des ressortissants du pool à l’instar de Ngoma Etienne et autres.

    ces bavures combiens tristes ne devraient pas nous détourner des préoccupations actuelles dans notre pays. Les cartes ont été rebattues(anciens amis devenus ennemis) et les jeux ont changé de faces malgré que les objectifs fixés sont les mêmes. Asservir le peuple congolais, Africain.

  16. John Mbote

    Tous les commentaires/analyses semblent etre vrais. Pour la blaque, disons que l’auteur a trouve la source du probleme. Et maintenant, que fait Sassou Nguesso, Mr. 8% pour saver les congolais d’une intervention militaire etrangere? A se moment la, le congo brazzaville, n est pas un pays souverain et que Sassou est un observateur etranger.
    Il faut a tout pris chasser Sassou et tous les Moumbas qui l’entretient.

Laisser un commentaire