Le coronavirus, une catastrophe annoncée pour l’Afrique et notre pays, le Congo-Brazzaville

Face à la montée fulgurante du CORONAVIRUS, le monde entier connait une crise humanitaire sans précédent et est en alerte maximal. En Europe et aux États Unies, tous les pays s’organisent et prennent des mesures pour contenir voir éradiquer cette épidémie qui a déjà fait 8784 morts et dont le rythme de contamination se fait de manière très inquiétante. Ici en France, il y a eu 108 décès ce jeudi 19 mars 2020, ce qui porte le nombre de décès à 372. En Afrique, il y a déjà 500 cas déclarés, or que nos frontières sont très poreuses.

Il sied de noter que, le virus COVID-19 ne contient aucun traitement spécifique en raison de sa très forte mutation.

Si la France qui a le meilleur système de santé au monde connait de tels chiffres, alors qu’en sera-t-il pour notre pays, le Congo, qui a un système de santé qui n’est pas au point et qui en temps normal a déjà du mal à soigner la population congolaise ?

L’OMS prévient que les pays d’Afrique pourraient être les pays les plus dévastés par le virus, faute de moyens et d’infrastructures pour les contenir.

Le gouvernement de la République vient d’annoncer  deux (2) nouveaux cas de contamination, ce qui porte à trois le nombre de personnes contaminées. Dans notre société ou les gens ont de familles nombreuses, des enfants, cousins, femmes, nièces, dans une même maison, il faut à mon avis parler en termes de dizaines des cas déjà contaminés. Personne n’oublie que la période d’incubation est de 14 jours, donc durant cette période, la personne contaminée vit normalement, rencontre des gens et donc les contamine et ces derniers font la même chose, ainsi de suite.

Dans une société congolaise où les gens sont très attachés à la famille, où  les gens sont confinés dans les bus et taxis comme des poissons dans une boite de sardines, où  l’Etat ne dispose pas de transport en commun pour faire respecter la distance d’un mètre entre deux personnes, comment peut-on éviter une contamination en masse ?

La contamination en masse finira par arriver  dès lors qu’il n’ y a pas de vaccin contre cette épidémie.

Peut-on combattre efficacement le coronavirus lorsque le marché de Poto-poto est ouvert, lorsque le marché Total de Bacongo est ouvert, lorsque le grand marché de Pointe Noire est ouvert, pour ne citer que ceux-là ? Notre système économique et social n’est pas adapté pour se passer vraisemblablement de nos marchés qui sont des lieux de forte concentration et donc de forte contamination.

Toute proportion gardée, notre pays n’a pas les capacités pour combatte efficacement ce virus.

Aujourd’hui, tous les experts s’accordent à dire que le meilleur remède, pour combattre la propagation  du coronavirus, est le confinement. Or que celui-ci est impossible à pratiquer dans notre pays parce que les conditions de base ne sont pas réunies :

-Si le courant est instable, il est impossible de faire des provisions,

-si l’eau manque dans nos pompes, il est impossible de se laver les mains plusieurs fois par jour ;

– Pas d’unité de production agroalimentaire capable de nourrir notre population, donc impossibilité de fermer efficacement nos frontières.

Les solutions proposées par le gouvernement de la république paraissent en deçà des enjeux de l’heure et semblent sous-estimer la dangerosité de cette épidémie.

Cette situation exige de mesures exceptionnelles telles que :

– La Fermeture de l’administration de  notre pays sauf les secteurs clés comme l’armée, la police, la santé, l’agriculture, le commerce;

– La Création d’un centre de santé << spécial CORONAVIRUS >>. Ce centre devra être doté de plusieurs lits et d’une quantité suffisante d’oxygène pour les réanimations ;

– Il faut passer d’un budget de 1,5 milliard à 10 milliards de Fcfa pour permettre l’achat de plusieurs Kits de tests, des lits d’hospitalisation ainsi qu’une quantité suffisante d’oxygène.

Outre ces mesures et étant donné que notre pays ne dispose d’aucun ensemble ou équipement de diagnostic fiable et ne pourra soigner efficacement les malades, la seule solution s’avère donc être le renforcement de notre système immunitaire comme l’a annoncé la Dr MONICA RINALDI dans un article publié  sur le site Opera News. Un organisme dont le système immunitaire est fort résiste mieux aux maladies : les symptômes seront plus légers et la guérison plus rapide et les possibilités de contaminer les autres seront moindres. Une alimentation saine, riche en, fruits et légumes frais, d’aliments peu ou pas transformés permet de résister à plusieurs maladies.

La vitamine C par exemple est l’allié par excellence du système immunitaire. On peut la trouver dans les agrumes (oranges ; citrons, pomélos..), les goyaves, le fruit de Baobab, l’ananas, les fraises, le chou. Outre la vitamine C, renforcer son système immunitaire en vitamine B (Poulet, Rognons, jaune d’œuf…), vitamine A (mangues, carottes, tomates ; foie de bœuf, mouton et porc..) et en vitamine D (poisson de mer et d’eau douce) parait aujourd’hui la seule façon de résister aux effets néfastes de cette épidémie.

A l’étape actuelle de cette épidémie, il ne faut rien négliger car il n’y a pas encore de traitement et les gens continuent de mourir par centaine chaque jour.

Paris le 19 mars 2020

                                                                               Henri Blaise NZONZA

                                                                                Président de la Nouvelle Dynamique pour le Congo

                                                                                Dynamiquepourlecongo@yahoo.com

13 thoughts on “Le coronavirus, une catastrophe annoncée pour l’Afrique et notre pays, le Congo-Brazzaville

    1. Sassou Nguesso sort les armes lourdes que tu avais achetées pour nous permettre de defendre le pays contre la pandemie du coronavirus qui s’annonce dangereusement pour le peuple congolais.

  1. Une cure thermale réduirait de facon draconienne les effets dévastateurs du virus corona takou de merde qui sévit partout à travers le globe terrestre. Pourquoi pas une station thermale, celle-ci pourrait bien justifier un déplacement puisque son but est curatif, une bonne cure thermale suffirait.
    A défaut de moyens pour y avoir accès il existe des méthodes traditionnelles qui consistent à rechercher le même effet thermique. Pour ce faire, il faut se recouvrir presque de manière hermétique à l’aide par ex d’ un linceul avec une eau chauffée à bloc que l’on positionne entre ses jambes. On peut se couvrir entièrement avec un drap épais ou une couette chaude. L’idée consiste à retrouver la même intensité de chaleur que lors d’une séance de sauna… telle serait entre autres solutions la moins coûteuse et la plus efficace

  2. Bonsoir
    je suis maitre Antoine djaffa ,maitre spirituel des esprits et très connue pour mes travaux occulte je suis disponible pour résoudre tous vos problèmes tel-quel soit
    1:Retour affectif
    2:Parfum de chance
    3:Talisman de protection
    4:Rituel d’attirance clientèle
    5:Savon de chance
    6:Gagner aux jeux de Loto
    7:Rituel de richesse
    8:Bague de richesse
    9:Porte monnaie de richesse
    10:valise de richesse
    11:Comment Guérire du faiblesse sexuelle
    Etc…….
    Tel:22967689066

    http://www.pacteavecsatana.wordpress.com

  3. Les travaux du Pr Didier Raoult, mettent en avant l’efficacite de la combinaison d’un autre médicament avec de la « chloroquine ». Il s’agirait de la « Azithromycine » un antibiotique contre la pneumonie bactérienne. La combinaison des deux pourrait permettre la guérison selon de sources sûres et d’après les premiers tests jusqu’ici déjà effectués. l’effet contagion ne cesse de croître. Cette croissance devrait stopper d’ici quelques jours grâce en effet aux deux médocs combinés. Mais attention pour toute prise il faudra consulter un médecin pour éviter l’éventuelle interaction avec d’autres prises de médicament pour ceux qui sont sous l’emprise d’un autre traitement.

    1. Attendons donc l’autorisation de mise sur le marché pour éviter en effet l’automédication et que le coronavirus sassou disparaisse auparavent.

      1. Entièrement d’avis!
        Même à défaut de les combiner, la chloroquine à elle seule pourrait faire l’affaire. Cela vient d’être corroboré par Donald Trump qui veut d’ores et déjà la soumettre en guise de traitement préliminaire. Souhaitons comme vous le dites, qu’il disparaisse bien avant la mise sur marché des médocs qui en raison de la forte demande (mondiale) feront sans doute l’objet d’une spéculation en terme de fixation de prix sur le marché mondial. Les tests de la chloroquine ont été effectués avec succès.

          1. Val de Nantes
            Tout à fait mon grand. Puisqu’il s’agit d’un antipaludéen autrefois utilisé dans les zones intertropicales des Amériques, en Inde et dans une grande partie de l’Asie du Sud-Est, sans oublier l’Afrique Sub-saharienne, voire même, dans une moindre mesure, la partie Sahelo-saharienne.
            Les USA approuvent un traitement antipaludéen, voila les dernières parutions y relatives. Toutes les rubriques convergent dans ce sens.

  4. SASSOU DENIS N’AVAIT-IL PAS DE CONCURRENT A SA TAILLE AVANT QUE LE COVID-19 NE PUISSE RELEVER LE DÉFIS?
    Il semblerait que le dictateur Sassou Nguesso à été transféré au Gabon dans un hôpital militaire Français.
    Le coronavirus fait fuir le dictateur Sassou Nguesso de Brazzaville à Oyo, son village natal. En effet, le dictaateur Sassou Nguesso est aux abonnés absents depuis sa dernière apparition à Oyo juste après la célébration pluri-annuelle de son culte officiel aux morts de sa famille biologique et la tenue d’une unième réunionite sur la Libye toujours dans son fief villageois.
    Sassou DENIS est terrassé par le Covid-19. Les experts sont tous d’accord que si Sassou à 78- 80 ans peut encore terrasser les politiciens « sans défense » et le peuple désarmé – il n’aurait aucune chance de l’emporter contre ce virus « denrée toxique importée »- récemment, né au pays de son plus grand créancier, la Chine et qui vient de lui ravir la vedette dans toutes les nouvelles et discussions au Congo comme à l’étranger.

    SASSOU DENIS N’AVAIT-IL PAS DE CONCURRENT A SA TAILLE AVANT QUE LE COVID-19 NE PUISSE RELEVER LE DÉFIS? https://www.youtube.com/watch?v=n2iI1kXOIvY

  5. https://www.facebook.com/100002129631118/videos/2889605277787098–BERNARD PONGUI-NITOU ROLAND-AYA TONGA-OLGA MUSUTU-MALALOU GERTRUDE QUI ETES VOUS?

    « LES PROPHETIES DE SIMON KIMBANGOU
    Continuez à lire la Bible. A travers ses écrits, vous arriverez à discerner les actes de ceux qui sont venus vous apporter ce livre et les écrits ou principes moraux contenus dans ce livre. Il faut qu’un voleur soit saisi avec l’objet qu’il a volé !

Laisser un commentaire