«

»

Nov 06 2016

Arrêt sur images : Le pont de Kimbédi dynamité par les Ninjas Nsilulu

Le pont de KIMBEDI dans le POOL a été dynamité ce dimanche 06 novembre 2016 dans l’après midi  par les Ninjas Nsilulu.

Ci-dessous les images :

pont-kimbedi-p1pont-kimbedi-p2

pont-kimbedi-p3 pont-kimbedi-p4 pont-kimbedi-p5

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Alerte générale

    OEIL DU CONGO

    ALERTE GENERALE : OPERATION « HORS JEU »

    Les Services secrets du pouvoir de Brazza adoptent le plan « Hors jeu »

    Suite aux multiples faisceaux d’informations à notre disposition, nos sources patriotiques nous indiquent avec précision la mise sur pied d’un plan machiavélique de neutralisation des activistes de la diaspora et de certains opposants congolais résident hors du Congo. Le non de code de cette opération est baptisé « Hors jeu ».

    En effet, c’est au cours d’une séance de travail initié par Staline Hitler Mr 8% que les instructions ont été donné à Jean Dominique Okemba Secrétaire Géméral du scabreux Conseil National de Sécurité de réunir l’ensemble des services de renseignements pour bâtir une strategie de neutralisation des foyers de contestations du régime après l’échec de l’infiltration de plusieurs cellules de la diaspora qui sont perçu par le régime de Brazzaville comme une réelle menace.

    En difficulté dans le Pool car le régime voit maintenant le diable partout, les faucons incompétents du régime qui malgré les moyens, manquent d’efficacité ont jugé utile de passer une autre manche.

    La mission de cette opération est confiée à trois Services Spéciaux (La Direction Générale de la Surveillance du Territoire, la Direction des renseignements extérieurs et les Services dirigés par les Colonels Bakala et Ndoudi).
    une autre mission est menée par une cellule sécrète clanique qui est contrôlée par Jean François Ndéngué sous la supervision de Jean Dominique Okemba constitué des réseaux d’anciens Cobras.

    D’emblée : « Hors Jeu « – Services secrets n’a strictement aucun rapport avec le renseignement classique, ni même avec les échanges d’information entre services internes et externes « Hors Jeu » est un Passeport pour neutraliser la diaspora et certains opposants Congolais établis hors du pays et qui sont restés droit dans leur botte.

    Car le régime de Brazzaville ne parvient pas à cerner la détermination de la nouvelle classe des jeunes Congolais qui ne faiblissent pas, elle reste très active sur les réseaux sociaux où cette nouvelle génération à remporté la bataille de la communication face au pouvoir en réduisant à néant les jeunes comunity mager recrutés à coûts de millions par le pouvoirs.

    Les éléments recrutés par les services du pouvoir de Mpila possèdent chacun une identité secrète : celle de l’un des différents agents mis en jeu. Ils les manipulent collectivement pour effectuer des rencontres dans des villes déterminées par le sort ou bien récupérer des paires d’objets. Ces derniers sont disséminés dans la diaspora et envoyés en mission de neutralisation. Des femmes des jeunes sans papiers ou désireux de se rendre en France sont recrutés pour cette opération avec des cibles précises.

    Dans leurs viseurs les groupes des combattants de la diaspora, les relais médiatiques et des réseaux sociaux de la Diaspora comme le responsables du site Brazza News, Zenga Mambu, Brazza Paris Info, les relais installés aux Etats Unis au Canada, en Italie, à Londres, les pays de l’Est, etc…
    D’autres cibles sont répertorier par les barbouzes de Mpila: Les intellectuels comme Alain Mabanckou, Magloire Ndoba, Ndongalla Boundzéki , Maître Massengo Tiassé… Les hommes politiques et d’autres hommes de l’ombre sont également sur la ligne de mire comme les soutiens politiques du Général Mokoko à l’étranger notamment sur la place de paris, les représentants de Ntumi. Les officiers, sous officiers et anciens combattants en exil sont également ciblés tout comme les anciens Cobras et déserteurs qui ont quitté le navire de Mpila sont aussi sous la sellette des services spéciaux du dictateur.

    Le Général Kéteka en Allemagne est nommément cité dans les fiches de renseignements. Autres personnages ciblés, le Ministre Bikinkinta qui vit à Londres, le Général Ferdinand Mbaou et d’autres …

    Le pouvoir par le biais des anciens éléments de la DGSE Française évoluant dans le privé depuis un moment ont été recruté pour Sassou par le biais de Bernard Squarcini et Jean Yves Olivier ami de Falcon (ce grand marchant d’arme), ils ont pour mission de s’approcher d’un certain nombre d’opposant pour leur vendre des projets d’achats d’arme et de mise en relation directe avec Debby ou Ali Bongo pour mener une opération de déstabilisation du Congo.
    C’est la cane à pêche que compte tendre les barbouzes pour attraper comme des poissons les opposants congolais qui seront par la suite livrer à Brazzaville et présenter lors d’un procès notamment au moment où on continue de fabriquer les preuves contre Mokoko.

    Chacun des éléments dispose d’une carte d’action. Les cartes d’actions permettent de mouvoir un personnage de ville en ville, d’échanger sa place avec un autre agent, de troquer un objet ou bien de le voler à un partenaire/concurrent.
    Moins d’une dizaine d’actions sont possibles, de sorte que le jeu se trouve très contraint et l’action de l’opération « Hors jeu » éfficace .

    Mode opératoire :
    L’empoisonnement, le sabotage des véhicules, la filature active, sauf que le pouvoir a recruté beaucoup d’amateurs qui ont déjà été détecté, puis certains agents notamment les filles une fois arrivées renoncent à la mission et changent d’identité.
    Le pouvoir a débloquer de moyens importants pour mener cette opération. Quand un agent a accompli une mission, tous les agents ayant participé à l’opération marquent un point, c’est le mot d’ordre.
    Comme dans l’excellent Origo, de Wolfgang Kramer, on progresse sur la piste de score non pas de case en case, mais de case libre en case libre. Cela permet parfois de fulgurantes ascensions c’est la promesse faite aux agents par le pouvoir finissant de Mpila.

    L’un des agents s’appelle Mister Black. Comme son nom l’indique, c’est un vilain personnage: au lieu de progresser sur l’échelle des scores, il recule. Dès qu’un joueur le rencontre, la partie s’arrête. Chacun dévoile alors son personnage, et ajoute à son score le nombre de missions qu’il a accomplie durant la partie.

    C’est comme ça que nous parvenons à notre niveau a démonter les pièges tendues par le pouvoir de Mpila qui butte à vaincre les FALC ( Forces d’Autodéfenses pour la Libération du Congo) du Président Ntumi dans le Pool.
    Le pouvoir veut couper soi-disant le Président des FALC des relais d’informations à partir de l’étranger ou ce dernier ferait passer ses messages. Ce pouvoir cris à tort ou à raison que la Diaspora à l’instar de Ntumi constitue une menace .

    Malheureusement, la piste de score est un peu courte. Le système de marque est à priori séduisant et astucieux. Il rend cependant le jeu encore plus chaotique qu’il ne l’est déjà, à cause du grand hasard gouvernant le choix des actions possibles.
    Néanmoins, il y a là, plusieurs bonnes idées que l’on est peu accoutumé à voir dans un jeu car le pouvoir de Brazzaville se retrouve lui-même « hors jeu ».

    Les possesseurs de téléphones portables (il y en a encore, paraît-il) peuvent en outre opter pour une variante amusante. Elle consiste à se faire expédier par SMS un certain nombre de missions supplémentaires.

    Nous n’avons pas testé cette option, mais d’ici peu nous affirme notre source patriotique au service du peuple et qui déjoue à l’intérieur les plans macabres du pouvoir. Ce dernier nous indique que la situation de crise actuelle profite à plusieurs chefs militaires et sécuritaires qui pompent chaque jours des milliers des francs sortis soit du trésor soir des fonds spéciaux gérés par JDO et Mboulou dans le cadre de la Sécurité Nationale .

    Chers compatriotes de la diaspora vous êtes désormais informé, prenez vos gardes, car le dispositif de la mission « hors jeu » a été déniché et mis en échec mais comme elle est constitué de plusieurs cellules et les différentes cellules ne communiquent pas les unes des autres nous sommes aux aguets pour contrer toutes les velléités.

    La France à intérêt de mettre hors d’état de nuire les agents double du pouvoir de Brazzaville qui veulent mener des actions de terrorisme d’Etat sur son sol.

    A bon entendeur salut Affaire à suivre.

    Anais Polo

    LES SACRIFICES HUMAINS: LA NÉBULEUSE FRANC-MAÇONNERIE FRANÇAISE MISE EN CAUSE AU CONGO BRAZZAVILLE. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/les-sacrifices-humains-la-nebuleuse-franc-maconnerie-francaise-mise-en-cause-au-congo-brazzaville.html

    1. Apoh

      Chè(e)r(e)s compatriote(s),

      Le Militant de la Résistance se félicite de cette opération commando réussie par les combattants de la liberté dans la région du Pool. Il s’agit d’enfermer les Cobras dans leur propre piège en les coupant de leur base arrière. Ensuite s’en suivront pour eux l’enfer, puis les premières incursions avant une offensive d’envergure pour reprendre Brazzaville.

      C’est fort de cette action que le Militant de la Résistance renouvelle son appel à l’intensification des actions d’autodéfense sur toute l’étendue du territoire nationale en usant de tous les moyens : barricades, caillassage des véhicules des mercenaires de SASSOU, cocktail Molotov pour brûler les véhicules volés par les dignitaires du PCT, saccage des bâtiments expropriés par les dignitaires du régime et des bâtiments publics… Le Militant de la Résistance demande à notre peuple du POOL, du NIARI, de la BOUENZA, de la LEKOUMOU et du KOUILOU de démonter les rails du CFCO et d’incendier les camions citernes qui empruntent la route Pointe-Noire/Brazza pour venir approvisionner en kérosène les hélicoptères des mercenaires du putschiste. Notre peuple du Nord (de la LIKOUALA aux PLATEAUX en passant par la SANGHA et la CUVETTE) de suivre cet exemple en dynamitant les caches d’armes du putschiste, en incendiant les grumiers de bois volé par Henri DJOMBO et en chassant tous les préfets collabos.

      Chè(e)r(e)s compatriote(s), le Révérend Pasteur NTUMI est le seul rempart de notre peuple (du Nord au Sud, d’Est à l’Ouest en passant par le Centre) contre l’unique ennemi du peuple connu sous le nom de Denis SASSOU NGUESSO. L’entrée triomphale à Brazzaville du Révérend Pasteur NTUMI est attendue avec impatience par l’ensemble de notre peuple qui compte sur lui pour prendre le pouvoir usurpé et libérer tous les prisonniers politiques. VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

  2. LE PATRIOT

    Si nous étions en face de l’Angleterre i y aurait déjà eu les négociations, sur le problème du Pool et le contentieux électoral.
    MALHEUREUSEMENT POUR NOUS NOUS SOMMES EN FACE DE LA France QUI NE NÉGOCIE JAMAIS ET LE POOL VA ÊTRE VIDÉ TOTALEMENT DE SES HABITANTS. NOUS APPELLERONS LA PRÉSENCE DE CEUX QUI ONT PARTICIPÉS AUX ÉLECTIONS, POUR SAVOIR L’AMPLEUR DU GÉNOCIDE DU TERRORISTE SASSOU DANS LE POOL.
    UN GÉNOCIDE BIEN PLANIFIÉ, SOUS LE PRÉTEXTE D’UN ATTAQUE DES BANDITS SANS UNE ENQUÊTE AU PRÉALABLE.
    C’EST LA CONTINUITÉ DU PLAN MOUEBARA DEPUIS 1998, ET APRÈS LE POOL A QUI LE TOUR ?
    IL Y A QU’A ALEPPO EN SYRIE QU’ON PARLE DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ MAIS PAS AU CONGO, MERCI LA France BON TRAVAIL DE BLOQUE TOUTE RÉSOLUTION SUR LA CRISE HUMANITAIRE AU POOL.

    1. Apoh

      Chè(e)r(e)s compatriote(s),

      Le Militant de la Résistance vous rappelle qu’il n’y aura jamais un dialogue digne de ce nom avec un putschiste et criminel multirécidiviste comme SASSOU II. Le « vivre ensemble » et ses variantes (du genre « dialogue inclusif » ou « convention nationale ») ne sont que des montages cousus de fil blanc par les officines du pouvoir pour permettre à ce dernier de reprendre du poil de la bête. Il n’y aura donc jamais de dialogue, ni de négociation avec ce fou à la tête du pays. Le temps est venu de chasser ce fou par la force. Et uniquement par la force. Le Militant de la Résistance met donc en garde l’opposition de façade et la Communauté internationale qui voudraient imposer un « Nième » dialogue avec ce fou de SASSOU pour sauver son pouvoir aux abois et lui permettre une fois de plus d’entuber les opposants de pacotille habitués à être sodomisés par lui successivement à EWO, DOLISIE et SIBITI. On peut tromper le peuple une fois, mais on ne le trompera pas tout le temps. Il est temps pour ce fou de SASSOU de répondre de tous ses crimes dont les 16 charniers de l’opération MOUÉBARA attendent d’être dévoilés au grand jour par le Militant de la Résistance. VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

  3. DUR! QUE C'EST DUR DE VOIR CES DESTRUCTIONS!

    Nous sommes déjà si pauvres!!!! Ah ! SASSOU DEGAGE!

  4. MEGAGA FILS DE LA SANGHA

    J’approuve la paralysie de ce chemin de fer , car sassou convoi armes et munitions sur cette voie , cela va économisé le sang de nos compatriotes du pool . Et kiki sassou le pétrolier passera par la RDC pour approvisionner BRAZZAVILLE en carburant .

  5. Zorro

    C’est le gouvernement qui a décrété que la situation dans le Pool était « sécuritaire » OK ? Les ninjas-nsilulus assurent leur sécurité à leur manière. Alors que leur reprochez-vous ? « ALLONS SEULEMENT » ! Je vous rappelle que ce slogan n’est pas d’eux. Que chacun assume sa part de responsabilité. To leka ! (Passons!)

  6. Alerte générale

    LE RACISME EN OCCIDENT EST-IL UNE CHANCE POUR LES AFRICAINS OCCIDENTALISÉS OU NON?
    La condition Noire – Essai sur une minorité française (édition Calmann- Levy): Exploits sportifs de haut niveau, émeutes en banlieue, lutte contre le racisme et les discriminations, mouvement associatif: depuis une dizaine d’années, les noirs vivant en France métropolitaine sont apparus si visiblement sur la scène publique nationale qu’on peut parler aujourd’hui d’une « question noire » française.

    Plusieurs livres d’actualité ont relayé ces enjeux, mais jusqu’à présent, ils n’étaient pas encore étayés par des travaux de réflexion qui permettraient de les expliquer avec savoir et méthode. C’est à ce travail fondateur de black studies à la française que Pap Ndiaye s’est consacré. https://www.youtube.com/watch?v=ME16tOiwj0o

  7. Alerte générale

    La France à intérêt de mettre hors d’état de nuire les agents double du pouvoir de Brazzaville qui veulent mener des actions de terrorisme d’Etat sur son sol. http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/le-racisme-en-occident-est-il-une-chance-pour-les-africains-occidentalises-ou-non.html

  8. ah ce cher pool, la dite "locomotive du congo" selon pascal lissouba.une locomotive qui tue des conducteurs et qui detruit la voie ferree.p lissouba savait bien qu il mentait.

    merci de dire aux merdiers du pool que ce chemin de fer n’avait pas ete construit par bernard kolelas et encore moins par andre grenard matsoua.ce chemin de fer avait ete construit en 1934 pour les besoins de l’afrique centrale actuelle cemac.je suis desole pour ces grands salauds du pool que sont les ninjas du mcddi.ce chemin de fer etait devenu propriete de letat congolais lors de l’accession du congo a l’independance en 1960 tout comme le chu de brazzaville construit en 1959 pour les besoin de la sante en afrique centrale.

    messieurs et mesdames du pool. messieurs et mesdames les ninjas du mcddi . le cfco n’etait pas une ingenierie de b kolelas.

    je comprends cette peur panique. le cfco n’est pas la fiancee des ninjas.le cfco n’est pâs la biche ou la gazelle des delinquants du pool. je sais que bon 1968- 2016 bon 48 ans c’est bcp.48 ans de duel on devient traumatise.soit. le pool avait perdu le pouvoir suite a une colere militaire de l’apn actuelle fac.le pool sous massamba debat avait dirige le congo l’arme a la main.c’etait la l’un des combats de bernard kolelas contre al massamba debat.b kolelas reprochait a al massamba debat son penchant trop prononce vers la vie militaire.c’est officiel.kolelas et massamba debat n’etaient pas des amis.kolelas etait dans le cabinet de youlou.un peu comme firmin ayessa aujourdhui.fulbert youlou et massamba debat etaient des ennemis, des opposants si vs voulez.

    depuis 1968 le pool a toujours courut apres le pouvoir l’arme a la main.toujours.vos peres ninjas en 12984 faisaient sauter les salles de cinema a brazzaville (claude ernest ndalla et kiembissila)

    vs n’avez pas le droit de porter atteinte a des biens publics non construit par vous. vos aines en 1993 avaient entirement detruit la fac des sciences de luniversite marien ngouabi.le pool ne vs appartient pas.bacongo et makelekele ne vous appartiennent pas.ok? les agres du pool ne vous appartiennent pas.vs etes des congolais au meme tire que les autres rien ne vous appartient tout vs appartient.

    meme le port de ouesso il vous appartient.le port de dongou d’epena vous appartient.

    j’ai instruit l’armee de maintenir la pression la campagne militaire jusqu’a l’extinction du dernier delinquant.la fin est proche.votre fin est proche.votre marge de manoeuvre se reduit.pourquoi ne pas faire sauter les lycees de kindamba et autres lycee de mindouli surtout que vs navez jamais aime les etudes.jamais.faites sauter les dispensaires de mindouli matoumbou… pourquoi le cfco.vs etes desormais prive de source d’apprivisionnement.en principe vs avez faim.

    qui vs a dit que c’est guy b p kolelas qui a gagne l’election.

    pnr avait vote pour j m m moko.dolisie nkayi madingou sibiti…toutes ces zones avaient vote pour j m m mokoko.le pool n’est pas quand meme plus peuple que pnr dolisie nkayi sibiti …un peu de bon sens quand meme.

    c’est sassou ng qui en mentant a fait croire a j m m mokoko que « tu es sortit troisieme les gens ne t’aiment pas ». il a dit c’est kolelas qui a ete deuxieme. alors evidement il a oublie que le pool est bete. en 92 b kolelas etait deuxieme contre p lissouba resulta guerre civile comme toujours le pool avait sectionne le chemin de fer sur ordre de b kolelas.

    LE CFCO N’EST PAS UNE PROPRIETE DU POOL.NTUMI SERA EXECUTE.JE SAIS QU APRES NTUMI VS ALLEZ DESIGNE UN AUTRE CHEF.CELUI LA SERA EGALEMENT EXECUTE.LA FRANCE AVAIT DEJA EXECUTE ANDRE GR MATSOUA.

    MARIEN NGOUABI AVAIT EXECUTE ANGE DIAWARA ET KINGANGA NTUMI SERA EXECUTE UN AUTRE VIENDRA ET IL SERA

    AUSSI EXECUTE.

    ARRETEZ D’AGRESSER LA VOIE FERRE NON CONSTRUITE PAR VOUS. ESPECE DESTRUCTEURS

    un appel de fonds de vient d’etre lance a paris en votre faveur.la faim vs assaille en principe.bon je vais dire aux fils de la rep residant en france de se deguiser en lari et de financer cette campagne.la au moins on saura tous ou se planque ntumi.

    DETRUISEZ TOUTES LES GARES DU CFCO DETRUISEZ TOUTES LES ECOLES PRIMAIRES DETRUISEZ TOUS LES LYCEES

    ET COLLEGES DETRUISEZ TOUS LES CENTRES MEDICAUX…DETRUISEZ TOUT LE POOL….

    1. Apoh

      Chè(e)r(e)s compatriote(s),

      La construction du CFCO fut un travail forcé pour 100.000 personnes dont au moins 23.000 moururent de fatigue et de châtiments divers selon le Code Noir malgré son abolition officielle mais pas dans la pratique.

      Les ponts du CFCO (que SASSOU a bradé à l’héritier des colonisateurs esclavagistes dénommé Vincent BOLLORÉ) n’ont aucune valeur (pour la Résistance) à comparer aux vies humaines de nos populations pourchassées comme des sangliers par l’armée d’occupation composée des mercenaires étrangers. Tant pis pour l’enfer que connaitront les aveugles suiveurs Cobras piégés dans la région du Pool. Les ponts du CFCO, quant à eux, seront reconstruits à la libération quand notre peuple récupèrera ses milliards de la manne pétrolière dérobés par le pilleur en chef SASSOU NGUESSO.

      C’est pourquoi le temps est venu de chasser par la force ce putschiste. VIVE LA RESISTANCE ! VIVE LE CONGO LIBRE !

  9. ah ce cher pool, la dite "locomotive du congo" selon pascal lissouba.une locomotive qui tue des conducteurs et qui detruit la voie ferree.p lissouba savait bien qu il mentait.

    ANNULE ET REMPLACE LE PRECEDENT

    merci de dire aux merdiers du pool que ce chemin de fer n’avait pas ete construit par bernard kolelas et encore moins par andre grenard matsoua.ce chemin de fer avait ete construit en 1934 pour les besoins de l’afrique centrale actuelle cemac.je suis desole pour ces grands salauds du pool que sont les ninjas du mcddi.ce chemin de fer etait devenu propriete de letat congolais lors de l’accession du congo a l’independance en 1960 tout comme le chu de brazzaville construit en 1959 pour les besoin de la sante en afrique centrale.

    messieurs et mesdames du pool. messieurs et mesdames les ninjas du mcddi . le cfco n’etait pas une ingenierie de b kolelas.

    je comprends cette peur panique. le cfco n’est pas la fiancee des ninjas.le cfco n’est pâs la biche ou la gazelle des delinquants du pool. je sais que bon 1968- 2016 bon 48 ans c’est bcp.48 ans de duel on devient traumatise.soit. le pool avait perdu le pouvoir suite a une colere militaire de l’apn actuelle fac.le pool sous massamba debat avait dirige le congo l’arme a la main.c’etait la l’un des « combats » de bernard kolelas contre al massamba debat.b kolelas reprochait a al massamba debat son penchant trop prononce vers la vie militaire.c’est officiel.kolelas et massamba debat n’etaient pas des amis.kolelas etait dans le cabinet de youlou.un peu comme firmin ayessa aujourdhui.fulbert youlou et massamba debat etaient des ennemis, des opposants si vs voulez.

    depuis 1968 le pool a toujours courut apres le pouvoir l’arme a la main.toujours.vos peres ninjas en 1984 faisaient sauter les salles de cinema a brazzaville (claude ernest ndalla et kiembissila) tout ca c’etait pour revenir au pouvoir ou attirer sur eux l’attention de l’etat congolais.aujourdhui vous voulez attirer sur vous l’attention de l’etat congolais et de rfi.C’EST NON.

    vs n’avez pas le droit de porter atteinte a des biens publics non construit par vous. vos aines en 1993 avaient entierement detruit la fac des sciences de l’universite marien ngouabi.le pool ne vs appartient pas.bacongo et makelekele ne vous appartiennent pas.ok? les gares du pool ne vous appartiennent pas.vs etes des congolais au meme titre que les autres rien ne vous appartient tout vous appartient.

    meme le port de ouesso il vous appartient.le port de dongou d’epena vous appartient.

    j’ai instruit l’armee de maintenir la pression et la campagne militaire jusqu’a l’extinction du dernier delinquant.la fin est proche.votre fin est proche.votre marge de manoeuvre se reduit.je remarque que vs n’etes plus sur la voie brazzaville kinkala. vous n’etes plus sur la route lourde brazzaville pointe noire.vs n’etes plus a kindamba kimba vindza… je vous vois plus sur les axes ferroviaires. votre marge de manoeuvre est entrain de se reduire.la pression militaire est la.vs n’etes meme plus a kinkala. vous etes de plus en plus coinces. AVOUEZ LE.

    pourquoi ne pas faire sauter les lycees de kindamba et autres lycee de mindouli surtout que vs n’avez jamais aime les etudes.jamais.faites sauter les dispensaires de mindouli matoumbou kimbedi … pourquoi le choix sur le cfco.parceque la visibilite est reduite sur les axes ferroviaires.bon ce sont des forets galeries des rivieres a gauche a droite des viaducs mais vs etes desormais prive de source d’approvisionnement.en principe vs avez faim.votre marge de manoeuvre se reduit.

    qui vs a dit que c’est guy b p kolelas qui a gagne l’election.

    pnr a vote pour j m m mokoko.dolisie nkayi madingou sibiti…toutes ces zones ont vote pour j m m mokoko.le pool n’est pas quand meme plus peuple que pnr dolisie nkayi sibiti …un peu de bon sens quand meme.

    c’est sassou ng qui en mentant a fait croire a j m m mokoko que « tu es sortit troisieme les gens ne t’aiment pas ». il a dit que c’est kolelas qui a ete deuxieme. alors evidement il a oublie que le pool est bete. en 92 b kolelas etait deuxieme contre p lissouba resultat guerre civile comme toujours le pool avait sectionne le chemin de fer sur ordre de b kolelas.CETTE VOIE FERRE NE VOUS APPARTIENT PAS.

    LE CFCO N’EST PAS UNE PROPRIETE DU POOL.NTUMI SERA EXECUTE.JE SAIS QU APRES NTUMI VS ALLEZ DESIGNE UN AUTRE CHEF.CELUI LA SERA EGALEMENT EXECUTE.LA FRANCE AVAIT DEJA EXECUTE ANDRE GR MATSOUA.LA FRANCE A L’HISTOIRE DU CONGO VOILA POURQUOI ELLE NE PARLE PAS DE VOUS.LA FRANCE CONNAIT ANDRE GR MATSOUA ELLE SAIT QU IL ETAIT LARI.LA FRANCE VOUS CONNAIT ASSEZ BIEN.elle sait que vs etes tous des laris.

    MARIEN NGOUABI AVAIT EXECUTE ANGE DIAWARA ET KINGANGA A GOMA TSE TSE EN 1972. NTUMI SERA EXECUTE UN AUTRE VIENDRA ET IL SERA AUSSI EXECUTE.

    ARRETEZ D’AGRESSER LA VOIE FERREE NON CONSTRUITE PAR VOUS.

    un appel de fonds de vient d’etre lance a paris en votre faveur.la faim vs assaille en principe.bon je vais dire aux fils de la rep residant en france de se deguiser en lari et de participer a cette campagne.la au moins on saura tous ou se planque ntumi.

    messieurs et mesdames les ninjas

    DETRUISEZ TOUTES LES GARES DU CFCO DETRUISEZ TOUTES LES ECOLES PRIMAIRES DETRUISEZ TOUS LES LYCEES

    ET COLLEGES DETRUISEZ TOUS LES CENTRES MEDICAUX…DETRUISEZ TOUT LE POOL….on verra les resultats.

  10. Flova

    La guerre comme a la guerre, si celui qui est sensé assurer la securité des citoyens dans le pool est celui la meme qui bombarde les pauvres populations exclues du partage des petro CFA de sassou, il faut se battre. Il faut tout casser pas seulement au pool, mais dans tout le pays.il faut casser les ports,aeroports, routes aussi Ca va creer la grande penurie, le pays restera ingouvernable. Sassou etendra son genocide sur tout le territoire, et il ne pourra plus echapper a la justice naturelle. Voici le raisonnement par absurdité pour degager sassou et ses batards

  11. Alerte générale

    La France à intérêt de mettre hors d’état de nuire les agents double du pouvoir de Brazzaville qui veulent mener des actions de terrorisme d’Etat sur son sol.

    OEIL DU CONGO

    ALERTE GENERALE : OPERATION « HORS JEU »

    Les Services secrets du pouvoir de Brazza adoptent le plan « Hors jeu »

    Suite aux multiples faisceaux d’informations à notre disposition, nos sources patriotiques nous indiquent avec précision la mise sur pied d’un plan machiavélique de neutralisation des activistes de la diaspora et de certains opposants congolais résident hors du Congo. Le non de code de cette opération est baptisé « Hors jeu ».

    En effet, c’est au cours d’une séance de travail initié par Staline Hitler Mr 8% que les instructions ont été donné à Jean Dominique Okemba Secrétaire Géméral du scabreux Conseil National de Sécurité de réunir l’ensemble des services de renseignements pour bâtir une strategie de neutralisation des foyers de contestations du régime après l’échec de l’infiltration de plusieurs cellules de la diaspora qui sont perçu par le régime de Brazzaville comme une réelle menace.

    En difficulté dans le Pool car le régime voit maintenant le diable partout, les faucons incompétents du régime qui malgré les moyens, manquent d’efficacité ont jugé utile de passer une autre manche.

    La mission de cette opération est confiée à trois Services Spéciaux (La Direction Générale de la Surveillance du Territoire, la Direction des renseignements extérieurs et les Services dirigés par les Colonels Bakala et Ndoudi).
    une autre mission est menée par une cellule sécrète clanique qui est contrôlée par Jean François Ndéngué sous la supervision de Jean Dominique Okemba constitué des réseaux d’anciens Cobras.

    D’emblée : « Hors Jeu « – Services secrets n’a strictement aucun rapport avec le renseignement classique, ni même avec les échanges d’information entre services internes et externes « Hors Jeu » est un Passeport pour neutraliser la diaspora et certains opposants Congolais établis hors du pays et qui sont restés droit dans leur botte.

    Car le régime de Brazzaville ne parvient pas à cerner la détermination de la nouvelle classe des jeunes Congolais qui ne faiblissent pas, elle reste très active sur les réseaux sociaux où cette nouvelle génération à remporté la bataille de la communication face au pouvoir en réduisant à néant les jeunes comunity mager recrutés à coûts de millions par le pouvoirs.

    Les éléments recrutés par les services du pouvoir de Mpila possèdent chacun une identité secrète : celle de l’un des différents agents mis en jeu. Ils les manipulent collectivement pour effectuer des rencontres dans des villes déterminées par le sort ou bien récupérer des paires d’objets. Ces derniers sont disséminés dans la diaspora et envoyés en mission de neutralisation. Des femmes des jeunes sans papiers ou désireux de se rendre en France sont recrutés pour cette opération avec des cibles précises.

    Dans leurs viseurs les groupes des combattants de la diaspora, les relais médiatiques et des réseaux sociaux de la Diaspora comme le responsables du site Brazza News, Zenga Mambu, Brazza Paris Info, les relais installés aux Etats Unis au Canada, en Italie, à Londres, les pays de l’Est, etc…
    D’autres cibles sont répertorier par les barbouzes de Mpila: Les intellectuels comme Alain Mabanckou, Magloire Ndoba, Ndongalla Boundzéki , Maître Massengo Tiassé… Les hommes politiques et d’autres hommes de l’ombre sont également sur la ligne de mire comme les soutiens politiques du Général Mokoko à l’étranger notamment sur la place de paris, les représentants de Ntumi. Les officiers, sous officiers et anciens combattants en exil sont également ciblés tout comme les anciens Cobras et déserteurs qui ont quitté le navire de Mpila sont aussi sous la sellette des services spéciaux du dictateur.

    Le Général Kéteka en Allemagne est nommément cité dans les fiches de renseignements. Autres personnages ciblés, le Ministre Bikinkinta qui vit à Londres, le Général Ferdinand Mbaou et d’autres …

    Le pouvoir par le biais des anciens éléments de la DGSE Française évoluant dans le privé depuis un moment ont été recruté pour Sassou par le biais de Bernard Squarcini et Jean Yves Olivier ami de Falcon (ce grand marchant d’arme), ils ont pour mission de s’approcher d’un certain nombre d’opposant pour leur vendre des projets d’achats d’arme et de mise en relation directe avec Debby ou Ali Bongo pour mener une opération de déstabilisation du Congo.
    C’est la cane à pêche que compte tendre les barbouzes pour attraper comme des poissons les opposants congolais qui seront par la suite livrer à Brazzaville et présenter lors d’un procès notamment au moment où on continue de fabriquer les preuves contre Mokoko.

    Chacun des éléments dispose d’une carte d’action. Les cartes d’actions permettent de mouvoir un personnage de ville en ville, d’échanger sa place avec un autre agent, de troquer un objet ou bien de le voler à un partenaire/concurrent.
    Moins d’une dizaine d’actions sont possibles, de sorte que le jeu se trouve très contraint et l’action de l’opération « Hors jeu » éfficace .

    Mode opératoire :
    L’empoisonnement, le sabotage des véhicules, la filature active, sauf que le pouvoir a recruté beaucoup d’amateurs qui ont déjà été détecté, puis certains agents notamment les filles une fois arrivées renoncent à la mission et changent d’identité.
    Le pouvoir a débloquer de moyens importants pour mener cette opération. Quand un agent a accompli une mission, tous les agents ayant participé à l’opération marquent un point, c’est le mot d’ordre.
    Comme dans l’excellent Origo, de Wolfgang Kramer, on progresse sur la piste de score non pas de case en case, mais de case libre en case libre. Cela permet parfois de fulgurantes ascensions c’est la promesse faite aux agents par le pouvoir finissant de Mpila.

    L’un des agents s’appelle Mister Black. Comme son nom l’indique, c’est un vilain personnage: au lieu de progresser sur l’échelle des scores, il recule. Dès qu’un joueur le rencontre, la partie s’arrête. Chacun dévoile alors son personnage, et ajoute à son score le nombre de missions qu’il a accomplie durant la partie.

    C’est comme ça que nous parvenons à notre niveau a démonter les pièges tendues par le pouvoir de Mpila qui butte à vaincre les FALC ( Forces d’Autodéfenses pour la Libération du Congo) du Président Ntumi dans le Pool.
    Le pouvoir veut couper soi-disant le Président des FALC des relais d’informations à partir de l’étranger ou ce dernier ferait passer ses messages. Ce pouvoir cris à tort ou à raison que la Diaspora à l’instar de Ntumi constitue une menace .

    Malheureusement, la piste de score est un peu courte. Le système de marque est à priori séduisant et astucieux. Il rend cependant le jeu encore plus chaotique qu’il ne l’est déjà, à cause du grand hasard gouvernant le choix des actions possibles.
    Néanmoins, il y a là, plusieurs bonnes idées que l’on est peu accoutumé à voir dans un jeu car le pouvoir de Brazzaville se retrouve lui-même « hors jeu ».

    Les possesseurs de téléphones portables (il y en a encore, paraît-il) peuvent en outre opter pour une variante amusante. Elle consiste à se faire expédier par SMS un certain nombre de missions supplémentaires.

    Nous n’avons pas testé cette option, mais d’ici peu nous affirme notre source patriotique au service du peuple et qui déjoue à l’intérieur les plans macabres du pouvoir. Ce dernier nous indique que la situation de crise actuelle profite à plusieurs chefs militaires et sécuritaires qui pompent chaque jours des milliers des francs sortis soit du trésor soir des fonds spéciaux gérés par JDO et Mboulou dans le cadre de la Sécurité Nationale .

    Chers compatriotes de la diaspora vous êtes désormais informé, prenez vos gardes, car le dispositif de la mission « hors jeu » a été déniché et mis en échec mais comme elle est constitué de plusieurs cellules et les différentes cellules ne communiquent pas les unes des autres nous sommes aux aguets pour contrer toutes les velléités.

    La France à intérêt de mettre hors d’état de nuire les agents doubles du pouvoir de Brazzaville qui veulent mener des actions de terrorisme d’Etat sur son sol.

    A bon entendeur salut Affaire à suivre.

    Anais Polo: http://congo-objectif2050.over-blog.com/2016/11/le-racisme-en-occident-est-il-une-chance-pour-les-africains-occidentalises-ou-non.html

  12. ah ce cher pool, la dite "locomotive du congo" selon pascal lissouba.une locomotive qui tue des conducteurs et qui detruit la voie ferree.p lissouba savait bien qu il mentait.

    La guerre comme a la guerre, si celui qui est sensé assurer la securité des citoyens dans le pool est celui la meme qui bombarde les pauvres populations exclues du partage des petro CFA de sassou, il faut se battre. Il faut tout casser pas seulement au pool, mais dans tout le pays.il faut casser les ports,aeroports, routes aussi Ca va creer la grande penurie, le pays restera ingouvernable. Sassou etendra son genocide sur tout le territoire, et il ne pourra plus echapper a la justice naturelle. Voici le raisonnement par absurdité pour degager sassou et ses batards

    N’ECOUTEZ PAS CET HOMME.

  13. M

    Il faut renforcer la resistance sans faire du mal aux populations. La manifestation de jeunes, membres du Front patriotique (FP) et du Mouvement réveil (MR2020), qui ont manifesté à Brazzaville, plaidant le retrait du Congo de la Cour pénale internationale (CPI) est une opération curieuse et honteuse qui a été initiée par le pouvoir sanguinaire de Sassou Nguesso et conduite par Destinée Hermellia Doukaga, ministre de la jeunesse qui était présente à la manifestation.Sassou Nguesso et sa clique qui sentent l’étau se reserrer sur eux, veulent tout faire pour que le Congo sorte de la CPI, afin qu’ils se mettent à l’abri des possibles poursuites judiciaires pour les crimes contre l’humanité, crimes de guerre et turture très nombreux . Le tyran et sa bande de criminels savent maintenant que les recettes de près de 20 ans de la manne pétrolière qu’ils ont en bonne partie dépensé comme des fous, dans l’achat des consciences et des âmes sur tous les continents ne suffisent plus pour leur garantir l’impunité tant souhaitée sur les crimes sciemment personnellement commis. Malgré le silence du Président de la France;François Hollande qui avait déclaré à propos de Sassou Nguesso: « Sur le Congo, que Sassou peut consulter son peuple; cela fait partie de son droit, et le peuple doit répondre. », malgré le mutisme des gouvernements de ce monde, de l’ONU et autres institutions internationales de défence de droit de l’homme, des grands médias sur la violation tout amazout des droits de l’homme qui s’est intensivée depuis le 17 octobre 2015, lorsque les forces armées- police tribales du dictateur Sassou Nguesso, on a tiré sur des paisibles citoyens au rond-point Lumumba à Pointe-Noire, puis à Brazzaville, et le génocide dans le Pool depuis avril de cette année,rien n’est définitivement fait pour leur assurer de l’impunité qu’ils veulent tant.En recommensant à procéder à la repression sauvage, aux arrestations arbitraires, tortures, enlevements des opposants et simples citoyens ayant pris part aux manifestations contre le référendum et qui se sont déroulées de la manière la plus pacifique qui soit, encore Nguesso en coupant dès le dimanche 20 mars toutes les communications (téléphone, Internet,SMS, Facebook au moment des élections ) pendant plusieurs jours et arriver à réaliser à nouveau son coup d’État constitutionnel, puis au génocide du Pool,Le régime de Sassou
    Nguesso,infatigable et indécrottable fraudeur électoral, issu du coup d’Etat du 15 octobre 1997 a franchi le cap impardonnable.
    Pour étouffer toute contestation de la victoire volée et en mettant en vedette une machination politico-judiciaire comme toujours, Sassou Nguesso et sa bande qui se sont lancés depuis le 4 avril de cette année à la répression sauvage au Congo et à l’épuration éthnique dans le Pool ne font pas autre chose que ce qu’avait fait Hitler avec son mouvement Nazi.
    Oui avec la manifestation des jeunes plaidant le retrait du Congo de la Cour pénale, Sassou Nguesso et sa clique sanguinaire commencent dorénavent à comprendre qu’il n’est plus simple, dans le monde actuel d’échapper à tant de crimes commis malgré la très grande opération de corruption qui touche tant de de corrompus à travers le monde avec l’argent du peuple congolais et l’ adoption d’un article complètement dingue dans la nouvelle constitution illégale. L’article 10 de la constitution du pouvoir illégitime de Sassou Nguesso stipule : “Sauf en cas de perte ou de déchéance de nationalité, aucun citoyen congolais ne peut être ni extradé, ni livré à une puissance ou organisation étrangère quel que soit le motif. » Pour referer ici qu’ à seul cas, la chasse récente contre le génocidaire Pierre Oba, actuel ministre des Mines du Congo-Brazzaville et ancien ministre de l’Intérieur, qui s’est glissé entre les mailles du filet judiciaire tressé par la Belgique et la France, alors qu’il est accusé de crimes de guerre commis entre 1997 et 1999 et des crime contre les disparus du Beach, les criminels génocidaires du pouvoir du Congo commencer à mesurer personnellement,qu’on ne peut jamais étoffer la vérité et échapper éternellement à la justice pour des motifs si cruciaux qui sont crimes contre l’humanité, crimes de guerre et torture.Les affaires de disparus du Beach, de bien mal acquis et torture à eux seuls, suffisaient normalement pour partir à la CPI, ou pour la prison à vie n’importe où. Mais quant à cela,Sassou Nguesso et sa bande de criminels génocidaires jugent utile de continuer à alourdir leurs forfaits en allant de nouveau se livrer aux « Opérations » de purification ethniques, qui jour pour jour, se poursuivent à ce jour, depuis 7 mois dans le département du Pool,ils ne peuvent pas compter sur les ramparts qu’ils se sont construit.Le monde ne peut pas éternellement indifférent. jusqu’à ce point. Trop c’est trop.On ne peut pas continuer avec les intriques, les mensonges du passée pour camouffler les choses. « Dans ce drame que connait le Pool et qui est de plus en plus devenu un génocide, il y a des coupables. Passibles de la Cour Pénale Internationale (CPI). La culpabilité personnelle de Sassou Nguesso et de ses dirigeants politico-militaires est évidente, nonobstant leur propagande visant à jouer les innocents et vouloir imputer tous le mal à Ntoumi et ses ex combattants Ninjas. Ntoumi et ses ex combattants Ninjas ne sont pas de terroristes, mais des résistants pour la cause du peuple, du Congo. Les terroristes sont le dictateur génocidaire, Sassou Nguesso et de ses dirigeants politico-militaires » qui se livrent aux arrestations arbitraires, tueries, au génocide que nous connaissons. Même en admettant la fallacieuse hypothèse selon laquelle le mobile leur aurait été imposé ce 4 avril 2016 par des prétendus « terroristes », la disproportion de la supposée riposte est si criarde et si absurde qu’elle les engage. Même quand on n’a point commandé les évènements, il reste qu’on est responsable de la manière dont on les traite ». Sassou Nguesso et sa clique sont des ingrats. Ils idiots, des criminels, génocidaires jusqu’à la moèlle. « Faut-il également faire remarquer que les fils du Pool ont été en première ligne de front parmi les cobras qui ont provoqué la chute du Président Pascal Lissouba en 1997 pour permettre à Denis Sassou-N’guesso de revenir aux affaires ? » Pour fermer la ´parenthèse, reprenons les écrits et reflexion d’un auteur: Lorsqu’on a tué Diawara et Ikoko, puis les paisibles paysans de Goma Tsé-Tsé, le pasteur Bintsamou Ntumu y était-il ? En 1977, quand on a tué le Président Marien Ngouabi et liquidé les cadres du Pool, Ntumi était-il là ?Lorsqu’on a commis des attentats dans les cinémas juste afin d’évincer Thystère Tchicaya, Ntumi y était-il ? Lorsqu’à Owando, Ikonongo et d’autres villages, on a brûlé, torturé, tué, enterré vivants, violé les femmes, obligé les pères et enfants et petits-enfants à commettre l’inceste avec leurs filles, les mères et leurs grand-mères, Ntumi y était-il ? Lorsqu’on a tué dans les quartiers sud de Brazzaville, à Pointe-Noire et dans toute la partie méridionale du pays, les contestataires du viol de la Constitution, Ntumi y était-il ? « Est ce Ntumi qui était responsable du carnage à la maison du colonel Marcel Ntsourou, qui était prêt à témoigner devant un juge français dans l’affaire des disparus du beach? Il faut savoir connaitre les intriques du pouvoir Sassou Nguesso.Il faut sauver le Pool, le Congo. Il faut mener sans repis une vraie resistance contre »le système Sassou qui repose sur l’instrumentalisation du mythe du tribalisme dans son sens le plus négatif (surestimation de son identité, rejet de l’autre et refus de l’alternance ), sur la corruption de la communauté internationale et sur celui de la corruption de l’opposition » et toutes les autres individues inconscients, qui livrent des informations aux chefs de la police GESTAPO du Congo; Ndengué, Okemba pour survivre.Peuple congolais de toutes les régions, de toutes les sensibilités politiques,de toutes les sensibilités philosophiques et religieuses nous avons l’obligation de nous réunir pour stopper le génocide du Pool et mener sans faille la résistance pour renverser le pouvoir illégitime, illégal du Congo et envoyer à la CPI et autres prisons le tyran génocidaire Sassou Nguesso et de ses dirigeants politico-militaires , complices, pour répondre de leurs crimes . On ne peut plus concevoir que Sassou tue quotidiennement des milliers de personnes, et s’asseoir avec lui pour un dialogue quelconque et lui permettre comme d’habitude de continuer ses crimes avec sa clique.Il faut que la justice,la démocratie triomphent cette fois ci.

  14. ah ce cher pool, la dite "locomotive du congo" selon pascal lissouba.une locomotive qui tue des conducteurs et qui detruit la voie ferree.p lissouba savait bien qu il mentait.

    La guerre comme a la guerre, si celui qui est sensé assurer la securité des citoyens dans le pool est celui la meme qui bombarde les pauvres populations exclues du partage des petro CFA de sassou, il faut se battre. Il faut tout casser pas seulement au pool, mais dans tout le pays.il faut casser les ports,aeroports, routes aussi Ca va creer la grande penurie, le pays restera ingouvernable. Sassou etendra son genocide sur tout le territoire, et il ne pourra plus echapper a la justice naturelle. Voici le raisonnement par absurdité pour degager sassou et ses batards

    CET HOMME EST EXTREMEMENT DANGEREUX SES GRANDS PËRES EN 1963 CHANTAIENT YOULOU A TT VOLE NS BATIRONS DE NOUVEAU LE CON DE SA MAMAN SASSOUOUOU…..

    il avait fallut attendre 2002 pour voir sassou ng poser les bases de la construction nationale avec la municipalisation acceleree.dans ce chant de 1963 ils s’etaient engages a rebatir le congo -sans ingenieur civil parmi eux en passant – dans la realite le congo a ete batit par leur propre ennemi d’aujourdhui et etrangement ami de fulbert youlou soit denis sassou ng.

    NE L’ECOUTEZ PAS. NE DETRUISEZ RIEN.

  15. le fils du pays

    LE PATRIOT

    7 novembre 2016 à 3 h 17 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire

    Répondre

    Si nous étions en face de l’Angleterre i y aurait déjà eu les négociations, sur le problème du Pool et le contentieux électoral.
    MALHEUREUSEMENT POUR NOUS NOUS SOMMES EN FACE DE LA France QUI NE NÉGOCIE JAMAIS ET LE POOL VA ÊTRE VIDÉ TOTALEMENT DE SES HABITANTS. NOUS APPELLERONS LA PRÉSENCE DE CEUX QUI ONT PARTICIPÉS AUX ÉLECTIONS, POUR SAVOIR L’AMPLEUR DU GÉNOCIDE DU TERRORISTE SASSOU DANS LE POOL.
    UN GÉNOCIDE BIEN PLANIFIÉ, SOUS LE PRÉTEXTE D’UN ATTAQUE DES BANDITS SANS UNE ENQUÊTE AU PRÉALABLE.
    C’EST LA CONTINUITÉ DU PLAN MOUEBARA DEPUIS 1998, ET APRÈS LE POOL A QUI LE TOUR ?
    IL Y A QU’A ALEPPO EN SYRIE QU’ON PARLE DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ MAIS PAS AU CONGO, MERCI LA France BON TRAVAIL DE BLOQUE TOUTE RÉSOLUTION SUR LA CRISE HUMANITAIRE AU POOL
    Notre commentaire a Mr Le Patriot , a d’autres apprentis politiciens qui firtent avec les politiciens et ceux qui comptent,attendent les secours de la fameuse communaute Internationale.<>.
    Les Congolais doivent mener une lutte totale pas seulement contre Mister 8%(n’est que l’arbre qui cache la foret car le principal ennemi c’est bien la france),son systeme,sa famille et ses amis toutes nationalites confondues mais egalement contre tous ses supports telsque( Jean paul Pigasse,Bernard Squarcini,jean Yves Olivier pour ne citer ceux la,il faut passer a l’offensive en les eliminant physiquement.),les multinationales francaises le second bras de l’empire ainsi l’empire francais son vrai employeur sans la france Mister n’est rien
    Il absolument mener une guerre totale avec pugnacite contre tout ce qui nuit le Congo(l’empire francais,son valet,ses agents,ses multinationales..voila comment on mene une lutte de liberation pas les petites actions timides,limitees non synchronisees)

  16. le fils du pays

    LE PATRIOT

    7 novembre 2016 à 3 h 17 min (UTC 1) Lier vers ce commentaire

    Répondre

    Si nous étions en face de l’Angleterre i y aurait déjà eu les négociations, sur le problème du Pool et le contentieux électoral.
    MALHEUREUSEMENT POUR NOUS NOUS SOMMES EN FACE DE LA France QUI NE NÉGOCIE JAMAIS ET LE POOL VA ÊTRE VIDÉ TOTALEMENT DE SES HABITANTS. NOUS APPELLERONS LA PRÉSENCE DE CEUX QUI ONT PARTICIPÉS AUX ÉLECTIONS, POUR SAVOIR L’AMPLEUR DU GÉNOCIDE DU TERRORISTE SASSOU DANS LE POOL.
    UN GÉNOCIDE BIEN PLANIFIÉ, SOUS LE PRÉTEXTE D’UN ATTAQUE DES BANDITS SANS UNE ENQUÊTE AU PRÉALABLE.
    C’EST LA CONTINUITÉ DU PLAN MOUEBARA DEPUIS 1998, ET APRÈS LE POOL A QUI LE TOUR ?
    IL Y A QU’A ALEPPO EN SYRIE QU’ON PARLE DES CRIMES CONTRE L’HUMANITÉ MAIS PAS AU CONGO, MERCI LA France BON TRAVAIL DE BLOQUE TOUTE RÉSOLUTION SUR LA CRISE HUMANITAIRE AU POOL
    Notre commentaire a Mr Le Patriot , a d’autres apprentis politiciens qui firtent avec les politiciens et ceux qui comptent,attendent les secours de la fameuse communaute Internationale.L’oppresseur ne donne jamais a l’opprime de facon consciente les instruments pour sa liberation dixit le Professeur John Hendrix Clarke
    Les Congolais doivent compter sur eux memes et mener une lutte totale pas seulement contre Mister 8%(n’est que l’arbre qui cache la foret car le principal ennemi c’est bien la france),son systeme,sa famille et ses amis toutes nationalites confondues mais egalement contre tous ses supports telsque( Jean paul Pigasse,Bernard Squarcini,jean Yves Olivier pour ne citer ceux la,il faut passer a l’offensive en les eliminant physiquement.),les multinationales francaises le second bras de l’empire ainsi l’empire francais son vrai employeur sans la france Mister n’est rien
    Il absolument mener une guerre totale avec pugnacite contre tout ce qui nuit le Congo(l’empire francais,son valet,ses agents,ses multinationales..voila comment on mene une lutte de liberation pas les petites actions timides,limitees non synchronisees

  17. ntinia

    Effectivement si tous les departements entrent en résistance le tyran va partir en exil forcé mais la révolte est partielle et l »armée tribale;Actuellement l »usurpateur des élections se pavane à l »union africaine sans etre inquiété;il faut continuier la pression sur les nations unies

Laisser un commentaire