Un natif de Komono réagit aux allégations mensongères d’un prétendu autre natif sur Emile Ouosso

Suite à l’article publié par le Journal Polele-Polele et relayé par un journal en ligne, sous le titre:  » Komono: les interrogations d’un natif mettent à nu la démagogie du Ministre Emile OUOSSO « , je m’en voudrais de laisser passer ces allégations mensongères sous silence.

Les détracteurs d’Emile OUOSSO montrent une autre facette de leurs manœuvres. « Quand les désirs de faire du mal sont très poussés, ils finissent par rendre leurs auteurs moins lucides et peu subtiles ».

Les natifs de Komono savent bien qu’Emile OUOSSO n’a jamais été démagogue avec eux, qu’il n’est pas un politicien comme certains de sa génération qui après s’être servis à sa table se retournent pour lui faire la peau.

Emile OUOSSO est un brillant homme d’affaires reconnu sur l’échiquier national et international. Ce qu’il est, est le fruit de son dur labeur de plusieurs décennies. Faut-il lui faire de reproches pour avoir consacré sa jeunesse au travail qui a finalement fait de lui ce qu’il est ?

Non, les natifs de Komono ne sont pas dupes, ils savent bien que ses détracteurs sont ceux à qui il a apporté des soutiens multiformes, « des serpents qu’il a élevés sans le savoir et qui sont en train de le mordre », honte à eux. Le Ministre OUOSSO paie donc de son altruisme.

La population de Komono ne reconnait pas Emile OUOSSO comme un politique professionnel mais plutôt comme un businessman. Son expérience dans le domaine des affaires est assurément ce que les vrais natifs de Komono attendent de pied ferme. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une dynamique s’est créée à Komono, dénommée : CLUB des Amis d’Emile OUOSSO, pour le partage de cette expérience afin de promouvoir le développement de Komono. N’en déplaise aux détracteurs qui ne savent rien faire d’autre que la conspiration et l’intox, manifestation de la jalousie et des complexes de tous ordres.

Pour répondre à ce qu’ils reprochent au Ministre Emile OUOSSO dans ce énième épisode:

  1. Le Ministre Emile OUOSSO a, à la demande de son collègue ZONIABA, accepté d’inclure dans sa mission deux ingénieurs en énergie pour recenser à Komono et à Yaya, des sites potentiels de production d’électricité. Ce qui a été fait. Les éléments audio et vidéo ne montrent nullement le Ministre en train de promettre quoi que ce soit, il n’a jamais mentionné quoi que ce soit à propos, même pendant ses entretiens avec les populations de Komono et de Yaya.
  2. Le Ministre OUOSSO a fait réaliser par la société SIPAM SAU le revêtement de la chaussée routière de l’axe Mapati-Komono par les enduits superficiels, appelés 3S. Toutefois, pour défaut de paiement, cette société a arrêté les travaux à environ huit(8) km de Komono.
  3. Le Ministre Emile OUOSSO a tracé et reprofilé les rues et avenues de Komono, travaux évalués à plusieurs millions de FCFA. Il n’était pas candidat à une quelconque élection à Komono.
  4. Le Ministre OUOSSO n’a aucun problème avec la justice de son pays, la cabale organisée par ces mêmes détracteurs en inventant un prétendu détournement de 9 milliards s’est soldée par un non-lieu total le 6 mars 2019 et par un certificat de non appel le 29 avril 2019.
  5. A Yaya, le Ministre n’a aucun problème avec ses parents. Les pyromanes qui ont voulu installer un climat de violence pour assouvir leurs intérêts égoïstes sont dans le collimateur des services judiciaires. Chacun répondra de ses actes, les commanditaires y compris.

Du reste, Komono a besoin, sans exclusive, de ses dignes fils pour relever le défi de son développement socioéconomique. Les calomniateurs, conspirateurs, égoïstes, ingrats, instigateurs de la haine, les pyromanes seront purement et simplement dénoncés. Ces méthodes répugnantes de politique ne peuvent plus avoir droit de cité à Komono. L’élite de Komono sera jugée non pas par la capacité qu’elle a de soulever la population contre les autres, mais plutôt par les actions et la capacité à former la conscience de notre population pour le développement.

Il n’y a donc point de démagogie mais plutôt la peur dans le ventre des autres de voir ce digne fils du coin promouvoir le développement de la localité, ce qui les rendrait tous moins crédibles à Komono.

En ce que l’on sache, nous ne sommes pas en période de campagne électorale, il n’y a aujourd’hui aucune échéance électorale programmée pour que le Ministre Emile OUOSSO adopte une approche démagogique pour se faire élire.

Il y a simplement à retenir que les frères sont des ingrats, des égoïstes qui ont eu recours à ses services sont imbibés de haine viscérale pour lui, de mauvaise foi et manifestent à son égard des complexes de tous genres.

Toutefois, nous déplorons le fait que le fameux digne fils de Komono qui a écrit l’article n’a pas indiqué la moindre aiguille qu’il a apportée à ce district; mais s’agit-il bien d’un fils de Komono ou bien de fils d’ailleurs,… ?

Pascal TSOUMOU MISSIE,

Un vrai natif de Komono

« Aussi longtemps que celui qui vous poursuit ne s’arrête, vous ne pouvez cesser la course »

 

1 thought on “Un natif de Komono réagit aux allégations mensongères d’un prétendu autre natif sur Emile Ouosso

  1. Fils de tel village…le mal du Congo , il nous manque un PEUPLE , car le Congo est un conglomérat , une superposition des ethnies .Voilà le mal de notre pays .En 1970 quand mon père avait fait une opération commando , nombreux ont ricané sous cape , voilà les laris sont morts , ils ne savent pas faire le coup de force .
    Alors ont y trouvaient des ressortissants de SIBTI et d’ autres régions que le pool . Chaque fois , on te ramène à ta région d’origine ,si tu poses un acte politique, ou administratif….
    Quand je prends seulement ma famille à l’origine ,nous sommes du Pool , mais après ,son contenu a changé , cette famille n’est plus homogène . On n’y trouve les gens d’OMBELE dans la cuvette centrale , des gens du Kouillou , de la Bouendza , de Mossaka , d’Ollombo , de Lekana ….Voilà comment sont devenus les familles .
    Ne réduisez pas les gens à une ethnie , c’est réductrice comme analyse .
    Dans notre pays on parle des militaires, des cadres, des journalistes… de tels départements….de komono, de lekana , du pool …..L’union sacrée connait pas…On compte les Ministres par départements du Congo.Alors la représentation du pays, c’est à l’assemblée Nationale et au Gouvernement de la République ,c’est la compétence et non les ethnies .Même si on y retrouve 19 Ministres d’un même département ce qui prime , c’est la compétence .le professionnalisme.
    Je prends le cas actuel de la Chine , ils ont dit non à l’élection présidentielle , à l’unanimité ils ont imposé l’actuel président comme à vie. .Mais la chine est actuellement la première puissance économique , militaire mondiale .
    Mais notre pays nous tournons en rond après 60 ans d’indépendance , on se sait pas quel est le bon système pour élire un Président de république .

Laisser un commentaire