Joseph Kignoumbi Kia Mboungou jette un pavé dans le marigot politique congolais

Joseph Kignoumbi Kia Mboungou, Président du parti politique La Chaine a, lors d’une conférence de presse organisée à Brazzaville, dénoncé l’attitude hypocrite de certains hommes politique du Congo-Brazzaville.

7 thoughts on “Joseph Kignoumbi Kia Mboungou jette un pavé dans le marigot politique congolais

  1. A SUIVRE
    Quand un peuple se laisse berner ou se faire tout le temps rouler dans la farine par un faux Président, par des faux gouvernants, par des fausses élections, par des faux dialogues, par une fausse constitution, par des faux députés, par des faux opposants, et par des mauvaises mœurs ; on se dit qu’une poudrière est inévitable dans ce pays.
    7 POINTS-CHAUDS D’UNE POUDRIÈRE ANNONCÉE A LA CHUTE INÉVITABLE DU DICTATEUR SASSOU NGUESSO.
    https://www.youtube.com/watch?v=uxJ6BWUpOa0

  2. Les dogmatismes ethniques et scolastiques issus du PCT sont un frein intellectuel ,moral et patriotique pour l’éclosion de l’entendement collectif au service du pays . Le siècle des lumières vers lequel doit tendre notre pays pour épouser la raison humaine mérite un examen de conscience de soi et donc la connaissance de soi pour faire clore un CONGO expurgé des idées obscures dans lequel il se trouve .
    L’ESPRIT CONGOLAIS doit s’adapter aux réalités contemporaines .

  3. JKKM parle comme un vrai opposant, mais bien entendu c’est pour les naifs. Surement une affaire de nguiris mal distribues etant donne que tout le magot passe maintenant par Tsaty-Mabiala. Quelle difference JKKM fait-il entre la mascarade de Sibiti et celle de Mberi a laquelle il dit ne pas vouloir s’associer? JKKM n’endormez pas le peuple.

    1. Frangin ,
      Toutes ces personnes témoingnent de l’incurie intellectuelle et morale au sein de cette mythologie Sassouiste.
      Sassou , érigé en Zeus juché sur l’olympe , admire ses sujets en hoquenots se disputant les rôles insides, qu’il leur attribue au prorata de leur degré de courtisanerie .

  4. Grand DjO, Bravo, le chien aboie la caravane passe, tant pis pour tous ceux qui ne crois pas à ta sincérité, même si à une certaine époque tu t’es plié; car entre la bourse et la vie, tu a choisi la vie, maintenant que le contexte semble être favorable, il n’y a plus de concession. Souviens toi ce que je te dis un jour: Mitterrand l’ancien et défunt Président Français avait commencé avec 5%. Sa sagacité et sa persévérance l’ont hissé un jour au summum de l’Etat Français démocratiquement, pas par Coup d’Etat. Courage Mon Cher, les gens peuvent raconté tout ce qu’ils pensent et veulent. En politique il faut avoir des œillères.

  5. Bon écoute LEM,

    Tu commences à regagner mon estime. Continue comme ça et ne change plus. Aujourd’hui, ta voix porte plus que celle de MBERI. Et Joséphine NTSIKA a intérêt à serrer la ceinture quitte à crever de faim plutôt que de remplir son ventre avec de l’argent sale des Mbochis au pouvoir.

    Le poste ministériel derrière lequel elle court aveuglément, c’est pour son ventre. Rien de plus. C’est la balade des traitres. Tout simplement. PATHETIQUE !

  6. Le dialogue a un sens car pays à des problématiques à résoudre .Lorsque je prends le social par le paiement des salaires , les retraites, les coupures de l’eau et de l’électricité j’en passe ne peuvent pas être résolues par le seul gouvernement .ce dernier doit consulter le plus largement possible .Voilà le sens du dialogue doyen KIGNOUMBI , ce n’est pas une seconde conférence nationale.
    Le président SASSOU n’est point égocentrique , mais un démocrate qui souhaite consulter avant une prise de décision .Voilà sa faiblesse .Consulter sur tous les problèmes du pays .
    Si les retards dans le paiement des salaires tout le monde doit répondre .Est ce que toutes les recettes arrivent à temps au trésor public ? est ce que les policiers que j’ai vus à Brazzaville , qui soutirent de l’argent aux pauvres transporteurs déposent cet argent au trésor public? jusque dans les stations de lavage le matin de bonheur est ce que cet argent arrive dans les caisses du trésor public ?
    il ya moins des actifs pour soutenir les retraités, est ce que il faut recruter encore dans la fonction publique pour soutenir les retraités ? voilà tant de question à résoudre , non pas seul mais avec le concours de tout le monde.
    La classe politique ne doit pas démissionner , elle est partie prenante de la gestion du pays.
    L’opposition congolaise est à l’aise quand il s’agit des problèmes politiques :assassinats, les conflits ethniques , les coups de force, les marches pour conduire les militants au palais, le mensonges ….Mais les questions techniques elle devient muette , sans solution , sans proposition aucune .

Laisser un commentaire