«

»

Fév 13 2018

Quand le Préfet de Brazzaville interdit aux syndicats de la SNE de se réunir

Comme à son habitude, le pouvoir de Brazzaville sort toujours son joker quand il est au pied du mur. Après avoir dissout la Société Nationale d’Electricité (SNE) et la Société Nationale de Distribution d’Eau (SNDE), les tenants du régime de Brazzaville espéraient que les travailleurs des deux entités restent les bras croisés, en attendant de voir à quelle sauce ils devraient être mangés.

Malheureusement pour eux, ces derniers n’acceptent pas que les deux entreprises phares du service public congolais soient démantelées au profit des sociétés dites privées mais qui appartiennent en réalité aux rejetons du pouvoir.

Résultat, toutes les réunions et manifestations publiques de la SNE ont été interdites par le Préfet de Brazzaville.

 

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. A suivre

    Jean-Marie Michel Mokoko, l’homme du devoir et de synthèse, le fédérateur, le républicain congolais est dans l’esprit consensuel de Nelson Mandela « apaiser, responsabiliser et introduire les bases politiques, institutionnelles et socio-économiques fiables interférentes positives entre une république congolaise nouvelle et l’esprit même du vivre ensemble – Et puis se retirer définitivement de la place publique, le tout au bout de cinq ans de travaux de refondation de l’état et de son autorité » !!!!!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2018/02/le-congo-brazzaville-a-un-homme-etat-le-federateur-jean-marie-michel-mokoko-mode-emploi.html

    1. Chante Rossignol

      DIAMBA ke kim’ ya IMBIIIII !

      Nightingale Passereau_

  2. Ntinia

    militaires dans les casernes,autonomie des régions et orésidence tournante, c’est la politique idéale comme en suisse pour le congo divisé par sassou en bloc nord sud.

  3. Ntinia

    lire;; présidence tournante;;

Laisser un commentaire