«

»

Jan 08 2017

L’an 2017 sous des mauvais auspices au Congo-Brazzaville

sassou-tika-bizaleli-mabe

A peine souhaités les meilleurs vœux pour cette année 2017 que la dictature du Congo-Brazzaville nous ramène à la dure réalité de la vie congolaise faite de chaos, de complots, de meurtres, de massacres et de guerre civile. Le répit aura été de courte durée tant le dictateur se rappelle brutalement à nous.

Ce début d’année 2017 commence mal. Dans une parodie dont il a le secret, l’État congolais dirigé par une bande d’incapables vient d’inculper Paulin Makaya et ses codétenus d’atteinte à la sécurité de l’état, d’assassinats, de complicité d’évasion, complicité de détention illégale de munitions et d’armes de guerre, alors que ces derniers étaient déjà en détention à la maison d’arrêt de Brazzaville sous la garde des miliciens du pouvoir. Faut-il rappeler que dans un État de droit, la sécurité des biens et des personnes incombe à l’État. Pas besoin d’être un grand juriste pour voir que tout ceci est cousu de fil blanc et constitue une énième mascarade après l’épopée manquée de New York.

L’humiliation infligée à Paulin Makaya menottes aux poignets, acteur politique congolais, exhibé comme un trophée de guerre devant les médias locaux, nous consterne tous en tant que démocrates épris de justice. Je suis meurtri dans ma chair en voyant ces images qui nous déshonorent tous. Cet homme fidèle à ses convictions a su garder le sourire car la cause qu’il défend est juste. Il entend ainsi rappeler à ses tortionnaires qu’ils peuvent emprisonner un homme mais pas ses idées de paix, justice, travail et tolérance que nous continuerons à faire vivre.

Le ton est donné. En cette année 2017, ce pouvoir aux abois hausse le ton afin de nous mettre au pas dans des mises en scène savamment orchestrées par l’aboyeur du pouvoir qui sert subsidiairement de Procureur de la république. Décidément après la diplomatie, un autre corps de l’administration congolaise vient d’être à nouveau ridiculisé aux yeux du monde. Personne d’entre-nous ne sera épargnée car pour les maîtres du Congo le festin n’est pas encore terminé malgré leurs nombreuses déconvenues.

Allons-nous laisser faire ? La trêve des confiseurs n’a pas eu lieu car le Prince tel un métronome nous déroule son rouleau compresseur en se moquant éperdument de nos récriminations. Les entend-il ? Ce régime fait des siennes.

Le temps est arrivé pour trouver les voies et moyens afin de mettre un terme à ce qui est un naufrage collectif. Nous ne pouvons démarrer une nouvelle année sans avoir fait le bilan de nos actions antérieures. Le fait que ce pouvoir soit toujours en place est un échec pour nous. Toutes nos tentatives sont restées vaines. Nos propositions de dialogue inclusif n’ont même pas été relayées par nos hommes d’église qui ont préféré les honneurs de cette dictature à la misère du peuple. N’ont-ils pas reçu en cadeau de ce régime, le baiser de Judas, une somptueuse demeure construite avec l’argent de la corruption qui contribue à appauvrir encore un peu plus les citoyens congolais. C’est le prix de la trahison de nos hommes de Dieu qui se murent depuis lors dans un silence si assourdissant que l’on entendrait une mouche voler. Sous d’autres cieux, ils seraient qualifiés de lâches et de planqués. Même les fidèles ont déserté leurs églises.

En face de nous, en RDC, les évêques qui ont fait le vœu de pauvreté et d’assistance aux plus démunis, ont pris leur responsabilité en tant que citoyens. Ils ont initié un accord entre les hommes politiques. Quant à nos évêques rouges, ils se complaisent dans des célébrations des baptêmes, des mariages et des messes de requiem, seules activités génératrices de ressources nécessaires à leur survie. La foi les a quitté et ils se comportent comme une chorale chantant les louanges et les vertus de l’enfant d’Edou.

Quant à nous autres progressistes engagés dans ce combat citoyen, il nous revient d’avoir une éthique de conviction et de responsabilité. Ceux qui se préparent déjà à se lancer dans les futures batailles législatives pour partager le gâteau avec ceux que nous avons toujours combattus, auront encore une fois de plus trahi le peuple congolais en manque de repère. Gageons que cela ne devienne pas une marque de fabrique de l’opposition congolaise. La situation devient intenable et ne peut plus durer. Le leadership est contextuel et la nature a horreur du vide. En l’absence de certains de nos leaders soit emprisonnés, soit traqués, il nous revient de choisir le meilleur d’entre-nous afin qu’il croise le fer avec cette tyrannie. “ Parfois ce sont les personnes que l’on imagine capables de rien qui font les choses que personne n’aurait imaginé ”.

Congolais brisés, Congolais outragés, Congolais humiliés, Congolais bafoués, Congolais tyrannisés, Congolais martyrisés, mais le Congo sera libéré de ce calvaire. Il ne tient qu’à nous de prendre en main notre destin en changeant notre fusil d’épaule. Le combat a toujours été dur et le restera jusqu’à la victoire finale en sachant que notre dictateur ne nous facilitera pas la tâche. La réconciliation nationale passera obligatoirement par le dialogue inclusif, lieu d’expression de toutes les vérités qui fâchent, afin de construire un pays, le Congo, qui nous appartient tous. Notre rôle est de rassembler les Congolais pour recréer le lien social seul gage de pérennité pour la paix et le développement dans un contexte de justice sociale.

C’est Vauvenargues qui écrivait : “ Le courage est la lumière de l’adversité. ” Réveillons-nous avant qu’il ne soit trop tard. Rien ne nous sera donné, ainsi nous devrions aller la chercher cette libération avec nos dents. Le peuple congolais désespère et se désole d’une situation catastrophique devenue endémique. Soyons au rendez-vous que nous impose l’histoire de notre pays. Ne faisons pas partie de ces hommes qui poussés par les événements, ne se hissent pas à leur portée.

Ghandi dans sa lutte contre l’occupant anglais disait : “ Dès que quelqu’un comprend qu’il est contraire à sa dignité d’hommes d’obéir à des lois injustes, aucune tyrannie ne peut l’asservir. ” N’oublions pas que la désobéissance civile est une voie pacifique de résistance à un ordre injuste qui nous prive de nos droits civiques et sociaux.

 

Patrice Aimé Césaire MIAKASSISSA

 

6 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. LE PATRIOT

    LE CONGO EST UNE PRISON A CIEL OUVERT, PERSONNE N’EST L’ABRI. LA France INCAPABLE DE CONSTRUIRE NE ÉCONOMIE SANS LE SANG DES CONGOLAIS CONTINUE SOUTENIR LE PLUS GROS CRIMINEL DES PRÉSIDENTS QUE L’AFRIQUE N’A JAMAIS CONNU. LA France PAYS DIT DÉVELOPPÉ QUELLE HONTE S’IL FAUT TUER LES CONGOLAIS ET MAINTENIR L’UNE DES PLUS DURE DICTATURE DE CE MONDE POUR SE DIRE DÉVELOPPER.
    LE CAS DE PAULIN MAKAYA, POUR LA France LE RIDICULE NE TUE, MÊME UN ENFANT DE 6 ANS SAIT QUE TOUT EST FAUT
    LE BRAVE PAULIN MAKAYA LE SEUL OPPOSANT QUI S’EST MIS DANS LA RUE POUR S’OPPOSER CONTRE LE REFERENDUM ILLÉGALE (PAULIN ÉTAIT DANS TOUTE LÉGALITÉ).
    LA France DEUXIÈME PAYS D’EUROPE LAISSE LES CONGOLAIS VIVRE DANS LA PAIX ET L’UNITÉ. NOUS NE VOULONS PLUS DE TON TERRORISTE AU NOM DE SASSOU

  2. NKama

    Vous voyez la France partout, même pour des problèmes honteux d’un bandit. Avez vous conscience que des êtres humains ont été tués par les actes d’un bandit emprisonné?

  3. CONGO-BRAZZAVILLE ET UTOPIE : LES PRÉALABLES MAJEURS DE SASSOUFIN POUR LES NULS !

    Le dictateur Sassou Nguesso « dégage » par tous les moyens humains et matériels à caractère endogène, périphérique et exogène disponible. La mise en place d’une période de transition politique ou de prise de décision de 5 ans maximum.
    Le général Jean Marie Michel Mokoko est à juste honneur légitime nommé comme « Président de la République de Transition politique » et au cas échéant ou de République fédérale et ou voire parlementaire à venir sous le modèle allemand « j8M serait alors nommé comme futur Président symbolique de la république du Congo » pour une durée de 5 ans non renouvelable.
    Paulin Makaya est à juste titre et honneur de résistant courageux nommé « Président de la constituante pendant la période de transition politique » et pourquoi pas futur point point…?
    Le cas Sassou Nguesso est à juste titre humaniste traité par l’expression de la volonté populaire représentée dans la constituante « 10 résistants et vrais dissidents de l’ancien régime politique par département du Congo Brazzaville ».
    Les assises nationales du Congo et associations alliées seront-elles au centre du pouvoir exécutif de la période de transition politique: Premier ministre, membres du gouvernement, nominations étatiques, para-étatiques, administratives et diplomatiques, etc.
    Le conseil de transition politique est à juste honneur représenté par des dignes fils qui, à un moment où l’autre ont servi dignement l’état congolais.
    C’est tous ses hauts fonctionnaires, anciens ministres et co du Congo Brazzaville qui sont âgés entre 65 et 80 ans et qui ont toujours combattus la dictature de Sassou seront là ou les maitres arbitres des problématiques et des enjeux majeurs à l’échelle nationale.
    Les problématiques « devoir de mémoire », des « biens mal acquis », des institutions nouvelles édictées par la constituante et des nouvelles élections libres et transparentes sur différentes échelles locales, régionales et nationales.

    ÉPILOGUE DU RENOUVEAU CONGOLAIS SOUILLÉ PAR SES ENNEMIS DE L’INTÉRIEUR ET PUIS – CONCILIATION- RÉCONCILIATION- ET PUIS UNITÉ TRAVAIL PROGRÈS… http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/congo-brazzaville-et-utopia-les-prealables-majeurs-de-sassoufin-pour-les-nuls.html

  4. Morceaux

    C’est quoi ce pays ? Paulin Makaya et ses militants sont accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion à la suite de la mutinerie montée par le pouvoir le 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville.Quant est ce qu’ il sera temps de s’occuper réellement des affaires de gouvernance véritable de la république au Congo? Pour ceux qui ne le comprennent pas ou ne veulent pas le comprendre par opportunisme, par corruption, par idiotie, il est à savoir que ce qui se passe au Congo où le Pouvoir du tyran sanguinaire, mafieu ne cesse de rompre avec les intrigues de KBG des vieilles et très tristes époques, est une situation très alarmante que chacun est appelé à combattre . Comme l’a souligné BISHIKANDA DIA POOL dans Sukissa, »c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité que l’on voit un prisonnier politique détenir des armes de guerre dans sa cellule. Tout le monde le voit maintenant, le pouvoir de Sassou-Nguesso est un pouvoir en voie de disparition qui n’a plus sa légitimité ; ni même sa raison d’être. Le grand criminel, terroriste Sassou Nguesso, 77 ans en réalité, dont les parents fesaient partie des Abbey furent déportés au Congo; au début des années 1900 est un danger permanent du Congoi. Sassou Nguesso et sescomplices terroristes continuer de justifier LES MASSACRES QU’ILS SONT EN TRAIN DE COMMETTRE dans le Pool, au sud du Congo sur le nom de Ntoumi. La mutinerie du 29.12.2016 à la maison d’arrêt de Brazzaville a été un coup monté par les extrémistes du pouvoir ultra criminel de Sassou Nguesso.Elle visait à abattre J3M, Ntsourou et Paulin Makaya à la sortie de leurs cellules dans la confusion, et créer ainsi des images fortes aptent à détourner l’attention sur l’humiliation subie par Denis Sassou Nguesso aux USA. Le tyran est prêt à faire davantage couler le sang des Congolais pour camoufler son incompétence, ses crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique dans le Pool. Sassou-Nguesso est un adepte du terrorisme d’État. Sassou-Nguesso humilié et devenu la risée du monde entier a besoin de faire encore usage à la violence, qui est pour lui seul moyen qu’il connait pour faire oublier la honte, les crimes contre l’humanité qu’ils imputent toujours aux autres , particulièrement à Ntoumi qui n`était qu’un petit enfant quant’ il a commencé à les commettre. Comme il fallait s’ y attendre, le pouvoir illégitime de Sassou Nguesso n’a pas tarder à accuser de nouveau Ntoumi, son victime de tous les temps, pour la dite mutinerie à la maison d’arrêt centrale de Brazzaville, le jeudi 29 décembre 2016 afin de justifier sa poursuite de ses arrestations arbitraires, l’épuration éthnique dans le Pool. La presse du pouvoir titre pour ce scénario de tous les temps:“La tentative d’évasion de prisonniers aurait été commanditée par quelques éléments du pasteur du pasteur Frédéric Bintsamou alias Ntoumi qui sont également en détention dans ces geôles. Et maintenant c’est Paulin Makaya et ses militants qui sont accusés d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, assassinat, complicité d’évasion„ Comment des prisonniers politiques enfermés en prison peuvent t’ils détenir des armes de guerre? Cela est vraiment Cynique et relève d’ailleurs de la folie. Comment les élements de Ntoumi, de Makaya, de n’importae quell opposant, resistant ont’ils pu réussir à pénétrer les enceintes de la prison si bien surveillées et dans une de Brazzaville si bien quadrilllées par les forces de l’ordre au service de Sassou et clique. Sassou Nguesso et sa clique qui font de Ntoumi un mythe, derrière lequel il faut se cacher pour tous les coups, ne peuvent désormais en tout cas tromper que les niais et les comrompus.Ntoumi est’ il l’ auteur des disparus de Beach? Est ce lui qui a tué les jeunes, les civils pendant la marche pacifique contre le référendum constitutionnel d’octobre 2015 et après le coup d’Etat constitutionnel?“Ntoumi est’ il l’auteur des turtures d’Augustin Kala Kala, dont le corps couvert de blessures avait été abandonné devant la morgue de Brazzaville? Remontons un peu plus loins.Ntoumi était ‘il l’auteur  » des assassinats qui installèrent le CMP (Comité Militaire du Parti) mars 1977 et celles des guerres civiles qui débutèrent le 5 juin 1997 pour se poursuivre en nettoyage ethnique jusqu’en 1998 et qui firent 400.000 victimes, » les dispaus du Beach?. « Lorsque Sassou Nguesso et Yhombi-Opango assassinent Marien Ngouabi. Quand Ils détournent les soupçons sur des innocents Laris-Bakongos qu’ils éliminent physiquement. Et qu’ ils organisent une semaine sanglante,au cours de laquelle sont opérées de nombreuses exécutions sommaires, et les malheureux sont enterrés comme des chiens, torturés avant d’être abattus ou enterrés vivants; tel que cela fut le cas de l’ex-Président Massamba-Debat, dont les yeux auraient été crevés, puis dépécé et jeté en pature aux lions du parc zoologique. le Cardinal Emile Biayenda, les lieutenants Kimbouala-Nkaya, Mboro, Ontsou, ainsi que d’autres innocents étaient massacrés, alors que Sassou Nguesso est ministre de la Défense, et dirigea provisoirement l’Etat, du 18 mars au 3 avril 1977, » Ntoumi était il là? La liste est encore très longue des crimes, assassinnats de Saou Nguesso. Le tyran” Sassou Nguesso a rendu un vibrant hommage à sa force armée tribale et ses supplétifs qui bombardent le département du Pool depuis prèsque déjà une année, en déclarant : « Il s’agit des vaillants officiers et des braves soldats de nos forces de défense et de sécurité dont je salue l’esprit de mission, d’abnégation et de sacrifice qu’ils consentent au quotidien pour assurer notre sécurité et notre quiétude collectives. „Honte pour Sassou Nguesso et sa clique qui continuent à massacrer les Congolais au mépris des règles élémentaires des droits de l’Homme.Pendant son discours, Sassou Nguesso qui commandite depuis près d’une année ses forces à semer la mort, la desolation t dans le Pool,n’a pas du tout évoqué un seul mot sur le malheur des populations du Pool. Ces populations qui sont obligées de dormer dans les forêts, mourir sous les bombes des hélicoptères, avions de Combats et sous les armes lourdes et légéres des milliers de soldats, policiers, milices, mercenaires venus de l’Afrique, du monde entier auxprès desquels ils les a livrés. Sassou Nguesso et clique sont des des grands criminels, des individus sans foi ni loi qui laissent massacrer les populations du Pool,enfoncent le Congo dans la terreur. Pour 2017, Sassou-NGuesso demande à son gouvernement illégal de dire la vérité. Espérant pour cela que l’auteur de très nombreux crimes contre l’humanité, des disparus du beach, du hold-up électoral et massacre son peuple dans le département du Pool, des assassinats des présidents NGouabi, Massambat-Débat , du cardinal Biayenda, des détournements de fonds publics depuis plus de 33 ans, ainsi que du pillage systématique des revenus pétroliers, des biens mal acquis etc commence par nous dire la vérité sur les raisons qui lui pousse à commettre des crimes contre l’humanité et accentuer son opération d’épuration éthnique comme il le fait depuis des années? Le peuple Congolais a besoin du départ sans condition de Sassou Nguesso le terroriste et de toute sa clique terroriste, mafieuse avant tout dialogue. Il ne faut plus tolérer la présence de Sassou Nguesso, le terroriste, ciminel, semi illétré et sa clique. Avec eux, il n’ y aura pas de droits de l’homme, les droits humains, la liberté, individuelle, la démocratie, le développement au Congo.Les Congolais conscients de nos devoir et responsabilité. Il ne reste plus à perdre un seul instant le temps. Unissons nos efforts pour renverser sans retard, Sassou Nguesso, le president illégitime, autoproclamé, terroriste, criminel et sa clique terroriste, criminel et sauver le Congo !

  5. CONGO BRAZZAVILLE: L’ÉTAT D'ESPRIT DE LIBERTÉ POUR LES NULS EN IMAGE ET EN PAROLE!

    Epreuve philosophique de baccalauréat scientifique au Congo Brazzaville post dictature Sassou Nguesso – sujet n°1: S’il suffisait d’obéir aux lois indignes et injustes pour être libre, les sujets d’une tyrannie connaitraient-ils la liberté? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2017/01/congo-brazzaville-l-etat-d-esprit-de-la-liberte-pour-les-nuls-et-image-et-en-parole.html

  6. Leroux Lefervre

    RETOUR AFFECTIF DE MON EX ET PLUS
    JE TÉMOIGNE EN FAVEUR DE CE MARABOUT VOYANT QUI MA REDONNER LE SOURIRE
    JE M APPEL LEROUX
    il y a de cela deux ans, j’avais une vie très misérable et très soucieux , après mes recherches sur le net je suis tombé sur un GRAND MARABOUT VOYANT qui a totalement changé ma vie. aujourd’hui j’ai un bon travail, mon Mari qui m’avait quitté est revenu mon foyer est stable ,il a fait une porte monnaie magique à mon mari, je vous assure que depuis ce temps, on ne s’est plus plaigne de l’argent, nous avons une vie très heureuse.
    Il est capable de beaucoup de choses.
    Retour Affectif – Retour de l’être aimé en 2 jours / Porte feuille magique /chance au boulot évolution de poste au boulot / ,chance en amour / – chance partout Désenvoutement etc….
    Résultat efficaces. Travail rapide et double efficacité.
    contactez le et vous allez revenir témoigner, je vous le promet.
    voici ces contacts :
    E-mail : olaitanvodounongan@hotmail.fr
    TEL : 00229 98 56 93 10

Laisser un commentaire