«

»

Jan 08 2017

Message de Paulin Makaya et Communiqué de presse du parti UPC suite aux évènements survenus à la maison d’arrêt de Brazzaville

upc-jan-2017maklin-2017-1maklin-2017-2

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. LE PATRIOT

    LE CONGO EST UNE PRISON A CIEL OUVERT, PERSONNE N’EST L’ABRI. LA France INCAPABLE DE CONSTRUIRE NE ÉCONOMIE SANS LE SANG DES CONGOLAIS CONTINUE SOUTENIR LE PLUS GROS CRIMINEL DES PRÉSIDENTS QUE L’AFRIQUE N’A JAMAIS CONNU. LA France PAYS DIT DÉVELOPPÉ QUELLE HONTE S’IL FAUT TUER LES CONGOLAIS ET MAINTENIR L’UNE DES PLUS DURE DICTATURE DE CE MONDE POUR SE DIRE DÉVELOPPER.
    LE CAS DE PAULIN MAKAYA, POUR LA France LE RIDICULE NE TUE, MÊME UN ENFANT DE 6 ANS SAIT QUE TOUT EST FAUT
    LE BRAVE PAULIN MAKAYA LE SEUL OPPOSANT QUI S’EST MIS DANS LA RUE POUR S’OPPOSER CONTRE LE REFERENDUM ILLÉGALE (PAULIN ÉTAIT DANS TOUTE LÉGALITÉ).
    LA France DEUXIÈME PAYS D’EUROPE LAISSE LES CONGOLAIS VIVRE DANS LA PAIX ET L’UNITÉ. NOUS NE VOULONS PLUS DE TON TERRORISTE AU NOM DE SASSOU

  2. NKama

    Je rigole, votre Makaya n’est qu’un voyou de grand chemin. Il doit être puni sévèrement.

  3. Morceaux

    Nkama! Tu est un fou!
    C’est quoi ce pays ? Paulin Makaya et ses militants sont accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion à la suite de la mutinerie montée par le pouvoir le 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville.Quant est ce qu’ il sera temps de s’occuper réellement des affaires de gouvernance véritable de la république au Congo? Pour ceux qui ne le comprennent pas ou ne veulent pas le comprendre par opportunisme, par corruption, par idiotie, il est à savoir que ce qui se passe au Congo où le Pouvoir du tyran sanguinaire, mafieu ne cesse de rompre avec les intrigues de KBG des vieilles et très tristes époques, est une situation très alarmante que chacun est appelé à combattre . Comme l’a souligné BISHIKANDA DIA POOL dans Sukissa, »c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on voit un prisonnier politique détenir des armes de guerre dans sa cellule. Tout le monde le voit maintenant, le pouvoir de Sassou-Nguesso est un pouvoir en voie de disparition qui n’a plus sa légitimité ; ni même sa raison d’être. Le grand criminel, terroriste Sassou Nguesso, 77 ans en réalité, dont les parents fesaient partie des Abbey furent déportés au Congo; au début des années 1900 est un danger permanent du Congoi. Sassou Nguesso et sescomplices terroristes continuer de justifier LES MASSACRES QU’ILS SONT EN TRAIN DE COMMETTRE dans le Pool, au sud du Congo sur le nom de Ntoumi. La mutinerie du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville a été un coup monté par les extrémistes du pouvoir ultra criminel de Sassou Nguesso.Elle visait à abattre J3M, Ntsourou et Paulin Makaya à la sortie de leurs cellules dans la confusion, et créer ainsi des images fortes aptent à détourner l’attention sur l’humiliation subie par Denis Sassou Nguesso aux USA. Le tyran est prêt à faire davantage couler le sang des Congolais pour camoufler son incompétence, ses crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique dans le Pool. Sassou-Nguesso est un adepte du terrorisme d’État. Sassou-Nguesso humilié et devenu la risée du monde entier a besoin de faire encore usage à la violence, qui est pour lui seul moyen qu’il connait pour faire oublier la honte, les crimes contre l’humanité qu’ils imputent toujours aux autres , particulièrement à Ntoumi qui n`était qu’un petit enfant quant’ il a commencé à les commettre. Comme il fallait s’ y attendre, le pouvoir illégitime de Sassou Nguesso n’a pas tarder à accuser de nouveau Ntoumi, son victime de tous les temps, pour la dite mutinerie à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville, le jeudi 29 décembre 2016 afin de justifier sa poursuite de ses arrestations arbitraires, l’épuration éthnique dans le Pool. La presse du pouvoir titre pour ce scénario de tous les temps:“La tentative d’évasion de prisonniers aurait été commanditée par quelques éléments du pasteur du pasteur Frédéric Bintsamou alias Ntoumi qui sont également en détention dans ces geôles. Et maintenant c’est Paulin Makaya et ses militants qui sont accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion„ Comment des prisonniers politiques enfermés en prison peuvent t’ils détenir des armes de guerre? Cela est vraiment Cynique et relève d’ailleurs de la folie. Comment les élements de Ntoumi, de Makaya, de n’importae quell opposant, resistant ont’ils pu réussir à pénétrer les enceintes de la prison si bien surveillées et dans une de Brazzaville si bien quadrilllées par les forces de l’ordre au service de Sassou et clique. Sassou Nguesso et sa clique qui font de Ntoumi un mythe, derrière lequel il faut se cacher pour tous les coups, ne peuvent désormais en tout cas tromper que les niais et les comrompus.Ntoumi est’ il l’ auteur des disparus de Beach? Est ce lui qui a tué les jeunes, les civils pendant la marche pacifique contre le référendum constitutionnel d’octobre 2015 et après le coup d’Etat constitutionnel?“Ntoumi est’ il l’auteur des turtures d’Augustin Kala Kala, dont le corps couvert de blessures avait été abandonné devant la morgue de Brazzaville? Remontons un peu plus loins.Ntoumi était ‘il l’auteur  » des assassinats qui installèrent le CMP (Comité Militaire du Parti) mars 1977 et celles des guerres civiles qui débutèrent le 5 juin 1997 pour se poursuivre en nettoyage ethnique jusqu’en 1998 et qui firent 400.000 victimes, » les dispaus du Beach?. « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement. Et qu’ ils organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants; tel que cela fut le cas de l’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? La liste est encore très longue des crimes, assassinnats de Saou Nguesso. Le tyran” Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme.Pendant son discours, Sassou Nguesso qui commandite depuis près d’une année ses forces à semer la mort, la desolation t dans le Pool,n’a pas du tout évoqué un seul mot sur le malheur des populations du Pool. Ces populations qui sont obligées de dormer dans les forêts, mourir sous les bombes des hélicoptères, avions de Combats et sous les armes lourdes et légéres des milliers de soldats, policiers, milices, mercenaires venus de l’Afrique, du monde entier auxprès desquels ils les a livrés. Sassou Nguesso et clique sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi qui laissent massacrer les populations du Pool,enfoncent le Congo dans la terreur. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 33 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à commettre des crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique comme il le fait depuis des années? Le peuple Congolais a besoin du départ sans condition de Sassou Nguesso le terroriste et de toute sa clique terroriste, mafieuse avant tout dialogue. Il ne faut plus tolérer la présence de Sassou Nguesso, le terroriste, ciminel, semi illétré et sa clique. Avec eux, il n’ y aura pas de droits de l’homme, les droits humains, la liberté, individuelle, la démocratie, le développement au Congo.Les Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps. Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso, le president illégitime, autoproclamé, terroriste, criminel et sa clique terroriste, criminel et sauver le Congo !

  4. LULENDO de Ponton

    Indignation, révolte et souhaits légitimes ! Le texte ci-dessus dessine la pensée d’un peuple en colère qui attend son heure.

    Sassou n’est pas un « Président » tel que l’on le conçoit dans le Monde moderne. Sassou est un putschiste, un despote, un criminel, un prédateur du denier public, un chef de clan, un fraudeur et un incompétent pervers.

    Il doit s’attendre à être jugé par le peuple souverain, lui et ses complices. C’est honteux ! Tout le pays reconnaît l’innocence de P. Makaya. Tout le pays comprend l’attitude de Ntoumi. D’ailleurs, ces deux hommes sont très au-dessus du niveau politique et moral de Sassou. Telle est l’opinion des 95% des Congolais.

    Makaya et Ntoumi ont cru et accordé au putschiste de Mpila, une parcelle d’humanité, de maturité compte tenu de son âge et du contexte actuel où le jeu politique est une alternance démocratique !

    Hélas, Sassou est une ordure et il le demeurera à jamais. Quant à P. Makaya qui milite pour un Congo uni, il ne peut que triompher !

  5. inconnu

    @morceaux
    ça m etonne bcp de ta part que tu repondes à nkama, l ignorer c est qu il faut faire.

Laisser un commentaire