Le grand perdant Edgar Nguesso

Fratricide

Les carottes sont-elles cuites ? Le cœur de Denis Sassou Nguesso a-t-il cessé de balancer ? Entre le fils et le neveu, est-ce la fin de la course effrénée ? Le Parti congolais du travail (PCT) est-il définitivement largué et jeté aux oubliettes ? Christel Sassou a-t-il « tué » le match ? Le choix est-il définitif ? Le pouvoir au Congo-Brazzaville se résume-t-il à une affaire de famille ?

Concurrence Pure et Parfaite

La trêve des confiseurs imposée par l’élection présidentielle de 2021 qui a coûté la vie à Guy Brice Parfait Kolelas (dont les obsèques reportées sine die défrayent la chronique parisienne au rythme des rebondissements tout autant spectaculaires les uns que les autres) n’y a rien fait. Le débat politique, au Congo-Brazzaville, dans le camp présidentiel, reste polarisé sur la succession de Denis Sassou Nguesso et l’avenir des Mbochis qui nourrit depuis des mois une intarissable surenchère entre les enfants, les neveux et le Parti congolais du travail(PCT), ce parti «  voyou », dixit Jean-Claude Béri.

« Money Time »

Coup sur coup, Christel Sassou Nguesso l’adversaire et concurrent à la succession dynastique de Denis Sassou Nguesso, engrange des points, prenant de vitesse son cousin Edgar Nguesso, le patron du domaine présidentiel et le président du Sénat, Pierre Ngolo, qui avait mené la bronca contre le fils de Denis Sassou Nguesso.

Au basket-ball ou au handball, on appelle ça le « money time ». Ce moment, à la fin du match, où tout peut basculer d’un côté ou de l’autre, sur un coup de dé ou le geste de génie d’un joueur. Denis Christel Sassou, « le fils de l’homme », comme l’appelle affectueusement Inès Nefer Ingani, est entré dans ce « money time » le 30 et 31 décembre 2021, après avoir fait son entrée au gouvernement d’Anatole Collinet Makosso au poste de Ministre de la Coopération internationale et de la promotion du partenariat public-privé le 16 mai 2021. Pour filer la métaphore sportive, Christel Sassou mène 2-0 sur Edgar Nguesso. Le Président de la République, chef suprême des armées, Denis Sassou Nguesso, a nommé, le 30 décembre dernier, quatorze officiers au grade de général. Ensuite, Le Sénat et l’Assemblée nationale ont approuvé, les 30 et 31 décembre derniers, à l’occasion d’une session extraordinaire, la procédure de révision de la Constitution du 25 octobre 2015. La révision entérinée concerne l’article 242 et porte essentiellement sur le rallongement de la durée de l’état d’urgence sanitaire qui devrait passer de vingt à quatre-vingt-dix jours. Un glissement vers la création du poste de vice-président et l’élection du président au suffrage indirect est savamment et insidieusement orchestré au moyen de l’article 157.

« Match esili» (Fin de la partie)

Loin d’être dupes et encore moins, naïves, les populations du Congo-Brazzaville voient avancer Denis Sassou Nguesso avec ses gros sabots. Christel Sassou a une longueur d’avance sur Edgar Nguesso. Cette révision constitutionnelle coïncide avec la nomination au grade de général des officiers proches de Christel Sassou tels Serge Oboa, Gervais Akouangué et André Fils Obami Itou. Hasard du calendrier ou simple coïncidence ? Les nouveaux généraux sont appelés à occuper des fonctions stratégiques dans un proche avenir. Un avantage qui sème quelques graines d’inquiétude dans le camp du colonel Edgar Nguesso. Dans la short liste des généraux nouvellement promus, il y a une absence remarquée : celle du neveu Edgar Nguesso. Le colonel Edgar Nguesso est KO debout. Le tout puissant directeur du domaine présidentiel du Congo-Brazzaville n’a pas réussi à placer ses poulains à la tête de l’appareil militaire et sécuritaire. Edgar Nguesso avale couleuvres sur couleuvres. Sans broncher. La pilule « Oboa » est difficile à digérer. Le galon de général a filé entre les doigts d’Edgar Nguesso, le neveu. Contrairement à Christel Sassou, Edgar Nguesso n’a jamais affiché ses ambitions politiques. Le directeur du domaine présidentiel du Congo-Brazzaville, n’a jamais croisé le fer avec ses adversaires politiques ni apporté sa contribution au débat politique. Edgar Nguesso est discret, introverti et taiseux. Christel Sassou est exubérant, grandiloquent et extraverti. Pendant que Edgar Nguesso cultive l’art de la discrétion, Christel Sassou excelle dans l’extravagance. Les deux cousins qui se vouent une haine viscérale ont toutefois un point commun : ils ont maille à partir avec la justice française dans l’affaire dite des Biens mal acquis (BMA) et dans les scandales immobiliers aux Etats- Unis. Christel Sassou a taillé les croupières de son cousin Edgar. Christel Sassou et Edgar Nguesso se regardent en chiens de faïence. Chacun poursuit son tout petit bonhomme de chemin. Des chemins qui ne se croisent pas à mesure qu’approche, pour des raisons naturelles et biologiques relatives à l’avancée de l’âge de Denis Sassou Nguesso, la date fatidique. Nul ne peut y échapper. On a l’âge de ses artères. Entre le fils et le neveu, le khalife d’Oyo, qui a le fin mot de l’histoire, a choisi son camp. Au détriment du neveu. Christel Sassou se voit bien dans le fauteuil présidentiel comme Eyadema fils, Ali Bongo et Mahamat Deby de fraîche date. Christel Sassou est en pole position dans le cœur de Denis Sassou Nguesso.

Emmerder les congolais

Edgar Nguesso, qui a trébuché dans la nomination des généraux, a perdu certes une manche. Christel Sassou a-t-il pour autant remporté la bataille de la succession dynastique ? « Emmerder » : « Causer de l’embarras à quelqu’un, représenter une gêne pour quelqu’un », d’après le Robert. « Emmerder  » les populations du Congo-Brazzaville en hissant à sa tête Christel suivant le fantasme du père, c’est le pari choisi par le clan Sassou. Le pari est risqué. Avec les succès accrochés à son actif, Christel Sassou est sur un petit nuage et se sent d’attaque pour s’ouvrir de nouveaux horizons. Et pourquoi pas la Présidence de la République du Congo-Brazzaville ? La guerre des écuries est-elle déclenchée ?

Benjamin BILOMBOT BITADYS

26 thoughts on “Le grand perdant Edgar Nguesso

  1. C’est un peu indécent de parler ainsi ,car le Congo n’est pas un loto où il y aurait des gagnants et des perdants .. C’est un Titanic ,certes ,le naufrage d’un déroule ,mais les vrais congolais espèrent l’en sauver.
    Le Congo n’est nullement un royaume pour une transmission de pouvoir infra – familial.

  2. Les congolais fouinent souvent dans la vie privé des gens, peut être parce qu’ils sont désoeuvrés. À l’image du fameux lari-nibeau, dit faye monama, lequel a été correctement gonflé. Ce minable crétin risiblement menaçant n’aura jamais aussi bien porté son vrai prénom de bitoumba, qui se traduit par le bagareur, en lari-kongo. La diaspora congolaise est la plus pitoyable et la plus bête du monde.

  3. La leçon suprême à en tirer , c’est la fin de la fonction présidentielle au Congo ,car elle est l’épicentre de tous les malheurs qu’il subit .
    Il nous faudrait sortir de ce syndrome de Stockholm institutionnel , qui néantise la vie de tout un peuple.Le Congo a fait la cynique démonstration de son incapacité à gérer cette fonction…Les tribulations récurrentes du clan Sassou en sont les preuves irréfutables…

  4. etant donne que vous etes du pool il fallait plutot parler du conflit theodorine kolelas et lydie kolelas deux filles de lhomme. denis sassou ng denis christiel sassou ng edgard nguesso sont des congolais qui »puent grave le mbochi » parlez des congolais qui sentent le yves saint laurent

    lelection presidentielle na pas coute la vie a guy b p kolelals; il etait souffrant bien longtemps a lavance. il avait vecu un leger bonheur du seul temps ou il fut ministre. apres retour aux duifccultes bugetaires pour financer la sante avec le diabete qui lembetait . mr guy b p kolelals avait un medecin traitant en france. bizarrement il ne sexprime pas.bon secret medical oblige aussi cest lui qui va confirmer la gravite du diabete dont il souffrait. guy b p kolelals etait diabetique. sa veuve aussi ne parle pas. evidemmeent si jamais elle tenait des propos du genre que mon mari etait diabetique elle aura droit a une pluie de coups de poings de la part du pool

    citez moi une seule personne aureolee dans le pool decedee et inhumeee tranquillement

    andre milongo decede son inhumation etait infernale; mme kolelals cetait infernal. mr b kolelas cetait infernal. meme avec willy matsanga cetait aussi infernal. en depit de sa double nationalite de chien ninja et chien cobra son inhumation etait infernale. aujourdhui cest guy b p kolelas pourtant diabetique et sexagenaire. mais un tel argument ne passe pas au pool. le pool est une tribu africaine. vous etes une tribu sauf que vivez a brazzaville. vous meritez detre a impfondo en pleine foret equatoriale

    une bonne fois pour toute guy etait diabetique. tapez sur internet covid 19 et diabete. vous verrez que les signes decrits par les diabetologues vis a vis du covid sont les memes que mr g b p kolelas a eu a developper

    quant au reste boin cest toujours le pool dans ses critiques ses violations de lintimite privee son irreverence vis a vis des institutions de la republique

    POURQUOI LHOMME DU POOL A TOUJOURS REVE DU DECES DUN CHEF DETAT CONGOLAIS POURQUOI? MR P LISSOUBA EST DECEDE CELEBREZ SA MORT. MR Y OPANGO EST DECEDE CELEBREZ SA MORT CHANTEZ DANSEZ RIEZ BUVEZ DU VIN DE PALME ENIVREZ VOUS DE BIERRE . CEST VOUS QUI AVIEZ TUE MARIEN NGOUABI IL NE FAUT PAS LE PERDRE DE VUE. DE TOUTES LES FACONS LE 18 MARS 1977 LES LARIS TELS QU ILS ETAIENT AL M DEBAT LES DOUNDI NGANGA LES KIKONDA… SEULS AVEC MARIEN NG ILS AURAIENT PRIS LA DECISION DE LE TUER. LE LARI EST CAPABLE DE TUER QUELQUN PUISQU IL A DEJA TUE. DENIS SASSOU NG N AJAMAIS DIT QU IL NE MOURRA JAMAIS. LE POOL EST VRAIMENT UNE REGION DE FOUS.

    VOUS ATTENDEZ LA MORT DE DENIS SASSOU NG CELEBREZ DABORD LES DECES DE CEUX QUI SONT MORTS AVANT LUI DONT VOUS AVIEZ OFFCIELLEMENT SOSUHAITE LES DECES: P LISSSOUBA Y OPANGO MARIEN NG AL M DEBAT SAUF QU IL SETAIT EXILE A BOKO EN LUI VISITANT VOUS LES LAARIS VOUS VOUS APERCEVIEZ QU IL AVAIT DESORMAIS FAIM PLUS DHABITS PLUS DE CHEMISES PLUS DE PANTALONS PLUS DE REPAS COPIEUX DE LA PRESIDENCE ET CEST MARIEN NG QUI PETILLAIT DE FORME DOCN IL FALLAIT CONCEVOIR UN SUBTERFUGE POUR EFFRAYER MARIEN NG LUI FAISANT CROIRE QU IL ECHOUAIT ET QU AL M DEBAT REVIVE QU IL REMANGE QU IL RESSENTE BON QU IL AIT DU PAIN COMME AVANT AL M DEBAT A BOKO SETAIT APPAUVRIT COMME BLAISE COMPAORE COMME YAYAH JAMMEH CETAIT TOUT

    CEST VOUS QUI AVIEZ FAIT TUER AL M DEBAT MARIEN NG ET LE CARDINAL CEST VOUS VOILA POURQUOI Y OPANGO VOUS AVAIT TUE. Y OPANGO NE POUVAIT PAS GARDER EN VIE DES GENS QUI SOUHAITAIENT LA MORT DE MARIEN NG

    LECTURE

    Chacun poursuit son tout petit bonhomme de chemin. Des chemins qui ne se croisent pas à mesure qu’approche, pour des raisons naturelles et biologiques relatives à l’avancée de l’âge de Denis Sassou Nguesso, la date fatidique. QUELLE EST CETTE DATE FATIDIQUE? VOUS POUVEZ AUSSI MOURRIR AVANT LUI NEST CE PAS? AH REGION DU POOL REGION DU POOL!

    COLLEZ A PAIX A DENIS SASSOU NG

  5. bilombot

    meme a o jour on sachemine tout droit vers sa mort.

    short liste alors la vous faites rire paulin makaya sujet de la reine dangleterre de la reine ngalifourou et de la reine moe poaty.

    ON ECRIT SHORT LIST ET NON SHORT LISTE CEST DE LANGLAIS. TRADUIT EN FRANCAIS CEST LA LISTE RESTREINTE

    ce parti « voyou », dixit Jean-Claude Béri.

    IL AVAIT ETE DEMANDE AU MEME J C BERI DE DONNER DES QUALIFICATIFS A LUPADS ANCIEN PARTI AU POUVOIR ET AU MCDDI ANCIEN PARTI A LA MAIRIE CENTRALE DE LA VILLE DE BRAZZAVILLE. QUESTION DEMEUREE SANS REPONSE

    QUEL QUALIFICATIF POUR LUPADS ET LE MCDDI?

    Christel Sassou est en pole position dans le cœur de Denis Sassou Nguesso DITES VOUS.

    AVEZ VOUS EFFECTUE UN CARDIOGRAMME? NON MAIS LHOMME DU POOL EST VRAIMENT FOU UN GRAND FOU

    VOUS FOUINEZ DANS LA VIE PRIVEE DES GENS. VOUS FOUINEZ DANS LA VIE DES INSTITUTIONS CONGOLAISES ET VOUS FAITES TUER LES GENS

    EDGARD NGUESSO DEPUIS LES ANNEES 80 SESTS TOUJOURS TENU DE FACON TRANQUILLE AUX COTES DE DENIS SASSOU NG. DANS LA CULTURE BANTOU LE NEVEU NE FAIT PAS POSER DES QUESTIONS A LONCLE CE QUE VOUS SEMBLEZ OUBLIER. OU SONT LES NEVEUX DE KOLELAS THYSTERE YOMBHY OPANGO TSTATY MABIALA???? ILS NE PARLENT PAS. OU SONT LES PRORPES NEUEVEUX DE GUY B P KOLELALS? ILS NE PARLENT PAS LUI SON CAS EST ATYPIQUE LYDIE KOLELAS NEST PAS ENCORE MARIEE. SELON INTERNET ELLE EST NEE EN 66. ELLE EST AGEE DE 56 ANS AUJOURDHUI. TROUVER UN EPOUX A CET AGE CEST POSSIBLE MAIS BON MAIS BON MAIS BON EST CE QUE CEST LE MEME GOUT QUE CELUI DUNE FEMME DE 28 ANS 29 ANS ….DONC GUY B P KOLELAS NA PAS DE NEUVEUX EULOGE LANDRY KOLELALS LUI NON PLUS NA PAS DE NEUVEUX PUISQUE LYDIE NEST PAS MARIEE

    LES NEVEUX NE SEXPRIMENT PAS DANS LES ACTIVITES PROFESSIONNELLES DES ONCLES CEST UNE QUESTION CULTURELLE COUTUMIERE

    LE GARCON A EDITH OMAR JUNIOR DENIS JE NE SAIS PLUS QUI IL NE SEST JAMAIS EXPRIME SUR DENIS CHRISTEL. CEST SON ONCLE. LES NEVEUX ONT UNE OBLIGATION DE RESPECT DE COURTOISIE ET DE SILENCE. CE QUE VOUS NE COMPRENEZ PAS ET CEST GRAVE QUAND MEME POUR UN JOURNALISTE

    PAUVRE POOL PAUVRE POOL

  6. il est des activités qui sont périlleuses et puériles , et qui demandent , de surcroit ,une sacrée dose d’amphétamines pour oser soutenir l’insoutenable …A croire qu’il faut incessamment le noyau le poisson sans un flot d’argumentaires insensés pour faire oublier aux congolais ahuris et désabusés des vérités sur la gestion catastrophique du CONGO .
    Faire le pari idiot de maintenir le peuple congolais dans cette forme de caverne d’imbécilités est une hérésie .La preuve en est que ,certains ont bien compris la nature de la distraction littéraire à laquelle se livrent les eunuques de ce régime .
    Mais ,malheureusement la cité idéale imaginée par PLATON requiert un certain nombre des facultés dont doit disposer celui qui prétend gérer la (res publica ).Au CONGO , c’est la tyrannie au service de la satisfaction des intérêts personnels .L’objet de la mission a été détourné pour la destruction progressive d’une nation au nom de deux principes : L’APOLOGIE DE LA TRIBU MBOCHI et la préemption de la richesse nationale .
    Voilà le triste tableau politique que nous présentent ces politiciens sans valeurs et dont le courage est synonyme de cynisme mental ,eu égard à ces libéralités criminelles qui se comptent à la pelle .
    Il suffit de comparer le CONGO BRAZZA à d’autres pays africains ,dont le niveau de développement était inférieur à celui du CONGO ,il y a peu de temps ,pour vous rendre compte de la nullité congénitale qui frappe cette maudite classe politique ,qui a le culot , après lui avoir volé les élections présidentielles ,de gouverner au nom de ce peuple atomisé .
    Le COURAGE littéraire embaumé est une souffrance psychologique qui détruit la conscience de celui qui s’y adonne . La réalité des faits est tatillonne et le cache misère ne peut en atténuer les effets .Freud a du boulot §§§§. Si tant est qu’il se réveille de sa finitude .
    Ce flots de paroles verbeuses et d’inquisitions jubilatoires traduisent un mal être de l’être congolais jeté dans un monde sensible où les phénomènes qui apparaissent devant votre conscience vous incitent à la raison …qui n’est autre qu’un critère irréfutable de la vérité . La vérité a toujours triomphé des mensonges et de l’aliénation des esprits inachevés .
    « La raison a toujours raison  » : dixit SARTRE .

  7. oui mr le benin est devenu un pays a revenu intermediaire comme le congo brazzaville. lidh du gabon a bondi de plusieurs points alors que celui du congo brazzaville a toujours stagne. sauf que dans ces pays ils nont pas de regions du pool ils nont pas dethnies chiantes qui font croire aux gens que tel chef detat voulait rendre le pouvoir a tel autre chef detat.

    oui dans certaisn domaines le congo na parcouru aucun cm de progres cas lamentable du cfco dautres batiments detruist pendant la guerre civile du 5 juin et non encore rehabiltes. il ya le cas du batiment de luapt dont laccord de siege avec letat congolais fut signe en 1975. ce siege est actuellement a nairobi. letat congolais na jamais manifeste aupres de lua son intention de recuperer ce siege. jamais.lethipie avait deja modernise le siege de lua. le congo brazzaville n a pas encore moderniser le bureau regional de loms il est tel qu il avait ete construit en 1952. idem pour le siege de la bdeac.le batiment de luapt est dans son etat dabandon incoryable.il ya de quoi se demander sil y a a brazzaville un ministre des affaires etrangeres. docn ca ne reflechit pas assez du cote du pouvoir congolais, et vous avez un peu raison un peu seulement. sur congo liberty vous etes meconnaissable vous etes une vraie horreur.pas trop loin dun villageois avec des reflexions tres malades.

    sur dautres domaines de la vie dun etat le congo a manifestement progresse surtout en matiere aernauatique et maritime.meme si il ya encore du travail. laeroport de pointe noire demeure etroit au point que les avions mettent en route sur la piste. cet aeroport ne peut pas accueillir trois ou quatre B777 au meme moment. meme deux gros porteurs ne peuvent pas cohabiter au meme moment. les gros porteurs sont repousses jusquen piste car la largeur du tarmac est trop petite sinon il y aura choc des ailes. mais brazzaville maya maya na pas ce probleme detroitesse de la largeur du tarmac.docn il ya du travail

    MAIS CE NEST PAS UNE RAISON DE CARESSER LA MORT DE DENIS SASSOU NG LE POOL EST FOU APRES TOUT

  8. Nous sommes entrés dans l’époque du tribalisme éhonté et officialisé par ce pouvoir dont un certain RODO s’amuse à en faire porter l’initiative à VAL DE NANTES ET SAMBA DIA MOUMPATA (CONGOPAGE) ,c’est le serpent qui se mord la queue .
    Le CONGO est devenu le musée tragique de l’ethnicisation de la sphère administrative et politique .Nous défendons un CONGO fédéral où les régions fédérées doivent devenir des espaces économiques viables et efficients grâce à la gestion autonome des ressources issues de ces territoires .
    Le tribalisme ,tel que le conçoit RODO, n’a pas sa place dans ce système institutionnel .Seule compte l’économie ,comme garante de l’unité de la nation congolaise .Les tribus y disparaissent sous l’effet de la recherche récurrente de l’amélioration des conditions de vie des congolais ,longtemps oubliés en faveur des potentats voleurs ,qui ont marché sur des innocents cadavres congolais .
    La tribu a été l’instrument de la division des congolais ,alors qu’elle devait être une réalité sociologique participant au développement social , politique et économique de notre pays .La tribu n’est nullement une fiction et elle ne peut être un obstacle à un vivre ensemble .
    La condition ontologique d’une tribu ,c’est la faire vivre au sein d’une république neutre et accessible à tous .
    Qu’a fait RODO au sein du ministère des transports en termes des nominations des congolais à des postes de responsabilité ?
    Peut il se regarder dans la glace avant d’oser accuser VAL DE NANTES et SAMBA dia MOUMPATA de tribalisme ?.
    Qui ,au CONGOI , IGNORE LA PATHOLOGIE TRIBALE dont souffre ce régime nihiliste ?.
    Les effets de la honte tribale finiront par vous amener à ces centres de psychiatrie des soins ethniques ….
    Avec ce régime , FREUD doit revenir à la vie ,tant les clients ethniquement pathologiques ne savent plus où donner de la tête .Sur mes commentaires , dans congoliberty, , j’y ai essayé au tant que faire se peut d’essentialiser les problématiques qui impactent lourdement nos compatriotes plus que des niaiseries sur le tribalisme au CONGO BRAZZA .
    Quelles soient les types de régime au CONGO , les tribus seront toujours là .Elles ne seront nullement un problème , mais la solution collective à nos problématiques .

  9. A mon frère Val de Nantes.
    La vérité blesse dixit le dicton.
    Ces vauriens que Mr Ngouabi a emmené au cœur du pouvoir veulent mettre sur les dos des innocents leurs propres imbécilités et égarements.
    En cinquante trois ans de règne absolu ces hommes qui ne valent même pas un clou n’ont fait que diviser les Congolais,voler les deniers publics et piller le Congo avec leurs complices étrangers

    1. @le fils du pays ,
      Tu ne peux pas imaginer ma colère au sujet de la disparition du site Congo Liberty pour causes de nos coups de griffes à l’encontre de ce sale régime .Le principal reproche fait à ce site est notre tendance à exalter le tribalisme au Congo . C’est une blague au regard de la politique ethnique officialisée au Congo.
      A croire que , c’est nous nommons les mbochis aux postes de responsabilité et la nomination des récents généraux .
      Ces politiques véreux et immoraux doivent se faire psychanalyser.
      Adada , éternel ministre ,en veut toujours car il ne s’y voit nulle part.
      Et comment font les autres. pour survivre ?..
      A t il ,une fois pensé à d’autres familles ayant en leur sein des enfants diplômés inactifs?.
      Combien d’emplois aurait il créés pour se rendre utile au développement de notre pays.?
      Sa richesse serait elle la conséquence induite de son cerveau ?.
      Voilà ,des gens qui ont bloqué l’ascenseur social au Congo pour des postures égoïstement criminelles.
      L’ ascenseur social est accessible à tous les congolais ,quels qu’ils soient.
      C’est cette réalité sociale qui dérange dont on pense qu’elle doit être mise sous boisseau .
      Eh bien non …la lutte numérique va s’identifier et qu’ils viennent me chercher en Allemagne.
      Vous avez fermé le site Congo Liberty ,nous Voici ,chez zenga mambou…
      Merci.

  10. LE COUP D’ETAT THÉÂTRAL DE N’GADIADIAWARA, « MAÎTRE » JUDOKA D’OPÉRETTE. QU’A T-IL FAIT D’INTÉRESSANT POUR LE CONGO, EN TANT QUE DIRIGEANT ? ENCORE UN FAUX JERRY RAWLINGS CONGOLAIS, AGITATEUR DE FOULES. UN ZÉRO QU’ON PREND POUR UN HÉROS. https://youtu.be/5fG-Hulm9Dg

  11. Pendant plus de 40 ans au pouvoir vous n’êtes en rien responsables de la déconfiture de la nation congolaise.Et ,par un culot maladif ,vous avez des alibis distractifs pour noyer vos responsabilités dans les accusations fantaisistes qui vous ridiculisent davantage .Mais la retraite politique existe au cas où cela vous aurait échappé. …
    Désormais ,il ne serait possible d’aider des Congolais ,quel qu’en soit leur statut , à escalader la pyramide de Maslow en une seconde .
    Point n’est besoin de faire réaliser ,par une ignorance absolue , la libido sciendi de certains congolais ,qui ont fait du Congo ,leur terrain d’éclosion onirique…
    Le Congo ne peut réduit à un legs familial sous le prétexte d’un long règne assimilé à celui d’un royaume …
    Nous avons compris l’inutilité de la fonction présidentielle au Congo et ce grâce au règne insipide de Sassou .
    Nous lui savons gré de nous avoir fourni les arguments implacables sur la nécessité de changer notre braquet institutionnel .
    Désormais , c’est aux régions de jouer le rôle économique qui leur échoit dans le cadre d’une politique de territorialisation de l’économie nationale .Nul ne peut prédire le comportement économico – politique du kouilou pour ne penser à prévenir des formes de résistance régionale au sujet de l’exploitation abusive des richesses de cette contrée …
    La vision politique pour un politique éclairé est de créer des richesses sur tous les territoires du pays et l’amour patriotique est à ce prix .
    Parler d’une répartition régionale du Revenu national à des fins des développements des économies régionales ne milite en aucune façon pour la scission du pays ,mais pour le renforcement de l’unité nationale…
    Les conceptions archaïques et manichéennes de la gestion de la cité idéale est un prolongement de bail miséreux pour l’ensemble des Congolais .
    Le temps est à la modernisation de la pensée institutionnelle ,seule issue de notre emprisonnement mental et économique…
    La carte géographique doit se grimer en cartes économiques afin de mieux préparer les congolais à la bataille contre la pauvreté par la maîtrise ingénieuse de nos économies régionales fondées sur le pragmatisme intellectuel de tous les élus locaux dont la gestion sera soumise à la rigueur des organismes locaux de contrôle financier…
    Ce sera la naissance d’un Congo aux couleurs économiques où les régions du sud et du nord seront mises à l’épreuve des faits économiques…
    Que le gamin du nord ou du sud trouve une satisfaction locale de ses besoins primaires ..
    D’où ce besoin métaphysique de voir la mort de la mort du Congo actuel ….
    Il y a un temps pour tout .Se prendre pour un Dieu ,que vous ne serez jamais ,est une perte de temps pour le Congo …
    Nous travaillerons pour un Congo uni ,avec toutes les composantes ethniques …car la tribu ne peut se concevoir en termes d’ opposition intérieure…
    Isoler une tribu au sein d’une république est une aberration mentale dont ces mbochis au pouvoir ont fait l’amère expérience ,au point de filer la patate chaude aux innocents numériques…..
    On peut comprendre votre fatigue politique ,mais on ne tolère pas votre entêtement à vous accrocher au pouvoir… .
    Ayez le courage de reconnaître l’impossibilité de faire avancer le rêve congolais au travers de votre posture politique juger archaïque et inadaptée aux exigences du moment …

  12. Non seulement ils ont divinisé le tribalisme au Congo ,ils ont en même temps inventé  » l’Homo soviéticus « celui qui impose une police de pensée à tout un peuple…
     » L’avenir des mbochis  » prononcé par le « hainé général Nianga Mboula est la pensée profonde de la conception du pouvoir de ce régime. En somme ,ce pouvoir ment à tout le monde .
    Ce sont les dirigeants mbochis au pouvoir qui sont tancés par la communauté congolaise et non tous les autres pauvres mbochis qui crèvent la dalle au même titre que les congolais appartenant à d’autres tribus …
    Ils ont instrumentalisé la tribu du pouvoir afin de l’antogoniser au reste de la nation …le but de la vile manœuvre , c’est de créer une guerre superficielle entre les tribus congolaises justifiant ainsi la raison de rester au pouvoir…insipide.
    Le congolais lambda n’a que faire de ces pièges à cons ,car l’essentiel est ailleurs , c’est à dire la consolidation de la nation autour de la résolution des problématiques de la pauvreté par l’acquisition d’un modèle économique qui va engendrer la richesse économique incluse ..
    Le Congo est une somme de tribus qu’il faudrait absolument intégrer dans la République.D’où notre aversion pour une autre présidentialisation du pouvoir . Ce sont les idées disruptives ,porteuses des vertus de développement économique ,qui seront éligibles et non une divinisation d’un congolais dont les contours de la morale restent douteux .Au regard de ce qui précède ,vous aurez noté avec brio et sans ambages , la disparition institutionnelle de la fonction présidentielle au Congo…
    Ramener l’économie aux citoyens n’exige nullement un président de la république , mais un système répartiteur du Revenu national.. C’est clair comme l’eau de source du Mayombe…
    Laissez les tribus congolaises , tranquille !!!.Car l’incompétent politique s’en nourrit …
    NB: je ne suis pas prêt à aider un congolais , à enjamber la pyramide de Maslow ,en une seconde.

  13. La politique ne doit pas devenir un lieu de contemplation des misères congolaises et en même temps « le fruidei  » c’est à dire la jouissance du roi ou de Dieu …

  14. Mr R ,
    Change ton anti lari, ou anti- pool svp.
    Je suis lari , mais tu me fais peur avec avec anti-pool.
    Tu n’as pas honte?
    J’aime toutes les ethnies du congo.

  15. Benjamin BILOMBOT BITADYS: 1 GROS con! Tout court.

    Quant aux autres éternel commentateurs éphémères notoires, nomades à multi-pseudos, ça ne vaut point de peine de placer même un épithète dessus…

    Pauvres MORONS à perpète, il reste vérifié si tard aujourd’hui encore que l’on est pas con-go-laid par hasard; ouf!

    Pathétique et pitoyable. A en vomir!

    Bande de traitres_

  16. Benjamin BILOMBOT BITADYS: 1 GROS con! Tout court.

    Quant aux autres éternels commentateurs éphémères notoires, nomades à multi-pseudos, ça ne vaut point de peine de placer même un épithète dessus…

    Pauvres MORONS à perpète, il reste vérifié si tard aujourd’hui encore que l’on est pas con-go-laid par hasard; ouf!

    Pathétique et pitoyable. A en vomir!

    Bande de traitres_

  17. Peuple du Congo si ensemble nous pouvons combattre le tribalisme , gagnerons du positif pour notre pays.
    Vraìment j’ai honte qdt nous mettons en avant le tribalisme,dans nos dèmarches quotidiennes.
    Les kiganga pierre…sont morts parcequ’ils ont voulu le combattre.
    Tant que nous serons toujours tribalistes….le pays restera toujours sous dèvèloppè.
    NON AU TRIBALISME…Notre hèros National kiganga pierre ètait foncièrement anti- tribaliste.

  18. Non chers.compatriotes il n’ya pas de differents entre les deux frères Christel Sassou et Edgar Ngeusso. Ne chercher pas de problème.
    La politique se fait sur la base des idèes. Et non de cette manière.
    Notre hèros National kiganga Pierre dèfendait des idèes libèrales , et non des insultes sur X,Y..
    Faisons autant…

Répondre à Anginho Boetafogault Annuler la réponse.