Décès : L’artiste musicien Fernand Mabala n’est plus !

C’est avec une profonde tristesse que nous venons d’apprendre la triste nouvelle du décès de l’artiste musicien congolais Fernand Mabala, le grand moumbafouneur.

A sa famille et à ses proches, nous adressons nos très sincères condoléances.

10 thoughts on “Décès : L’artiste musicien Fernand Mabala n’est plus !

  1. RIP le grand. À l’étranger où je me trouve je m’étais mis ces dernières semaines à écouter ou visionner tous ses vieux succès: Yatama, Visa ya long séjour, Petite Mbemba…tu nous manqueras grand Moumbafouneur mais ta belle musique nous rappelera sans cesse à ton bon souvenir.

  2. C’est le coeur serré, la plaie dans l’âme que j’accepte l’évidence;ton départ pour l’au delà. Il y’a 3 semaine nous avons parler au téléphone je n’aurai jamais pu penser que c’était la dernière fois. Tu m’auras marqué au delà de ta musique par ta simplicité et le bon conseil. Que ton dernier voyage te soit paisible et que tu reposes en paix.
    KULUTU kende malamu « le Grand moumbafouneur  » toujours humble et classe…
    U2B

  3. toutes nos condoleances. l’homme avait ete tres bien apprecie a la difference dun de ses contemporains qui chantait pour le pct un chant du genre « bongo to kanissa apres petrole » oui fernand mabala fut un grand homme de la musique congolaise.merci pour tout

  4. RIP Ya Fernando ! Le grand bouliste comme tu aimais beaucoup me le dire ; merci pour tes conseils, ta simplicité ; je n’oublierai jamais le jour qu’ on s’était croisé à l’ambassade de France au Congo en 1988 ! Tes blagues Ya Mabala je n’oublie pas

  5. OUI , FERNAND , Je l’ai reçu à diner chez moi ,dans les années 9O .Je compatis à la douleur qui frappe son cousin FABRICE ,lequel me l’a fait connaitre .
    Son succès m’est antérieur ,car j’avais longtemps quitté BRAZZA .

  6. Repose toi en paix Gerbo. Jacob la ville qui t’a vu grandir et commencer la musique ne t’oubliera jamais. Tu resteras immortels pour nous les anciens de l’orchestre COMADI et du quartier shangai.

Laisser un commentaire