«

»

Déc 28 2016

Le faux rendez-vous Trump-Sassou ou les aventures de Tintin à New York

sassou-donald

L’humiliation de Denis Sassou Nguesso aux USA et la vague incessante de moqueries que cela suscite au Congo, en Afrique et dans le monde, sont à la mesure du rejet absolu de ce personnage par le Peuple Congolais, et de la fin imminente de l’épopée macabre de Sassou.

Au sujet des faits chronologiques, nous avons tous pris connaissance du communiqué du 26 Décembre 2016 de la chefferie criminelle de Mpila, dans lequel on apprenait que Denis Sassou Nguesso serait le premier Chef d’Etat Africain invité par Donald Trump pour parler de la crise Libyenne et des questions Africaines. Minable annonce en effet, car qui est donc Sassou pour éclairer Trump sur la crise Libyenne et les questions Africaines ? Lui, le primitif d’Edou qui viole depuis 4 décennies les Lois de son Pays, qui tue son propre Peuple et torture les patriotes qui s’opposent à lui.

Il était donc inutile que les guignols du Sassouisme fassent de la propagande sur les médias pour tenter en vain de redorer le blason de leur « président Tintin » en mal de reconnaissance internationale. Il était donc inutile que l’obscure Firmin Ayessa et le minable Thierry Moungalla sortent des trompettes en chantant que leur « roi des cavernes » serait reçu par Trump. Peut-être dans leurs hallucinations.

Emprisonné par les signes des temps qui le conduisent vers un abattoir soudain, Denis Sassou Nguesso avec un costume huilé tel un danseur de Ndombolo et un visage maquillé comme un clown, monte dans un avion avec son bataillon de femmes, enfants, neveux, courtisans, pour atterrir aux Etats – Unis le 27 Décembre 2016 à  New York.

Cette journée du 27 Décembre fut mémorable pour les vrais Patriotes, car après les actions de groupes de pression de la diaspora et les nombreuses alertes sur les réseaux sociaux, le coup de massue tombe le soir.

Madame Hope  HICKS porte parole de Donald TRUMP, déclare qu’il n’y a aucun RDV avec cette « bande de touristes » venus du Congo Brazzaville. Une vraie humiliation pour un soi-disant président de la République renvoyé tel un vagabond.

En langage plus feutré, Donald Trump expulse Denis Sassou Nguesso, qui chantait d’Octobre 2015 à Mars 2016, NON à l’ingérence étrangère ; avant de venir quémander tel un « mendiant », un  tête-à-tête avec Donald Trump dans sa chambre à coucher de Miami en Floride. Une véritable ignominie pour Sassou qui déshonore encore le Congo.

Comment et pourquoi cette minable cacophonie d’aventuriers au sommet de l’Etat a t-il eu lieu ? Peut-être que Sassou a confondu Donald Trump avec Donald le Mickey de Disney Land ? En tout état de cause, ce qui compte est de nettoyer notre Pays de cette constellation de « voyous » à la tête du Pays.

Aux dernières nouvelles, l’avion ayant transporté le « Tintin National » aux USA a été saisi par la justice Américaine dans le cadre de l’affaire l’opposant au businessman Libanais Hojeij.

De Miami où il est allé quémander sans succès, le vieux Denis est passé par Cuba dans un vol  régulier avant de rejoindre Oyo via Ollombo.

Il est évident qu’après avoir bu l’élixir de l’humiliation jusqu’à la lie, ce « Charlot de Sassou » avec sa cohorte de femmes, enfants, neveux, courtisans ne pourront pas venir faire la fanfaronnade à Maya Maya.

« Abattons seulement » ce régime répugnant pour boucler la boucle, et restaurer la gloire de notre Pays et la liberté de notre Peuple.
André IBARA

 

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Murielle Adeline Nkounkou

    Le Congo s’enrichit en histoire. La date du 27 décembre 2016 devrait désormais ètre portée dans les annales du Congo pour se moquer du ridicule Sassou nguesso et des autres dictateurs sévissant dans le continent africains qui maltraitent leur peuple. Au journal de Tele Congo Oko Ngakala a dit que c’est Okombi Salissa qui a signé le communiqué de presse lu par Frederic Bitsamou. Et doivent être convoqué dès demain.

  2. LE PATRIOT

    L’arnaque n’a pas fonctionnée, l’avion du terroriste sassou est resté au USA, la France a volé au secours de son terroriste en l’escortant au Congo dans un avion équipé de tout système de défense le plus sophistiqué possible que la France peut avoir.
    La France reconnait rien qu’entre 1997 a 1998 sassou a tue 400.000 congolais soit 10% de la population. Et de 1998 a 2002 opération mouebara, qui est réputée avoir fait le pire. Le génocide français en passant par sassou deux fois plus de morts au Congo que celui de Rwanda.
    LE CONGOLAIS DOIT LE SAVOIR QUE :
    LES MORTS DE SASSOU DEPASSE DE TRÈS LOIN LES MORTS EN SYRIE
    ET SASSOU CONTINUE DE TUER, PAR LES BOMBARDEMENTS, LES TOITURES….
    SASSOU EST LE PLUS GROS CRIMINEL QUE L’AFRIQUE N’A JAMAIS CONNU
    LE PÉTROLE CONGOLAIS COUTE O CFA LE BARIL A LA France
    LA France EST LE PROTECTEUR DU TERRORISTE SASSOU
    SASSOU OU THIERY OU LES MBOCHIS N’EXÉCUTENT QUE LES ORDRES DE LA France
    SASSOU LE TERRORISTE EST UN DEMI ANALPHABÈTE
    L’AMBASSADEUR FRANÇAIS EST LE PRÉSIDENT DU CONGO
    LA France EST LE SEUL PAYS DE L’UNION EUROPÉENNE DE RECONNAITRE SASSOU COMME PRÉSIDENT

  3. LE PATRIOT

    Une autre chose Réné Serge Blanchard Oba est aussi un terroriste comme sassou lui qui parle de repentance après avoir tué dans le pool .

  4. Mark

    Sassou est en route pour Brazzaville. Son ministre des affaires étrangeres est resté aux USA. A t-il eu peur de rentrer avec son chef afin d’expliquer son couac diplomatique? Veut il négocier une vraie invitation avec Trump?

  5. SASSOU VA T-IL VIRER FIRMIN AYA ESSA NON FIRMIN AYESSA

    CEUX QUI ONT PERDU LE SENS HUMAIN DEVRAIENT-ILS ENCORE DIRIGER LES HUMAINS? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/12/ceux-qui-ont-perdu-le-sens-humain-devraient-ils-encore-diriger-les-humains.html

    1. Mark

      Non. Sassou va demander au procureur Ngakala de s’occuper de Trump. Pour Sassou, Trump doit être extradé vers Brazzaville afin qu’il soit écouté par la justice congolaise. Normalement, limoger son ministre des affaires étrangeres et tous ses diplomates en poste à Washington serait la solution. Moungala et Firmin en sont pour rien dans cette affaire. Ils n’ont fait qu’obéir à un ordre qui a été donné par Sassou lui même, croyant qu’il avait le controle de la situation. Sassou a confondu le voyage des USA à ces petits voyages qu’il a l’habitude de faire quand il va influencer Hollande en France. Il oublie que se sont les français qui ont besoin du petrole congolais pour vivre et non les américains.

  6. ascofare du Congo

    Vous dites que l’avion de Sassou a été saisi???? Mais non!!! Vous plaisantez, j’espère. Vous êtes sérieux??? Mais savez-vous à qui vous avez à faire???

    Personne ni rien au monde ne peut quoi que ce soit contre Sassou et ceux qui ont essayé l’ont payé cash.

    Et puis, qu’est ce que j’apprends d’autre? Trump n’ a pas voulu recevoir le roi d’Oyo???? Mais Trump ne sait surement pas à qui il a à faire. Il a osé faire cela au fils de maman Mouebara!!!!! Ah!! il est gonflé. Oh! je crois qu’il est allé taper dans une fourmilière. IL RISQUE GROS CE TRUMP. Sassou qui a tué 400 000 personnes en une guerre et a décidé de faire payer aux kongos du Pool leur manque de respect et de considération en ne votant pas pour lui aux dernières élections, Trump a osé lui faire cela??? Et ben!!!!!

    Revenons à l’avion. Et pourquoi Trump n’a-t-il pas dit à Sassou qu’il n’avait pas encore prêté serment et qu’il ne pouvait pas encore le recevoir??? Ce n’est pas sérieux monsieur Trump. Mon Sassou à moi a pris son avion, il a mis de l’essence ou je ne sais quoi là; il décollé pour aller rendre visite à un ami et cet ami lui pose un lapin??? Drole d’ami!!! C’est comme ça que tu commences????

    Mais le plus rocambolesque c’est qu’on a pris l’avion de Sassou en otage. Aïe aïe! Mais Trump est fou!!!! c’est quelle façon de traiter les amis ça!!!

    Mais toi aussi Sassouoooo!!! Ata toi-même!!!!. Tu ne savais pas que ce voyou de Trump avait le coeur à droite???? Tu ne pouvais pas attendre un peu??? Tu vois, le monde entier parle de toi et rit. Non seulement on ne te reçoit pas, pire, on confisque ton avion. Du jamais vu Denis. Ravir l’avion d’un président en exercice!!!! Et tu restes comme ça sans rien dire!!! Attends, à l’initiation au village, on ne t’avait pas appris ça quand même!!!!

    Mais restons positif Sassou. Je crois qu’il y a juste un petit jeu. Tu ne peux prétendre voir quelqu’un et en même temps ravir son avion!!! Ya pas de logique!!!

    La logique est que Trump veut bien te recevoir mais après le 20 janvier et en attendant, il s’occupe de ton avion. Toi tu peux faire du shopping ou aller au grand canyon ou aux chutes du Niagara, etc. Lorsque tu auras fini, tu pourras te rendre à Washington, à la maison blanche pour le rencontrer. Tu as toujours ta chance d’être le premier à être reçu par lui. Mais ça se passera à la maison blache. Si tu penses qu’il y a trop de gens et que tu risques de ne pas être le premier, alors, fais comme Khadafi en France. Plante une tente dans les jardin de la maison blanche et tu attends.

    Bon la suite, tu la connais, c’est idem qu’avec Mouamar. Bonne channce!!!!!!

  7. Mignon brazza

    Sassou n’ a rien vu encore dhé, son humiliation n’a fait que commencer. chers compatriotes ne cessons pas de rappeler toujours à Dieu, par son fils Jésus Christ et l’assistance du Saint Esprit de délivrer notre pays( le Congo Brazza) entre les mains de Pharaon du Congo. Dieu seul a le pouvoir de renverser son régime.

  8. TRUMP M'A TUER

    Rio Grande: le dictateur Sassou Nguesso a-t-il tenté une cavale aux États-Unis? http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/12/sassou-va-t-il-virer-firmin-aya-essa-non-firmin-ayessa-et-liberer-j3m-mokoko-et-les-autres-prisonniers-politiques.html

  9. MBELO-NKOSSO

    Denis NTSOUSSOU NGUESSO « Trumpé » dans la farine du… KFC

    TRUMP ne connaissait même pas le nom de vieux ébola et très furieux d’avoir été dérangé pendant sa sieste, il a demandé à son majordome : « who’s this NTSOUSSOU NGUESSCHORO ?  »

    Croyant que c’était un mendiant qui voulait manger du poulet il a dit :  » envoyez le au KFC » où mr 8% et toute son équipe ont été escorté.

    Ces Cons comme des golais croyaient qu’on les dirigeaient où se trouvait TRUMP, ils se sont mis à manger du « ntsoussou » en attendant bêtement TRUMP qui ne venait pas.

    Lassé de voir cette bande de sagouins s’empiffrer comme des hyènes sur des restes d’une carcasse pourrie, à 4 h du matin, le patron du KFC (restauration rapide au menu à base de poulet) les a mis dehors comme des malpropres squatters.

    Et là Sassoussou a compris son malheur et a crié :  » Eeeeehh ce mukongos de MOUNGALLA m’a roulé dans la farine pour me faire frire comme du poulet !!! Il va me payer ça. Allez on rentre. Nous allons tous le dobé dans l’anus comme on a fait avec l’autre idiot de MOUDILOU, il va voir ».

    S’il a mis ses menaces à éxécution, au moment où nous écrivons, tous les membres de la délégation rentrée bredouille des USA doit faire la queue devant… pardon, derrière le derrière de l’albinos exhibitionniste international.

    Conseil gratuit : Tuerie MOUNGALA pars vite en exil, quitte le Congo, sinon Sassou aura ta peau.

    Aux dernières nouvelles, plus de 2 MILLIARDS de F CFA ont été soutiré à Satan NGUESSO par Thierry Lezizi MOUNGALA et le beau père Firmin AYEZA le chanvreur qui lui ont vendu ce faux rendez vous avec TRUMP au prix fort, soit disant pour payer des négociateurs et des intermédiaires, plus véreux que vrais.

    Notre NTSOUSSOU (du KFC) est d’autant plus remonté que son avion personnel a été saisi par le cabinet d’avocats WHITE and CASE de l’homme d’affaires Libanais Hassan HOJEIJ.

    C’est ce qu’on appelle un « Quadruplé Perdant »

    1 – Humiliation internationale dans tous les pays du monde.

    2 – Voyage inutile de plus de 20 000 km (aller-retour).

    3 – Enorme perte financière de plus de 2 MILLIARDS dilapidés pour payer des faux intermédiaires vautours.

    4 – Perte d’un avion de plusieurs millions de dollars confisqué par la justice américaine.

    Pour en finir avec ce coup d’épée dans la « mouambe », cette affaire de faux rendez-vous avec Donald TRUMP n’a pas fini de faire couler de l’encre.

    La colère de Donald TRUMP

    La porte parole de TRUMP, nommée Mme HICKS a informé le président élu de la forfaiture des NGUESSO et des montages Photoshop diffusés sur tous les réseaux sociaux et à la TV Congolaise où on le voit serrer la main du faux président non élu mr 8%. Il a demandé de faire toute la lumière sur cette affaire et a promis des sanctions graves et une riposte à la mesure de l’imposture.

    Sans doute lancera t’il une opération : « Dictatueurs… KO »
    Wait and see….

  10. Kentucky Fried Chicken (We're hiring now !)

    A M E N !

    Hi hi hi, oh oh oh; le père Noèl était passé par là plus tôt, avant que les charognards ne viennent rien que pour se gaver du poulet américain à la fin, après un long périple inutile mais déja très épuisant. Faites l’addition !

  11. Cassiopée

    Même un élève de seconde ne peut faire une telle bourde, un président non investi n’est pas encore président. Comment peuvent-ils (le président et ses troublions) parcourir plus de 10.000 kilomètres et ignorer les fondamentaux diplomatiques.

    S’il est encore aux États Unis il peut se consoler en allant faire le ngémbo à la TRUMP Tower.

  12. Sassou Balali Yeh I

    Comme disent les jeunes de banlieues,  »Sassou se l’ait fait mettre bien profond, à sec en plus…..eh weshhh! cela a du lui faire mal car c’était un truc de cheval »

  13. Soni yé................Mawaaaaaaaaaaa!

    Sois plus clair mon cher, il a juste été s*d*misé !

  14. Ces brutes au pouvoir à Brazzaville

    On l’a souvent dit et on le dira encore longtemps : UN BOUT DE BOIS EN SÉJOUR DANS LE FLEUVE MÊME PENDANT 1000 ANS NE SE TRANSFORMERA JAMAIS EN CAÏMAN.

    Autrement dit, Sassou pourra rester 1000 ans au pouvoir, il n’aura jamais l’étoffe d’un président. Il ne sait même pas ce que c’est. Je ne sais pas pourquoi vous l’obligez à rester là. Il va commettre encore bourde après bourde.

    Voilà 32 ans que le type se dit président, il ne sait pas qu’une visite officielle ne s’improvise pas. C’est incroyable!!!!! Donc tu te lèves le matin et tu décides de prendre l’avion pour les Usa et tu ne sais pas qui va te recevoir quand et où!!!! C’est une fois arrivé sur le territoire que tu vas t’entendre dire que tu n’es pas le bienvenu!!!!!! Aucun président n’a jamais été humilié de la sorte. Même Pieter Botha, ni Saddam Hussein n’ont connu ce sort.

    Hé! Sassou, tu sais, Paris n’est pas Washington et Trump n’est pas Hollande. Les embrassades et les larges sourires c’est à l’Elysée pas à la Maison Blanche et surtout pas pour un tricheur comme toi.

    Mais qu’est ce que tu as cru et tu crois encore??? Tu crois que le 25/09/2015 et le 20/03/2016 ont été oubliés par tout le monde? Tu crois que tout le monde est aussi naïf que Hollande qui te croit lorsque tu fais des coups fourrés et que tu les transformes en victoires??? Tu crois que parce que Hollande t’a ordonné de tricher et de tuer, les autres vont faire pareil???

    TU NE PEUX PAS ÊTRE LE CHEF DU MONDE ENTIER. IL Y A D’AUTRES CHEFS NETTEMENT PLUS PUISSANTS QUE TOI ET ILS FONT MOINS LE CON QUE TOI.

  15. TRUMP M'A TUER OU PLUTOT LES DONALD M'ONT TUE

    Le dictateur Sassou Nguesso ou l’ogre de l’Alima au Congo Brazzaville voulait-il rencontrer Donald Emperator ou Donald Trump aux USA?
    Dans tous les cas, un seul prénom-clé a été prononcé aux yeux des congolais et du monde entier: Donald: Emperator ou Trump: Quoique qui ressemble s’assemble et puis !!! http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/12/petites-epreuves-philosophiques-des-rapports-entre-humains-societes-et-civilisations-mode-d-emploi.html

  16. Ozalaka na yo très impoli ee. Okota na ndako ya bato obeta porte te

    En 2015, lorsque Sassou s’excitait pour changer la constitution, il n’arrêtait pas de dire que les affaires du Congo doivent se régler par les congolais et au Congo. Il s’en est pris à l’ambassadrice des USA Mme Sullivan puis à celle de l’Union européenne à qui il disait d’aller voir dans leur pays s’il s’y trouvait. Monsieur a cru qu’il suffisait de rouler tout le monde dans la farine et ça allait marcher. Il criait à qui voulait l’entendre que ce n’était surtout par pour manifester une quelconque une volonté de puissance. Il prétendait que c’est le peuple qui demandait ce changement de constitution, non pas pour lui, mais pour faire évoluer les institutions.

    Le référendum est organisé et les congolais le boudent à 95% et lui comprend par là ou impose que les congolais ont accepté à plus de 82%. Tous les observateurs ont vu et constaté que les bureaux de vote étaient vide. Mais pour lui, il y avait foule. Même les ambassadeurs ont vu que tout était vide mais lui se disait que ces ambassadeurs, au mieux, n’étaient que des « ivoiriens » et au pire, ils n’avaient pas à s’occuper des affaires intérieurs d’un autre état. C’est interdit de faire de l’ingérence, n’est ce pas!!!

    Le 20 mars, contre l’avis de la presque totalité des congolais, il organise son élection. Cette fois-ci, le peuple veut lui montrer dans les urnes qu’on ne veut plus de lui. Il proclame nuitamment les résultats et passe haut-les-mains dès le premier tour. Les ambassadeurs sont toujours là en train d’observer tout ce qui se passe et ne disent rien mais transmettent tout à leurs pays respectifs.

    Sassou veut être maître chez lui. Pas de problème tant qu’il reste chez lui. Il tue les gens qui ont voté contre lui. Là aussi pas de problème puisque l’ingérence est interdite.

    Par contre, il n’est pas invité en France ni ailleurs après sa « très brillante élection » Il part à Addis Abeba convaincre, voire, corrompre ses homologues pour qu’il soit le président de la HAUTE …… pour la Lybie. Il pense qu’à ce titre, il sera invité dans les capitales occidentales et mondiale, lui le protecteur et sauveur de la Lybie.

    C’est gros comme une montagne mais lui est toujours convaincu que les autres sont toujours des  » y-voient-rien ». Alors on essaie, on tente pour voir si ça marche.

    Et Patatras, Trump est peut-être un « y-voit-rien » mais il n’entend pas se dicter les choses et ce n’est pas un petit dictateurs africains qui va l’en dissuader. Et ce qui devait arriver arriva. Bien qu’élu, Trump n’est pas encore en exercice et aux USA ce n’est pas comme au Congo. On respecte la constitution.

    C’est vraiment surréaliste!!!!! Incroyable!!!! « je serai reçu par Trump », disait-il. « Non, tu n’es pas le bienvenu », lui répondit-on. Oh! Merde!!!!!!

    Où sont passées les règles de bienséance??? Où est passée la diplomatie???? On a du mal à comprendre.

    CONCLUSION :

    Sassou apprend à ses dépends que faire la gueule depuis son petit village est une chose qui appartient à tout le monde, même lui. Mais lorsqu’on arrive chez les autres, il faut au moins demander l’autorisation d’être accueilli et ça monsieur Sassou l’a oublié. On ne va pas importuner quelqu’un dans son village sans se faire annoncer. Et on n’est pas accueilli

    Que sera la suite devant cet affront qui est fait par un novice en politique??? Les kongos qui n’ont pas voté pour lui ont eu droit à des bombes. Et que risque monsieur Trump qui a humilié mondialement le roi de l’Alima car le monde entier parle de ce camouflet???? Subira-t-il le même sort que Kennedy ou n’importe quel individu qui a osé tenir tête au grand Sassou??????? La suite est à voir car qui de Trump ou de Sassou aura raison sur l’autre? Le match ne fait que commencer et nous les spectateurs, nous sommes toute ouïe, toute oreille et tout yeux.

  17. Rico LIMANI

    Sassou est à recherche de la reconnaissance international. Et cela devrait passer par Trump fraîchement élu par un grand pays démocratique. Malheureusement à la place de la reconnaissance s’est plutôt l’humiliation. Je conseille au criminel Sassou d’affûter ces armes et mettre Nianga Mbouala ngatsé, Serge Oboa, Jean François Ndenguet, Thomas Bakala Mayinga, Okoï,… et Okoï Ngakala sur la trace de Donald Trump.

  18. dinga

    Où est passé thierry moungalla alias NGOMA? J attends impatiemment son commentaire.

Laisser un commentaire