«

»

Juin 28 2016

L’Entretien – Denis Sassou Nguesso se défend sur le sujet des biens mal-acquis

« Même s’il y avait délit établi, détournement ou corruption, au Congo, je pense que la justice française n’est pas habilitée à traiter des délits qui se produisent au Congo, pas plus que la justice congolaise ne pourrait venir ici en France prendre des affaires pour les traiter à Brazzaville ! C’est le principe de non-ingérence, il est clairement établi. »
Entretien avec Denis Sassou Nguesso, président de la République du Congo, mené par Jean-Karim Fall. Enregistré à Paris, le lundi 8 avril 2013.
Denis Sassou Nguesso se défend sur le sujet des biens mal-acquis et qualifie cette action d’ingérence. Il évoque également les relations avec la Chine, bientôt cinquantenaires.

(1 commentaire)

  1. rico

    Très Chère compatriotes je suis un étudiant en chine depuis 2005 et cette année avec l’accentuation de la crise congolaise je compte me réfugier en Thaïlande , excuser le manque d’accent et les fautes d’orthographe. chaque années des congolais se font tabasser tuer ou jeter du haut des immeubles par les chinois .
    le plus grand problème du Congo n’est pas le FMI vous savez que maintenant le président sassou s’endette auprès des chinois . il envahissent le pays pêche a la dynamite , fabrique de faux médicament et de faux billet , ils pulvérisent du formole sur des poissons pourri qu’ils vendent au marcher . tout les ministre congolais passent maintenant par les étrangers du pays pour blanchir leur argent . voila pourquoi ses étrangers sont intouchable . les français nous ont aider avec les affaires des bien mal acquis . mais les chinois ne compte pas laisser l’argent des nègres comme ils nous appel chez eux (heigui = fantôme noire = nègres) . la dernière visite du président congolais en chine pour emprunter l’argent au président chinois , ce dernier lui informe que ses ministres ont investi en chine et ont même des compagnies gérer par des chinois et des compte bien garnis dépassant même le montant que sassou voulais emprunter . les chinois viennent construire des monuments a l’abri de nos regard de tel sorte que demain nous ayons encore besoin d’eux pour réparer ou entretenir les édifices qu’ils ont construis . dans les village ils engrossent nos sœurs et ose fuir en les laissant avec des hybrides . les ouest-africains ont même le courage de dire a un congolais du Congo pointe-noire quitte la zaïrois , le zaïrois est mon voisin mais toi l étrangers qui a enjamber plusieurs pays pour arriver ici tu traite mon compas de quoi? et sassou a vendu presque tout loango aux chinois pour 50 ou 60 et quelques milliards . les français et ou le FMI nous ont lâcher mais on est entrain d’être coloniser par les chinois , nous deviendrons locataires chez nous a cause de la soif d’argent de sassou .en gros c sa !

Laisser un commentaire