Lettre du Général Jean Marie Michel Mokoko à sa tendre mère

 

6 thoughts on “Lettre du Général Jean Marie Michel Mokoko à sa tendre mère

  1. Repose toi en paix Cher frère. Nous sommes tous égaux devant la loi et au tombeau.

    Adieu!

  2. Chè(e)r(e)s compatriote(s),
    Le Militant de la Résistance s’incline devant la mémoire de la maman du Général MOKOKO et salue la dignité de ce dernier malgré les vicissitudes de la vie et de la politique con-golaise. Une dignité qui manque tant à d’autres qui, malgré leur relative liberté, s’apprêtent à capituler en allant à Canossa signer le pacte de la paix avec le diable afin de légitimer le diable à la longue queue à l’occasion d’une parodie de dialogue dont l’issue, on le sait, ne sera nullement différente de celle d’EWO, de DOLISIE, de SIBITI et de on ne sait où encore.
    Chè(e)r(e)s compatriote(s), dans sa quête persistante de légitimité mais sans succès, SASSOU le quémandeur infatigable, à travers ses mascarades de procès contres ses opposants espère se parer d’un scaphandre de légitimité qui découlerait d’une grotesque grâce présidentielle (voire d’une liberté conditionnelle pour ce qui est du cas du Général MOKOKO).
    Accroché à « la nouvelle espérance » que lui donnerait un N-ième dialogue, plusieurs figurants au faux dialogue l’accompagnent dont les opposants de façade. En effet, demander la liberté (définitive ou conditionnelle) à SASSOU revient à lui reconnaitre le statut tant espéré de « président de fait ». Statut que lui reconnait déjà certains opposants mais pas tous. D’où sa quête permanente. Et les manœuvres dilatoires deviennent si flagrantes que le Général MOKOKO (même meurtri) est obligé de ne pas se prêter à ce jeu minable au prix de ne pouvoir accompagner sa maman en sa dernière demeure.
    Le Militant de la Résistance rappelle aux apparatchiks pécétistes que la légitimité ne s’octroie pas avec des pièges à la con. La légitimité s’acquiert au cours d’un processus historique que seuls les démocrates savent gravir. Elle ne se décrète pas ; elle ne s’obtient pas par des subterfuges, ni par des cadeaux empoisonnés d’autant plus que la vacance actuelle du pouvoir ne confère nullement le droit d’user du sceau de l’Etat.
    Pour SASSOU, sa vie politique n’étant qu’une succession de crimes (politiques, économiques, culturels, sociaux et de sang), nul doute que la légitimité, en dichotomie d’avec l’homme, ne puisse algébriquement jamais lui revenir. D’où sa quête sans succès ! C’est ce qu’il fallait dire ! VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

    La Sentence
    Du 26 octobre 2019

  3. @ Maman Louise :

    Repose en paix Chère Mère …

    @u vrai Général du Peuple Congolais, J3M :

    Les 92% des vrais Congolais, la vraie diaspora consciente & intelligente des cerveaux biens battis ainsi que tous nos soutiens & partenaires à travers le monde, sont tous de cœur avec vous …

  4. Message aux citoyens congolais qu’ils soient civils, résistants et militaires face à la dictature francafrique injuste, insupportable et intolérable incarnés par le dictateur Denis Sassou Nguesso et ses alliés opposants politiques…
    Historiquement, la liberté et la dignité d’un peuple se méritent. Il arrive une situation d’injustice ou d’oppression ; les peuples libres et dignes se sont toujours indignés puis structurés et organisés leur lutte. Ils ont enfin agi collectivement pour mettre hors d’état de nuire l’injustice ou l’oppression.
    La liberté et la dignité des peuples libres et dignes sont d’abord ancrées dans l’ADN puis transmises de manière intergénérationnelle et enfin, par effet d’entrainement et de conditionnement et ou de responsabilité collective.
    A l’inverse de ces peuples libres et dignes et au regard de la situation sociopolitique, socioéconomiques et humanitaire congolaise injuste, insupportable et intolérable ; on peut tout à fait l’avouer que le peuple congolais est un peuple opprimé et ou esclave.
    En effet, les congolais ont tout renoncé à leurs droits et devoirs de peuple. Par conséquent, ils deviennent mûrs pour l’esclavage francafrique incarné par le sous-traitant négrier Denis Sassou Nguesso. Sinon ça se saurait depuis déjà 2015. Quoique !!!
    LE TYRAN SASSOU NGUESSO A-T-IL CORRIGÉ J3M MOKOKO ET ESCLAVES CONGOLAIS ET POUR QUOI FAIRE? https://www.youtube.com/watch?v=O2YIxuniKCM&feature=youtu.be

  5. J3m Mokoko n’est plus au commande des armées depuis + 25 ans – ces mêmes officiers qu’il a lui même recruté et formé ne sont plus capables de faire honneur aux institutions militaires et respecter les fondamentaux mêmes d’une défense nationale: 1- protéger le territoire. 2- protéger les institutions de l’état. 3- protéger le peuple quel que soit le régime politique en place. 4- protéger la respectabilité des institutions militaires. 5- promouvoir la paix en avançant la défense, oui, quand la défense avance, la paix aussi…

    Message aux citoyens congolais qu’ils soient civils, résistants et militaires face à la dictature francafrique injuste, insupportable et intolérable incarnés par le dictateur Denis Sassou Nguesso et ses alliés opposants politiques…
    Historiquement, la liberté et la dignité d’un peuple se méritent. Il arrive une situation d’injustice ou d’oppression ; les peuples libres et dignes se sont toujours indignés puis structurés et organisés leur lutte. Ils ont enfin agi collectivement pour mettre hors d’état de nuire l’injustice ou l’oppression.
    La liberté et la dignité des peuples libres et dignes sont d’abord ancrées dans l’ADN puis transmises de manière intergénérationnelle et enfin, par effet d’entrainement et de conditionnement et ou de responsabilité collective.
    A l’inverse de ces peuples libres et dignes et au regard de la situation sociopolitique, socioéconomique et humanitaire congolaise injuste, insupportable et intolérable ; on peut tout à fait l’avouer que le peuple congolais est un peuple opprimé et ou esclave.
    En effet, les congolais ont tout renoncé à leurs droits et devoirs de peuple. Par conséquent, ils deviennent mûrs pour l’esclavage francafrique incarné par le sous-traitant négrier Denis Sassou Nguesso. Sinon ça se saurait depuis déjà 2015. Quoique !!!

    LE TYRAN SASSOU NGUESSO A-T-IL CORRIGÉ J3M MOKOKO ET ESCLAVES CONGOLAIS ET POUR QUOI FAIRE?
    https://www.youtube.com/watch?v=O2YIxuniKCM

Laisser un commentaire