«

»

Juin 11 2017

Conférence Nationale Souveraine : Il y‘a 26 ans déjà [Vidéo]

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. habibah natah

    QUAND ON SIGNE UN PACTE AVEC LE DIABLE SOUS LE SANG DES INNOCENTS, ON A LES RÉSULTATS QUI VONT AVEC.

    Ce n’est pas un secret pour personne, notre Pasteur national Bitsangou alias Ntoumi avait signé un Pacte avec le sang des fils du Pool avec le Diable qui n’est, ni plus ni moins que Dénis Sassou Nguesso. Un Pacte incompréhensible où les clauses sont d’une ambiguïté incroyable. Un pacte qui n’a jamais rien apporté à la région dont seuls tous les deux ont tiré les marrons du jeu, le profit et ont fini par se partager ses linceuls.

    Sassou Nguesso a détruit l’ensemble de la région. Sur ses 35.000 kilomètres carrés, il n’y a plus depuis 1997, une seule Ecole qui soit restée debout. Plus un seul Centre hospitalier, plus un seul site de développement économique ne soit resté debout. Tout le monde sait que même les arbres ont été abattus par les hommes de OKOMBI SADISSA, NDZON Mathias, Charles Bowawo, Marion MANDZIMBA, le Général Jean Marie MOKOKO, mon ami et Frère (paix à son âme) le Général Yves Motando m’avait tout dit et laissé des documents les citant et les mettant en cause : tout ceci sous la complicité active, bien éveillée et éclairée et participative des traîtres du Pool dont leur action était très, très déterminante. Ce sont : MANOUKOU Jean Pierre, Isidore NVOUBA, BIKINDOU Gérard, MASSENGO TIASSE, Hellot MAMPOUYA, Claude Alphonse Nsilou, Tchibambéléla Bernard, et beaucoup d’autres traîtres etc…
    http://www.dac-presse.com/actualites/a-la-une/politique/3156-2016-06-18-12-44-32.html

  2. NTINIA

    Nous sommes en train de payer le lavement des mains au lieu de mettre sassou,le principal responsable du chaos actuel aux arrets.OBA APOUNOU l’a reconnu sur télé congo car il fallait laver les coeurs aussi.

    1. Ngoma

      Oui, il fallait surtout laver les cœurs des laris avec de l’eau froide!

  3. NTINIA

    A l’imbécile anti lari il faut répondre par le silence

Laisser un commentaire